Archives pour le mot-clef ‘isère’

Nos député·es au travail

Publié le 8 juillet 2022

Félicitations à nouveau à nos quatre député·es NUPES dans l’agglomération qui vont devoir énormément travailler et qui se sont engagés à  rendre compte de leur mandat dans chaque circonscription .
Elisa Martin  et Jérémie Iordanoff siègent à la Commission des Lois, ce dernier en a d’ailleurs été élu secrétaire, Cyrielle Chatelain, elle, est coprésidente du groupe écologiste et membre de la Commission Défense, dont l’intérêt est crucial en cette période d’engagement européen en Ukraine, Marie-Noëlle Battistel est élue Vice-Présidente de la Commission des Affaires Economiques. Nous sommes fier·es d’eux et d’elles et resterons exigeants sur leur travail parlementaire.

Lire le reste de cet article »

Les nombreuses illégalités votées par les parlementaires isérois macronistes

Publié le 28 août 2021

Comme ses collègues de l’Isère *, aussi godillots et affidés macronistes, l’incompétente députée réactionnaire Mme Chalas a voté 36 fois des dispositions législatives violant notre Constitution, dont notre Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, et 11 autres dispositions législatives qui sont soumises à des réserves de constitutionnalité**.

Mme Chalas a été rapporteure de la loi sur la Fonction Publique qui signe la victoire du contrat sur le statut, ce qui est une évolution négative profonde qui aura des conséquences néfastes à l’avenir, notamment dans les collectivités locales. Au Conseil municipal de Grenoble elle s’est permise des interventions scandaleuses notamment contre les Roumains.

Avant de devenir députée, Mme Chalas a fait ses classes au service d’un maire de droite extrême. Durant toute la législature actuelle, nous avons assisté à la démonstration que la chambre des Députés est une chambre d’enregistrement avec des député-es macronistes godillots.

Lire le reste de cet article »

Les candidats du Printemps isérois aux élections départementales à Grenoble

Publié le 7 mai 2021

Les candidatures aux élections départementales des 20 et 27 juin 2021, dans les 29 cantons, ont été déposées à la préfecture de l’Isère le 5 mai. Le Printemps isérois présente des duos de candidat-es dans tous les cantons, « Pour une Isère solidaire et écologique, ensemble à gauche » 

Dans chaque canton il y aura deux élu-es, une femme et un homme et deux suppléant-es une femme et un homme.

A Grenoble il y a 4 cantons, trois incluant des quartiers de Grenoble et le canton 2 qui comprend une partie de Grenoble (centre-ville, Île verte, Esplanade, Saint-Laurent) et les communes suivantes : Fontanil-Cornillon, Mont-Saint-Martin, Proveysieux, Quaix-en-Chartreuse, Saint-Egrève, Saint-Martin-le-Vinoux, Sarcenas.

Lire le reste de cet article »

Des députées macroniques godillotes

Publié le 27 novembre 2020

Les députées suivantes de la cour de Macron en Isère ont voté toutes les lois liberticides et d’atteintes successives aux droits sociaux, avec leur majorité godillote de droite extrême (et de chaussures à clous) : Camille Galliard-Minier, LREM, 1ère circonscription, Cendra Motin, LREM, 6ème circonscription, Monique Limon, LREM, 7ème circonscription, Carole Abadie, LREM, 8ème circonscription, Élodie Jacquier-Laforge, MODEM (tiens, nous ne savions pas que ça existait en même temps en Isère), 9ème circonscription, Marjolaine Meynier-Millefert, LREM, 10ème circonscription

Les noms sont ici donnés pour que nous nous en rappelions, car sinon elles resteraient inconnues.

Et puis les agglomérées macroniques qui votent comme un seul homme pour toutes les atteintes aux droits : Catherine Kamowski, LREM, 5ème circonscription, Émilie Chalas, LREM, 3ème circonscription, vous savez celle qui a fait venir les flics du Raid de chez Sarkozy pour la soutenir lors de ses campagnes de com (Jean-Michel Fauvergue, et Jean-Claude Borel-Garin)

Lire le reste de cet article »

Non aux fermetures des bureaux de Poste

Publié le 9 octobre 2020

Depuis des années, la direction de la Poste impose des fermetures de bureaux de Poste au motif qu’il y a de moins en moins de personnes les utilisant, que tout se fait de plus en plus par internet, que des machines remplacent les agents, qu’il est possible de transférer des tâches à des commerçants…

Le bureau de Poste est très souvent un lieu de proximité qui permet de recevoir des informations utiles, des réclamations sur la qualité du service public qu’il est impossible, ou très difficile d’avoir autrement et qui permet de lutter contre la fracture numérique qui touche de nombreuses personnes. C’est aussi souvent le lieu d’accès aux services de la Banque Postale….

Depuis des années à Grenoble un collectif J’aime ma poste avec d’autres associations, syndicats, élu-es… se mobilise pour éviter cette destruction du service public postal. Les mobilisations ont permis d’éviter pour l’instant certaines fermetures de bureaux que voulait imposer la direction de la Poste.

Lire le reste de cet article »

La MNEI change et va devenir le « Pôle Environnement Nature »

Publié le 2 octobre 2020

Lors de son assemblée générale du 16 septembre, la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère (MNEI) a décidé de changements importants dans sa gouvernance qui va devenir collégiale et dans ses missions, tout en conservant ses missions historiques (diffusion de la culture environnementale et hébergement des associations), elle entend aider aux prises de conscience du défi climatique qui va bouleverser la vie sur la planète.

« Les dernières années ont vu s’accélérer des phénomènes extrêmes. Bouleversements climatiques, pandémies, feux gigantesques, sécheresses inédites, perte de la biodiversité se succèdent…

Bien que cela fasse 35 ans que la MNEI et ses associations œuvrent à la prise de conscience de ces enjeux majeurs certains voudraient encore ignorer ces signaux d’alarme et continuer comme si de rien n’était.

Lire le reste de cet article »

Covid 19 : La situation sanitaire dérive très vite en Isère

Publié le 25 septembre 2020

Les chiffres de l’évolution des hospitalisations et des mises en réanimation en Isère sont inquiétants car ils dérivent maintenant vite. Les gestes barrières doivent être plus scrupuleusement appliqués sinon de nouvelles mesures coercitives risquent d’être prises pour éviter que notre système de soin soit encore mis sous tension puis en péril avec le risque de devoir décaler des interventions pour des malades hors covid. C’est ce qui est en train de se faire, Grenoble étant considérée comme zone d’alerte renforcée.

On ne peut que regretter que les pouvoirs publics n’aient pas apporté plus d’aide aux services sanitaires et aux collectivités qui doivent prendre en charge les conséquences de la crise sociale qui s’aggrave parallèlement à la crise sanitaire.

Etat des associations en Isère

Publié le 6 janvier 2017

Le réseau associatif, « Recherches & Solidarités » édite, avec l’aide du ministère de la ville, l’état des associations par départements.

Pour chaque département il a réalisé sur 4 pages en décembre 2016, une présentation des principaux chiffres clés : nombre d’associations, de bénévoles, de salariés, évolutions sur 10 ans et rapprochement avec le contexte national… Cette étude montre l’importance du secteur associatif sur le plan social et économique.

L’étude compare pour chaque secteur d’activité des associations, les chiffres de chaque département avec les chiffres nationaux. En Isère, les créations d’associations sont proportionnellement plus nombreuses dans la santé, dans l’éducation et la formation. Par contre le nombre de salariés dans le secteur associatif représente 9 % du salariat en Isère au lieu de 10 % au niveau national.

Lire le reste de cet article »