Archives pour le mot-clef ‘Municipales 2008’

Destot : L’art de promettre et de ne pas tenir…

Publié le 6 septembre 2013
090108-dessin-impots

Cliquez sur l’image pour voir le tract des promesses de M. Destot en 2008

Une élection ne se fait pas sur un bilan nous disent les spécialistes électoraux. Le temps des projets et propositions va venir. Mais il n’est pas inutile de rafraichir la mémoire des citoyens sur les promesses faites en 2008 par la nouvelle majorité municipale. On avait eu droit à un catalogue de promesses tout azimut, qui se résumait à : demain ce sera le bonheur si vous votez pour nous.

Le lendemain ça à été plutôt la gueule de bois lorsque J. Safar a démontré que le bonheur c’était l’augmentation brutale des impôts locaux.

Afin de ne pas croire bêtement les promesses à venir, il n’est pas inutile de rappeler certaines promesses non tenues. La liste des promesses oubliées est malheureusement fort longue, en voici un extrait :

Lire le reste de cet article »

Qui est l’ADES : un objet politique non identifié (OPNI) ?

Publié le 22 avril 2013

L’Association pour la Démocratie, l’Ecologie et la Solidarité – ADES pourrait être pour certains un objet politique non identifié (OPNI).

C’est un mouvement politique local, issu du terreau associatif et syndical grenoblois, écologiste, de gauche (la vraie), en lien avec des élus et animant le débat sur les dossiers importants concernant les politiques publiques

Depuis 1983, date où, pour la première fois des militants écologistes et de gauche ont été élus à Grenoble, l’ADES (alors GEA, puis E2A) assure une liaison étroite entre élus et citoyens motivés pour changer et améliorer l’efficacité des politiques publiques au service des habitants en respectant la devise de la république « Liberté, Egalité, Fraternité ». S’il n’y a pas une liaison étroite avec un collectif de militants engagés, le système institutionnel a tôt fait de transformer les élu-e-s, soit en notables professionnels, soit en godillots. Les partis traditionnels ne sont plus des lieux de réflexion ou d’élaboration de propositions politiques mais des corporations d’élus sortants qui cherchent à pérenniser et cumuler leurs mandats, leurs indemnités et leurs avantages personnels qu’ils travestissent en intérêt général. Trop souvent ce sont les élus qui prennent le pouvoir dans les appareils politiques pour se construire localement des fiefs personnels. Les campagnes électorales deviennent le seul moment de leur engagement citoyen.

Lire le reste de cet article »

PC grenoblois : le kit de survie

Publié le 6 juillet 2012

Il ne faudrait pas confondre fabulistes et fabulateurs. Les premiers, dont le plus illustre est sans aucun doute J. de La Fontaine, sont auteurs de récits allégoriques qui se terminent par une morale. Les seconds qui n’ont que faire de la morale, transforment la réalité, réécrivent l’histoire, assènent des contre-vérités, comme P. Voir adjoint PC à la santé à Grenoble qui est à ranger incontestablement dans cette deuxième catégorie.

Sorti par la grande porte de la liste de l’Isère aux élections du Conseil Régional en 2010, puis à nouveau candidat dans le Rhône, sa position sur la liste ne lui avait pas permis d’être réélu. Mais à la faveur du départ de T. Braillard, conseiller régional, adjoint aux sports PRG à Lyon, devenu député avec le soutien de G. Collomb, le maire PS de Lyon, P. Voir pourrait revenir sur les bancs de l’assemblée régionale, quand le recours déposé par Ph. Meirieu candidat EELV-PS, sera jugé. C’est à l’occasion de cet éventuel « événement » qu’au cours d’un entretien publié dans le quotidien régional du 30 juin dernier, il est revenu sur les élections municipales 2008 à Grenoble, en donnant un récit tout à fait personnel de la situation politique du moment, notamment :

Lire le reste de cet article »

La nouvelle composition politique du conseil municipal de Grenoble

Publié le 10 avril 2008

La majorité municipale de 44 membres

Elle est organisée en groupes :

  • PS et apparentés : 20 dont 18 PS, 1 PRG et 1 MRC ; responsabilités : 1 maire et 10 adjoints PS et 6 conseillers délégués (4 PS, 1 PRG, 1 MRC) et 3 conseillers.
  • Société civile : 7 (dont 1 droite : Thiar). 4 adjoints et 3 conseillers délégués dont Thiar
  • Modem : 6 dont 3 adjoints, 2 conseillers délégués et un conseiller.
  • GO : 5 dont 2 adjoints, 2 conseillers délégués et un conseiller
  • PC : 4 dont 2 adjoints et 2 conseillers.
  • Démocrates (droite) : 2 dont 1 adjoint et 1 conseiller délégué.

