Archives pour le mot-clef ‘modes actifs’

Le code de la route évolue en faveur des piétons et des cyclistes !

Publié le 27 octobre 2017

Le 17 octobre, à la demande de certaines collectivités publiques, le Cerema (centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) a édité des fiches pédagogiques à destination des habitants des collectivités pour prendre connaissance des évolutions importantes du code de la route depuis quelques années qui améliorent la sécurité en ville et protègent les plus fragiles, les piétons et les cyclistes. Pour de nombreux habitants ces nouvelles règlementations ne sont pas connues. Ces fiches ont vocation à être largement diffusées. Un exemple, le concept de zone de rencontre (introduit en 2008 dans le code de la route) est très peu connu : sans trottoirs et limitées à 20 km/h, ces zones visent à partager la voirie entre piétons, voitures et transports collectifs ; les piétons y sont libres de circuler au milieu de la voirie et sont prioritaires sur tous les véhicules sauf les tramways.

Lire le reste de cet article »

« Chronovélo » c’est parti…

Publié le 16 juin 2017

Il ne fallait plus parler plus d’autoroute à vélo, ça faisait peur, alors la Métro vient de baptiser les voies cyclistes express : « Chronovélo ». Le premier tronçon a été inauguré le 9 juin et les aménagements qui accompagneront ces voies ont été présentés. D’ici 2020 ce seront environ 40 km qui seront ouverts dans l’agglomération. Pourquoi ce nom, c’est en référence au réseau Chronobus qui offre des liaisons rapides sur l’ensemble de l’agglomération.

Un premier test de piste Chronovélo a été réalisé sur 400 m de l’avenue Jean Perrot à celle des Jeux Olympiques à partir de décembre 2016, ce qui a permis de consulter les utilisateurs sur ce concept et d’améliorer les aménagements qui seront installés sur ces voies cyclables à haut débit. Il y aura des aires de service avec une pompe pour regonfler les pneus, un banc et un plan du quartier.

Lire le reste de cet article »

Développement accéléré du vélo

Publié le 12 mai 2017

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. L’Observatoire du vélo note qu’en 2016 il y a eu plus de trois millions de vélos vendus et le chiffre d’affaire du marché du vélo a dépassé le milliard d’euros (+6,5% par rapport à 2015). Ce développement est dopé par le vélo à assistance électrique (VAE) dont les ventes ont dépassé les 130 000 unités en augmentation de 31,4% en un an. Le vélo est présenté par le Club des villes et territoires cyclables comme un remède anti-crise, car il est source d’économies de dépenses publiques, notamment de santé, et représente des marchés avec une forte capacité d’entraînement de l’économie locale (voir ici).

Lire le reste de cet article »

1150 places sécurisées pour les vélos à la gare de Grenoble

Publié le 14 avril 2017

La Métropole de Grenoble a ouvert le 12 avril, deux grands parcs à vélos sécurisés des deux côtés de la gare. Il parait que ce sont les plus grands de France.

Vous pouvez réserver une des 1150 places sécurisées à l’agence Métrovélo à la gare.

Les consignes collectives ne nécessitent pas de déposer une caution.

Une carte d’identité, un moyen de paiement et une carte Ourà sont nécessaire pour souscrire un abonnement à ces consignes sécurisées.

Si vous ne disposez pas d’une carte OuRA, vous pouvez vous en procurer auprès de Métrovélo (prix unitaire : 5€).

Toutes les infos sont ici.

Lire le reste de cet article »

Casque à vélo obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans à partir du 22 mars 2017

Publié le 17 mars 2017

Le décret n° 2016-1800 du 21 décembre 2016 rend obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, conducteurs ou passager d’un vélo, le port d’un casque homologué.

La notice du décret précise : « afin de limiter les blessures graves à la tête et au visage, le présent décret prévoit l’obligation pour les conducteurs et les passagers de cycle âgés de moins de douze ans de porter en circulation un casque attaché et conforme à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle. Le respect de cette obligation pourra être contrôlé par les forces de l’ordre. Les adultes transportant ou accompagnant les enfants pourront être sanctionnés, en cas de non-port de casque par ces derniers, par une amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe. » C’est-à-dire une amende de 135 €.

Lire le reste de cet article »

Aide à l’achat d’un vélo à assistance électrique

Publié le 3 mars 2017

Suite à une étude de l’ADEME (septembre 2016), le gouvernement a signé un décret (n° 2017-196 du 16 février 2017) relatif aux aides à l’achat ou à la location des véhicules peu polluants. Ces aides sont accordées jusqu’au 31 janvier 2018.

