La rénovation de la ligne ferroviaire Grenoble-Gap devrait démarrer

Publié le 6 décembre 2019

Menacée de fermeture en 2020, la liaison ferroviaire Grenoble-Gap, empruntée chaque jour en moyenne par un millier de voyageurs, va bénéficier d’importants travaux de rénovation suite à un accord entre l’État et les acteurs locaux. Le 4 décembre, le comité de pilotage interrégional de “l’Étoile de Veynes” a statué sur l’avenir de la ligne. Un plan de financement auquel participent les collectivités territoriales, l’État et SNCF Réseau à hauteur de 34 millions de travaux a été bouclé lors de ce comité. Ces travaux permettront une réouverture totale de la ligne entre Grenoble et Gap en 2022. Au-delà, l’étude en cours, qui s’achèvera à l’été 2020, permettra de définir un programme de travaux complémentaires post 2023, nécessaire pour assurer la pérennité de la ligne à plus long terme.

Mais il y a un premier bémol explique le collectif de l’étoile ferroviaire de Veynes : faute de maintenance suffisante, la ligne risque de fermer entre Clelles et Veynes en 2021. Il ne faut donc pas cesser la pression. Et un deuxième bémol, le train de nuit passera par Modane puis en car en direction des Hautes Alpes.

Dans ces deux cas, on paie l’inaction du gouvernement qui, s’il avait payé plus tôt, aurait pu permettre une meilleure programmation des travaux, moins impactante pour les Hautes-Alpes, qui vont subir un quasi-blocus ferroviaire en 2021.

Mais, le plus important c’est que la ligne Grenoble-Gap (sous réserve de complications techniques) est enfin sur la bonne voie, et ne subira pas la fermeture prévue en décembre 2020 : une victoire collective qu’il convient de fêter dignement !

Voir le site ici.

Mots-clefs : , , ,

Le commentaires sont fermés.