Archives du 16 janvier 2015

Agenda

Publié le 16 janvier 2015

Fete Un Vœu« Fête un vœu »

Samedi 17 janvier à partir de 18h30

Parc Paul Mistral – Derrière l’Hôtel de Ville

Le Maire et l’ensemble du Conseil municipal invitent les Grenoblois à se rassembler pour la traditionnelle soirée des vœux le samedi 17 janvier à l’Hôtel de Ville dans une ambiance de bal d’hiver et de féerie glacée !

Au programme de cette soirée festive : fanfare Pink it black, vœux aux Grenoblois par le maire Eric Piolle, lâcher de 50 montgolfières personnalisées en papier (associations Ballons Pirates) et soirée dansante animée par les Dj’s Up Tight.

Vin chaud et chocolat chaud seront offerts à partir de 19h30

Lire le reste de cet article »

Un moment exceptionnel et rare

Publié le 16 janvier 2015
 © Dauphiné Libéré

© Dauphiné Libéré

Un quart de la population de l’agglomération s’est retrouvé dans la rue à Grenoble, dimanche 11 janvier 2015. Peu importe le chiffre exact, mais ce serait comme partout en France, les rassemblements les plus importants depuis la libération ! Un rassemblement silencieux, sans signes partisans pour saluer les victimes, toutes les victimes du terrorisme, de l’obscurantisme des fondamentalistes : les personnels de presse de Charlie Hebdo qui faisaient leur travail habituel d’impertinence, de provocation et de promotion de la laïcité, les policiers du service public de sécurité qui faisaient leur travail habituel de protection des biens et des personnes, des consommateurs habituels de l’Hyper Cacher de Vincennes qui étaient juifs.

Un rassemblement silencieux portant les valeurs universelles issues, pour beaucoup, du siècle des lumières et de la révolution française. Ce n’était pas une libération du nazisme comme en 1945, mais un moment rare pour montrer que notre société ne cédera pas à cette volonté de casser la démocratie et ses valeurs essentielles. Une première victoire a été remportée : ils ont voulu tuer Charlie hebdo, c’est raté, ce journal est revenu dans les kiosques. Maintenant tout reste à faire pour que cela change et que ce sursaut citoyen et républicain ne soit pas qu’un feu de paille. Il faudra réfléchir à la racine de ce terrorisme et comment le combattre pour le faire reculer et l’éliminer.

Nos valeurs, nos principes

Publié le 16 janvier 2015

En tant que mouvement politique pour la démocratie, l’écologie et la solidarité, nous avons construit nos idées, nos principes et notre pratique politique sur un socle solide qui a mis des siècles à être élaboré. Nous en rappelons l’essentiel qui fonde notre démocratie :

Notre constitution républicaine, dans son préambule, rappelle que notre bloc constitutionnel est fondé sur la Déclaration de 1789, complétée par le préambule de la Constitution de 1946 et la Charte de l’environnement de 2004. Elle rappelle ces fondamentaux en son article 1 : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée. La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales. »

Lire le reste de cet article »

Que vive Charlie Hebdo !

Publié le 16 janvier 2015
(© Cled'12

Cliquez pour agrandir (© Cled’12)

Extraits de L’APERO de Gérard BIARD rédacteur en chef de Charlie Hebdo – 14 janvier 2015

« Nous remercions de tout cœur ceux, par millions, qu’ils soient simples citoyens ou qu’ils incarnent les institutions, qui sont vraiment à nos côtés, qui, sincèrement profondément, “Sont Charlie” et qui se reconnaîtront. Et nous emmerdons les autres, qui de toute façon s’en foutent …

Ces dernières années, nous nous sommes sentis un peu seuls, à tenter de repousser à coups de crayon les saloperies franches et les finasseries pseudo intellectuelles qu’on nous jetait au visage, et au visage de nos amis qui défendaient fermement la laïcité : islamophobes, christianophobes, provocateurs, irresponsables, jeteurs d’huile sur le feu, racistes, vous-l’avez-bien-cherché ….

Nous allons quand même essayer d’être optimistes, bien que ce ne soit pas la saison. Nous allons espérer qu’à partir de ce 7 janvier 2015 la défense ferme de la laïcité va aller de soi pour tout le monde, qu’on va enfin cesser, par posture, par calcul électoral ou par lâcheté, de légitimer ou même de tolérer le communautarisme et le relativisme culturel, qui n’ouvre la voie qu’à une seule chose : le totalitarisme religieux.

Lire le reste de cet article »

Et maintenant ?

Publié le 16 janvier 2015
© Cled'12

Cliquez pour agrandir (© Cled’12)

Pour une fois que la très grande majorité du peuple a réagi, en démontrant sa grande maturité face aux actes barbares, il faudrait prendre le temps d’analyser les réalités de la situation et essayer de trouver les origines de ces actes terroristes afin d’essayer de les empêcher en traitant le mal à la racine.

Nous n’avons pas de solutions toutes faites et nous espérons que par un très large dialogue dans l’ensemble de la société, des barrières tombent et permettent d’avancer notamment avec la jeunesse.

Il est tout de même malheureux de voir nos responsables politiques partir bille en tête vers des solutions sécuritaires souvent simplistes qui n’ont pas démontré leur grande efficacité. Bien sûr il faut améliorer le travail des services de renseignement, mais la réponse donnée dans les rues le 11 janvier exige des réflexions d’un plus haut niveau si on veut éviter les amalgames et donner des billes à ceux qui veulent jeter de l’huile sur le feu.

Dans l’urgence, il faudrait une mobilisation continue pour dénoncer l’antisémitisme et les amalgames qui sont en train de naître contre les musulmans accusés d’avoir fait grandir ces terroristes en leur sein.