La notice du décret précise : « le décret crée une aide analogue au « bonus écologique » d’un montant de 200 euros pour l’acquisition de cycles à pédalage assisté qui n’utilisent pas de batterie au plomb et pour l’acquisition ou la location de véhicules à moteur à deux ou trois roues et de quadricycles à moteur électriques d’une puissance maximale nette du moteur inférieur à 3kW et n’utilisant pas de batterie au plomb. »

L’aide est attribuée à toute personne physique majeure justifiant d’un domicile en France ou à toute personne morale justifiant d’un établissement en France et à toute administration de l’Etat qui acquiert, au plus tard le 31 janvier 2018, un cycle à pédalage assisté, neuf, qui n’utilise pas de batterie au plomb et n’est pas cédé par l’acquéreur dans l’année suivant son acquisition. Une personne physique ne peut en bénéficier qu’une fois.

Lire le reste de cet article »

Les politiques en faveur du vélo se consolident

Publié le 3 février 2017

Le 31 janvier, l’Observatoire des mobilités actives édite la quatrième enquête réalisée tous les trois ans auprès des communes et agglomérations adhérentes du Club de villes et territoires cyclables. Cette enquête intitulée « les politiques en faveur des piétons et des cyclistes dans les villes françaises », montre que des efforts réels sont faits depuis 2013 pour assurer un développement important de l’utilisation du vélo en ville.

Cette enquête démontre que la métropole grenobloise est en tête des efforts faits. « L’agglomération de Grenoble (38) passe ainsi de 25% à 59% de voiries aménagées suite à la généralisation du 30 km/h à l’échelle métropolitaine avec 42 des 49 communes de l’agglomération qui ont généralisé la zone 30 » En ce qui concerne les rues à double sens, la Métro passe de 55 km en 2013 à 81 km en 2016. L’agglomération grenobloise se classe loin devant les autres collectivités en kilomètres d’aménagements cyclables sur voiries avec 3,07 km d’aménagements pour 1000 habitants.

Lire le reste de cet article »

« Cœurs de villes, cœurs de métropole », les dernières nouvelles

Publié le 13 janvier 2017

Le président de la Métro, le président du Syndicat mixte des transports en commun (SMTC), le vice-président de la Métropole délégué aux espaces publics et à la voirie et le maire de Grenoble, ont présenté le bilan de la concertation sur le projet CVCM (Cœurs de villes, cœurs de métropole) qui va augmenter la piétonnisation du centre de l’agglomération afin de le revitaliser. La concertation a démontré l’adhésion globale de la population aux grands objectifs du projet, même si la polémique se poursuit sur la suppression des voitures sur l’axe Agutte-Sembat, Rey.

Les responsables métropolitains et communaux ont annoncé que le Conseil de la métropole du 3 février prendra des décisions importantes qui seront ensuite prises en compte par le conseil municipal de Grenoble le 6 février.

Lire le reste de cet article »

Le code de la rue dans le code de la route

Publié le 21 octobre 2016

GARTLe Groupement des autorités responsables de transport (Gart) et l’association Rue de l’Avenir qui milite pour une réduction de la circulation automobile en ville éditent une version actualisée de la brochure « Le Code de la rue dans le Code de la route« .

« Au programme de cette édition 2016, l’intégration des mesures du décret du 2 juillet 2015 relatif au plan d’action pour les mobilités actives (PAMA) dont :

  • pour les cyclistes, la généralisation du double sens cyclable quand la vitesse maximale est inférieure ou égale à 30km/h ;
  • pour les piétons, l’interdiction de l’arrêt et du stationnement des véhicules motorisés à moins de 5 mètres en amont d’un passage piéton (en dehors des places aménagées) ;
  • la définition d’un stationnement très gênant et l’aggravation des sanctions qui en résulte (PV de 135 euros), favorisant ainsi les cheminements piétons et les espaces dédiés aux cyclistes.

Lire le reste de cet article »

Comment se déplacent les Grenoblois pour aller travailler ?

Publié le 8 juillet 2016

logo inseeLe 30 juin 2016, l’INSEE a mis en ligne des données sur les déplacements domicile-travail issus du recensement de 2013 pour les communes. 56,4 % des Grenoblois travaillent à Grenoble et 35,1% dans l’aire urbaine. Depuis plusieurs années ce sont les modes doux qui dominent pour les Grenoblois qui travaillent dans la commune, par contre la voiture domine dès que le lieu de travail s’éloigne : 57 % utilisent la voiture.

