Archives du 30 mai 2013

Le mardi 11 juin, si on parlait de la sécurité ?

Publié le 30 mai 2013

logoReseauCitoyen2Le réseau citoyen de Grenoble organise sa 3ème réunion publique sur le thème :

« Sécurité, une affaire municipale ? », Mardi 11 juin 2012 à 20 h à la Maison des Associations, 6 rue Berthe de Boissieux à Grenoble

Au lieu d’en rester à des déclarations tonitruantes et inefficaces, comme l’armement de la police municipale, la multiplication des caméras de vidéosurveillance, ou l’agitation malsaine des peurs, le réseau citoyen propose d’approfondir la nécessité d’une politique municipale globale, où le maire d’une ville doit jouer le rôle central. Elle passe par le renforcement de la présence publique dans tous les quartiers (éducateurs, services publics, police, commerces…), la coordination de toutes les administrations : justice, police, éducation… pour prévenir la délinquance.

Avec la participation de :

  • Gilbert Berlioz, sociologue. Gilbert Berlioz est un ancien éducateur, diplômé de sciences politiques et sociologue. Ses travaux portent sur l’articulation des politiques de prévention avec les autres politiques : délinquance, sécurité, errance… Consultant au Cabinet CRESS (Conseil Recherche Evaluation Sciences Sociales) il est auteur d’une série de publications sur la prévention de la délinquance, le diagnostic sur la sécurité, la position du responsable prévention-sécurité dans l’organigramme municipal.
  • Et de Sébastien Grillo, ancien commissaire de police à la Villeneuve et Teisseire, qui témoignera sur l’efficacité de la police de proximité qui a été supprimée par le gouvernement de droite.

Le 17 juin, conseil municipal inédit, spécial Esplanade

Publié le 30 mai 2013

vivre-a-grenoble-esplanadeNotez dès maintenant cette importante date. Le lundi 17 juin à 17 h à la mairie de Grenoble, trois heures de débat au conseil municipal entre les élus et l’association « Vivre à Grenoble », porteuse de la pétition de plus de 20 000 signataires contre le projet actuel de l’Esplanade.

Enfin un débat et non un simple exercice de questions réponses comme lors de la réunion du 24 avril à l’Esplanade. Ce sera l’occasion de mettre à plat la manière dont un projet de cette importance a été mené et comment l’architecte s’est vu imposer des contraintes très discutables, et qui n’ont jamais été débattues publiquement auparavant.

Peut être assisterons-nous à un vrai exercice de démocratie locale, si c’est le cas il faudra remercier l’association « Vivre à Grenoble » pour l’avoir imposé.

A consulter un courrier intéressant du CLUQ au maire et au président de la Métro à propos de l’avenir de l’Esplanade et de la Foire des Rameaux.

A Grenoble : des logements, des logements et puis… rien

Publié le 30 mai 2013

Schneider3Quoi de mieux que les réunions publiques pour faire entendre sa voix et aborder les questions qui fâchent ? La réunion initiée par la ville le 24 mai dernier sur le projet de l’Esplanade a été l’occasion pour un participant dans l’assistance de l’expérimenter sur un sujet brûlant, celui des équipements scolaires. Alors que les habitants ont actionné le signal d’alarme depuis fort longtemps, il n’est un secret pour personne que sur le secteur 1 (Berriat, Bouchayer-Viallet…) les écoles et collèges sont arrivés à saturation. On n’ose imaginer la suite si les projets Presqu’île et Esplanade venaient à voir le jour dans les configurations actuelles. A question pertinente, exigeant sinon des réponses précises, du moins des perspectives claires, C. Crifo conseillère générale, n’a guère rassuré son interlocuteur et le public par le flou de son intervention sur l’avenir des collèges. Quant au sort des écoles, l’adjoint à l’éducation également présent a jugé plus prudent de garder le silence.

