Archives pour le mot-clef ‘Formations’

Comprendre le budget municipal

Publié le 29 mars 2019

Comme chaque année depuis le début du mandat de la nouvelle majorité, des formations citoyennes sont organisées sur « comprendre un budget municipal », La prochaine formation est prévue le jeudi 4 avril 2019 à 18 h à l’Hôtel de Ville.

En plus de ces formations, il y a régulièrement des présentations du projet de budget avant son vote par le Conseil municipal, en donnant des informations sur des scénarios autres que celui qui a été proposé. Par exemple le budget est voté depuis 2014 sans augmenter les taux des impôts locaux, ce qui est une décision de justice sociale vu que les impôts locaux sont particulièrement injustes. Mais une autre majorité pourrait les augmenter pour se donner des facilités de gestion comme l’ont fait toutes les majorités précédentes depuis au moins un demi-siècle. Le maire qui a le plus augmenté les impôts depuis 40 ans, c’est le corrompu (1983-1995) : création des impôts pour l’intercommunalité (augmentation d’environ 20% des impôts des Grenoblois), création des impôts cachés dans les factures d’eau….

D’autres scénarios peuvent donner plus de priorité aux dépenses de fonctionnement et moins aux dépenses d’investissement…

Lire le reste de cet article »

Conférence sur la laïcité

Publié le 31 mai 2011

Conférence sur la laïcité par H. Pena-Ruiz Philosophe, professeur, essayiste, maître de conférence à l’IEP de Paris. Spécialiste des questions de laïcité, H. Pena-Ruiz a été en 2003 l’un des 20 membres de la commission sur la laïcité présidée par B. Stasi.

Mardi 7 juin 20h30, Maison du Tourisme, Rue de la République Grenoble.

  1. Qu’est-ce que la laïcité, s’agit-il d’un concept spécifiquement Français ? La laïcité s’est-elle progressivement inscrite dans l’histoire et quelle est sa place dans les textes fondamentaux de la république ?
  2. Pourquoi est-elle antinomique du libéralisme ?
  3. Pourquoi est-elle absolument contraire aux valeurs de l’extrême droite ?

H. Pena-Ruiz, quelques repères bibliographiques :

  • « Dieu et Marianne. Philosophie de la Laïcité. » PUF 1999. Réédité et édition augmentée en 2005.
  • « Qu’est-ce que la laïcité ? » Gallimard 2003.
  • « Histoire de la laïcité, genèse d’un idéal. » Gallimard. 2005
  • « La Solidarité, une urgence de toujours. » Agora Edition. 2010

Les tarifs du chauffage urbain, suite…

Publié le 28 mai 2011

Dans le cadre des formations de l’ADES, « pour des citoyens actifs, comprendre l’action publique pour la transformer », le 18 mai, V. Comparat (OFiPoPu) a fait une formation sur les tarifs du chauffage urbain en direction des usagers de ce service. Il a expliqué comment aurait dû être élaboré le tarif par des élus soucieux du bon fonctionnement de ce service. En repartant des réalités de la gestion du service par la Compagnie de Chauffage (CCIAG), il a montré que les tarifs ont été fixés a un niveau beaucoup trop élevé (8,8 M€ de trop) par rapport aux dépenses réelles du service, donc au service rendu. Il a aussi indiqué que la CCIAG était devenue une belle mécanique capitaliste pour enrichir ses actionnaires (publics et privés) au détriment des usagers et indépendamment du versement des dividendes. Nous reviendrons sur cette question importante, car une Société d’Economie Mixte devrait avoir, comme premier objectif, de rendre un service public au meilleur coût pour les usagers et non pas enrichir ses actionnaires. Une gestion en régie ne pourrait pas avoir cette dérive.

La pression du « Collectif pour un chauffage urbain juste et durable » se fait de plus en plus forte sur les élus, notamment de Grenoble et d’Echirolles. Des premiers résultats sont obtenus, mais uniquement sous forme de promesses orales, donc non actées. Les tarifs pourraient être revus à l’automne et des réponses aux nombreuses questions posées rendues sous peu. La mobilisation doit s’amplifier. Déjà 8 copropriétés ont voté qu’elles pouvaient aller en justice pour se faire rembourser le trop perçu par la CCIAG depuis le 1er juillet 2008.

Lire le reste de cet article »

Une prochaine formation par la Boutique citoyenne : le droit à l’information et comment accéder aux documents ?

Publié le 7 janvier 2011

La Boutique Citoyenne peut vous aider et vous conseiller quand vous avez une difficulté avec l’administration. Il suffit de passer un jeudi de 18 h à 19 h à son local du 12 rue Voltaire, ou de la contacter par mel  pour prendre rendez vous : boutique.citoyenne@orange.fr

En partenariat avec l’ADES, la Boutique Citoyenne organise des formations touchant à l’action publique. Elle a déjà fait des formations sur comment bien répondre à l’enquête publique sur la rocade-nord, formations qui ont été profitables aux opposants à la rocade.

Avec l’Observatoire des Finances et des Politiques Publiques (OFiPoPu), elle a organisé des formations sur les tarifs trop élevés de la société SEM Compagnie de Chauffage et sur les budgets des collectivités locales.

Le prochain cycle sera consacré au droit et à l’accès aux informations et aux documents administratifs. Il est destiné à toutes celles et ceux qui veulent agir sur un dossier en toute connaissance de cause.

Si vous êtes intéressé pour vous même ou une association mettez un message à : boutique.citoyenne@orange.fr

Mise en place à Grenoble de l’Observatoire des Finances et des Politiques Publiques : l’ OFiPoPu

Publié le 23 mai 2008

Mise à jour le 23/5/8 : le site web de l’OFiPoPU est en ligne : www.ofipopu.org

Depuis septembre 2008, l’ADES accueille dans son local la Boutique citoyenne. Aujourd’hui, ses activités s’élargissent à l’OfiPoPu.

Préambule

Rappel de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen (26 août 1789)

  • Art. 13 Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre les citoyens, en raison de leurs facultés.
  • Art. 14 Les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.
  • Art. 15 La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.

Lire le reste de cet article »

Une innovation à Grenoble : la boutique citoyenne !

Publié le 1 septembre 2007

Au 12 rue Voltaire, au local de l’ADES, s’ouvre la boutique citoyenne. Il s’agit d’un lieu de conseil gratuit pour les habitants et les associations qui cherchent des renseignements sur le fonctionnement des collectivités publiques et des services publics.La boutique sera animée par un bénévole, Vincent Comparat, scientifique à la retraite, qui est très impliqué dans de nombreux dossiers liés à la politique locale. Il s’agit de mieux faire comprendre les arcanes de l’action publique afin de pouvoir la transformer pour qu’elle fonctionne toujours mieux et qu’elle respecte les usagers et les citoyens.

Il s’agit d’aider à la mise en application concrète de l’article 15 de la déclaration des Droits de l’homme et du citoyen d’août 1789 : « La Société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration »

Lire le reste de cet article »