Archives pour le mot-clef ‘écologie’

Réchauffement climatique, la bataille est-elle déjà perdue ?

Publié le 3 novembre 2017

Deux études très inquiétantes viennent d’être rendues publiques. La première, celle de l’ONU du 31 octobre déclare : « Réchauffement climatique : la bataille est presque perdue », si rien ne bouge on va directement vers plus 3°C d’augmentation de la température moyenne du globe, ce qui serait catastrophique. L’ONU propose des solutions pour éviter le pire, mais elles doivent être rapidement mises en œuvre. La seconde est une étude scientifique parue dans Le Lancet, elle prédit un désastre sanitaire global et évalue pour la deuxième année consécutive les effets sanitaires du réchauffement climatique. L’agriculture est déjà atteinte et si rien n’est fait les changements climatiques à venir ruineront les avancées obtenues ces 50 dernières années en termes de santé publique.

Le communiqué de l’ONU déclare :

« La huitième édition du rapport annuel de l’ONU sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions, publié en amont de la Conférence de l’ONU sur les changements climatiques à Bonn, révèle que les engagements pris par les pays au niveau national ne représentent qu’un tiers des réductions d’émissions nécessaires à l’horizon 2030 pour respecter les objectifs relatifs à la lutte contre les changements climatiques. Les mesures prises par le secteur privé et les mesures à l’échelle infranationales ne se multiplient pas à un rythme qui permettrait de combler cet écart inquiétant.

Lire le reste de cet article »

La rénovation des logements crée de nombreux emplois

Publié le 8 septembre 2017

Les défenseurs de la transition écologique et énergétique le disent depuis de longues années, un important programme de rénovation des logements permettrait de créer de nombreux emplois, en majorité locaux.

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) publie une étude sur l’impact économique du programme « Habiter Mieux », dédié à la rénovation énergétique des logements dans le parc privé, au bénéfice des ménages aux revenus modestes ou très modestes. Ce programme a rénové 50 000 logements et a permis de créer ou de préserver 17 000 emplois pour un investissement de 1,1 milliard d’euros. L’étude indique que 1 million de travaux permettent de créer environ 6 emplois en équivalent temps plein pour une maison individuelle et 9 emplois pour des appartements en copropriété. Plus de 80% des chantiers sont réalisés dans le même département que celui d’implantation de l’entreprise chargée des travaux. Cette proportion atteint même 100% si on inclut les départements limitrophes.

Lire le reste de cet article »

Il faut stopper le grignotage des terres

Publié le 2 juillet 2017

Les Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer) tirent le signal d’alarme au vu de l’accélération de l’artificialisation et l’accaparement des terres. Dans sa revue « le prix des terres » la fédération nationale des Safer explique qu’en France, le marché de l’artificialisation a été divisé par 2 entre 2007 et 2014. Mais, depuis 2015, il repart à la hausse. « Ne l’oublions pas : la vie de chacun d’entre nous dépend des espaces naturels (agricoles, forestiers et autres). Ces espaces étant finis, un monde durable exige l’arrêt de l’imperméabilisation de nos territoires. Nous protégeons d’ores et déjà les forêts et les espaces de biodiversité remarquable. Nous devons, de même, protéger les sols agricoles, en priorité ceux qui présentent le meilleur potentiel. Cette protection est indispensable pour s’adapter au réchauffement climatique et réduire le déficit européen de terres agricole ». En 2016 le nombre de ventes de terres agricoles pour l’urbanisation (extension de villes, infrastructures…) a bondi de 22% ! Et les surfaces correspondantes de 24% ! Ces ventes représentent 30.000 hectares en 2016.

