Archives pour le mot-clef ‘conseil municipal’

Une tribune libre du CLUQ

Publié le 18 novembre 2016

cluqNous avions proposé au CLUQ (Comité de Liaison des Unions de Quartier de Grenoble) une réaction suite à la votation citoyenne pour notre édition du 21 octobre, il n’avait pas pu le faire. Il profite de la lettre ouverte qu’il vient d’envoyer au maire pour nous proposer une réaction à notre article du 21 octobre. Nous éditons volontiers ce courrier accompagné de la lettre ouverte au maire du 11 novembre.

Nous proposerons à la majorité municipale d’y répondre si elle le souhaite. Nous souhaitons ainsi que le débat s’instaure et que les bonnes solutions émergent pour l’avenir, sachant que la question du stationnement payant (horodateurs et ticket résident) doit être revue de manière approfondie car des changements législatifs et règlementaires importants s’appliqueront au 1er janvier 2018.


A la rédaction de “Le Rouge et Le Vert”

Nous avons pris connaissance de votre article du 21 octobre titré « Succès du vote sur les budgets participatifs et mitigé sur la votation citoyenne ». Si nous partageons un certain nombre de vos remarques, nous ne pouvons pas vous suivre quand vous concluez que « Quoi qu’il en soit, l’essentiel de l’objectif de cette votation est atteint et les deux parties peuvent trouver satisfaisant ce premier exercice de votation citoyenne (…) » ni quand vous écrivez que « le CLUQ a admis à demi-mot [que croire que seule l’abrogation pouvait conduire à la concertation n’était pas la bonne méthode] puisque n’ayant pas obtenu l’abrogation il demande tout de même la concertation. »

Lire le reste de cet article »

Agenda

Publié le 4 novembre 2016

PLU-PADDSamedi 5 novembre de 9 h 30 à 12 h au Musée de Grenoble, un forum de partage des travaux des ateliers sur le Projet de la ville de Grenoble en vue de nourrir le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal en cours de réflexion au sein de la Métropole. Il s’agit de traduire les orientations du Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD), dans les quartiers de Grenoble. Le PADD intercommunal sera débattu lors du Conseil municipal du 7 novembre.

Conseil municipal 7 novembre à 18 h à l’Hôtel de Ville. Un conseil très copieux. Débat sur le rapport d’orientation budgétaire pour 2017 qui fixe les grandes orientations qui seront traduites dans le budget 2017 lequel sera voté le 19 décembre, ainsi que le rapport sur le développement durable et l’égalité femme/homme dans le personnel municipal. Débat sur les orientations générales du PADD du PLU intercommunal. Projet de réhabilitation de la Tour Perret. Réaménagement du Rondeau et de l’A480. Décisions modificatives pour le budget principal et les budgets annexes. Rapports annuel de nombreux satellites de la ville (Alpexpo, CCIAG, Grenoble Habitat, Actis, Régie du téléphérique…) et des délibérations sur la culture, le sport et le scolaire. Lire le reste de cet article »

Conseil municipal lundi 26 septembre à 18 h

Publié le 23 septembre 2016

Conseil municipalLe Conseil municipal débutera par le débat sur la pétition initiée par le CLUQ « Pour une concertation sur les tarifs de stationnement » demandant l’abrogation de la délibération du 20 juin 2016 sur les nouveaux tarifs du stationnement et la mise en place de la concertation promise pendant la campagne (engagement n°49).

Plus de détails dans l’article ci-après.

Le Conseil débattra du rapport d’activité du CCAS pour l’année 2015 et du projet éducatif de la ville de Grenoble afin d’adopter le renouvellement du projet éducatif de territoire 2016-2019, entre le Préfet, le Recteur, la CAF et la ville qui permettra la poursuite des activités périscolaires.

Lire le reste de cet article »

Le Conseil municipal empêché de se tenir le 11 juillet

Publié le 15 juillet 2016
PertubateursConseilMunicipal

© Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Lundi 11 juillet, comme à d’autres Conseils municipaux, un certain nombre de collectifs sont venus déposer des revendications auprès du maire et du Conseil municipal. Comme d’habitude ils ont pu s’exprimer contre le plan de sauvegarde des services publics locaux et déposer des pétitions contre les fermetures des bibliothèques. Par contre un groupe déterminé à perturber le déroulement du conseil s’est introduit d’abord dans le public (une petite dizaine) munis de sifflets et vociférant des slogans qui couvraient les discours. Au bout d’une heure, ils ont accepté de sortir mais ils ont alors pénétré en force dans la salle du conseil, accompagnés d’autres militants dont des militants connus du PS et des responsables des Républicains 38, de certains syndicalistes et de membres des collectifs contre la fermeture des bibliothèques.

