Archives pour le mot-clef ‘emploi’

Où travaillent les Grenoblois ? Beaucoup à Grenoble et moins ailleurs…

Publié le 18 décembre 2020

Suivant le recensement de 2017, les actifs occupés habitant Grenoble, sont 58% à travailler à Grenoble même, ce qui a nettement augmenté en 10 ans, puisqu’en 2007 c’était seulement 54% ; on retrouve un chiffre qui était atteint en 1999 (57%).

Pour les actifs occupés de la Métro, en moyenne ce sont seulement 35 % qui travaillent dans leurs communes. Et beaucoup viennent à Grenoble pour y travailler si on examine un autre chiffre qui est l’indicateur de concentration d’emploi qui est le nombre d’emplois dans Grenoble pour 100 actifs habitant la ville, il y en a 140 à Grenoble et seulement 120 pour la Métro. L’indicateur de concentration d’emplois est stable depuis des années.

Lire le reste de cet article »

Le handicap est aussi discriminant que l’origine du candidat pour l’accès à l’emploi

Publié le 11 décembre 2020

Des chercheurs ont remis au ministère de la fonction publique et au Conseil commun de la fonction publique un rapport intitulé « Discriminations dans le recrutement à l’égard des personnes en situation de handicap : un test multi-critère ». Qu’il s’agisse du secteur privé ou de la sphère publique, dans le processus d’accès à l’emploi, le handicap s’avère aussi discriminant que l’origine du candidat.

En voici le résumé :

Lire le reste de cet article »

Les agent-es des services publics locaux, en première ligne face au COVID-19, sont fatigués

Publié le 27 novembre 2020

C’est le sens clair de la journée de grève des agent-es d’entretien, ATSEM et Animateurs-trices du périscolaire du 17 novembre, journée appelée par SUD et la CNT tandis que d’autres syndicats utilisaient d’autres moyens d’interpellation (droit d’alerte en CHSCT de la CGT).

En effet tout le monde peut constater que les errements du pouvoir dans la conduite des politiques nationales face à la crise sanitaire rendent le travail des agent-es au contact des usagers très compliqué. Il y a déjà ce défi à la rationalité d’édicter un seul protocole applicable à toute l’Education nationale, de la maternelle au lycée, de 2 à 18 ans. Et de le « balancer » d’en haut des sphères ministérielles 3 jours avant la rentrée.

Lire le reste de cet article »

Les catégories socioprofessionnelles des actifs dans les quartiers IRIS de Grenoble

Publié le 20 novembre 2020

Les données du dernier recensement (2017) permettent de préciser dans les quartiers IRIS de préciser la répartition en catégorie socio-professionnelles (CSP) des actifs occupés de plus de 15 ans.

Les actifs occupés sont les actifs de 15 à 64 ans moins les chômeurs. L’INSEE les répartis en 6 catégories : agriculteurs ; artisans, commerçants, chefs d’entreprise ; cadres, professions intellectuelles supérieures ; professions intermédiaires ; employés ; ouvriers.

En 10 ans, à Grenoble cette répartition a changé avec une augmentation de presque 4 points des cadres et professions intellectuelles supérieures au détriment des professions intermédiaires (-0,8 point), des employés (1 point) et des ouvriers avec presque deux points de diminution. Les artisans, commerçants et chefs d’entreprises restant constants à presque 4%, les agriculteurs étant toujours très peu (une trentaine).

Lire le reste de cet article »

Taux d’actifs par quartiers et par tranches d’âge à Grenoble

Publié le 13 novembre 2020

L’INSEE lors du dernier recensement (2017), donne des statistiques concernant le taux des actifs parmi la population de 15 à 64 ans. Ce taux se calcule par le rapport entre le nombre d’actifs au nombre total de la population pour la même tranche d’âge.

A Grenoble il y a un taux d’actif de 69,8% pour la population de 15 ans à 64 ans, c’est un taux plus faible qu’à la Métropole où ce taux atteint 72%. Le taux d’actifs est maximal entre 25 et 54 ans, il atteint presque 90 % et diminue jusqu’à 63,4% entre 55 et 64 ans notamment par la présence des retraités.

