Une étude sur l’absentéisme dans la fonction publique territoriale

Publié le 21 septembre 2018

L’association des DRH de grandes collectivités a réalisé en partenariat avec la société Havasu, une enquête sur l’absentéisme des agents territoriaux. Cette enquête s’appuie sur les réponses de 184 collectivités et établissements publics locaux représentant 20% des effectifs de la fonction publique territoriale.

L’absentéisme des agents territoriaux est très variable selon la place dans la hiérarchie et la nature des métiers. Globalement les absences au travail ont continué à augmenter pour atteindre 8,34 % en 2017, alors qu’en 2016 c’était 8,2% et en 2015 7,85%. Pour les agents municipaux le taux passe de 8,5% en 2016 à 8,8 % en 2017. Il diminue dans les CCAS qui avaient le taux d’absentéisme le plus fort, 12,1% en 2016 et 11,3% en 2017.

Selon le type de collectivité c’est aussi très variable : pour les régions c’est 9,1%, pour les départements et les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), c’est seulement 7,3%.

Environ les deux tiers des agents des CCAS et des communes ont eu au moins un jour d’absence en 2017. La durée moyenne au CCAS a été de 25 jours, 22 jours pour les départements, 20 jours pour les communes et 18 jours pour les EPCI.

Par catégories, ce sont les catégories C qui ont un taux plus élevé, 10,2% alors que pour la catégorie B c’est 5% et pour la catégorie A seulement 4%.

Selon les métiers, il y a de grandes différences selon la pénibilité du travail, les filières technique, médicosociale et sociale sont affectées de taux d’absentéisme moyens plus élevés (respectivement 10,4% et 8,9%). Elles devancent assez nettement les filières animation (7,5%), administrative (6,5%), culturelle (5,6%) et sportive (4,9%).

Les absences pour maladie ordinaire sont les plus nombreuses : à elles seules, elles représentent plus de 50% du “volume d’absence”, très loin devant les congés de longue maladie et de longue durée et les accidents du travail et maladies professionnelles. L’enquête indique que c’est la formation qui est le levier le plus utilisé par les collectivités territoriales pour prévenir l’absentéisme.

Pour lire l’enquête complète, cliquez ici.

Mots-clefs : , ,

Le commentaires sont fermés.