Lire le reste de cet article »

Les projets publics et leur empreinte carbone

Publié le 26 mai 2017

La loi sur la transition énergétique (du 17 août 2015) précisait que dans le cadre de la stratégie bas-carbone, le niveau de soutien financier des projets publics doit intégrer, systématiquement et parmi d’autres critères, le critère de contribution à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. En ce qui concerne les principes et modalités de calcul des émissions de gaz à effet de serre des projets publics seront définis par un décret. C’est ce qui vient d’être précisé par le décret du 3 mai n° 2017725 « relatif aux principes et modalités de calcul des émissions de gaz à effet de serre des projets publics ». C’est une approche qui prend en compte le « cycle de vie » : les phases de réalisation (y compris la phase d’études), de fonctionnement (exploitation, entretien, maintenance, réhabilitation) et de fin de vie du projet public (transformation y compris déconstruction et traitement des déchets des matériaux) sans oublier en amont la production des sources d’énergie et des matériaux et équipements nécessaires à chaque phase.

Lire le reste de cet article »

Le Pacte Métro-Etat sur la transition énergétique

Publié le 17 février 2017

Le 6 juillet 2016, le gouvernement signe à Lyon, avec les 15 métropoles le « Pacte Etat- métropoles » qui doit être ensuite décliné avec chaque métropole. Chaque pacte comporte deux volets : un « pacte métropolitain d’innovation » (ou PMI), centré sur les projets innovants des métropoles et un « contrat de coopération métropolitaine » (ou CCM) centré sur les projets de coopération des métropoles avec des territoires proches. Le 9 février 2017, le premier ministre, la ministre de l’environnement et le Président de la métropole ont signé le PMI. Le contrat de coopération sera finalisé courant 2017. La Métro avait choisi d’axer son pacte autour de la transition énergétique. Le montant des aides de l’Etat atteindra 7,1 M€ dont 5,8 M€ pour le PMI et 1,3 M€ pour le CCM. La Métro a aussi signé une convention « pour une métropole respirable » dotée d’une subvention de 1 M€ et première en France, un accord partenarial avec l’ADEME. La ministre de l’environnement a indiqué que le projet de construire une Nouvel unité de production (NUP) entièrement au bois, sur la Presqu’île scientifique, avait été retenu dans le cadre de l’appel à projets « Biomasse ».

Lire le reste de cet article »

Un guide pour la gestion écologique des espaces collectifs publics et privés

Publié le 20 janvier 2017

« Naturparif », l’agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de-France vient de publier un guide de la gestion écologique des espaces collectifs publics et privés. Il s’agit d’inciter les différents gestionnaires des espaces collectifs publics ou privés à faire évoluer leurs pratiques en proposant des techniques alternatives pour une meilleure prise en compte de la biodiversité. Ce guide de 190 pages peut s’appliquer ailleurs qu’en Ile de France.

« La gestion écologique consiste à mettre en œuvre des pratiques d’entretien respectueuses de l’environnement et de la biodiversité. Elle trouve son origine dans le principe de gestion différenciée qui consiste à faire un compromis entre la gestion relativement stricte et contrainte des espaces communaux et la gestion naturaliste des réserves, orientée vers une protection du milieu naturel. L’objectif est d’appliquer des modes de gestion différents selon la typologie des espaces, le rendu souhaité et leurs usages.

L’association des deux a pour but de faire de la commune, ou de l’espace du gestionnaire privé, un milieu favorable à la biodiversité tout en répondant aux besoins et aux attentes des usagers.

Lire le reste de cet article »

Center Parcs de Roybon, de bonnes nouvelles

Publié le 16 décembre 2016

Le 16 décembre, la Cour Administrative d’Appel de Lyon annule deux arrêtés préfectoraux sur les trois attaqués. Voici le communiqué officiel de la Cour :

Dans le premier arrêt n° 14LY03705, la cour annule l’arrêté préfectoral du 15 octobre 2012 délivrant au Syndicat intercommunal des eaux de la Galaure un récépissé de sa déclaration en application de la loi sur l’eau au titre de travaux de réalisation d’une canalisation d’eaux usées.

