Archives pour le mot-clef ‘législatives’

Les nouvelles de l’UMP

Publié le 28 janvier 2012

Va-t-on assister sur la 1ère circonscription, a un remake de la division de la droite UMP en 2007, où la concurrence Carigon-Cazenave avait fortement aidé G. Fioraso (PS) à gagner cette circonscription spécialement découpée pour la droite par Ch. Pasqua, expert en la matière ?

Il est probable que le candidat investi par Paris soit le conseiller général de Meylan et président de l’UMP38, Jean-Claude Peyrin. Mais la maire de Meylan, Marie-Christine Tardy qui veut se mettre sur les rangs vient de recevoir le soutien du sénateur UMP, Michel Savin (ex président de l’UMP38) qui ayant des comptes à régler avec ses “amis” de l’UMP38, va présider son comité de soutien. M. Savin a rappelé qu’il a été élu sénateur avec une candidature dissidente…

R. Cazenave (ex-député de la circonscription) demande au président de l’UMP38 l’organisation d’une primaire, voudrait-il se mettre aussi sur les rangs ?

Le 28 janvier l’UMP nationale va délivrer ses investitures, qui devraient être J.Cl. Peyrin sur la 1ère et Nathalie Béranger, conseillère municipale de Grenoble sur la 3ème, celle de M. Destot.

La droite s’agite et se déchire

Publié le 14 janvier 2012

Les élections législatives approchent et sur la 1ère circonscription de l’Isère (cantons 1, 2 et 4 de Grenoble, cantons de Meylan et Saint Ismier historiquement de droite), la droite UMP commence à se déchirer comme elle l’avait fait en 2007 lors de la primaire entre Carignon et Cazenave. Le conseiller général, adjoint au maire de Meylan et chef de l’UMP 38 se voit disputer l’investiture par la maire de Meylan. Les séances du conseil municipal de Meylan vont être intéressantes à suivre…

A Grenoble, le revenant M. Cazenave se met sur les rangs pour les municipales de 2014 en créant un nouveau parti politique, «Grenoble 2014» et il déclare : « l’UMP en tant que structure est aujourd’hui un parti totalement verrouillé ». Rappelons que l’UMP38 a déjà mis en place un trio grenoblois pour préparer 2014 à Grenoble. A deux ans des prochaines municipales les grandes manœuvres sont lancées.