Plus de 8000 Grenoblois demandent l’annulation du projet actuel de l’Esplanade

Publié le 16 novembre 2012

Depuis des mois, l’association VIVRE A GRENOBLE fait signer une pétition contre le projet actuel de l’Esplanade, elle a recueilli plus de 17000 signatures sur l’agglomération dont 8000 Grenoblois. Il s’agit de la plus importante pétition jamais réalisée à Grenoble, ce qui démontre que ce projet est très fortement contesté par les Grenoblois et les habitants de l’agglomération.

Les signataires demandent :

  • l’annulation du projet actuel de ZAC sur le site historique de l’Esplanade
  • une révision générale du Plan Local d’Urbanisme de la commune de Grenoble

Le Conseil municipal a voté une charte de la démocratie locale dans laquelle son article 14 dit que :

“La Ville de Grenoble s’engage à mettre en place la procédure d’alerte citoyenne qui donne accès à l’ouverture d’un débat en Conseil municipal à partir de 8000 signatures d’habitants de Grenoble, recueillies sur un sujet donné.”

VIVRE A GRENOBLE demande donc que le maire mette en œuvre l’article 14 de la Charte de la Démocratie locale en organisant un débat extraordinaire en conseil Municipal sur le projet Esplanade en prenant en compte la demande des habitants.

Vu l’ampleur de la contestation, la logique voudrait que le projet actuel soit abandonné au profit d’un ou plusieurs projets alternatifs en y associant cette fois les Grenoblois.

L’association précise qu’elle va déposer deux recours au Tribunal administratif contre la révision simplifiée du PLU sur l’Esplanade et contre la modification n° 2 du PLU couvrant la Presqu’île et la ZAC Flaubert.

Mots-clefs : ,

Le commentaires sont fermés.