Le bon choix en énerve certains

Publié le 16 novembre 2013

En réaction aux déclarations de A. Dontaine, responsable du PG grenoblois, annonçant que ce mouvement rejoignait officiellement le Rassemblement “Grenoble une ville pour tous !”, le Président des élus PS et apparentés à Grenoble feint de s’interroger :

« PG et EELV/ADES : ensemble peut-être mais pour faire quoi ? » Derrière cette question posée dans un communiqué par A. Djellal il y a la morgue qui a prévalu tout un long de ce mandat municipal. Car à l’instar des projets qu’elle a imposé aux Grenoblois, cette majorité municipale considère qu’il n’y a pas d’autres alternatives que la sienne.

appelAuRassemblement2014
Alors « ensemble pour quoi faire ? » mais exactement ce que vous n’avez pas su ou voulu faire M. Djellal ! Ouvrir grand les portes, donner de l’air frais à cette ville, bannir les politiques de prestige, faire entrer dans les faits la démocratie, travailler avec le Rassemblement et tous les habitants sans exclusive à construire une ville à échelle humaine, avec pour préoccupation première l’amélioration concrète de la vie quotidienne, bref ! une ville pour tous !

Il est vrai que cette position du PG déjoue le plan consistant à voir partir seul au premier tour le Front de gauche (PC-PG). Le PG, lui, a fait le choix du Rassemblement.

On peut comprendre que cela puisse agacer, surtout si pour seuls ralliés on en compte actuellement deux de centre droit aux parcours politiques des plus sinueux. Même logique qu’en 2008, avec des élus PC mais il va être de plus en plus difficile de se revendiquer de gauche.

Allons il faut savoir garder ses nerfs et assumer ses choix, à l’image du Rassemblement.

Mots-clefs : ,

Le commentaires sont fermés.