PC Grenoble comme Pas Compris Grenoble

Publié le 19 avril 2014

Le PCF Isère qui s’était mis dans le bus Safar pour avoir des élus sans débattre des projets n’a plus aucun élu au conseil municipal de Grenoble : il a brillé par un communiqué d’entre deux tours soutenant Safar contre « le projet catastrophique » du Rassemblement, « l’inflation démagogique de la liste écologiste », « la conditionnalité bloquante des aides aux entreprises » du Rassemblement. Nous sommes passés à deux doigts d’une attaque contre “la menace d’extrême-gauche” que constituerait le Rassemblement, thème développé par Safar, la droite et l’extrême-droite. Dans ce communiqué de la chambre de commerce, pardon du PCF Isère, les représentants du PCF qui voulaient être élus derrière Safar s’opposent clairement à la remunicipalisation des services publics délégués au privé.

Merci patrons.

Mots-clefs : ,

Le commentaires sont fermés.