Archives pour le mot-clef ‘climat’

Alpes du Nord : nouvelles projections climatiques de l’enneigement à moyenne altitude

Publié le 18 mai 2018

Une nouvelle étude menée par des équipes de recherche de Météo-France, du CNRS et de l’Irstea a ajusté en zone de moyenne montagne les projections climatiques les plus récentes. Cette étude a simulé l’évolution de la neige dans le massif de Chartreuse (1500 m).

« L’enneigement joue un rôle important pour les écosystèmes et les communautés humaines de montagne (ressources en eau, risques naturels, tourisme, etc.). Or, le manteau neigeux de montagne réagit de façon multiple aux effets du changement climatique. De petites variations de température suffisent à perturber significativement la répartition des précipitations entre pluie et neige au cours de l’hiver, en particulier en moyenne montagne. Des températures plus élevées sont généralement associées à une fonte précoce du manteau neigeux. L’observatoire nivométéorologique du col de Porte (1325 m, massif de la Chartreuse) permet de mesurer l’ampleur de ce phénomène depuis le début des années 1960, et constitue à ce titre un des indicateurs de l’Observatoire national des effets du réchauffement climatique (ONERC2). Au col de Porte, l’épaisseur moyenne de neige en hiver pour la période 1990-2017 est en moyenne 39 cm plus basse que pour la période 1960-1990, soit une baisse de 40 % environ. La température de l’air en hiver a augmenté de près d’un degré sur la même période. Ces tendances se superposent à des variations importantes d’une année à l’autre…

Lire le reste de cet article »

Les stations de ski des Alpes du nord face au réchauffement climatique

Publié le 16 février 2018

La Cour des Comptes, dans son rapport annuel 2018, s’intéresse à l’avenir des stations de ski des Alpes du Nord face au réchauffement climatique. Elle s’appuie sur un échantillon de 17 stations dont 3 en Isère : Villard-Corrençon, Autrans-Méaudre et Saint-Pierre-de-Chartreuse.

En introduction du chapitre : les stations de ski des Alpes du nord face au réchauffement climatique : une vulnérabilité croissante, le besoin d’un nouveau modèle de développement, la Cour rappelle que :

« À l’évidence, les recommandations de 2011 ont été peu entendues, notamment celles invitant les stations à privilégier les voies d’un développement durable.

Alors que, face à des opérateurs puissants et intégrés, les collectivités étaient invitées à se regrouper pour peser à bonne échelle sur les enjeux de développement, l’enquête a constaté un statu quo, voire l’aggravation de certains déséquilibres :

  • le réchauffement climatique affecte toutes les stations, mais celles de moyenne et surtout de basse montagne sont davantage fragilisées ;
  • la persistance de l’asymétrie de la relation entre autorités organisatrices et exploitants freine les adaptations nécessaires.

Lire le reste de cet article »

Attention, la réduction des gaz à effet de serre est insuffisante en France

Publié le 2 février 2018

Le Plan Climat de 2017 essaye de limiter l’augmentation de température moyenne à 2°C.Pour ce faire, la France s’est engagée avec la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC), à réduire de 75 % ses émissions GES (gaz à effet de serre) à l’horizon 2050 par rapport à 1990 (le Facteur 4).

Le scénario SNBC oblige à diminuer chaque année les émissions de GES en partant d’environ 450 Mt d’équivalent CO2 en 2015 pour atteindre moins de 150 Mt en 2050. Il sera révisé pour atteindre la neutralité en 2050.

En 2015, l’objectif a été atteint, en correspondant exactement au plafond indicatif annuel de 457 Mt CO2 Par contre les prévisions pour 2016 indiquent une augmentation des émissions à 463 Mt CO2eq soit un dépassement du plafond de 3,6 %.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire explique cet écart, pour partie par des éléments conjoncturels, comme le faible prix des produits pétroliers qui incite à la consommation et un recours accru aux centrales thermiques à énergie fossile pour la production d’électricité.

Lire le reste de cet article »

Changement climatique… Que faire ?

Publié le 15 décembre 2017

À l’occasion du « One Planet Summit » qui s’est tenu le 12 décembre 2017 à Paris, le site internet « The Conversation » alimenté par des universitaires et journalistes exigeants propose, en téléchargement gratuit, son premier livre numérique. Les contributions de 50 spécialistes du changement climatique et de la transition énergétique y sont réunies, certaines inédites, d’autres déjà publiées précédemment.

Ce travail a été coordonné par deux universitaires grenoblois, Patrick Criqui et Michel Damian.

