Politique politicienne

Publié le 9 décembre 2016

CoeursVilleDonc M. Safar manifeste le 5 décembre avec la droite contre le projet « cœurs de villes, cœur de métropole » car il n’est pas satisfait de la concertation. Cette manifestation, par ailleurs assez faiblarde : 400 participants alors qu’il y a 8700 commerces sur la métropole, sans compter ceux des marchés et tous les élus LR, PS, venus récupérer politiquement le mécontentement. Rappel utile : M. Safar (élu PS) fait partie de la majorité métropolitaine avec sa collègue Mme Salat (PS) qui est vice-présidence à la participation citoyenne et responsable des processus de concertation sur les projets de la Métro. Ce projet est porté M. Bustos (autre élu PS à la Métro). Donc M. Safar manifeste pour protester contre les insuffisances d’élus PS à l’agglomération… A noter que M. Destot qui ne manifestait pas, était tout de même dans la manifestation mais seulement pour écouter ! Comme au niveau national, l’état du PS local ressemble à un champ de ruines et l’on cherche en vain la cohérence de leurs positions. Le président (PS) de la métropole critique (sur France Bleu Isère le 6 décembre) la récupération politicienne de la droite mais aussi de certains de ses camarades socialistes grenoblois. “On ne gagne pas une ville lorsqu’on fait de l’opposition systématique”.

Matthieu Chamussy a une solution géniale pour arrêter le projet « Cœurs de villes, cœur de métropole», notamment la suppression des automobiles sur Rey et Agutte-Sembat : il suffit de rendre gratuit les transports publics dès qu’il y a des pics de pollution !!! Si un de nos lecteurs comprend la logique de cette position, merci de nous éclairer.


Fin du suspense, ce sera bien M. Destot le candidat du PS sur la 3ème circonscription pour les législatives de 2017. Le PS a donc fait le choix de l’immobilisme, incapable de renouveler ses représentants et surtout désignant le candidat qui durant tous ses mandats de député a le moins contribué au travail de l’Assemblée Nationale. Souhaitons qu’une majorité d’électeurs lui refuse un 7ème mandat et lui indique qu’il est temps de prendre sa retraite politique.

Mots-clefs :

Le commentaires sont fermés.