Le conseil a donc été arrêté et reporté au 18 juillet. Les militants qui menaient l’opération avaient des revendications qui allaient bien au-delà de la contestation de la politique municipale, s’en prenant à tous les élus, exigeant leur démission, sans se prononcer sur les vrais responsables de la purge imposée aux collectivités locales par le gouvernement.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 15 juillet 2016
GrenobleContreAusterite

© Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Lors de l’envahissement du conseil municipal le 11 juillet, les prises de positions des oppositions ont été très politiciennes et très convergentes : aucune condamnation des agissements des perturbateurs, au contraire.

Coté PS et assimilés, pas de condamnation des agissements inadmissibles des personnes qui ont empêchés la tenue du conseil. Pour J. Safar : c’était écrit ! Il faut dire que des adhérents du PS ont activement participé à cet envahissement. Pour lui la responsabilité incombe uniquement au maire, il comprend la colère des manifestants et la justifie à longueur d’interview.

Lire le reste de cet article »

Communiqué de presse du 13 juillet 2016

Publié le 14 juillet 2016

Logo Ades webL’Association pour la Démocratie, l’Écologie et la Solidarité – ADES, condamne avec la plus grande fermeté l’envahissement par la force du Conseil municipal de Grenoble le 11 juillet 2016 et donc l’interdiction pour une institution démocratiquement élue, de pouvoir délibérer conformément aux règles de notre République.

Notre État de droit exige que les conseillers municipaux puissent délibérer hors de toute contrainte physique. Tolérer la moindre entorse à cette règle qui est un fondement de notre démocratie, c’est ouvrir la porte à l’arbitraire et à la violence.

Il est légitime que des collectifs d’habitants et des syndicalistes puissent exprimer leur point de vue et contester des décisions prises par des élus, ce qu’ils ont pu faire au début du Conseil municipal lors d’une suspension de séance. Par contre que des groupes envahissent ensuite par la force le Conseil et l’occupent pour empêcher son fonctionnement, doit être condamné fermement par tous les groupes politiques du Conseil municipal et toutes les organisations qui se disent républicaines.

L’ADES s’étonne et s’alarme que les groupes d’opposition n’aient pas condamné fermement cette opération et même l’acceptent par leur présence ou celle de certains de leurs militants ou responsables politiques qui ont participé à l’envahissement de la salle du Conseil municipal. Il y a de leur part une volonté de destruction de l’institution même du Conseil municipal. Nous sommes en droit d’attendre des oppositions, qu’elles condamnent de tels agissements, car si elles acceptent que la violence prime sur le droit, c’est l’ensemble des citoyens qui peut douter de leur volonté de préserver la démocratie, dont elles se prévalent.

Vincent Comparat
Président de l’ADES

Lundi 11 juillet à 18 h, conseil municipal

Publié le 8 juillet 2016

Conseil municipalDe nombreuses délibérations sur toutes les activités de la ville dont, la rénovation énergétique de bâtiments scolaires, les aides au logement social et à la réhabilitation thermique des bâtiments, la concertation préalable à la définition du plan guide de réaménagement de l’Esplanade, la convention entre la ville, le CCAS et les centres de santé, le transfert de biens de la ville à la Métro, la fixation de nombreux tarifs dont les activités sportives…

Conseil municipal le 20 juin à 18 h

Publié le 17 juin 2016

Conseil municipalC’est un conseil municipal qui va se terminer très tard, à moins que les oppositions ne le quittent rapidement… Au menu, les Comptes Administratif de l’année 2015 (attention prendre de l’aspirine car c’est compliqué avec les transferts à la métropole, voir article) et de nombreuses délibérations sur tous les domaines d’activité municipale.

Certains élus de l’opposition devraient suivre des formations en urgence

Publié le 27 mai 2016

Conseil municipalAu conseil municipal on a eu droit à une intervention d’O. Noblecourt qui n’a toujours pas compris comment fonctionnent les impôts locaux.

Pour lui les impôts locaux ne sont pas si injustes qu’on veut bien le dire puisqu’environ 40 % des ménages grenoblois en seraient exonérés ou dégrevés et donc une augmentation des taux n’atteindraient pas les moins fortunés. C’est d’ailleurs exactement ce que la majorité élue en 2008 considérait lorsqu’elle a augmenté le taux de 9 % après avoir promis, pour se faire élire, qu’elle ne les augmenterait pas.

Il n’y a rien de plus faux et il serait utile que la ville propose à certains élus des formations pour qu’ils comprennent enfin comment tout cela fonctionne.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 27 mai 2016

maire en dessinLe conseiller municipal d’opposition de droite, Matthieu Chamussy fait son show habituel en s’essayant à des bons mots et s’étonne (fait semblant de s’étonner) que certains élus réagissent sur Twitter en reprenant ses énormités… Alors montant sur ses grands chevaux, il claque la porte du conseil municipal emportant avec lui tout son groupe. Quel très mauvais théâtre qui peut être vérifié en ligne !


