Archives du 19 décembre 2014

Très bonnes fêtes de fin d’année

Publié le 19 décembre 2014

Logo Ades webPendant les fêtes « le Rouge et le Vert » se repose et vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année et du courage pour 2015 qui va être une année rude.

Center parcs, jugement le 23 décembre

Publié le 19 décembre 2014

Tribunal AdministratifLe juge des référés du tribunal administratif de Grenoble était saisi de quatre requêtes demandant la suspension de deux arrêtés du préfet de l’Isère donnant l’autorisation des travaux.

L’un des arrêtés autorise le projet au titre de la loi sur l’eau et l’autre permet la destruction d’une cinquantaine d’espèces protégées ou de leur habitat.  Les requérants sont,  l’association pour  les Chambaran sans Center Parcs, la FRAPNA et la Fédération de pêche de la Drôme.

Le juge des référés a écouté les arguments de requérants et des promoteurs du projet. Il rendra son ordonnance le 23 décembre. Espérons que ce sera un cadeau de Noël pour les opposants et que le juge aura été sensible aux arguments de la commission d’enquête qui a donné un avis défavorable à l’unanimité avec une argumentation très étayée. L’argumentation du préfet et des promoteurs se fondait sur les changements apportés au projet pour essayer de tenir compte de l’enquête, mais alors on peut se demander s’il ne fallait par reprendre une nouvelle enquête publique ? A suivre…

Le rôle des services et la rétrospective financière 2004-2013

Publié le 19 décembre 2014
©Ville de Grenoble

©Ville de Grenoble

Le conseil municipal a débattu de l’audit établi par les services de la Ville. Les oppositions avaient déclarées haut et fort qu’elles ne le reconnaîtraient pas puisque ce n’était pas un audit effectué par une personne externe. Et pourtant ils l’ont pris en compte et les chiffres avancés n’ont pas été mis en cause.

La seule critique de fond émise était que les conclusions de l’audit étaient signées du Directeur Général des Services et non des élus. Le PS a fait cette critique sans trop insister, par contre l’UMP a condamné ce fait avec sévérité considérant cet acte sans précédent d’une extrême gravité !!!

Pour les oppositions, les services municipaux doivent être comme l’armée, la grande muette, et seuls les élus ont le droit d’émettre une opinion sur l’état des finances de la Ville. Quel danger pour la démocratie ! Et on a malheureusement vu les dégâts faits par la mise sous tutelle des services par différentes majorités.

Lire le reste de cet article »

« Ville citoyenne, Grenoble s’engage » signez la pétition de la mairie

Publié le 19 décembre 2014

PetitionAusteriteLa loi de finances votée par l’Assemblée nationale (dont les deux députés de Grenoble) fait des coupes sombres dans les dotations aux collectivités locales, ce qui les met en grandes difficultés financières. De nombreuses communes protestent contre cette cure d’austérité mortifère pour l’activité et l’emploi local. La Ville de Grenoble lance un appel pour le maintien des dotations de l’Etat et organise une pétition contre cette politique récessioniste ; pétition qui sera remise au Président de la République, au Gouvernement et aux Parlementaires.

Lire le reste de cet article »

Avenir des transports en commun : à quoi joue le Conseil Général ?

Publié le 19 décembre 2014

SMTCLa décision unilatérale du Conseil Général de diminuer fortement sa participation financière au SMTC aura pour conséquence de mettre à mal la politique des transports en commun dans l’agglomération qui était une réussite même si elle est perfectible. Le SMTC ne peut pas voir ses subventions diminuées, sans conséquences très graves sur le fonctionnement quotidien.

La majorité de la Métro a réagi par un communiqué (13 décembre) qui tire le signal d’alarme :

« Désengagement du Conseil général du SMTC : un service public fondamental menacé Lire le reste de cet article »

Musiciens du Louvre, suite…

Publié le 19 décembre 2014

Musiciens du Louvre GrenobleLes oppositions se plaignent que la majorité n’agit pas, mais quand elle agit, elles se plaignent encore plus ! Revenons sur la suppression d’une partie de la subvention à l’association les Musiciens du Louvre.

Il faut savoir garder mesure. En aucun cas la municipalité rejette la musique classique qui est solidement présente et le restera à Grenoble avec le Conservatoire, les deux orchestres universitaires, la MC2, l’Harmonie et les Musiciens du Louvre.

