Le prix de revient des logements sociaux est stable depuis 2014

Publié le 1 septembre 2017

Dans sa revue “Eclairages” de juin 2017, la Caisse des Dépôts, examine l’évolution des coûts de construction des logements sociaux. Après huit années d’augmentation le coût de construction des logements sociaux est stable depuis 2014. Dans les zones tendues en matière de logement il y a une tendance à diminuer (de 68 m2 à 66) la superficie moyenne des logements pour maintenir un coût global stable.

« En dix ans, le prix de revient moyen d’un logement social a augmenté de 28 %. Cependant, depuis 2014, le prix est relativement stable avec une hausse moyenne de 0,6 % par an. Parmi les trois grandes composantes du prix (foncier, travaux de construction, autres charges), le coût du foncier progresse le plus vite depuis 2014, tandis que le coût des travaux de construction décroît légèrement. Au niveau régional, les disparités de prix touchent surtout le foncier, le coût des travaux de construction étant assez homogène sur tout le territoire. Plusieurs facteurs peuvent influencer le prix de revient d’un logement social : la situation géographique (en zone tendue ou dans le périmètre du Plan national de rénovation urbaine – PNRU), le type de maîtrise d’ouvrage (en direct ou en vente en l’état futur d’achèvement – VEFA), ou encore le type de logement (individuel ou collectif). En revanche, la taille d’une opération ne semble pas agir de manière déterminante sur le prix.

Le prix moyen de la construction d’un logement social est ainsi passé de 143.500 euros en 2014 à 145.300 euros en 2016 (+1,2%), tandis que le prix de revient moyen au mètre carré augmentait de 2.158 euros à 2.225 euros (+3,1%), ce qui traduit au passage une contraction de la superficie moyenne des nouveaux logements, passée de 68 m2 en 2014 à 66 m2 en 2016. Cette baisse de la surface moyenne s’observe surtout dans les zones A et B1 – les plus tendues en matière de logement -, alors que la superficie reste stable dans les zones B2 et C. »

Rappel, l’agglomération grenobloise est en zone B1.

Pour lire la revue cliquez ici.

Mots-clefs : , ,

Le commentaires sont fermés.