Du changement

Publié le 6 juin 2014
Projet "Grenoble, une ville pour tous"

Projet “Grenoble, une ville pour tous”

– Le tribunal administratif avait annulé le 17 décembre 2013 la délibération de la ville qui décidait de la révision simplifiée du PLU sur le secteur de l’Esplanade, à la demande d’une part de militants et élus de l’ADES et d’autre part de l’association « Vivre à Grenoble. L’ancienne majorité avait fait appel pour essayer de faire annuler ce jugement. La nouvelle majorité a décidé de se désister de cet appel. En conséquence, le jugement du 17 décembre est définitif, ce qui empêche la réalisation du projet d’aménagement prévu. Mais comme l’ancien PLU n’interdisait pas la construction d’immeubles sur la Grande Esplanade (marquée 2 sur le plan ci-contre), il est nécessaire de modifier le PLU pour rendre cette zone inconstructible. A suivre.

– La politique d’emploi du stade des Alpes est en train de changer. La Métro propose que le club de rugby soit club résident du stade des Alpes et que le GF38 toujours en CFA puisse aussi y jouer. Voila une saine décision qui devrait se traduire par l’abandon de l’agrandissement du stade Lesdiguières et des économies substantielles qui seront les bienvenues, vu l’état des finances locales. Le FCG devrait alors, à ses frais, implanter un chapiteau à coté du stade, entre le Palais des Sports et le stade, pour pouvoir organiser les rencontres avec ses sponsors car les salons du stade ne sont pas adaptés.

– La Métro a voté son compte administratif 2013 qui relate la réalité de la réalisation budgétaire de cette année. Le point important à noter c’est que les critiques faites par Gilles Kuntz, seul représentant grenoblois du groupe « Ecologie et Solidarité », ont été entendues. En effet le montant des investissements a été limité à 50 M€, niveau qui permettait de stabiliser la dette qui atteint un niveau très important.

Le commentaires sont fermés.