Comme d’habitude, R. Cazenave est incapable de se tenir correctement au Conseil municipal de Grenoble en vociférant contre les Conseils Citoyens Indépendants. Pour lui ils ne peuvent pas être indépendants de la mairie puisque certains de leurs membres seraient politiquement proches du maire ! Pourtant si ces conseils sont représentatifs des habitants, environ 40 % devraient avoir voté pour la nouvelle majorité. Le conseiller de droite prend l’exemple de la représentante du CCI « le Verderet » qui déposait la question orale le 23 mai sur la ville apaisée. Manque de chance cette personne faisait partie de l’ancienne municipalité Destot-Safar, donc pas particulièrement proche du maire. Pour R. Cazenave il faudrait que les membres des CCI soient tous proches de la droite pour qu’ils soient considérés comme indépendants !!!

Lire le reste de cet article »

Conseil municipal 23 mai 18 h

Publié le 20 mai 2016

Conseil municipalA l’ordre du jour :

  • débat sur le PADD (projet d’aménagement et de développement durable) qui débute la révision du PLU de Grenoble
  • organisation des temps périscolaires à la prochaine rentrée de septembre 2016
  • de nombreux nouveaux tarifs des bibliothèques, Muséum, Théâtre, musée Stendhal, Conservatoire…
  • prolongation de 6 mois de la délégation de service public à Alpexpo pour préparer le nouveau projet.
  • transformation de bureaux en 13 logements sociaux…

Et une délibération de l’opposition PS et assimilés sur le suivi des actions des initiatives citoyennes engagées par la majorité (budgets participatifs, interpellation citoyenne). Enfin du positif ! Suivant le règlement du conseil municipal, chaque opposition a le droit de proposer une fois par an une délibération au conseil.

Le projet de ligne à grande vitesse « Lyon-Turin » n’est pas d’intérêt communal

Publié le 15 avril 2016

non-lyon-turinLe conseil municipal du 18 avril va décider que la Ville de Grenoble ne participera pas au financement du grand projet inutile : « Lyon-Turin ». En effet, il n’y a aucune raison pour que Grenoble paye pour un investissement qui n’a aucun intérêt pour la ville et ses habitants. Nous avons déjà expliqué que ce projet était inutile et beaucoup trop cher puisque la ligne actuelle passant par Modane pouvait absorber le trafic de fret entre la France et l’Italie.

Voici des extraits de la délibération proposée au débat du conseil municipal du 18 avril :

Lire le reste de cet article »

Conseil municipal du 21 mars

Publié le 25 mars 2016
salle du conseil municipal de Grenoble

© ville de Grenoble

Une première : la question portée par le Conseil Consultatif Indépendant-C (Notre Dame, Mutualité, Ile Verte, Saint Laurent) sur le projet d’aménagement de l’Orangerie. Un collectif travaille sur une proposition d’utilisation du bâtiment de l’Orangerie rue Joseph Chanrion, près du Boulevard Jean Pain. « Ce projet a pour objectif d’y créer un lieu convivial dédié à l’échange de savoirs et de pratiques sur les thématiques de l’environnement, du recyclage, du vélo, de la culture, du patrimoine, de l’alimentation saine et locale, tout cela dans une démarche relevant de l’Economie Sociale et Solidaire. Ce lieu convivial abriterait de multiples activités, réparties sur quatre espaces distincts :

Lire le reste de cet article »

Conseil municipal lundi 21 mars à 18 h

Publié le 18 mars 2016

Conseil municipalUn menu assez léger (37 délibérations) et la première question orale déposée par le Conseil Citoyen Indépendant C (Notre Dame, Mutualité, Ile Verte, Saint Laurent) à propos de l’Orangerie. Des délibérations sur la politique de lutte contre les discriminations, les relations internationales, la culture, l’urbanisme, la montagne, l’environnement, l’action sociale, les finances, l’administration générale… bref, tout ce qui fait la vie municipale.

Conseil municipal lundi 29 février à 18 h

Publié le 26 février 2016
salle du conseil municipal de Grenoble

© ville de Grenoble

Le processus d’interpellation et de votation citoyenne sera présenté à ce conseil avant sa mise en place. Les Grenoblois vont pouvoir faire évoluer l’action municipale en lançant une pétition. Si la pétition atteint les 2 000 signatures de résidents (français et étrangers) Grenoblois de plus de 16 ans, la question sera débattue en Conseil Municipal (si elle est de sa compétence). Soit elle est adoptée par le Conseil Municipal, soit elle sera soumise à l’expression des habitants dans le cadre d’une votation citoyenne organisée une fois par an par la Ville. Le maire s’engage politiquement à suivre le résultat de la votation si la proposition réunit 20 000 voix majoritaires, nombre de voix recueillies par la majorité actuelle lors des dernières élections municipales.