La composante de droite pèse de manière importante dans la majorité : 9 personnes dont 4 adjoints et 4 conseillers délégués. Les trois élus de droite qui appartenaient à l’ancienne opposition ont tous une responsabilité dans l’exécutif !

L’opposition de droite 9 membres

2 groupes : un majorité présidentielle et un société civile

La minorité de gauche et écologique : 6 membres

Conclusion : La conséquence de l’ouverture à droite de M. Destot est que la droite n’a jamais été aussi forte depuis 1995 dans le conseil municipal.

Analyse électorale municipales et cantonales 2008

Publié le 8 avril 2008

La mauvaise participation, les électeurs de droite qui votent Destot, l’effondrement de la droite, le comportement des électeurs de GO et de la LCR : voici l’analyse des élections 2008.

Participation

Toujours aussi mauvaise. On aurait pu espérer que l’afflux massif de nouveaux électeurs allait les pousser à voter, visiblement ce n’est pas le cas.

Il y a un problème de compréhension : à quoi sert un conseil municipal et l’importance de l’élection municipale.

Lire le reste de cet article »

Si c’est légal, est-ce pour autant conforme aux principes démocratiques ?

Publié le 6 avril 2008

La loi organisant les élections municipales a été construite sur une formule proportionnelle donnant une prime électorale à la liste majoritaire au premier tour ou arrivée en tête au second tour. Après des années où la liste majoritaire raflait la totalité des sièges, cette réforme est intervenue à la fin des années soixante-dix, afin d’introduire de la proportionnelle tout en maintenant une prime majoritaire (la liste arrivée en tête se voit attribuer automatiquement 50% des sièges) pour que les grandes communes urbaines restent « gouvernables ». C’est l’argument qui nous est servi habituellement.

A Grenoble, pour la première fois la liste arrivée en tête du second tour ne passe pas la barre des 50%. Cependant avec une minorité de 48% des voix, la liste nouvelle droite-gauche de Michel Destot obtient 74,6% des sièges. La vieille droite, avec 29,5, 15,3% des sièges et la gauche et les écolos, avec 22,5 % des voix, seulement 10,2% des sièges. C’est ce que l’on appelle, en France, l’équité démocratique. Lire le reste de cet article »

Grenoble 2038

Publié le 2 avril 2008

Grenoble 2038 (2)Faire de la politique, ce n’est pas seulement gérer la cité, c’est aussi avoir un projet politique, une vision pour l’avenir d’une ville, d’une région urbaine, de la planète… Dans cette optique, et dans le cadre de la campagne des municipales 2008 à Grenoble, l’ADES, Les Verts et Les Alternatifs Grenoble ont commandé à Jean-Pierre Andrevon cette nouvelle illustrée : que serait Grenoble après 30 ans d’écologie et de solidarité en actes ? Un ouvrage toujours d’actualité après la campagne…

Jean-Pierre Andrevon a toujours vécu et travaillé à Grenoble. Il est aujourd’hui romancier, peintre, critique de cinéma (son site MySpace).

En 72, il a fait partie de l’équipe de LA GUEULE OUVERTE et, en 77, a intégré Grenoble-Écologie, ancêtre de l’ADES.

Il insiste pour que le présent ouvrage soit considéré comme une vision d’artiste, pas comme un programme politique.

A lire, à faire lire, à offrir…

Vous pouvez vous le procurer ou le commander au local de l’ADES, 12 rue Voltaire, 38000 Grenoble

Nos 6 élus au Conseil municipal

Publié le 18 mars 2008

bandeau

Voici nos 6 représentant-e-s du peuple au Conseil municipal de Grenoble, qui siègeront de 2008 à 2014.

Résultats du 2e tour

Publié le 18 mars 2008

bandeauUn score remarquable pour notre liste, avec près de 23 % des voix ! L’arithmétique électorale étant ce qu’elle est, nous aurons donc 6 élus dans le prochain mandat.

Aux cantonales, dans les 2 cantons où nos candidats étaient présents au 2e tour, là aussi des scores remarquables, de 25 à près de 30 % ! Sur le canton 5, nous sommes la 2e force politique !

Le détail en ligne ici

Dimanche, votez pour l’écologie et la solidarité en actes !

Publié le 15 mars 2008

bandeauDimanche 16 mars, c’est le 2 tour des élections municipales et cantonales : pour que Grenoble reste à gauche et écologiste, votez pour les candidats de l’écologie et de la solidarité ! A Grenoble, les bureaux de vote sont ouverts de 8h à 20h.

 

Nous vous donnons rendez-vous après la clôture du scrutin à 22h, 16 rue Chenoise, à notre local de campagne.

La liste « Ecologie et Solidarité en actes » est présente au 2ème tour

Publié le 11 mars 2008

bandeauNous serons une force de propositions et de vigilance démocratique au service de l’intérêt général, de l’écologie et de la solidarité.