Voici la fin de leur introduction de cet ouvrage :

« Pour obtenir des trajectoires compatibles avec un réchauffement inférieur à 2 °C, comme le veut l’Accord de Paris, il faudrait en effet ramener à zéro les émissions peu après 2050, puis assurer un développement massif des « émissions négatives ». Ce concept a été introduit dans les scénarios du GIEC, dont un rapport spécial à paraître en 2018 contiendra sans aucun doute des développements sur ce thème.

Lire le reste de cet article »

Réchauffement climatique, la bataille est-elle déjà perdue ?

Publié le 3 novembre 2017

Deux études très inquiétantes viennent d’être rendues publiques. La première, celle de l’ONU du 31 octobre déclare : « Réchauffement climatique : la bataille est presque perdue », si rien ne bouge on va directement vers plus 3°C d’augmentation de la température moyenne du globe, ce qui serait catastrophique. L’ONU propose des solutions pour éviter le pire, mais elles doivent être rapidement mises en œuvre. La seconde est une étude scientifique parue dans Le Lancet, elle prédit un désastre sanitaire global et évalue pour la deuxième année consécutive les effets sanitaires du réchauffement climatique. L’agriculture est déjà atteinte et si rien n’est fait les changements climatiques à venir ruineront les avancées obtenues ces 50 dernières années en termes de santé publique.

Le communiqué de l’ONU déclare :

« La huitième édition du rapport annuel de l’ONU sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions, publié en amont de la Conférence de l’ONU sur les changements climatiques à Bonn, révèle que les engagements pris par les pays au niveau national ne représentent qu’un tiers des réductions d’émissions nécessaires à l’horizon 2030 pour respecter les objectifs relatifs à la lutte contre les changements climatiques. Les mesures prises par le secteur privé et les mesures à l’échelle infranationales ne se multiplient pas à un rythme qui permettrait de combler cet écart inquiétant.

Lire le reste de cet article »

Ne tombons pas dans le piège des canons à neige !

Publié le 3 novembre 2017

Le congrès des élus de la montagne (ANEM) s’est déroulé à Forcalquier les 19 et 20 octobre ; un sénateur et des élus régionaux et locaux ont profité de l’occasion pour éditer une lettre ouverte à l’ensemble des élus de la montagne en les appelant à arrêter les investissements dans les canons à neige, chers à M. Wauquiez et la majorité régionale.

Voici ce qu’écrivent à leurs collègues, Corinne Morel Darleux, conseillère régionale Auvergne Rhône-Alpes, membre de la commission montagne ; Guillaume Gontard, sénateur de l’Isère ; Pierre Mériaux, conseiller délégué à la montagne de la ville de Grenoble : Emilie Marche, conseillère régionale Auvergne Rhône-Alpes

Lire le reste de cet article »

Attention aux canicules

Publié le 23 juin 2017

Au moment où la canicule est en train de se mettre en place dans notre région, il n’est pas inutile de lire l’article fait par le journal de l’environnement sur les canicules potentiellement mortelles qui vont se développer dans le monde suite au changement climatique. Actuellement, déjà un tiers de la population est exposée à plus de 20 jours de canicule potentiellement mortelle, en 2100 cela pourrait toucher les trois quarts de la population mondiale !!!

« Chaque année, près d’un tiers de la population mondiale est exposée à plus de 20 jours d’une canicule potentiellement mortelle. D’ici à 2100, cette proportion pourrait s’élever à près de 75%, révèle une étude publiée lundi 19 juin dans Nature Climate Change.

Il fait chaud, trop chaud… et ce n’est qu’un avant-goût de ce qui attend la planète ces prochaines décennies, lorsque les vagues de chaleur se feront toujours plus fréquentes, toujours plus mortelles. Dans les pays du Sud, mais aussi dans ceux du Nord, comme en témoignent les canicules mortelles survenues en 2003 en Europe (70.000 morts, dont 15.000 en France) ou en 2010 en Russie (10.800 morts rien qu’à Moscou).

Lire le reste de cet article »

Adaptation au changement climatique du parc « Ouagadougou » à Grenoble

Publié le 21 octobre 2016

parc-ouagadougouL’ADEME vient de publier 20 fiches décrivant des actions portées par des villes pour s’adapter au changement climatique. Une de ces fiches présente l’action menée à Grenoble pour mettre en place une gestion alternative des eaux pluviales dans le cadre d’un aménagement urbain : le parc Ouagadougou à Grenoble. Il s’agit de reconvertir une ancienne friche industrielle en espace vert, l’enjeu pour la Ville est de mettre en place une gestion raisonnée des eaux pluviales limitant la dépendance à l’eau potable et les rejets dans le réseau d’assainissement.