Les Musiciens du Louvre sont un orchestre de dimension internationale et avec les fortes baisses des dotations de l’Etat, Grenoble ne peut plus participer à la même hauteur financière que par le passé. La municipalité maintient les avantages en nature à hauteur de plus de 100 000 € à cette association, ce qui n’est pas négligeable.

Lire le reste de cet article »

NPNRU : le nouveau programme national de renouvellement urbain

Publié le 19 décembre 2014

PNRUL’ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine) vient de décider du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) sur la période 2014-2024, d’un montant de 5 milliards d’euros. L’ANRU a sélectionné parmi les quartiers prioritaires de la politique de la ville, 200 quartiers d’intérêt national (présentant les dysfonctionnements urbains les plus importants) et 200 quartiers d’intérêt régional dont 55 sont signalés. Ce sont les agglomérations qui vont gérer ces programmes.

Pour la Métro, il y a deux quartiers d’intérêt national : La Villeneuve d’Échirolles et à Grenoble, l’Arlequin et les Géants. Un seul quartier signalé d’intérêt régional, Mistral.

Les quartiers d’intérêt national bénéficieront de 83 % des financements et les quartiers d’intérêt régional de 17 %

Lire le reste de cet article »

Week-end studieux de formation au Cercle Laïque

Publié le 19 décembre 2014

Cercle LaiqueA l’invitation du CLAG, Cercle Laïque de l’Agglomération Grenobloise, plus d’une trentaine de personnes, dont un quart membres de l’ADES, sont venues se ressourcer le Week-End dernier à la laïcité sous la conduite appréciée de Bernard Teper, militant laïque national et animateur du Réseau Education Populaire.

Ont été rappelés les fondamentaux de la laïcité définie comme un principe d’organisation politique et sociale, et l’histoire du combat laïque depuis ses origines, pour plus de liberté.

Une claire distinction entre la sphère de l’autorité politique et de la construction des libertés (services publics, école, protection sociale) où s’exerce le principe laïque, et les sphères civile et privée, doit être établie pour orienter justement l’action sur les plans politique, social et juridique.

Une ligne laïque ferme doit combattre “l’ultra-laïcisme” de ceux qui, aux extrêmes-droites, camouflent leurs divers racismes sous des incantations répétées à la “République” et à la “laïcité”. Mais elle doit aussi se démarquer des partisans sincères d’une laïcité qui prône son “ouverture” en l’affublant de divers adjectifs, au motif de la prise en compte de la diversité et du relativisme culturels, dérivant ainsi vers un multiculturalisme identitaire qui encourage les communautarismes et segmente la société, plutôt que d’en rassembler les citoyens.

Un temps a été consacré aux expressions et préoccupations de chacun et à des études de cas concrets : la crèche Baby Loup, l’accompagnement des sorties scolaires par des parents, les repas dits “sans viande”, …

Politique politicienne

Publié le 19 décembre 2014

tirelire– Cazenave qui a bien connu et bien pratiqué la gestion de l’équipe Carignon de 1983 à 1995, essaye de tordre les chiffres pour faire croire à une bonne gestion de l’argent public à cette époque. Contrairement à ses affirmations, les impôts locaux ont fortement augmentés entre 1983 et 1995. La ville encaissait 379 MF en 1983 et 709 MF en 1995, soit environ le double. Sans compter les nouveaux impôts prélevés par l’intercommunalité soit 130 MF. Merci MM. Cazenave, Betto et Carignon.

Lire le reste de cet article »

Hébergement des personnes âgées

Publié le 19 décembre 2014

VivreAuxVignesEn décembre 2014, la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publie une étude traitant des résidents en établissements d’hébergement pour personnes âgées en 2011. Elle établit la comparaison avec l’année 2007. Saisissons l’occasion de cette étude pour rappeler qu’il faut trouver les meilleures solutions pour le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes. L’hébergement dans des établissements ne pourra pas régler seul la question du vieillissement et de plus il y a une réticence grandissante de nombreuses personnes d’adopter cette solution. Il existe à Grenoble, aux Vignes, à l’Ile Verte, l’expérimentation des appartements regroupés à services partagés qui assure le maintien à domicile de 14 ménages dont certains en grande dépendance. Malheureusement la règlementation ne reconnait pas cette solution qui ne vit que grâce à une mobilisation des familles regroupées dans l’association « Vivre aux Vignes » et un soutien d’ACTIS et du CCAS. Mais la solution n’est pas encore pérenne et il serait important qu’une commission au niveau de la Métro se penche sérieusement sur les formes que peut prendre le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes.

Lire le reste de cet article »