Le vote du 1er tour est très clair :

  • La liste de droite s’est écroulée avec moins de 28 % des voix, elle est sans réserve de voix, elle est donc disqualifiée.
  • La liste de M. Destot avec de nombreux candidats de droite est loin d’atteindre son objectif d’être élue au 1er tour.
  • Avec 15,6 % des voix notre liste « Ecologie et solidarité en actes » fait un bon score, le meilleur jamais obtenu à Grenoble. C’est une forte reconnaissance du travail accompli.

Lire la suite (conférence de presse du 11/3/8)

Résultats du 1e tour

Publié le 10 mars 2008

bandeauUn score historique pour les écologistes à Grenoble : plus de 15%, le meilleur score dans une ville de plus de 100 000 habitants !

A Grenoble, notre liste « Ecologie et solidarité en actes ! » peut se maintenir au 2e tour.

Et les candidats aux cantonales font également des scores remarquables.

Le détail sur notre site de campagne

Le Rouge & le Vert n°108

Publié le 4 mars 2008

Janvier – mars 2008

bandeau Couverture RV108

Lisez le n° en PDF

RV 108 – Au sommaire…

Lire le reste de cet article »

La liste Ecologie et Solidarité en actes – Pour une nouvelle majorité

Publié le 21 février 2008

bandeau Nous présentons notre liste, pour une majorité de gauche et écologiste qui respecte les valeurs et les fondamentaux de chacun.

Une ville à taille humaine, soutenable, solidaire et conviviale

Publié le 15 février 2008

bandeauPrésentation du projet de ville, projet d’agglomération pour 2008-2014

Les ressources de la planète sont limitées, mais nous continuons à vivre dans le mythe de la croissance infinie. Nos sociétés créent des inégalités intolérables. Le réchauffement climatique dû aux activités humaines, et les multiples pollutions sont un véritable fléau pour notre santé. Réagissons et construisons ensemble une ville écologique. Adaptons nos modes de vie pour plus de solidarité, pour préserver notre santé, l’environnement et le lien social. Laissons aussi aux générations futures la possibilité de choisir leurs vies.

C’est dans ce contexte que la liste Ecologie et Solidarité en actes présente son projet.

Un changement politique de fond à Grenoble : la dérive à droite

Publié le 28 janvier 2008

bandeauM. Destot a donc décidé de changer d’alliance : se séparer des écologistes en s’alliant à la droite. Nous lançons un appel à tous ceux et celles qui restent attachés aux valeurs de gauche, et restons ouverts à toute initiative pour contrer cette dérive à droite. Les écologistes et alternatifs restent indispensables pour construire une politique qui soit vraiment de gauche et écologiste à Grenoble et dans son agglomération.
Lisez notre conférence de presse du 28/1/8

Nos mesures phares

Publié le 20 janvier 2008

trambandeauPour une ville à dimension humaine, sûre et conviviale, nous donnerons la priorité à l’amélioration de la qualité de vie des habitants et à la sécurité des personnes et des biens. Pour cela nous mobiliserons des moyens humains et financiers qui seront libérés par l’abandon des politiques de prestiges et les gaspillages d’argent public à la Ville et à la Métro.

Voici, sans hiérarchie, nos mesures phares pour l’écologie et la solidarité en actes !

Rejoignez le comité de soutien

Publié le 12 janvier 2008

bandeauIls et elles soutiennent la liste « Grenoble 2008-2014 Ecologie et solidartié en actes »…

Si vous souhaitez rejoindre le comité de soutien, contactez-nous ! N’oubliez pas de préciser si vous êtes d’accord pour que votre nom apparaisse publiquement.

Présentation du début de la liste « Grenoble 2008-2014, Ecologie et Solidarité en actes ! »

Publié le 10 janvier 2008

De gauche à droite : Gwendoline DELBOS-CORFIELD, Maryvonne BOILEAU, Hakim SABRI, Marina GIROD DE L’AIN, Olivier BERTRAND et Gilles KUNTZ.

bandeau

 

 

La campagne pour les élections municipales à Grenoble démarre et les différents courants politiques précisent leurs options. Les mouvements écologistes ont entamé une campagne qui rompt avec les traditions sur plusieurs aspects. Au lieu de désigner un homme ou une femme providentielle, nous avons décidé de donner la priorité au projet et aux propositions. Il s’agit de construire une liste et une campagne autour d’un vaste rassemblement de citoyens s’appuyant sur les nombreuses compétences de militants associatifs et politiques, acteurs dans la ville, et du groupe des éluEs écologistes à la Ville et à la Métro.

Lire le reste de cet article »

Le Rouge & le Vert n° 107

Publié le 15 décembre 2007

Octobre décembre 2007

couvRV107 bandeau

Lisez le n° en PDF

RV 107 – Au sommaire…

Lire le reste de cet article »