Lire le reste de cet article »

Diverses actualités

Publié le 6 novembre 2020

Mise en demeure à la France par la Commission européenne pour non-respect des teneurs en nitrates dans l’eau destinée à la consommation humaine. La France dispose de deux mois pour répondre à cette mise en demeure, sinon la Commission pourra lui adresser un avis motivé, dernière étape avant une possible saisine de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).


Livraison de combustible à l’EPR de Flamanville : nouveau coup de bluff d’EDF. C’est le titre d’un communiqué de nombreuses associations qui refusent la mise en route de l’EPR qui n’est envisagé que fin 2023. Durant quatre mois, deux camions par semaine devraient effectuer le trajet de Romans sur Isère à Flamanville, alors que l’état du chantier de l’EPR ne justifie absolument pas ce transport.


Peut-on demander l’effacement des informations numérique d’une personne décédée ? La CNIL traite de cette question dans une note du 28 octobre 2020.

Lire le reste de cet article »

La conditionnalité des aides publiques aux entreprises

Publié le 2 octobre 2020

Le journal « Alternatives économiques » pose la question « Pourquoi les entreprises qui ferment ne rendent-elles pas les aides publiques ? ». La journaliste Sandrine Foulon dans un article numérique du 23 septembre explique que « Toutes les aides publiques ne sont pas remboursables, mais rien n’empêche l’Etat de renforcer la conditionnalité des subventions au maintien dans l’emploi. »

Après une énumération des multiples aides apportées aux grandes entreprises en difficulté qui ont été des échecs, la journaliste explique que certaines aides ne sont pas remboursables comme le CICE devenu une baisse de cotisation pérenne, elle remarque que « soucieuses d’attirer des entreprises sur leur commune, les collectivités n’ont pas toujours les moyens d’évaluer la solvabilité et la loyauté d’une société qui promet de créer des emplois ».

En conclusion, elle critique les politiques actuelles.

Lire le reste de cet article »

Une étude de l’INSEE sur les zones d’emploi qui se diversifient

Publié le 18 septembre 2020

Pour examiner les évolutions des économies locales, l’INSEE et la Dares (Direction de l’animation, de la recherche, des études et des statistiques) ont révisé la méthodologie, qui définissait, depuis 2010, les zones d’emploi. Contrairement aux zones précédentes construites région par région, les nouvelles zones d’emploi sont issues de paramètres nationaux. L’INSEE défini 306 zones d’emploi, soit 15 de moins que la précédente version.

Elles se répartissent dans sept grands groupes, selon leur orientation économique principale :

Lire le reste de cet article »

Les destructions d’emplois dépassent les 700 000

Publié le 11 septembre 2020

Le 8 septembre 2020, l’INSEE publie ses estimations concernant l’emploi salarié au deuxième trimestre de 2020. Entre fin mars et fin juin 2020, l’emploi salarié chute de 0,9 %, soit 215 200 destructions nettes d’emplois après −2,0 % (−499 700 emplois) au trimestre précédent. La baisse concerne à la fois le secteur privé (158 200 destructions nettes soit −0,8 %) et la fonction publique qui perd 57 100 emplois (soit −1,0 %).

Au premier trimestre la baisse concernait exclusivement le secteur privé. Sur un an, l’emploi salarié chute de 572 900 (soit −2,3 %) : −513 800 dans le privé et −59 100 dans la fonction publique.

Lire le reste de cet article »

Rapport d’information de deux députés sur les « métiers du lien »

Publié le 3 juillet 2020

Un rapport d’information, présenté au nom de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, a travaillé sur “Les métiers du lien”. Ce travail est présenté par B. Bonnell, député (LREM) du Rhône et par F. Ruffin, député (France insoumise) de la Somme. Ce rapport contient deux introductions séparées, mais les conclusions et les propositions sont communes. Ce rapport traite de quatre grands métiers : assistante maternelle, accompagnateur d’enfant en situation de handicap, animateur périscolaire et auxiliaire de vie sociale. Les 43 propositions ne sont pas toutes chiffrées et précises et certaines sont plutôt radicales, comme celle d’interdire les services privés d’aide à domicile.