Ce qui est intéressant c’est l’évolution avec les données du recensement 2012, car il y a une nette évolution sur l’utilisation des deux roues qui gagnent 1 point pour les déplacements à l’intérieur de la commune et 0,9 pour les déplacements dans l’aire urbaine. Cette évolution sur un an est très importante d’autant plus que les résultats des recensements sont des moyennes sur 5 ans. Ceci signifie que l’évolution annuelle dépasse nettement 1 point pour l’utilisation des deux roues.

A noter comme en 2012, les fortes différences entre les hommes et les femmes. Les hommes utilisent plus le vélo et la voiture et beaucoup moins les transports en commun que les femmes.

Lire le reste de cet article »

Etude d’impact ou pas étude d’impact pour « Cœurs de villes, cœurs de métropole » ?

Publié le 22 avril 2016

CoeursVilleLors du Conseil municipal du 18 avril, à propos de la délibération sur le projet d’élargissement de la piétonisation du centre-ville et de la création de pistes cyclables sur Rey/Agutte-Sembat/Lyautey, les oppositions (droite et PS) n’ont cessé d’exiger de faire une étude d’impact telle que décrite dans le code de l’environnement. Une telle étude d’impact est-elle nécessaire et obligatoire ?

Évidemment non. Dans certains cas l’administration peut obliger tout de même à faire une telle étude pour les seuls les projets identifiés par l’autorité environnementale (à la préfecture de région) comme étant susceptibles d’avoir des incidences négatives notables sur l’environnement. L’annexe à l’article R 122-2 du code de l’environnement donne tous les cas où cette solution peut se produire.

Lire le reste de cet article »

« Autoroutes à vélos », qu’est-ce que c’est et pourquoi ?

Publié le 6 novembre 2015

velo-copenhagueIl y a le mot et la chose. Le terme autoroute à vélo est à dessein provocateur, il signifie la volonté de faire des pistes cyclables en site propre, larges et non interrompues, qui permettent des liaisons rapides et sur de longues distances dans l’agglomération pour inciter à l’utilisation du vélo, dans de très bonnes conditions de sécurité.

Dès juillet 2013, en concertation étroite avec ses partenaires, le Syndicat Mixte des Transports en Commun (SMTC) de l’agglomération grenobloise a acté l’ambition de tripler la part modale du vélo d’ici 2030. La majorité municipale dans son engagement n° 52, promet la mise en place de « boulevards à vélos », notamment sur les trajets Est-Ouest et Nord-Sud.

Le contrat passé, après les élections municipales de mars 2014, par les composantes de la nouvelle majorité qui gère la Métro prévoit clairement « la création d’« autoroutes cyclables » avec pour objectif un triplement de la pratique qui se traduira également par le développement du service Métrovélo, des arceaux ou encore la sécurisation du réseau ».

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 16 octobre 2015

velo-copenhague

Subitement voilà que se forme l’union sacrée de tous les opposants à une nouvelle politique des déplacements dans la ville, sur le thème : il n’y a pas de concertation. Celle-ci regroupe la Chambre de Commerce de d’Industrie de Grenoble, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Isère et l’Association des unions commerciales « Label Ville » rejointes par Matthieu Chamussy, Jêrome Safar et Richard Cazenave. Le projet d’autoroute à vélo est pris comme bouc émissaire. Contrairement à ce qu’ils affirment, les projets ont été co-construits ; voir la délibération du 19 décembre 2014 de la Métro :

Lire le reste de cet article »

Le plan d’action de l’ADTC pour massifier l’usage du vélo

Publié le 15 mai 2015

ADTC-logoL’Association pour le Développement des Transports en Commun, voies cyclables et piétonnes dans la région grenobloise (ADTC)  publie un livre blanc pour massifier l’usage du vélo dans la métropole grenobloise, avec un plan d’action ambitieux qui vise à atteindre l’objectif de 20% de part modale (part du vélo dans tous les déplacements) à l’horizon 2020.

« Comme toutes les métropoles françaises, Grenoble se trouve aujourd’hui confrontée à d’importants problèmes de pollution, de congestion automobile ou de nuisances sonores. Se déplacer d’un bout à l’autre de l’agglomération revient cher en argent et en temps. La santé et le bien-être des habitants de la métropole en souffrent, de même que l’économie du territoire.

Lire le reste de cet article »