Archives du 31 mai 2011

Conférence sur la laïcité

Publié le 31 mai 2011

Conférence sur la laïcité par H. Pena-Ruiz Philosophe, professeur, essayiste, maître de conférence à l’IEP de Paris. Spécialiste des questions de laïcité, H. Pena-Ruiz a été en 2003 l’un des 20 membres de la commission sur la laïcité présidée par B. Stasi.

Mardi 7 juin 20h30, Maison du Tourisme, Rue de la République Grenoble.

  1. Qu’est-ce que la laïcité, s’agit-il d’un concept spécifiquement Français ? La laïcité s’est-elle progressivement inscrite dans l’histoire et quelle est sa place dans les textes fondamentaux de la république ?
  2. Pourquoi est-elle antinomique du libéralisme ?
  3. Pourquoi est-elle absolument contraire aux valeurs de l’extrême droite ?

H. Pena-Ruiz, quelques repères bibliographiques :

  • « Dieu et Marianne. Philosophie de la Laïcité. » PUF 1999. Réédité et édition augmentée en 2005.
  • « Qu’est-ce que la laïcité ? » Gallimard 2003.
  • « Histoire de la laïcité, genèse d’un idéal. » Gallimard. 2005
  • « La Solidarité, une urgence de toujours. » Agora Edition. 2010

L’enfer c’est les autres

Publié le 31 mai 2011

Pas content le maire de Grenoble. Ces derniers temps, et pour tout dire depuis le début de ce 3éme mandat, avec d’autres, il accumule les déconvenues : JO, rocade nord, stade et parking du stade, déconfiture du GF 38, sénatoriales… la liste est longue mais ne s’arrête pas là puisque la révision du PLU (Plan Local d’Urbanisme) de la Presqu’île a été jugée illégale et annulée par le Tribunal Administratif à la demande de l’ADES.

Comme toujours les élus écologistes et l’ADES avaient suffisamment alerté la majorité et le maire sur cette révision irrégulière, notamment lors de l’enquête publique et du conseil municipal du 26 octobre 2009. Faute d’avoir été entendu, l’ADES a déposé un recours. Quand on ne respecte pas la loi, il ne faut guère s’étonner de se faire taper sur les doigts à fortiori si l’on est député et donc législateur. A qui la faute? A ceux qui ont fait le recours bien sûr. A suivre ce raisonnement il faudrait considérer qu’un citoyen ayant connaissance d’une illégalité devrait garder le silence pour ne pas ralentir l’action des élus. C’est ce même discours que tenait en son temps A. Carignon qui estimait qu’il fallait être en avance d’une loi pour être efficace, on a vu le résultat. Mais pour M. Destot qui feint la surprise et indique que le jugement du tribunal ne l’empêchera pas de maintenir le projet dans toutes ses « dimensions… ainsi que celle relative à la construction de logements », donc avec la rocade-nord qui était inscrite dans la révision ! Les requérants sont doublement fautifs. Ainsi par un curieux raisonnement, il conclut que en raison de ce recours, la ville serait retardée dans la construction de logements sociaux dont elle a tant besoin. Une “atteinte à la solidarité” avec des trémolos dans la voix, à laquelle s’associent le Président et la première vice-présidente de la Métro. On connaît la rengaine et la finesse d’expression de G. Fioraso adjointe à l’économie qui fustige systématiquement les élus écologistes : « vous êtes contre l’emploi » quand ces derniers refusent de subventionner par l’argent public les grands groupes privés. Avec le maire on sait désormais que l’ADES et les écologistes sont contre les logements sociaux.

Il oublie au passage par exemple, que dans le dernier mandat, sans les écologistes on n’aurait jamais atteint 30% de logements sociaux dans les différentes opérations privées. La ficelle est énorme mais ils n’ont aucun scrupule à marteler ces contre-vérités. Pas un seul instant, dans cette majorité, n’est venu le début du commencement d’une éventuelle remise ne question.

L’enfer c’est les autres disait Sartre. Pour le maire l’enfer c’est les autres et l’ADES. Là encore la mémoire lui joue sans doute des tours car en 1995, M. Destot n’aurait jamais été élu maire sans l’ADES. Il reste que l’annulation du PLU est une leçon de démocratie qui oblige les responsables politiques à respecter les règles communes et à mettre au grand jour les projets élaborés en secret.

