ALPEXPO, où va s’arrêter le déficit ?

Publié le 25 mai 2012

Tous droits réservés (photo DR)

Le conseil d’administration d’Alpexpo du 21 mai a arrêté les comptes 2011. Une indiscrétion de l’un de ses membres nous apprend que le déficit au 31 décembre 2011 n’est pas de 1,9 M€ comme prévu en mars 2012 mais de 2,4 millions d’euros ! Rappel : le chiffre d’affaire d’ALPEXPO est inférieur à 8 M€. Comment un tel trou a-t-il pu se creuser sans que les systèmes de contrôle ne fonctionnent ?

L’ancien directeur, parti en catastrophe fin 2011 après avoir licencié brutalement une grande partie du personnel, annonçait en novembre 2011 un déficit prévisionnel de seulement 0,48 M€. Ce directeur, toujours responsable du Palais des Sports a été activement soutenu et continue de l’être par le maire qui le considérait “indispensable”. Nous attendons avec impatience les résultats de la mission mise en place par le conseil municipal pour qu’enfin toute la lumière soit faite sur ce qui s’est réellement passé dans cette société dont les actionnaires principaux sont Grenoble et la Métro. ALPEXPO est une société d’économie mixte qui gère en délégation un service public de la Ville de Grenoble. La responsabilité de la majorité municipale est donc complètement engagée. De plus elle vient de verser 1 millions d’euros à la SEM sans s’inquiéter de la réalité de sa situation financière. Le maire, qui est très préoccupé par sa carrière politique devrait s’intéresser un peu plus à la Ville et en premier lieu, appliquer le principe de précaution, en changeant ce qui pourrait devenir “l’encombrant ” directeur du Palais des Sports.

Mots-clefs :

Le commentaires sont fermés.