Lutter contre la radicalisation

Publié le 21 novembre 2015

radicalisationLe Courrier des maires consacre un numéro spécial à la prévention et la lutte contre la radicalisation afin de sensibiliser les élus locaux et leurs équipes aux dispositifs mis en place dans chaque département. Le secrétariat général du comité interministériel de prévention de la délinquance (SG-CIPD) l’a mis en ligne sur son site, le 4 novembre. Le cahier comprend trois parties : la première retrace les enjeux et l’ampleur de la radicalisation en France, la deuxième rappelle les réponses apportées par les pouvoirs publics (le plan de lutte d’avril 2014) et enfin un panorama des différentes initiatives des élus.

Ce document était prémonitoire : « 1 818 Français ou résidents étrangers en France sont impliqués dans les filières djihadistes en Syrie et en Irak, dont 475 se trouveraient dans les zones de combats ; un dernier chiffre en hausse de 20 % depuis le début de l’année 2015.

Recrutés par les terroristes, ces individus participent aux exactions et actions de propagande. 608 actuellement sur notre territoire auraient, quant à eux, manifesté des velléités de départ. Un bilan qui place aujourd’hui la France en tête des pays européens contributeurs de combattants, devant le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark et l’Espagne.

Au-delà des chiffres, le danger pour la sécurité du territoire est réel, si l’on considère les djihadistes français qui pour différents motifs reviennent sur notre territoire. Certains ont été rejetés par les groupes de combattants. D’autres sont blessés ou traumatisés par la dureté des entraînements et des combats. Susceptibles de planifier ou de commettre un attentat sur notre territoire, certains représentent ainsi potentiellement un risque majeur pour le pays et font donc l’objet d’une surveillance des services de renseignement. »

Le nombre de personnes “radicalisées” est bien plus important. 4.635 personnes seraient dans cette situation, selon le Centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation (CNAPR).

Lire le document ici.

Mots-clefs : ,

Le commentaires sont fermés.