Déchéance de nationalité dans la Constitution … NON dit le conseil municipal

Publié le 5 février 2016

Conseil municipalLors du Conseil municipal du 25 janvier 2016, la majorité municipale a proposé un vœu en direction des parlementaires de l’Isère pour qu’ils refusent de voter l’introduction de la déchéance de nationalité dans la Constitution proposée par le gouvernement. Ce vœu rappelle le calamiteux discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy en 2010 qui allait dans ce sens et qui avait choqué de très nombreux Grenoblois ; malheureusement la proposition actuelle est pire démontrant la dérive actuelle du gouvernement. De plus en plus de voix s’élèvent contre cette proposition inefficace qui remet en cause des fondements de notre République.

Il est regrettable que des élus qui se réclament de la gauche ou de la République aient voté contre ce vœu ou aient refusé de participer au vote.

Lire le reste de cet article »

La « votation citoyenne » un montage très subtil

Publié le 29 janvier 2016

Dispositif-votationLa majorité municipale poursuit la mise en place de son programme qui prévoyait la saisine du conseil municipal sur pétition des habitants (2500 signatures) et la votation d’initiative citoyenne (8000 signatures). Par rapport aux engagements 5 et 6 il y a eu quelques évolutions qui ont amélioré ces deux propositions. Il est maintenant proposé un seul processus d’intervention des habitants : suite à une pétition de plus de 2000 habitants de plus de 16 ans, le conseil municipal se saisit du sujet s’il est de sa compétence et légal. Si le conseil municipal n’adopte pas la demande des pétitionnaires, alors cette demande sera renvoyée à une votation citoyenne.

Le principe de la saisine sur pétition du Conseil municipal, ne pose pas de problème de principe si le maire en est d’accord. Le maire est maitre de l’ordre du jour, il peut donc proposer au débat du conseil toute question qu’il juge utile et mettre en délibération toute question de la compétence de la commune.

Lire le reste de cet article »

Politique très politicienne

Publié le 29 janvier 2016

Conseil municipalIl fallait assister au moins une fois dans sa vie à la lamentable attitude de la droite au Conseil municipal du 25 janvier 2016. A propos de la délibération sur la ville de demain qui méritait un bon débat, correctement alimenté par le groupe du PS et assimilés, l’opposition de droite s’est permise un détournement de procédure en présentant 20 amendements sur la délibération. Le droit d’amendement est un principe constitutionnel auquel une assemblée délibérative n’a pas le droit de déroger. Mais la droite, qui a admis que de toutes façons elle savait que ses amendements seraient refusés, aurait pu les présenter en une seule fois puisqu’il s’agissait d’amender un seul texte. Cela aurait permis au débat de se dérouler normalement. Alors que nous avons assisté à une litanie de prise de parole de MM. Matthieu Chamussy et Richard Cazenave, relayés de temps en temps par 3 autres élus, répétant durant une éternité leur programme municipal sur la sécurité la vidéosurveillance, l’armement de la police municipale, la rocade nord, l’A480…

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 1 janvier 2016

Conseil municipalLors du débat budgétaire 2016, on a pu découvrir des oppositions cossardes et incompétentes ! Le débat sur le budget de Grenoble a duré 3 heures et ce qui a été surprenant, c’est de s’apercevoir que les différentes oppositions n’avaient pas travaillé, ni même lu attentivement le document de présentation du budget qui fait 55 pages et qui donne tous les détails nécessaires à une bonne compréhension des choix budgétaires. Jamais il n’y a eu autant de précisions données pour un budget.

Voici un certain nombre d’inexactitudes professées lors de ce conseil avec l’aplomb qui caractérise ceux qui veulent camoufler leur incompétence.

Lire le reste de cet article »

Le plan municipal de santé en bonne voie

Publié le 27 novembre 2015

SanteLe 24 novembre a eu lieu la 2ème conférence municipale de Santé, elle fait suite à la 1ère conférence de mars dernier. Le plan municipal de santé de la Ville de Grenoble arrive au terme de sa phase d’élaboration en vue d’une adoption par le Conseil municipal du 25 janvier 2016, après 8 mois de réflexions des différents groupes de travail ayant contribué à son enrichissement. La 2ème conférence a permis de donner les résultats de ces 8 mois de travail, organisé en 5 orientations prioritaires et pour chacune des objectifs à atteindre et des mesures à prendre. Les 5 orientations sont :

Lire le reste de cet article »