Archives pour le mot-clef ‘presse’

La loi sur le secret des affaires : une loi contre la démocratie

Publié le 30 novembre 2018

Encore une loi « macronienne » qui fait des dégâts directs contre un droit très important, l’accès du public aux documents administratifs. En effet, la loi n° 2018-670 du 30 juillet 2018 relative à la protection du secret des affaires, vient d’être utilisée par la Cada (Commission d’accès aux documents administratifs) pour interdire au Monde d’avoir accès à la liste des fabricants d’implants médicaux homologués par le LNE/G-MED, société habilitée en France à délivrer des autorisations. L’impossibilité d’accéder aux documents administratifs va bloquer à la source l’enquête journalistique et le contrôle de l’action publique.

La Cada explique le refus de communiquer les listes des dispositifs homologués et refusés en France. Pour elle, la communication de la première liste, celle des dispositifs homologués, « serait susceptible de porter atteinte au secret des affaires » en révélant le nom des fabricants, et la seconde pourrait faire « apparaître le comportement d’un fabricant dans des conditions susceptibles de lui porter préjudice ».

Le Monde a déposé un recours contre le refus de communication de ces documents administratifs.

Lire le reste de cet article »

Soutenir notre effort d’information

Publié le 23 novembre 2018

Chaque semaine, l’ADES envoie « le Rouge et le Vert » électronique, à de nombreux lecteurs. Les retours sont en général positifs, même si cette « newsletter » fait grincer les dents de celles et ceux qui ne partagent pas nos valeurs et choix politiques. Le Rouge et le Vert hebdomadaire offre des informations qui ne sont, pour la plupart, pas accessibles dans les médias locaux.

Au moment où un corrompu veut revenir aux affaires à Grenoble, il y a besoin de défendre et promouvoir une action publique locale qui respecte les valeurs de notre République, comme s’efforce de le faire la majorité municipale dans une période d’austérité imposée par les différents gouvernements de ces dernières années.

L’ADES s’efforce aussi de renseigner les citoyens sur le fonctionnement des collectivités locales, des services publics locaux et sur l’impact des politiques nationales sur la gestion des collectivités locales, en particulier sur la Ville de Grenoble et la Métropole.

Si vous trouvez cet effort d’information important, si vous souhaitez qu’il continue, vous avez plusieurs façons d’exprimer votre soutien, en faisant parvenir à l’ADES 12 rue Voltaire 38000 Grenoble :

Lire le reste de cet article »

Attention au conflit d’intérêt à Télégrenoble !

Publié le 19 octobre 2018

Le jeudi 12 octobre 2018, le Conseil municipal de Claix a élu au poste de maire M. Christophe Revil en remplacement de M. Octru maire depuis 1989. M. Revil est journaliste à la télévision locale « Télégrenoble » et s’occupe des émissions politiques. Il est aussi journaliste à la radio « Nostalgie Grenoble ». Tant qu’il était 3ème adjoint à Claix, cela ne posait pas de problème particulier qu’il anime régulièrement les émissions politique de la télévision locale, mais maintenant en tant que maire il participe directement et régulièrement à des réunions à la métropole (assemblée des maires) même si pour l’instant il n’est pas conseiller communautaire.

Télégrenoble a signé des conventions d’objectifs et de moyens avec notamment la Métro et la ville de Grenoble dans laquelle elle est chargée de mission de service public conformément à l’article L 1426-1 du code général des collectivités locales.

La loi indique que ce sont les collectivités qui éditent le service de télévision destiné aux informations sur la vie locale qu’elles confient à une personne morale et que la convention de moyens et d’objectifs est annexée à la convention conclue entre Télégrenoble et le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Lire le reste de cet article »

Affaire Benalla, le feuilleton de l’été : une affaire d’Etat ?

Publié le 24 août 2018

Ce fut le feuilleton de l’été. Alors que les comportements de MM. Benalla et Crase, agissant comme des policiers lors de la manifestation du 1er mai n’avaient étonné que peu de personnes, c’est l’identification par le quotidien Le Monde d’Alexandre Benalla comme membre du cabinet du président de la République qui a lancé l’affaire. Puis on a appris que Vincent Crase était salarié du parti LREM du Président. Le site Médiapart découvre que d’autres personnes, bien discrètes et embauchées secrètement, font partie des personnels chargés de la sécurité à l’Elysée. Une police parallèle serait-elle mise en place ? Ce serait une affaire d’Etat si cela se confirmait.

Il apparait maintenant que le pouvoir exécutif a tout fait pour cacher cette affaire : les responsables administratifs à tous les niveaux qui étaient au courant (Elysée, ministère de l’intérieur, préfecture de police, policiers…) n’ont surtout pas averti le procureur de la République comme leur impose l’article 40 du code de procédure pénale, dès qu’ils ont été mis au courant des agissements délictueux de ces individus, c’est-à-dire très vite : « Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République ».

Lire le reste de cet article »

Bibliothèques et le Canard Enchainé

Publié le 7 avril 2017

Le Canard Enchainé a publié un article le 29 mars à propos des bibliothèques à Grenoble rappelant ce qui a été décidé dans le cadre du plan de sauvegarde des services publics locaux et des contestations qui se sont développées suite à ces décisions. Le maire a répondu à cet article en rappelant dans quel contexte politique et financier les décisions sont prises, ce qu’a oublié de préciser le Canard.

