Avancement du plan d’action “Logistique urbaine durable”

Publié le 11 décembre 2015

logistiqueConformément à l’engagement de la majorité municipale (n° 48), les réflexions avancent au niveau de la ville et de la Métro. La ville de Grenoble est partenaire du plan d’action “Logistique urbaine durable“, lancé officiellement début 2015 (délibération en Conseil municipal), et qui vise à améliorer et faciliter les livraisons et expéditions de marchandises à l’échelle de la Métropole. Ce plan comprend 16 actions pour optimiser les flux de marchandises au sein de la métropole grenobloise : évolution de la réglementation des livraisons, amélioration de la desserte du centre-ville via un Centre de Distribution Urbaine (CDU), optimisation du fonctionnement des aires de livraison, création d’outils d’observation…

Le plan d’action est piloté par La Métro et le SMTC. Rappelons que la logistique urbaine c’est environ 10 000 opérations de livraison par jour dans le centre-ville élargi de Grenoble.


Un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour la création d’un CDU vient d’être mis en ligne sur le site de la Métro, avec des réponses attendues avant le 12 janvier 2016. Un CDU permet de capter le fret actuellement distribué de façon isolée et de le redistribuer de manière optimisée vers les points de livraison à l’aide de véhicules adaptés au milieu urbain et plus respectueux de l’environnement.

Cet appel à manifestation d’intérêt vise à recenser les initiatives privées qui permettront le développement d’un CDU sur le territoire de la Métropole grenobloise. Les entreprises intéressées par cet appel présenteront leurs projets ou intentions de façon détaillée en se regroupant sous forme de consortium et en respectant la liste des éléments attendus. Grenoble-Alpes Métropole et le SMTC de l’agglomération grenobloise retiendront une proposition qui répondra le mieux aux enjeux et objectifs décrits dans le règlement de l’AMI et accompagneront son développement au travers de mesures appropriées.

Le 2 décembre, une délégation du Comité de concertation logistique urbaine a visité le CDU d’Annecy, actuellement en phase de montée en puissance. Cet exemple, géré totalement par les professionnels, semble un moyen fort intéressant a priori pour fluidifier le transit de marchandises, tout en confortant le fonctionnement des entreprises dans le tissu urbain et en réduisant les gènes et nuisances diverses.

En appui de la mise en place d’un CDU, la réglementation sur la circulation des véhicules de transport sera à revoir pour qu’elle soit incitative.

Enfin, le MIN (marché d’intérêt national) sera de fait un CDU sur la partie “produits alimentaires” et des travaux sont en cours avec les entreprises.

Mots-clefs : , ,

Le commentaires sont fermés.