L’Etat veut financer la rocade-nord dès 2011 et A. Vallini ne l’abandonne pas !

Publié le 2 novembre 2010

Lors d’une récente réunion de la Fédération Rhône-Alpes des Travaux Publics, le Préfet de région a déclaré :

“ En Rhône-Alpes, le plan de relance mené par l’Etat et les collectivités a été quelque chose de considérable. Pour 2011, l’activité de l’Etat va représenter, en Rhône-Alpes, un effort d’investissement d’environ 2 milliards d’euros supplémentaires. Aujourd’hui même nous avons obtenu 21 millions d’euros de crédits pour la Rocade Nord de Grenoble… ! ”

C’était une forme de réponse à l’adjoint à l’immobilier de Grenoble qui demandait, lors de cette réunion : “ L’Etat se doit d’intervenir ”.

Le 24 septembre, le Conseil général organisait une présentation de 17 propositions d’habitants, d’associations ou de mouvements politiques sur les propositions pour mieux se déplacer dans la région urbaine suite à l’avis défavorable de la commission d’enquête sur le projet de rocade du Conseil général. (voir à ce propos l’intervention de l’ADES)

Voici ce qui est écrit dans le dernier numéro d’Isère magazine à ce propos :

“Les propositions seront toutes soumises à l’expertise du Centre d’études techniques de Lyon (CETE), service public dépendant du ministère de l’écologie et du développement durable, dans un délai de deux mois”. “ Parmi les 17 présentations, deux écoles se distinguent. Celle qui dit qu’il ne faut pas faire de nouvelles infrastructures routières. Et celle qui dit qu’il en faut de nouvelles ”, a souligné André Vallini à l’issue du forum, après avoir annoncé qu’un débat sera organisé par le Conseil général. “ Et parmi ces projets, celui du Conseil général demeure le plus réaliste tant au niveau financier qu’au niveau de la faisabilité ”, ajoute-t-il.

La vigilance est donc toujours de mise sur ce dossier…

Mots-clefs : ,

Le commentaires sont fermés.