Sénatoriales comment ça marche

Publié le 31 mai 2011

Les élections sénatoriales auront lieu le 25 septembre 2011. Seuls les grands électeurs pourront voter, pour l’Isère ils désigneront 5 sénateurs au scrutin de liste à la plus forte moyenne.

Il s’agit d’un mode de scrutin archaïque à plusieurs titres :

  • ce scrutin donne un poids très important aux élus des petites communes, le corps électoral n’est pas représentatif de la société.
  • C’est un scrutin indirect qui est une survivance d’un scrutin censitaire qui n’a plus lieu d’être, il faudrait revenir à un scrutin direct par département pour donner à cette chambre un poids correspondant à une réalité politique.

Comment sont désignés les grands électeurs

(il y en avait 2700 lors du dernier scrutin en 2001).

En plus des députés, des conseillers régionaux et des conseillers généraux, il y a les délégués des conseils municipaux qui représentent environ 95 % des grands électeurs. Les petites communes de moins de 9000 habitants désignent moins de grands électeurs que de conseillers municipaux, celles comprises entre 9000 et 30 000 désignent tous les conseillers municipaux et au dessus de 30 000, le conseil municipal désigne en plus des conseillers municipaux un grand électeur par tranche de 1000 habitants au dessus de 30 000.

Lire le reste de cet article »

Mc DO fait son cirque à Grenoble grâce à la mairie

Publié le 31 mai 2011

Mc Donald’s partenaire officiel du Comité National Olympique Sportif Français (CNOSF) invite les plus jeunes à découvrir 4 sports Olympiques lors d’une journée sport proposée aux enfants de 6 à 12 ans. Avec le slogan, “Bouge ton Big Mac”, la caravane McDo sillonne la France, “le McDo Sports Tour” est composé pour l’instant de 3 étapes, (Grenoble, Paris, Bordeaux).

A Grenoble, la mairie a mis gratuitement à la disposition de McDo l’anneau de vitesse pour faire sa promotion.

Voici les extraits d’un tract diffusé samedi 28 mai par les militants d’Europe Ecologie les Verts à l’anneau de vitesse pour protester contre cette manifestation.

« Les déséquilibres alimentaires sont aujourd’hui une des premières causes de maladie chez les enfants. L’excès de poids touche désormais près de 20% des enfants français dont environ 4% sont obèses. Aux Etats-Unis la « Malbouffe » est un véritable fléau : elle a même entrainé une inversion de l’espérance de vie, qui, pour la première fois, dans un pays occidental est en baisse.

Mc Donald’s n’est évidemment pas seul responsable de ce fléau. C’est toute l’alimentation industrielle qui pose aujourd’hui problème. Mais Mc Donald’s est la plus grande multinationale de l’alimentation industrielle. Les quelques 32 700 restaurants de la marque servent une alimentation beaucoup trop grasse et beaucoup trop sucrée. Le « menu hamburger » est considéré comme un des plus déséquilibrés au monde avec une association de graisses saturées animales, de graisses végétales et du sucre raffiné des sodas, particulièrement néfaste pour la santé.

Evidemment, on peut apprécier de manger « rapide » de temps en temps, même lorsque on se revendique écologiste ! Mais par contre, on ne peut pas accepter des opérations marketing comme celle proposée à l’anneau de vitesse : cette opération vise à donner une image « responsable » de Mc Donald’s en faisant la promotion de l’activité physique. L’objectif est évidemment de gommer l’essentiel : Mc Donald’s est une entreprise totalement irresponsable en terme de nutrition et donc de santé.

De plus, nous ne pouvons pas accepter que le Comité National Olympique et Sportif Français donne sa caution a une manifestation de ce type. Hélas, le CNOSF, à l’image du comité international olympique est trop souvent au service des grandes multinationales. Il a même totalement bafoué les valeurs olympiques en les vendant au plus offrant.

Nous ne pouvons pas accepter que l’anneau de vitesse, qui est un espace public particulièrement apprécié des grenoblois, soit mis à disposition par la Ville pour ce type d’opération marketing. Cette opération « casse » l’action de santé publique consistant à essayer d’équilibrer la nutrition des enfants.

Pourquoi Mc Do organise cette opération ? Évidemment pas pour le bien être de nos enfants… »