Archives du 20 mars 2015

Agenda : conseil municipal, lanceurs d’alerte, Flûte Enchantée…

Publié le 20 mars 2015
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Conseil municipal lundi 23 mars à 18 h : Création des conseils Citoyens Indépendants (voir article), mise en place d’une mission d’information et d’évaluation sur les frais de mission des élus (voir article) et 56 autres délibérations : ordre du jour à décharger ici.


Mercredi 25 mars de 19h à 22h à l’Amphi  Weil (campus de Grenoble). Lanceurs d’alerte et cas de censure, Clearstream contre Denis Robert.

Dans le cadre du cycle “Connaissances censurées ? Sciences et liberté d’expression ” piloté par le collectif Cortecs :

Une projection-débat avec le journaliste Denis Robert

Lire le reste de cet article »

Pollution atmosphérique

Publié le 20 mars 2015

Début 2015, l’institut de veille sanitaire avait rappelé que lorsqu’il y avait une augmentation de la concentration des particules fines PM10 (diamètre inférieur à 10 microns) de 10 microgrammes par m3 cela augmentait d’environ 0,5% la mortalité à court terme (5 jours).

Suivant les conditions météorologiques, la concentration à la station de mesure de Grenoble oscille entre 10 microgrammes/m3 à 50 microgrammes/m3 et même parfois plus. A cette période de l’année les pics de pollution sont fréquents. Voir le graphique ci-contre qui donne les concentrations entre le 1er février et le 17 mars 2015.

Le Syndicat Mixte des Transports en Commun, lorsqu’il y a une prévision de dépassement du seuil de 50 microgrammes/m3, décide de permettre aux usagers du réseau TAG de pouvoir voyager toute la journée avec un seul ticket. C’est ce qui a été fait pour la journée de mardi 17 mars ; par contre l’alerte n’a pas fonctionné pour les épisodes du 10 et 11 mars, ainsi que pour le 15 mars.

Lire le reste de cet article »

Élections départementales à Grenoble

Publié le 20 mars 2015

UrneN’oubliez pas d’aller voter dimanche en faisant bien attention au bureau de vote dans lequel vous êtes inscrit car pour certains bureaux il y a changement de lieu de vote : la dernière carte électorale reçue chez vous ce mois-ci l’indique. Nous ne pouvons que vous conseiller de voter pour les candidats du Rassemblement des citoyens pour une Isère solidaire et écologique qui seuls portent un changement politique répondant à nos exigences de démocratie, d’écologie et de solidarité.

Le dimanche 22 mars au soir, il faudra examiner les résultats sur Grenoble à travers plusieurs données.

Lire le reste de cet article »

Création des CCI et après ?

Publié le 20 mars 2015

CCILe 23 mars le Conseil municipal va créer les 7 Conseils Citoyens Indépendants et définir leurs modalités de fonctionnement à travers une charte annexée à la délibération. Cette création est issue d’un long processus de co-construction qui a fait évoluer l’engagement n° 2 de la majorité qui prévoyait que le CCI était composé d’habitants tirés au sort et d’habitants désignés par les habitants eux-mêmes. Cette deuxième catégorie sera aussi tirée au sort à partir d’une liste de volontaires.

Reste maintenant à désigner les 40 personnes physiques composant chaque CCI, en « assurant un objectif de diversité » et en respectant la parité. Pour être tiré au sort, il faut avoir plus de 16 ans, habiter ou travailler à Grenoble.

La charte précise certaines modalités de fonctionnement, les CCI seront évidemment libres de définir comment ils veulent travailler avec les habitants et leurs associations et avec les autres CCI.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 20 mars 2015
salle du conseil municipal de Grenoble

© ville de Grenoble

– Matthieu Chamussy voulait se faire mousser en supposant que la majorité municipale dépensait sans compter en frais de bouche. Comme un soufflé ses affirmations se sont vite dégonflées. Il s’avère que les repas incriminés revenaient à des prix tout à fait raisonnables, car il oublie qu’il faut diviser le montant total de la facture par le nombre de participants pour avoir le prix d’un repas.

