Les ZSP, ça ne marche pas aussi bien que prévu

Publié le 27 mai 2016

ONPVLe rapport 2015 de l’Observatoire national de la politique de la ville a été publié le 3 mai 2016. Il traite de très nombreux aspects de la politique de la ville et apporte des chiffres sur l’effet des ZSP (zones de sécurité prioritaires) qui font douter de leur efficacité. Tant que le gouvernement ne remettra pas la police de proximité en place (ce qui est tout de même la loi !!!) qui a été détruite par Sarkozy, il est à craindre que tous les efforts pour améliorer la sécurité dans les villes ne soient que des cataplasmes sur des jambes de bois !

Le rapport indique que dans tous les domaines, la délinquance (vols à main armée, vols violents, vols sans violence, coups et blessures volontaires, cambriolages, vols de voitures) dans les communes avec ZSP est supérieure à celle des communes contenant un quartier prioritaire sans ZSP. C’est pourquoi les ZSP ont été mises en place et elles ciblent bien les zones à forte délinquance. Trois ans après la mise en œuvre des ZSP, il n’y a pas eu de renversement net de la délinquance sur la commune prise dans son ensemble. En 2015, les vols violents sans arme sont près de 50% plus nombreux dans les communes avec ZSP que dans les autres communes avec quartier prioritaire. L’écart est de 25% pour les vols “dans ou sur véhicules” ou les vols sans violence. Il semblerait donc que les ZSP auraient moins agi sur la délinquance qu’elles ne l’auraient déplacée ! Le rapport est prudent sur ce point :

« Cette comparaison des taux de délinquance entre communes avec quartier prioritaire et ZSP et communes avec quartier prioritaire dans leur ensemble serait à approfondir. D’une part, on ne compare pas uniquement des quartiers entre eux, mais aussi potentiellement les impacts de la politique elle-même : certaines ZSP ont pu voir leur délinquance diminuer sous l’effet du déploiement des forces de l’ordre entre 2012 et 2015, et cette dernière en conséquence a pu se diffuser aux frontières de la ZSP. D’autre part, considérer les ZSP dans leur ensemble peut être discuté : il est délicat de les comparer entre elles car elles ont été créées selon des objectifs différents (problématique locale différente, population hétérogène). »

Pour les détails, voir page 195 du rapport : « La délinquance enregistrée dans les quartiers prioritaires »

Mots-clefs : , ,

Le commentaires sont fermés.