La cour accueille un moyen de procédure présenté pour la première fois en appel par l’association Pour les Chambaran sans Center Parcs. Le dossier de déclaration présenté à l’administration au titre de cette réalisation ne comportait pas l’évaluation de ses incidences sur le site d’importance communautaire « Etangs, landes, vallons tourbeux humides et ruisseaux à écrevisses de Chambaran » situé à environ un kilomètre seulement du tracé de la canalisation en cause. Or, d’une part, l’autorité administrative doit, en vertu des dispositions du VI de l’article L. 414-4 du même code, s’opposer à un tel projet en l’absence d’évaluation de ses incidences sur un site d’importance communautaire ou un site Natura 2000 et, d’autre part, l’article R. 414-23 du code de l’environnement exigeait une telle évaluation.

Lire le reste de cet article »

Prévenir, alerter…

Publié le 9 décembre 2016

lanceuralerteUn journaliste du magazine « Lyon Capitale » relate l’opacité du dossier des autoroutes ici, et le site internet « Lelanceur.fr », reprend un entretien avec Raymond Avrillier : « Entre le système de corruption autour de l’ancien maire de Grenoble Alain Carignon, l’affaire des sondages de l’Élysée, le réacteur nucléaire Superphénix ou, plus récemment, les contrats de concession aux sociétés d’autoroute, Raymond Avrillier se bat depuis trente ans pour mettre au jour la corruption et les conflits d’intérêts qui polluent l’action publique. Pour Lelanceur.fr, il revient sur les obstacles posés par l’Administration dans l’accès aux informations publiques et regrette certains éléments du statut de lanceur d’alerte présents dans la loi Sapin II. »

Lire l’interview de Raymond Avrillier en ligne ici,

Lire le reste de cet article »

Grenoble participe au concours sur les immeubles de grande hauteur en bois

Publié le 28 octobre 2016

immeuble-bois24 villes, dont Grenoble, ont proposé plus de 30 projets sur des sites qui pourront accueillir des immeubles en bois de 10 niveaux et plus, dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Immeubles à vivre bois ». En février 2017 aura lieu un grand concours national d’architecture et de construction valorisant les systèmes constructifs et les solutions innovantes d’aménagement intérieur en bois.

Les ministres de l’Agriculture et du Logement et le secrétaire d’Etat à l’Industrie ont déclaré : « Ce résultat montre l’intérêt des acteurs pour des solutions bois qui permettent de répondre aux défis énergétiques, environnementaux et économiques de la ville durable : performance énergétique, performance carbone, rapidité de construction, modularité de l’espace, qualité d’ambiance, maîtrise des coûts… »

Lire le reste de cet article »

Changement climatique : pour un monde bas carbone

Publié le 9 septembre 2016

Developpement-DurableUne nouvelle étude de juillet 2016, du Commissariat général au développement durable s’interroge sur les prévisions à long terme de la demande de transport en France et de ses impacts sur les émissions de gaz à effet de serre.

Cette étude donne une vision de la demande de transport aux horizons 2030 et 2050. Ces nouvelles projections de l’évolution des déplacements servent à évaluer sur le long terme l’impact des grands projets de transport et à élaborer des trajectoires de transition énergétique pour la mise en œuvre de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) adoptée en novembre 2015.

Lire le reste de cet article »

Une raison de plus pour dire non au Center parcs à Roybon

Publié le 17 juin 2016

Chambaran sans CenterParcsDans Le Monde du 13 juin des informations importantes sont apportées sur la baisse des loyers qu’impose « Pierre & Vacances » lors du renouvellement du bail de location dans les résidences de tourisme, au grand dam des propriétaires qui se sentent grugés. Qui va vouloir se lancer dans l’achat d’un appartement à Pierre & Vacances à Roybon si par malheur cette réalisation voyait le jour ? Les propriétaires achètent ces appartements pour un placement car il y a de gros avantages fiscaux (pas de TVA à l’achat et déductions fiscales pouvant atteindre 3600 € par an pendant 9 ans). Dans l’exemple donné par Le Monde, le bail ne dure que 9 ans et s’il n’est pas renouvelé c’est au propriétaire de se débrouiller pour louer l’appartement et qui doit s’acquitter des charges de copropriétés et des charges de remise en état.

