La collecte des déchets, le service se dégrade mais la TEOM augmente

Publié le 15 avril 2011

Les habitants de Grenoble vont devoir payer à la fin de l’année une taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) très très élevée. Pourtant le service rendu n’est pas meilleur. La Métro  a décidé de financer par la TEOM le traitement des ordures ménagères en plus de la collecte.

Dans le même temps des déchetteries ferment et la grande déchetterie Jacquard du quartier Alliance va être déplacée, pour laisser la place à une opération immobilière importante (une de plus…). Le projet qui a été présenté au Conseil consultatif du secteur 4 – CCS4 consiste à déplacer/remplacer la déchetterie de la rue Jacquard par une nouvelle déchetterie encore plus grosse, située entre la rue Balzac et la rue des Alliés, à côté de l’entreprise de matériaux de construction Richardson. Cette nouvelle déchetterie comporterait 17 bacs de grande taille accessibles aux particuliers, auxquels s’ajouteraient une dizaine d’autres bacs en réserve. Une “ressourcerie” pourrait être associée pour la remise en état et la revente des objets ayant une certaine valeur.

Ces projets posent plusieurs problèmes, au niveau de la circulation, au niveau de la taille et de l’attractivité de la déchetterie, et de la construction d’immeubles hauts et forte densification  :

  • Au niveau de la circulation :

la rue Balzac était parcourue en 2006 par 7000 véhicules/jour. Ce trafic a certainement augmenté depuis, notamment du fait de la  réorganisation des grands boulevards et du développement de l’entreprise de matériaux de construction Richardson. Cette entreprise a recours à des camions de grande taille qui perturbent régulièrement le trafic lors de leurs manœuvres d’accès au site. A ce trafic déjà important s’ajouterait le trafic induit par la nouvelle déchetterie. Le trafic pour la déchetterie Jacquard est  actuellement de 500 véhicules/jours. Ne serait-il pas plus judicieux de rénover sur place la déchetterie existante plutôt que de la déplacer ?

  • Au niveau de la taille et de l’attractivité de la déchetterie :

la déchetterie Jacquard reçoit un volume important de déchets (environ 50% de déchets ville et 20% de déchets agglo), un large spectre de déchets sur une grande plage horaire (à partir de 6h du matin). Il semblerait  intéressant de mieux équilibrer les choses entre les différentes déchetteries existantes pour ne pas générer du trafic et des nuisances inutiles. Pour qu’une déchetterie soit attractive pour le plus grand nombre, il est nécessaire que l’accès et le fonctionnement soient simples et rapides. Attention à ne pas décourager les bonnes volontés par une structure complexe mal comprise.

  • Construction d’immeubles hauts et forte densification :

le quartier Alliance est un quartier agréable à vivre, avec une population variée (diversité des nationalités, des âges, des revenus),  des structures collectives et des espaces verts. Au-delà du projet pour la déchetterie, il est prévu un programme important de construction de logements. Cependant, par la réalisation de trop grands et trop nombreux immeubles, on dégrade la qualité de vie des habitants. On s’éloigne d’un projet écologique de ville à taille humaine et où il est agréable de vivre ensemble.

Mots-clefs : , ,

Le commentaires sont fermés.