Mon site SPIP
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Résumé Résumé
Statistiques Statistiques
Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ?
Forum Forum
Agenda Agenda
Album Album
Actions Actions
ADES ADES
Bilan 2001-2007 Bilan 2001-2007
   - Bilan 2001-2007 à La Métro
   - Bilan 2001-2007 à la Ville de Grenoble
Conseils de La Métro Conseils de La Métro
   - 30 novembre 2007
   - Conseils précédents
Conseils Municipaux Conseils Municipaux
   - 4 avril 2008
   - Conseils précédents
Liens Liens
Publications Publications
   - Communiqués de presse
   - Entretiens
   - La Gazette des éluEs
   - Le Rouge & le Vert
   - Lettres ouvertes
   - Tribunes politiques
Site réalisé avec SPIP
Retour à la page d'accueil  Agenda


UNE FLEUR DANS L’ISERE

mercredi 17 octobre 2007

Rassemblement place Edmond Arnaud à Grenoble (quartier Très-Cloîtres)

Mercredi 17 OCTOBRE 2007 à 18 h

Nous défilerons ensuite vers la passerelle St Laurent où nous nous recueillerons et jetterons

UNE FLEUR DANS L’ISERE

à la mémoire du massacre des manifestants algériens du 17 Octobre 1961 à Paris

Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers de travailleurs algériens et leurs familles manifestaient à Paris contre le couvre-feu qui leur était imposé. Ils défendaient leur droit à l’égalité et à la dignité, et le droit à l’indépendance de l’Algérie. Ce jour-là et les jours suivants, plusieurs centaines d’entre eux furent massacrés, jetés dans la Seine ou gravement blessés par des policiers déchaînés. Pendant plus de trente ans, l’Histoire a été occultée pour raison d’Etat. Tout semblait dit - c’est à dire que rien ne pouvait être dit – jusqu’aux années 90 qui ont vu un groupe de militants et d’historiens courageux oser lever la chape de plomb. Depuis, la justice a reconnu la réalité du massacre, des témoins se sont mis à parler, les « événements d’Algérie » sont devenus officiellement « la guerre d’Algérie ».
Le combat contre les nostalgiques de l’Algérie française et de l’ordre colonial est loin d’être fini

Manifester, ce sera l’occasion de protester
- contre les tentatives de falsification de l’Histoire : l’Etat français doit reconnaître officiellement sa responsabilité dans les massacres liés à la colonisation, et ouvrir les archives de la Guerre d’Algérie et de la colonisation aux chercheurs français et étrangers, sans restrictions ni exclusives ;
- contre le ministère de l’immigration et de l’identité nationale, honte de la République Française ;
- contre la politique de quotas et la volonté de faire du chiffre en matière d’expulsions, au mépris du respect des droits élémentaires ;
- contre le projet de loi sur le fichage ADN des candidats à l’immigration, rappelant des moments peu glorieux de notre Histoire ;
Nous voulons maintenir vivante la mémoire pour éclairer le présent.

Appel soutenu par
AMAL, Algérie au Coeur Isère, ASALI, Centre d’Informations Inter-Peuples (CIIP), Collectif de soutien aux réfugiés algériens, Comité Traite Négrière/Esclavage, Cultures et Dialogue, LDH Grenoble, Ligue de l’Enseignement de L’Isère, Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, Mouvement de la Paix , MRAP, Ras l’Front 38, SOS-Racisme Grenoble, FSU 38, UD CGT 38, ADES, GO Citoyenneté, LCR 38, Les Alternatifs Isère, PCF Isère, PCOF, PRCF, JRCF, Les Verts Isère









LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

-mercredi 17 octobre
UNE FLEUR DANS L’ISERE
-mardi 1er mai
Ordinateurs de vote : êtes-vous certain que votre vote sera bien compté ?
-mardi 13 mars
Le maire et la psychiatrie, ensemble pour la santé mentale
-samedi 10 mars
Grenoble pluriculturel contre tous les racismes et toutes les discriminations
-dimanche 21 mai
Fête du Vélo dimanche 21 mai
-jeudi 10 février
TCHÉTCHÉNIE “regards croisés” Jeudi 10 février 2005
-mardi 30 septembre
Hommage à Kamel Laïbi



Précédent Haut de page Suivant
 admin  -  webmaster  -