Voici quelques extraits de cette fiche :

Lire le reste de cet article »

Changement climatique : pour un monde bas carbone

Publié le 9 septembre 2016

Developpement-DurableUne nouvelle étude de juillet 2016, du Commissariat général au développement durable s’interroge sur les prévisions à long terme de la demande de transport en France et de ses impacts sur les émissions de gaz à effet de serre.

Cette étude donne une vision de la demande de transport aux horizons 2030 et 2050. Ces nouvelles projections de l’évolution des déplacements servent à évaluer sur le long terme l’impact des grands projets de transport et à élaborer des trajectoires de transition énergétique pour la mise en œuvre de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) adoptée en novembre 2015.

Lire le reste de cet article »

Le changement climatique s’accélère

Publié le 2 septembre 2016

Journal-environnementChaque été les climatologues font le point sur l’état du climat mondial et il en ressort que les records sur les conséquences du réchauffement climatique ont été battus en 2015. Le journal de l’environnement le signale dans son article résumant ce qui s’est passé au mois d’août. En voici des extraits :

« Qui dit gaz à effet de serre dit climat. Un réchauffement dont les dernières nouvelles apportent leur lot de surprises. En Sibérie, 21 personnes ont contracté la maladie du charbon en étant exposées au cadavre d’un renne infecté. Le corps de l’animal était jusqu’à présent conservé dans le permafrost (sol perpétuellement gelé). Mais avec des températures supérieures à 30°C, le sol glacé du nord de la Sibérie a fondu, libérant les spores d’anthrax. Selon RIA Novosti, un garçon est mort et une centaine de personnes restent hospitalisées.

Lire le reste de cet article »

Comprendre les îlots de chaleur pour les combattre

Publié le 8 juillet 2016

actu-environnementLa chaleur estivale et le changement climatique poussent à réfléchir sur l’adaptation des villes à l’augmentation des températures. « » a mis en ligne le 4 juillet un dossier sur les îlots de chaleur en ville : « Ilots de chaleur : premières pistes pour ré-inventer la ville ». A Grenoble un effort important est fait dans cette direction notamment par la végétalisation des toits et/ou des façades et de l’implantation de cultures sur certains toits d’immeubles, notamment de parkings.

Lire le reste de cet article »

Il faut accélérer la lutte contre le changement climatique

Publié le 8 avril 2016

Journal-environnementLe réchauffement climatique est en marche accélèrée. La COP 21 avait tracé comme objectif de limiter le réchauffement moyen de la planète à 1,5 °C. On savait toutefois que c’était très optimiste et que la vraie cible était de tout faire pour limiter l’augmentation à 2°C. Une étude très inquiétante qui vient de sortir indique que cette limite de 2° C serait inatteignable et qu’il faudrait développer le plus vite possible les énergies renouvelables pour espérer limiter l’augmentation à 2,5 ou 3° C !

Conclusion : à tous les niveaux il faut agir vite et notamment au niveau local, où il faut mettre en place des politiques publiques et aider au changement des comportements comme le font la majorité municipale et celle de la Métro : changement dans les mobilités (boulevards à vélo, augmentation des zones piétonnes, limitation de l’utilisation de la voiture…), limitation des consommations d’énergie dans les logements et dans toutes les activités, limitation des émissions de CO2, développement des énergies renouvelables…

Voici des extraits de l’article du Journal de l’Environnement qui traite de cette étude :

Lire le reste de cet article »

Des effets pervers de la lutte contre la pollution atmosphérique.

Publié le 18 mars 2016

Journal-environnementLe Journal de l’Environnement signale une étude qui démontre que la baisse des émissions de SO2 (dioxyde de soufre dans l’atmosphère a eu des conséquences négatives sur l’Arctique en participant à l’accélération de la hausse des températures à cet endroit du monde. La raison est que le SO2 reflétait une partie du rayonnement solaire, sa disparition entraine un réchauffement accéléré par rapport à ce que prévoit le taux de gaz à effet de serre. Comme quoi il faut absolument diminuer rapidement les émissions de gaz à effet de serre afin de se prémunir contre des effets négatifs de bonnes politiques qui sont absolument nécessaires.