Lire le reste de cet article »

La destruction de nombreux emplois salariés s’accélère

Publié le 19 juin 2020

L’INSEE publie les chiffres de l’emploi salarié à la fin mars 2020. Il apparait qu’il y a eu un demi-million de destructions nettes d’emplois salariés au premier trimestre 2020, principalement dans l’intérim.

« À la fin du premier trimestre 2020, l’emploi salarié chute de 2,0 %, soit 502 400 destructions nettes d’emplois par rapport à la fin 2019. L’emploi salarié retrouve son plus bas niveau depuis le quatrième trimestre 2017. La baisse concerne presque exclusivement le secteur privé avec 497 400 destructions nettes (soit −2,5 %) tandis que la fonction publique perd 4 900 emplois (soit −0,1 %). Sur un an, l’emploi salarié chute de 304 700 (soit −1,2 %). Il baisse de 317 200 dans le privé mais augmente de 12 400 dans la fonction publique.

Lire le reste de cet article »

Quelles contreparties exiger des entreprises aidées par l’argent public ?

Publié le 5 juin 2020

Cette question importante est traitée dans un long article de J. Delépine dans l’hebdomadaire numérique d’Alternatives Economiques du 31 mai 2020.

En voici quelques extraits :

« Face aux 20 milliards d’euros de soutien public aux entreprises menacées par la pandémie, les attentes environnementales et sociales sont fortes mais pas si faciles à mettre en place.

Comment sauver les pollueurs ? A cette question délicate, le gouvernement semble pour l’instant vouloir apporter une réponse simple : en les renflouant sans conditions.

L’Etat a en effet provisionné 20 milliards d’euros pour soutenir, voire nationaliser, certaines grandes entreprises dites « stratégiques » pour éviter qu’elles ne disparaissent avec la crise actuelle. Au premier rang figurent Renault et Air France, dont les activités contribuent largement au réchauffement climatique.

Lire le reste de cet article »

Explosion du chômage en avril

Publié le 29 mai 2020

Une note de la DARES (Direction de l’animation de la recherche des études et des statistiques) et de Pôle Emploi fait le point sur la « Situation sur le marché du travail durant la crise sanitaire Focus sur les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en avril 2020 ».

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A a augmenté de 22,6 % pour atteindre 4 575 500 inscrits. En trois mois il y a eu 1 065 200 demandeurs supplémentaires dans cette catégorie. Et tous les motifs de sortie du chômage se replient fortement. Cette situation va encore se détériorée dans les mois à venir avec le désengagement progressif du gouvernement sur le chômage partiel, la poursuite des licenciements et des faillites d’entreprises.

Lire le reste de cet article »

Les impacts du confinement sur le chômage vont être violents

Publié le 8 mai 2020

Malgré l’amortisseur de l’activité partielle qui a connu une hausse vertigineuse en quelques semaines (plus de 12 millions de salariés en chômage partiel), le chômage a connu au mois de mars une progression très forte. Malheureusement cela va continuer à s’amplifier. Des licenciements massifs vont être déclarés si le gouvernement n’accentue pas les politiques préventives pour éviter cela.

Le 30 avril « France Stratégie » , qui est une institution auprès du Premier ministre, a publié une note analysant les impacts du confinement sur le travail, qui analyse les vulnérabilités des métiers suivant leur classement en 5 grands groupes.

France Stratégie estime qu’environ 8,5 millions de travailleurs (32% de l’emploi) se trouvent particulièrement exposés.

Lire le reste de cet article »

Une décision de justice contre Amazon, une victoire syndicale !

Publié le 17 avril 2020

L’Union syndicale Solidaire et les Amis de la Terre viennent d’obtenir de la justice (Tribunal Judiciaire de Nanterre) que la société Amazon ne puisse vendre que des marchandises essentielles à savoir l’alimentaire, l’hygiène et le médical et cela sous astreinte d’un million d’euros par jour de retard de prise en compte de cette exigence. Il semble que la justice judiciaire prenne mieux en compte les atteintes aux libertés et aux risques pour les personnels que la justice administrative, il est vrai que notre Constitution en son article 66 donne mission à l’autorité judiciaire d’être la gardienne de la liberté individuelle.

