Anticorruption : seul Eric Piolle s’engage à Grenoble

Publié le 1 février 2014

Logo-signataire-Anticor-2014-300x157Grenoble est une des rares villes où un système de corruption a été mis à jour. Une association nationale, «  Anticor  » est née pour combattre ce mal récurrent et plus développé qu’il n’y parait.

Seul des candidats grenoblois, Eric Piolle, tête de liste du Rassemblement “Grenoble une ville pour tous” a signé la charte anticorruption de l’association nationale ANTICOR. Il est aussi le seul à avoir mis en ligne sa déclaration de patrimoine (sur le site une villepourtous.fr).

Pour lire l’intégralité de la charte voir le site d’Anticor

En voici les titres :

Engagements du candidat tête de liste signataire pour son mandat de Maire  :

  1. Non cumul et limitation des mandats et des fonctions exécutives
  2. Bonnes pratiques de gestion
  3. Transparence
  4. Reconnaissance de l’opposition
  5. Participation citoyenne
  6. Publicité des informations
  7. Traitement des atteintes à la probité
  8. Prévention du trafic d’influence
  9. Choix des organismes financiers

Mots-clefs : , ,

Le commentaires sont fermés.