Lire le reste de cet article »

Qualité de vie dans la grande région grenobloise : un espace favorisé mais hétérogène

Publié le 10 juin 2016

Une étude sur la qualité de vie dans la grande région grenobloise a été réalisée par l’Agence d’urbanisme de la région grenobloise, dans le cadre d’un partenariat avec l’Insee, elle est téléchargeable sur le site de l’INSEE .

La grande région grenobloise comporte 354 communes autour de Grenoble, elle va de Beaurepaire à Pontcharra.

RegionUrbaine

Lire le reste de cet article »

Développement des jardins partagés en ville

Publié le 27 mai 2016

JTSEEn 1997, un réseau intitulé « JARDIN DANS TOUS SES ETATS » (JTSE) sur la base d’une charte a permis un développement accéléré des jardins partagés notamment en ville, à Grenoble et dans l’agglomération. Une charte expose les principes soutenus par JTSE :

« Pour le RENFORCEMENT DE LIENS SOCIAUX, là où les conditions d’existence ont contribué à distendre les mailles de la vie sociale, de l’entraide et du dialogue,

Pour que les citoyens, sans aucune discrimination culturelle, ethnique ou sociale, puissent S’APPROPRIER LEUR CADRE DE VIE quotidien et l’enrichir,

Pour DONNER UN POINT D’APPUI AUX PERSONNES EN DIFFICULTÉ aux fins de retrouver utilité sociale et dignité, en ayant la possibilité de participer à un travail productif qu’il soit monétaire ou non,

Pour nouer des liens généreux autant que respectueux avec la Terre et le monde vivant, et AGIR DE FAÇON RESPONSABLE,

Pour le plaisir de créer, de goûter, de partager, comme de NOUVELLES FORMES DE LIBERTÉ ET D’AUTONOMIE »

Lire le reste de cet article »

« Bouclier social et écologique », mode d’emploi

Publié le 20 mai 2016

Grenoble Une Ville Pour Tous-300x141La majorité municipale s’est construite autour de propositions organisées en trois grands axes : renouveler la démocratie locale, une ville à taille humaine et un bouclier social et écologique.

Le renouvellement de la démocratie locale et la nouvelle vision de la ville à taille humaine se vérifient dans les faits. Par contre la réalité du bouclier social et écologique se voit moins, pourtant de nombreuses réalisations sont en cours ou en chantier. Il ne faut pas séparer le social de l’écologie comme certains veulent le faire, car les classes sociales les plus fragiles socialement sont aussi celles qui sont le plus agressées par les pollutions de toutes sortes et qui ont un cadre de vie souvent le plus dégradé. Evidemment l’austérité gouvernementale se fait cruellement sentir sur tous les dossiers qui demanderaient des financements supplémentaires pour les réaliser totalement, ou même partiellement, et ce manque de ressources ralentit considérablement l’ensembles des politiques publiques dans la ville et dans l’agglomération.

Lire le reste de cet article »

Il y a 30 ans, Tchernobyl

Publié le 29 avril 2016

Tchernobyl-Fukushima« Un accident nucléaire majeur comme ceux de Tchernobyl ou de Fukushima, ne peut être exclu nulle part dans le monde, y compris en Europe. » déclare le président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) dans le Monde du 26 avril. Il ajoute : « Face à ces enjeux, l’ASN et son appui technique (IRSN) n’ont actuellement pas les ressources nécessaires pour assurer pleinement leurs missions de contrôle. Nous avons demandé au gouvernement 150 postes supplémentaires… Faute d’avoir obtenu ces moyens nous sommes contraints d’arbitrer entre nos priorités, en privilégiant les installations en activité par rapport à celles en construction. Cette situation n’est pas satisfaisante… Par principe, la culture de la sûreté nucléaire n’est jamais acquise. Je précise que ce sont les investigations demandées par l’ASN qui ont permis de découvrir des anomalies sur la cuve de l’EPR de Flamanville (Manche) forgée par Areva, ce qui montre que les contrôles internes n’ont pas fonctionné. »

A l’occasion du 30ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, le Journal de l’Environnement a mis en ligne une série d’articles rappelant ce qui s’est passé les 25 et 26 avril 1986 et le 11 mars 2011 à Fukushima et les conséquences de ces catastrophes nucléaires.

