Un rapport sur la sécurité demande le renforcement de la proximité

Publié le 15 septembre 2017

Le Forum français pour la sécurité urbaine (FFSU) publie le 6 septembre un rapport intitulé, “Quel futur pour les politiques de sécurité locale ?”. Le FFSU est un regroupement d’une centaine de collectivités locales spécialisées sur les questions de sécurité. Il plaide fortement pour un renforcement de la proximité et fait des préconisations au moment où le gouvernement entend mettre rapidement en place la police du quotidien. Il est agréable de lire un travail qui se refuse aux simplifications habituelles de nombreux responsables politiques qui se contente de surfer sur le sentiment d’insécurité et pour qui les réponses sont d’un simplisme totalement inopérant.

Le forum plaide pour un renforcement de la proximité. Il demande d’affirmer que la police est un acteur de la prévention et propose d’établir une doctrine d’emploi basée sur la proximité et d’adapter la formation des forces de police en conséquence. Pour lui il faut une augmentation des effectifs – “de manière à maintenir le ratio forces de sécurité-population en fonction de l’évolution démographique” et par de nouveaux outils destinés à rapprocher la police de la population.

Le rapport plaide pour une redéfinition du rôle des polices municipales, ce qui implique de clarifier leur doctrine d’emploi avant de savoir s’il faut faire évoluer leurs moyens (armement, équipement, partage des ondes avec la Police nationale, et de leurs formations…).

Il insiste sur le rapprochement de la justice des territoires et de la population en associant les collectivités à la prévention de la récidive… Il demande un diagnostic précis en préalable à la prochaine stratégie mise en place pour la prévention de la délinquance. Il propose de renforcer les pouvoirs du maire en modifiant le code de procédure pénale. Il insiste sur la nécessité de mieux prendre en compte des nouveaux défis : lutte contre les violences faites aux femmes qui devrait être “la grande cause nationale en matière de sécurité”, la lutte contre les violences discriminatoires, le développement d’une politique publique de la nuit. Il demande aussi de réinterroger les politiques de lutte contre la drogue.

Pour lire le rapport, cliquez ici.

Mots-clefs : , ,

Le commentaires sont fermés.