Voici l’article du Journal de l’Environement du 14 mars :

Lire le reste de cet article »

COP21 : rassemblement au jardin de ville dimanche

Publié le 27 novembre 2015

Coalition Climat GrenobleLa préfecture vient d’interdire le rassemblement dimanche 29 novembre à 14 h30 au Jardin de Ville, pour agir contre le dérèglement climatique. Nous ne sommes pas d’accord avec cette décision qui empêche la libre expression des citoyens qui est un droit constitutionnel. On ne doit pas tout arrêter dans la vie de la cité à cause de l’état d’urgence, d’autant plus que ce rassemblement ne trouble pas l’ordre public. Ce sera un accompagnement du marché de Noël.

Lire le reste de cet article »

COP21 : la nouvelle convention des maires

Publié le 30 octobre 2015

Conventions-des-MairesDe multiples initiatives se font jour pour que la COP21 soit un succès. De nombreuses collectivités locales se sont réunies le 15 octobre à Bruxelles, en présence de la Commission européenne, pour le lancement officiel d’une nouvelle « Convention des Maires ». Dans sa première version de 2008, la convention poursuivait l’objectif d’une réduction d’au moins 20 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) sur le territoire de ses signataires avant 2020. La nouvelle convention se montre plus ambitieuse puisque les maires, présidents d’agglomération et présidents de métropole signataires s’engageront sur une diminution d’au moins 40 % de ces mêmes émissions d’ici à 2030. Sur les 83 signataires français de l’actuelle convention – pour un total de 6 500 à l’échelle européenne, il y a Grenoble et la Métro. Lire le reste de cet article »

2015, l’année la plus chaude !

Publié le 23 octobre 2015

AFPLe changement climatique s’accélère. Les températures de la planète Terre mesurées en août confirment que 2015 est en route pour battre le record de chaleur annuel. La combinaison du réchauffement climatique et du phénomène « El Niño » aurait pour conséquence que les années 2015 et 2016 seraient les années les plus chaudes (en moyenne sur l’ensemble de la planète) depuis qu’il existe des mesures de températures.

Le Monde et l’AFP ont communiqué le 14 septembre :

Lire le reste de cet article »

Schéma régional de raccordement au réseau des énergies renouvelables

Publié le 25 septembre 2015

climatPour celles et ceux qui s’intéressent au développement des énergies renouvelables, le préfet de la région Rhône-Alpes informe de la mise à disposition du public du Schéma régional de raccordement au réseau des énergies renouvelables (S3REnR) à partir du 28 septembre 2015 et pour une durée d’un mois.

Le S3REnR détermine les conditions d’accueil des énergies renouvelables à l’horizon 2020 par le réseau électrique, selon les objectifs définis par le Schéma régional climat, air, énergie (SRCAE).

Lire le reste de cet article »

Fête de l’écologie en Isère, 12 septembre

Publié le 4 septembre 2015

fete-ecologie-2015À quelques mois de la COP21, EELV 38 organise la Fête de l’écologie en Isère. Venez débattre des enjeux de la conférence climat et trouver les solutions pour demain.

Rendez-vous le 12 septembre au Parc de la Poya à Fontaine, Terminus tram A / Rue de l’Abbé Vincent

Des débats à partir de 10 h

13h30 Plénière « CLIMAT : l’affaire de TOUS, avant, pendant et après la COP21 »

Lire le reste de cet article »

En 2040, l’agriculture mondiale à bout de souffle ?

Publié le 31 juillet 2015

Journal-environnementLe 30 juin 2015 le Journal de l’environnement livre un article à partir d’une étude de chercheurs britanniques très alarmiste sur la capacité de la planète à nourrir tous ses habitants. Encore une conséquence du changement climatique.

En voici un extrait :

«… l’effondrement du système alimentaire mondial pourrait survenir à l’horizon 2040, exacerbant un climat politique déjà explosif dans de nombreux pays du Sud. En cause, une production agricole fragilisée par le réchauffement, et qui ne satisferait plus les besoins alimentaires.

Lire le reste de cet article »

Notre avenir commun face au changement climatique

Publié le 17 juillet 2015

Le 10 juillet s’achevait à Paris la conférence scientifique sur le climat « Our Common Future ». Après quatre jours de constats et de solutions, va venir en décembre le temps de la décision politique : la COP21, qui se tiendra à Paris. Notons que l’année 2014 aura été la plus chaude sur l’ensemble de la planète depuis 1880 : de janvier à octobre, tous les mois ont battu les records planétaires de chaleur. La température moyenne de la surface des terres et des océans a été supérieure de 0,68°C à la moyenne annuelle globale du 20ème siècle qui s’élève à 14,1°C.

Lire le reste de cet article »