Lire le reste de cet article »

Insurrection artistique, scientifique, intellectuelle et populaire

Publié le 11 mars 2016

Tchernobyl-Fukushima… contre la poursuite de la contamination radioactive de la planète : du 23 mars au 3 avril à l’ancien musée de peinture, Place de Verdun à Grenoble.

Des artistes : peintres, sculpteurs, dessinateurs, « street-artists », installateurs, comédiens, écrivains, cinéastes, ainsi que des scientifiques et des médecins, se rassemblent à Grenoble du 23 mars au 3 avril pour répondre de façon artistique et pédagogique à l’ « Appel du 26 avril » initié par la Cie de théâtre « Brut de béton production » pour une insurrection artistique, scientifique, intellectuelle et populaire contre la poursuite de la contamination radioactive de la planète.

Lire le reste de cet article »

« Energie partagée » : les citoyens développent les énergies renouvelables

Publié le 11 mars 2016

energie-partageeAvec la loi sur la transition énergétique, les collectivités peuvent s’appuyer sur la mobilisation citoyenne pour soutenir des projets de développement des énergies renouvelables. Une association « Energie partagée » composée de 75 personnes morales, accompagne et finance des projets citoyens d’énergie 100% renouvelable à l’aide d’un outil financier qui fait appel à l’épargne citoyenne.

Cette association définit un projet citoyen, lorsqu’il répond à quatre principes :

Lire le reste de cet article »

Logements neufs, les surcoûts compensés par les économies d’énergie

Publié le 8 janvier 2016

minstère écologieLe Commissariat général au développement durable (CGDD, ministère de l’Ecologie) a publié une étude qui montre que les surcoûts induits par les nouvelles normes de performances thermiques dans l’habitat neuf sont fortement compensés sur la durée de détention du logement par les économies réalisées sur la facture énergétique.

Lire le reste de cet article »

La culture hors-sol bio, une bonne idée pour végétaliser les toits

Publié le 4 décembre 2015

Culture-hors-solL’Association Française de Culture-Hors-Sol, dirigée par Yohan Hubert, basée à Grenoble, développe de nombreuses réalisations, en France et à l’étranger, d’agriculture et végétalisation biologique hors-sol, notamment sur les toits des immeubles. Elle avait réalisé la culture hors-sol au-dessus de la bibliothèque du centre-ville et se propose d’équiper le toit d’un grand parking public de Grenoble avec l’équivalent d’une surface totale de culture de plus de 2000 m2. Elle développe une agriculture urbaine sans pesticides, ni herbicides, entièrement bio avec des activités ludiques et pédagogiques et même des petites restaurations de crudités issues de la production des cultures. Elle projette avec le Conseil départemental de mettre en place des dispositifs d’insertion dans ces projets.

Lire le reste de cet article »

COP21 : rassemblement au jardin de ville dimanche

Publié le 27 novembre 2015

Coalition Climat GrenobleLa préfecture vient d’interdire le rassemblement dimanche 29 novembre à 14 h30 au Jardin de Ville, pour agir contre le dérèglement climatique. Nous ne sommes pas d’accord avec cette décision qui empêche la libre expression des citoyens qui est un droit constitutionnel. On ne doit pas tout arrêter dans la vie de la cité à cause de l’état d’urgence, d’autant plus que ce rassemblement ne trouble pas l’ordre public. Ce sera un accompagnement du marché de Noël.

Lire le reste de cet article »