« Cher Canard,

Ici à Grenoble, nous sommes nombreux à te lire. Dans notre majorité, il y a des écolos, des gens de gauche, des citoyens. Des gens unis autour d’un dessein commun, issu d’indignations, de rêves, d’une volonté collective de changer la donne dans le monde politique d’aujourd’hui et de proposer aux Grenobloises et aux Grenoblois un projet de transition démocratique, sociale, écologique, économique. Donner aux habitants de la capacité d’agir, leur permettre d’avoir un peu plus confiance dans le politique, investir dans les écoles (200 élèves de plus par an, mine de rien, ça en fait de nouvelles classes à ouvrir : 6 nouvelles écoles sont sur les rails), penser l’eau, l’énergie, le logement, les transports, la santé, l’alimentation comme des biens communs auxquels chacun doit pouvoir accéder et dont nous sommes tous collectivement responsables.

Lire le reste de cet article »

Grenoble va bien…

Publié le 20 janvier 2017

Les bonnes nouvelles tombent toutes en même temps, annonçant peut-être une bonne année pour la ville de Grenoble et ses habitants et dans des domaines qui renforcent l’attractivité de Grenoble ce qui contredit la morosité dans laquelle se complaisent les oppositions qui ne pensent qu’à jouer contre leur ville.

Première bonne nouvelle : Grenoble est la deuxième ville de France (après Strasbourg) pour les trajets domicile-travail en vélo. Tout ça va dans le bon sens d’une ville en transition décarbonnée.

Deuxième bonne nouvelle : le mensuel « l’Etudiant » classe Grenoble première ville étudiante de France devant Rennes et Toulouse. Là encore, le cadre de vie d’une ville plus écolo justifie ce classement.

Troisième bonne nouvelle : à Grenoble les loyers baisseraient depuis neuf ans d’après l’Union nationale des propriétaires de l’Isère. Cette affirmation serait peut-être à prouver même si elle va elle aussi dans le sens d’une ville plus accessible.

Lire le reste de cet article »

Communiqué de presse du 13 juillet 2016

Publié le 14 juillet 2016

Logo Ades webL’Association pour la Démocratie, l’Écologie et la Solidarité – ADES, condamne avec la plus grande fermeté l’envahissement par la force du Conseil municipal de Grenoble le 11 juillet 2016 et donc l’interdiction pour une institution démocratiquement élue, de pouvoir délibérer conformément aux règles de notre République.

Notre État de droit exige que les conseillers municipaux puissent délibérer hors de toute contrainte physique. Tolérer la moindre entorse à cette règle qui est un fondement de notre démocratie, c’est ouvrir la porte à l’arbitraire et à la violence.

Il est légitime que des collectifs d’habitants et des syndicalistes puissent exprimer leur point de vue et contester des décisions prises par des élus, ce qu’ils ont pu faire au début du Conseil municipal lors d’une suspension de séance. Par contre que des groupes envahissent ensuite par la force le Conseil et l’occupent pour empêcher son fonctionnement, doit être condamné fermement par tous les groupes politiques du Conseil municipal et toutes les organisations qui se disent républicaines.

L’ADES s’étonne et s’alarme que les groupes d’opposition n’aient pas condamné fermement cette opération et même l’acceptent par leur présence ou celle de certains de leurs militants ou responsables politiques qui ont participé à l’envahissement de la salle du Conseil municipal. Il y a de leur part une volonté de destruction de l’institution même du Conseil municipal. Nous sommes en droit d’attendre des oppositions, qu’elles condamnent de tels agissements, car si elles acceptent que la violence prime sur le droit, c’est l’ensemble des citoyens qui peut douter de leur volonté de préserver la démocratie, dont elles se prévalent.

Vincent Comparat
Président de l’ADES

A Mistral, un « Quartier chic » !

Publié le 1 avril 2016

Mistral-quartier-chic« Le Prunier Sauvage », acteur culturel du quartier Mistral lance un petit journal intitulé « Quartier chic » afin de montrer la créativité importante des habitants de ce quartier si stigmatisé à cause de mafias liées aux trafics de stupéfiants au grand banditisme

« Devant la nécessité de lutter contre la stigmatisation médiatique perpétuelle et la mise à l’écart de nos quartiers populaires, l’équipe du Prunier Sauvage propose une autre lecture et une mise en lumière d’une réalité malheureusement un peu trop oubliée. Celle de lieux vivants, créatifs, qui participent à la vitalité de notre ville. Le projet consiste à éditer un journal culturel bimensuel sur le quartier Mistral à Grenoble avec pour titre Quartier Chic qui entend informer et se faire l’écho des initiatives créatives et innovantes, qui émergent ou ont émergé depuis les quartiers populaires comme Mistral.

Lire le reste de cet article »

L’éphéméride 2016 de Cled’12 sort enfin…

Publié le 20 novembre 2015

Cled12C’est devenue une tradition, comme chaque année, le dessinateur humoristique Cled’12 met en vente son éphéméride 2016. Avec un dessin en plus puisque 2016 est bissextile !

Il dédicace son œuvre, le samedi 28 novembre à BD Fugue, rue Hache à Grenoble.

Lanceur d’alertes : un outil important

Publié le 20 février 2015

Edward SnowdenSi vous avez des informations sur des actes illégaux ou immoraux, vous pouvez maintenant les faire parvenir en toute sécurité et de manière anonyme à des journalistes qui pourront éventuellement les traiter.

Des médias francophones (Le Monde, La Libre Belgique, Le Soir, la RTBF) se sont alliés pour proposer un service inédit : établir un contact direct et sécurisé entre des journalistes, et des personnes souhaitant révéler des actes dont ils ont eu connaissance. Les médias participants s’engagent à préserver l’anonymat des lanceurs d’alerte et à mener sur la base des documents fournis des enquêtes journalistiques approfondies et respectueuses de la déontologie du métier. La procédure peut sembler rigide, mais elle est la meilleure garantie de la sécurité de l’informateur.

Lire le reste de cet article »