Hommage au citoyen grenoblois de toutes les couleurs

Publié le 11 juillet 2014

Jaime Asado 2006Nous avons appris le décès de Jaime Perez que nous connaissions bien à l’ADES.

Militant infatigable des droits de l’homme et en particulier ceux des résidents étrangers de Grenoble, il avait animé le CCREG (conseil des résidents étrangers de Grenoble) dès sa création. Pour lui, la ville devait être une ville accueillante pour toutes les nationalités, une ville de toutes les couleurs.

Par sa force de conviction, il avait su entrainer le CCREG, la Ville et les associations à organiser pendant sept années la votation citoyenne pour mobiliser pour le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers n’étant pas de l’Union Européenne. Pour lui la citoyenneté locale était une réalité qui ne pouvait souffrir d’exception. Les résidents étrangers avaient les mêmes devoirs que tous les autres, ils devaient avoir les mêmes droits, dont le droit de vote et d’éligibilité aux élections locales.

Celles et ceux qui ne se le rappellent pas se souviendront de cet “Argentin” de Grenoble qui dans les manifestations ne se séparait pas de son drapeau portant l’effigie du Che.

Malgré sa maladie, il était venu participer à un café-citoyen pendant la campagne et nous avait dit sa joie si notre liste gagnait les municipales en demandant que la Ville agisse pour les droits de tous les résidents étrangers, à commencer par le droit de vote et d’éligibilité.

Avant de mourir, son vœu aura été exaucé.

Compagnon Jaime, nous ne t’oublierons pas….

Mots-clefs :

Le commentaires sont fermés.