Lire le reste de cet article »

ALPEXPO et Guy Chanal condamnés pour harcèlement moral

Publié le 30 mai 2013
Photo DR

Photo DR

Les élus « Ecologie et Solidarité » ont transmis le communiqué suivant :

La SAEML Alpexpo et Guy Chanal condamnés : la condamnation du “laisser-faire”

Le tribunal correctionnel a rendu son verdict dans l’affaire de harcèlement qui opposait 26 salariés de la SAEML Alpexpo à leur employeur. Ce verdict est clair, les faits sont établis, et la responsabilité tant du directeur que de la SAEML sont reconnues, puisque l’un et l’autre sont condamnés.

Nous ne commenterons naturellement pas une décision de justice. Mais nous attendons par contre que toutes les conséquences en soient tirées. A travers la condamnation de la SAEML Alpexpo, c’est aussi les manquements de son conseil d’administration qui sont pointés. A ce conseil d’administration, nous voulons rappeler qu’y siègent des représentants du Conseil Municipal, de la majorité et de l’opposition de droite.

La question de leur responsabilité morale se pose, comme se pose celle du Maire de Grenoble, qui avait été interpellé directement par les employés de la SAEML sur les agissements de leur directeur. Pourquoi tous ces élus n’ont-ils pas fait cas de ces informations ?

Lire le reste de cet article »

Correspondants vie scolaire : grève à la mairie de Grenoble

Publié le 30 mai 2013

Le 27 mai, 90% des correspondants vie scolaire (CVS) en colère, soutenus par leurs syndicats CGT, FO, CFTC, ont entamé une grève reconductible, dont voici les raisons :

« Qui sommes-nous ?

Selon notre employeur nous sommes les “maillons indispensables et privilégiés” pour l’ensemble des partenaires éducatifs : Directeurs d’écoles, Familles, Santé scolaire, Restauration !

De catégorie B, nous travaillons au sein d’une équipe pluridisciplinaire de la Direction Education Jeunesse.

Quelles sont nos missions principales ?

Lire le reste de cet article »

Chauffage urbain : pas d’avancées réelles sur la mise à plat de la gestion de la CCIAG

Publié le 30 mai 2013

D’après les dernières informations, il n’y a pas d’avancées réelles sur la mise à plat de la gestion de la CCIAG, un projet d’avenant ne va pas faire avancer le dossier, au contraire. Le « Collectif pour un chauffage urbain juste et solidaire » a demandé depuis des mois des informations très simples afin de faire la clarté sur le service rendu, donc sur un tarif juste. Il demande les détails sur la comptabilité analytique de la CCIAG entre 3 activités : chauffage urbain, incinération des ordures à Athanor et les autres activités ; ainsi que le rapprochement de ces comptabilités avec les comptes sociaux ; et ce pour chaque saison de chauffe depuis 2006/2007. Il demande aussi les détails des recettes autres que celles provenant des factures des usagers. A ce jour, aucune communication de ces éléments importants.

Lire le reste de cet article »

Pétition : Non au retour du projet d’autoroute « A51 » !

Publié le 30 mai 2013

La liste des Grands Projets Inutiles Imposés s’agrandira-t-elle avec le retour du projet de l’autoroute A51 pour relier Grenoble à Sisteron ? Actuellement une commission « Mobilité 21 » est chargée par le gouvernement de réviser, à la baisse, le Schéma National des Infrastructures de Transports (SNIT), pour les années à venir. Seuls les projets figurant au sein de ce SNIT pourront être réalisés. Des élus dont M. André Vallini, président du Conseil Général de l’Isère, et Mme Karine Berger, députée des Hautes Alpes, mettent tout en œuvre, avec le soutien de groupes économiques et politiques, pour que le projet d’autoroute A51, rejeté lors du Grenelle de l’environnement, y soit introduit.

Il faut s’y opposer en signant la pétition sur internet.

Rappel de la situation :

Lire le reste de cet article »