Lire le reste de cet article »

De drôles de pratiques politiques !!!

Publié le 16 janvier 2015

balance justiceNous apprenons qu’à la demande de la municipalité un ancien adjoint de la majorité Destot-Safar a dû rembourser des frais de mission qui lui étaient payés deux fois, par la ville et par une association qu’il présidait, association subventionnée sur fonds publics.

Comment se fait-il que l’ancien maire, l’ancienne Direction Générale et l’ancienne majorité aient laissé faire de telles pratiques ? Il y avait à l’évidence un manque de contrôle sur le fonctionnement de certains satellites et sur les frais de mission des élus.

La nouvelle majorité doit poursuivre les contrôles et les renforcer. A suivre.

Tribune libre

Publié le 16 janvier 2015
Marche blanche à la mémoire de Kevin et Sofiane (Photo Dauphiné Libéré, tous droits réservés)

Marche blanche à la mémoire de Kevin et Sofiane (Photo Dauphiné Libéré, tous droits réservés)

DE LA MARCHE BLANCHE A ÉCHIROLLES DE SEPTEMBRE 2012 A LA MARCHE CITOYENNE « JE SUIS  CHARLIE » DU 11 JANVIER 2015  A GRENOBLE

La filiation entre ces deux marches m’a paru évidente hier 11 janvier, et doit être soulignée quant au sens profond qui s’en dégage.

Après l’abominable assassinat de deux jeunes français, Kévine et Sofiane (noir et beur), dans le parc en bas de chez moi, par des jeunes français (blacks et beurs) de la Villeneuve de Grenoble, 15 000 à 20 000 personnes s’étaient rassemblées au centre d’Échirolles, pour une marche blanche silencieuse, demandée par les familles. Évènement étonnant par son ampleur. Des gens de toutes sortes, de toutes les couleurs, venus sans banderole mais avec des fleurs, sans mots d’ordre politique mais avec des petites pancartes avec les prénoms des morts et « plus jamais ça », s’étaient pressés dans la large avenue d’Échirolles, dans un silence impressionnant pour rendre un dernier hommage aux victimes…

Lire le reste de cet article »

Menaces sur la qualité des eaux de Rochefort

Publié le 16 janvier 2015

Source de RochefortSuite à des informations détaillées données au comité des usagers du service public de l’eau de Grenoble, nous attirons l’attention sur des menaces qui pèsent sur la qualité de l’eau délivrée aux usagers de Grenoble et d’autres communes de l’agglomération. Il est de la responsabilité de l’Etat d’y remédier et à la Métro, dorénavant compétente pour la distribution de l’eau, d’y être particulièrement vigilante.

Le site des captages Rochefort sur la commune de Varces, où est pompée l’eau de Grenoble, naturellement pure et distribuée sans traitement grâce à une vigilance publique de plus d’un siècle, est soumis à d’importantes menaces et contraintes, notamment l’érosion grandissante du Drac, sur laquelle les travaux prévus par EDF pour les prochaines années au niveau du barrage du Saut du Moine auront vraisemblablement une influence, et une prochaine remise en eau du Drac (augmentation du débit réservé à 5,5 m3/s) sans essais préalables. D’autres menaces sont liées aux diminutions de pompages assurant normalement le confinement de pollutions chimiques souterraines historiques sous la plateforme chimique de Jarrie, ou encore à des projets de travaux de l’ASDI au voisinage de la confluence du Drac et de la Gresse.

Lire le reste de cet article »

22% des ménages sont touchés par la vulnérabilité énergétique !

Publié le 16 janvier 2015

logo inseeEncore une étude inquiétante sur la vulnérabilité énergétique qui touche actuellement 22 % des ménages français. Voici le résumé d’une étude de l’INSEE qui vient d’être publiée dans le numéro 1530 d’Insee Première de janvier 2015.

« Pour 15 % des ménages résidant en France métropolitaine, la part des revenus consacrés au chauffage du logement et à l’eau chaude est élevée, au sens où elle atteint le double de l’effort médian. Avec le même critère, 10 % des ménages ont des frais très élevés par rapport à leur budget pour leurs trajets en voiture les plus contraints. Au total, 22 % des ménages sont en situation de « vulnérabilité énergétique » pour l’une ou l’autre de ces consommations, soit 5,9 millions de ménages ; 3 % des ménages le sont même pour les deux types de dépenses, soit 700 000 ménages. Le risque de vulnérabilité varie sur le territoire, différemment selon le poste de dépenses concerné : le climat est le premier facteur de disparité pour la vulnérabilité liée au logement, alors que c’est l’éloignement des pôles urbains pour les dépenses liées aux déplacements. »

Lire le reste de cet article »

Nouvelle jurisprudence intéressante

Publié le 16 janvier 2015

conseil d'étatUne importante jurisprudence de l’assemblée du Conseil d’État du 30 décembre 2014 (n° 365563) précise l’intérêt public local et permet de mieux cerner les conditions dans lesquelles une collectivité territoriale ou une intercommunalité peuvent candidater à des marchés publics ou des délégations de service public en dehors de leur territoire. Il faut que le contrat passé (en respectant la concurrence) constitue le prolongement d’une mission de service public dont elle a la charge (la compétence) et notamment dans un but d’amortir les coûts de ce service. Ceci est intéressant pour la Métro qui pourra valoriser les savoir-faire de ses services publics notamment dans les domaines de l’eau, de l’assainissement, de l’énergie, des déchets… au delà de son territoire si c’est bien précisé dans les statuts de la métropole.

Lire le reste de cet article »