Précisions sur le registre d’accessibilité des établissements recevant du public

Publié le 28 avril 2017

© Dauphiné Libéré

Le code de la construction et de l’habitation impose la tenue d’un registre d’accessibilité pour tout établissement recevant du public (ERP) et devra être mis en place avant le 30 septembre 2017. Il doit être mis à la disposition du public et fournir une information complète sur les prestations fournies dans l’établissement. Un arrêté du 19 avril 2017 (qui s’applique 6 mois après cette date) fixe le contenu et les modalités de diffusion et de mise à jour du registre public d’accessibilité

« Le registre public d’accessibilité est consultable par le public sur place au principal point d’accueil accessible de l’établissement, éventuellement sous forme dématérialisée. A titre alternatif, il est mis en ligne sur un site internet. »

Signalons qu’à l’occasion de l’élection présidentielle, l’Association des Paralysés de France (APF) « alerte les candidats sur la compensation du handicap, sujet qui les inspire peu, voire pas du tout. Pourtant, la compensation est citée comme un objectif prioritaire par les personnes concernées par un handicap. L’APF appelle donc parmi les 5 priorités du programme “2017-2022 : changeons de cap”, à la création du “risque autonomie” qui doit financer l’intégralité des besoins et dépenses effectuées par les personnes au titre des aides à l’autonomie. »

Mots-clefs : ,

Le commentaires sont fermés.