Archives du 28 mars 2014

Eric Piolle s’adresse aux grenoblois : “Nous avons rendez-vous dimanche 30 mars”

Publié le 28 mars 2014

Eric Piolle, le candidat du Rassemblement “Grenoble Une ville pour tous”, s’adresse aux Grenoblois

27 mars, discours d’Éric Piolle : « Un maire au service de Grenoble et des Grenoblois »

Publié le 28 mars 2014

Discours d’Éric Piolle lors du meeting de second tour de la liste “Grenoble, une ville pour tous” ce jeudi 27 mars devant la MC2 devant plus de mille personnes.


Eric Piolle un maire au service de Grenoble et des Grenoblois par grenoble_pour_tous

Dimanche 30 mars, choisir entre : le changement, la glaciation ou la droite !

Publié le 28 mars 2014

GrenobleUneVillePourTousDimanche dernier, surprise pour beaucoup : la liste “Grenoble une ville pour tous”, conduite par Eric Piolle arrive en tête et devance largement (29%) la liste de la majorité sortante (25%). La liste de l’UMP plombée par la présence de l’ancien maire corrompu a fait le plus mauvais score de son histoire (20%). Malheureusement le Front National a dépassé la barre des 10 % et aura donc des élus dimanche prochain.

Dimanche 30 mars, au deuxième tour, le choix est très simple :

Lire le reste de cet article »

Économie, Religion, Sport… arrêtons les rumeurs et parlons de l’avenir de Grenoble !

Publié le 28 mars 2014

GrenobleUneVillePourTousDepuis quelques jours certains diffusent d’étonnantes rumeurs contre Eric Piolle et le Rassemblement citoyen, de la gauche et des écologistes :

– Ils disent que nous serions contre l’économie !

=> Au contraire, nous voulons diversifier l’économie locale pour créer plus de travail dans tous les quartiers (PME, artisanat, commerces) et pas juste un nombre d’emplois très restreints dans les hautes technologies comme l’équipe sortante l’a fait. – Voir les engagements pour l’économie grenobloise

– Ils disent que nous serions contre la liberté de culte !

=> Au contraire, nous sommes attachés à la laïcité qui prévoit le respect des pratiques religieuses dans le cadre de la loi républicaine : lieux de prières adaptés pour les différentes religions, abattage rituel tel que prévu par la loi, respect des identités de chacun, etc. – Voir l’appel à une fin de campagne digne et républicaine

– Ils disent que nous serions contre le sport !

=> Au contraire, nous nous sommes battus depuis des années face à l’équipe sortante qui a surtout aidé les très gros clubs au détriment des clubs de quartier. Au conseil municipal nous avons toujours voté pour un meilleur équilibre des subventions au profit des clubs sportifs de proximité dans tous les quartiers.

Nous ne voulons pas d’une ville à deux vitesses. Nous ne voulons pas d’une ville où les politiques de communication et les projets bling-bling cachent la pauvreté. Nous voulons une ville où chacun a sa place.  Une ville conviviale, métissée, exemplaire et ouverte sur le monde. Une ville pour tous !

À Grenoble souffle un vent nouveau et rien n’arrête le vent

Publié le 28 mars 2014

GrenobleUneVillePourTousDepuis l’arrivée en tête du premier tour de la liste du Rassemblement citoyen de la gauche et des écologiste “Grenoble une ville pour tous” conduite par Eric Piolle le dimanche 23 mars, un vent nouveau souffle sur Grenoble ! Les soutiens au Rassemblement fleurissent en ce printemps 2014, voici un florilège… non exhaustif !

Yes we Piolle !

Le graphiste grenoblois Jeremy JAMET-D’AIELLO a réalisé un remake grenoblois de la campagne de Barak Obama “Yes we can”

YesWePiolle Yes-We-Can

Lire le reste de cet article »

Lettre à ma ville : n’aie pas peur d’être exceptionnelle, Grenoble !

Publié le 28 mars 2014

GrenobleUneVillePourTousUne belle lettre à lire avant de voter : un jeune grenoblois de 26 ans qui a émigré à Nantes pour son travail, nous adresse cette belle lettre. Il nous a autorisé à la faire connaître.

Chère Grenoble,

Je voudrais te dire que tu es une perle de dissidence politique dans un océan de léthargie des idées.

Même si je n’habite plus au pied de tes montagnes, tu es ma ville de cœur. En toute modestie, je voudrais te remercier du changement que tu portes. Je voudrais te remercier de proposer à ma génération des alternatives à ce modèle qui n’a plus d’énergie et de nous faire sortir enfin du XX° siècle. Je voudrais te remercier de redonner du sens à l’engagement citoyen, de rendre crédible l’écologie politique, et de faire renouer la gauche avec des idéaux humanistes. Je voudrais te remercier de nous inviter à inventer de nouvelles façons de vivre ensemble, plutôt que de se reposer sur un déni facile.

Dimanche dernier, tu as porté la liste du « Rassemblement Citoyen de la Gauche et des Ecologistes », menée par Eric Piolle, en tête du premier tour des élections municipales (29,4%). Tu as ainsi fait passer un message inédit à des socialistes arrogants qui se croyaient indétrônables et à une droite corrompue : la pensée unique et les pratiques de roitelet ça suffit !

Dans une France qui court après une croissance factice et qui ne pense plus que « compétitivité », tu as osé exprimer ton envie de changement. Tu as montré que d’autres façons d’organiser le vivre-ensemble sont possibles. Si tu réussis ton pari je suis sûr que d’autres suivront…

Lire le reste de cet article »

Il était une fois, en mars,… la réinvention du politique ?

Publié le 28 mars 2014

GrenobleUneVillePourTousPar Claude Jacquier

Dans la commune de Grenoble, il ne reste donc plus désormais en piste qu’une seule liste, vraiment en phase avec ces défis, une seule liste humaniste et innovante, capable de mettre en œuvre cette transition nécessaire vers un modèle de vie ouvert aux possibles et soutenable dans le temps face aux contraintes. Il faut «voter utile», et le vote utile, c’est, à l’évidence, pour cette liste citoyenne, de gauche humaniste et écologiste arrivée en tête au premier tour.

Il était une fois… au sortir des années cinquante (1950 !) plusieurs listes qui s’affrontaient au premier tour d’une élection municipale dans une grande ville française. La liste du maire sortant de droite, gaulliste-MRP, affrontait alors deux prétendantes de gauche. La liste du maire sortant fût mise en ballotage et, à la surprise des médias, la jeune liste de gauche, citoyenne, plus novatrice, ayant milité notamment pour un service public de l’eau de qualité, arriva en tête de l’opposition devançant celle d’un parti de gauche (le parti communiste) alors dominant dans la commune et dans l’agglomération. Que croyez-vous qu’il arriva entre les deux tours ? La loi interdisant alors les fusions de second tour, la liste de la gauche traditionnelle se retira, non sans mal d’ailleurs, au profit des novateurs mieux placés. Au second tour, cette liste citoyenne l’emporta.

Cela se passait les 14 et 21 mars 1965 à Grenoble donnant ainsi le coup d’envoi d’un renouveau des manières de faire de la politique au niveau local et national. C’était, bien sûr, en d’autres temps…, il y a 49 ans, un jubilé. C’était le temps de l’innovation. C’était surtout le temps d’autres mœurs et d’autres pratiques où le respect des engagements et des promesses étaient encore des valeurs républicaines ! Il était une fois…

Lire le reste de cet article »