Amazon a décidé de fermer temporairement ses sites pour examiner comment prendre en compte cette décision de justice.

Voici le communiqué du 14 avril du syndicat :

Lire le reste de cet article »

Le chômage partiel explose : plus de 7 millions de salariés

Publié le 10 avril 2020

Le chômage partiel n’arrête pas d’augmenter tous les jours. Le recours au chômage partiel a été demandé par plus de 600 000 entreprises annonce le ministère du travail.

Selon une estimation du 30 mars de l’OFCE, organisme rattaché à Sciences Po, le recours au chômage partiel pourrait concerner potentiellement 5,7 millions d’emplois au total (autour de 21 % de l’emploi salarié) en raison de la baisse de la demande dans les secteurs directement affectés par le confinement. Ce chiffre est maintenant largement dépassé puisqu’il atteint plus de 7 millions de personnes.

Lire le reste de cet article »

Réforme des retraites : quels impacts sur les collectivités

Publié le 28 février 2020

Les employeurs publics territoriaux représentés par les associations d’élus (AMF – ADF – Régions de France – ADCF – France Urbaine – Villes de France – APVF – AMRF – CNFPT – FNCDG – Collège employeurs du CSFPT) ont transmis un mémorandum au gouvernement et aux parlementaires qui recense toutes les menaces que le futur système fait peser sur la sphère territoriale.

Ils ont raison de s’inquiéter, car lors du vote du 1er article de la loi sur la réforme des retraites, l’Assemblée nationale a refusé de voter un amendement visant à garantir aux fonctionnaires territoriaux le versement d’une retraite d’un « montant au moins équivalent à celle aujourd’hui perçue ».

 « Ce mémorandum a pour objectif de rappeler les attentes ou les inquiétudes ainsi que les propositions de la Coordination des employeurs territoriaux concernant la réforme du système des retraites des agents territoriaux. Les employeurs territoriaux n’étaient pas demandeurs d’une réforme systémique des retraites et il ne leur appartient pas de porter un jugement global sur la philosophie politique qui préside à l’esprit de la réforme. En revanche, ils se préoccupent légitimement des conséquences éventuelles de cette réforme pour les collectivités et leurs agents.

Lire le reste de cet article »

La baisse des contrats aidés a impacté les collectivités locales en 2018

Publié le 21 décembre 2019

L’INSEE dans ses informations rapides du 17 décembre, démontre qu’en 2018, la forte baisse des emplois aidés a entrainé une légère diminution de l’emploi public. Ce qui a évidemment impacté l’activité des collectivités locales et en particulier les communes. Le volume annuel de travail a diminué de 0,4% par rapport à 2017.

Lire le reste de cet article »

Comment les grenoblois se déplacent pour aller au travail ?

Publié le 13 décembre 2019

Une véritable révolution se fait jour dans les modes de déplacements pour aller au travail dans la ville de Grenoble depuis quelques années. Alors qu’en 2006 il y avait 48,4% d’actifs qui utilisaient la voiture pour aller travailler, il n’y en a plus que 39% 10 ans après.

Il y a 6 000 Grenobloi-ses qui ont changé de mode de déplacement domicile-travail en 10 ans, en abandonnant la voiture pour le vélo et les transports en commun.

Voici les résultats des recensements de l’INSEE concernant les actifs de plus de 15 ans qui ont une activité professionnelle, suivant du mode de transport choisi pour aller au travail :

Lire le reste de cet article »

Le « mal-emploi » toujours au plus haut

Publié le 13 décembre 2019

Dans une étude du 5 décembre, l’Observatoire des inégalités examine l’évolution du « mal-emploi » depuis 1990 en France. Le « mal-emploi » concerne, les chômeurs, les travailleurs précaires, les découragés du travail, ce qui représente 8 millions de personne soit un actif sur quatre. L’augmentation a été de 2,8 millions de personnes de plus qu’en 1990. Le nombre de contrats précaires entre 2015 et 2018 est passé de 3,4 millions à 3,7 millions !
L’Observatoire constate que jamais le mal-emploi n’a été aussi élevé que ces quatre dernières années, le chômage diminue lentement depuis 2015, mais la précarité du travail augmente. 

Lire le reste de cet article »