– Destot déclare en soutenant les candidats du PS aux départementales : «  Alors quand j’entends certains se plaindre de la baisse des dotations de l’État et en même temps, renoncer à la croissance, renoncer à des projets…avoir plus d’activités, plus d’habitants, c’est avoir plus de rentrées fiscales et je sais de quoi je parle, j’ai été maire pendant dix-neuf ans ». Effectivement il sait faire : augmenter les impôts après avoir promis de ne pas le faire pour se faire réélire. La recette est très simple. Heureusement pour les contribuables grenoblois qu’il a disparu de la scène municipale. A noter qu’il s’est fait siffler lors de son passage récent à Mistral. Il n’est peut être pas le meilleur soutien pour les candidats PS, qui cachent soigneusement leur appartenance dans leurs documents électoraux.

Lire le reste de cet article »

Frais de missions des élus : création d’une MIE

Publié le 20 mars 2015

Hotel de ville de GrenobleLe conseil municipal du 23 mars va décider de la création d’une mission d’information et d’évaluation (MIE) pour faire le point sur les frais de mission des élus. Elle fait suite à la découverte que l’ancien président du groupe PS durant le dernier mandat se faisait rembourser plusieurs fois ses déplacements. La Ville lui a demandé de rembourser ce qu’elle lui avait irrégulièrement payé. Sous le mandat Destot-Safar, les contrôles de l’utilisation de l’argent public étaient absents.

La nouvelle majorité, fidèle à ses engagements, veut faire la clarté sur les frais de mission des élus dans l’ensemble du groupe ville. C’est pourquoi cette MIE, prévue par la loi, est mise en place, à la demande de 12 élus de la majorité. Elle a 6 mois pour rendre son rapport au conseil municipal. Elle sera composée de 8 conseillers municipaux.

Lire le reste de cet article »

OBS’Y : le réseau des observatoires de l’agglomération grenobloise

Publié le 20 mars 2015

logo obsyPendant de longues années, les différentes institutions présentes dans l’agglomération recueillaient elles-mêmes les données liées à la situation locale dans sa diversité. En 2013, 10 partenaires publics ont décidé de créer un observatoire commun sur l’agglomération, l’OBS’Y afin de faire de l’observation un outil au service des acteurs publics. Dans un contexte marqué par des contraintes budgétaires fortes et des politiques publiques de plus en plus complexes et partenariales, la connaissance du territoire, des personnes qui y vivent, de l’évolution des comportements, des modes de vie est aujourd’hui indispensable et doit être partagé pour conduire les politiques publiques.

Lire le reste de cet article »

Center parcs : un grand projet vraiment inutile

Publié le 20 mars 2015

NDDL GPIIL’association Pour des Chambaran Sans Center Parcs met en ligne sur son site internet, des prises de positions intéressantes concernant les grands projets inutiles.

  • Auditionnés le 14 mars par la Commission spécialisée sur la démocratisation du dialogue environnemental, les mouvements d’opposition aux grands projets inutiles imposés ont présenté une plate-forme de 20 propositions pour « moderniser la démocratie participative ». On peut lire cette plateforme sur le site de Politis ici.

Lire le reste de cet article »

FUKUSHIMA, une chercheuse témoigne

Publié le 20 mars 2015

Explosion FukushimaDans le journal du CNRS, un article fait le point sur ce que vit la population face à la gestion de la catastrophe par les pouvoirs en place (État  et organismes internationaux).

Quatre ans après l’explosion de la centrale nucléaire à Fukushima, le sort des populations concernées est loin d’être réglé. La chercheuse Cécile Asanuma-Brice décrypte la politique qui vise à inciter ces personnes à réintégrer les zones encore contaminées. Résidente au Japon depuis près de quinze ans, elle travaille au bureau du CNRS à Tokyo et est chercheuse associée au centre de recherche de la Maison franco-japonaise de Tokyo et au Laboratoire international associé « Protection humaine et réponse au désastre » (HPDR) créé par le CNRS et d’autres institutions françaises et japonaises, à la suite de la catastrophe de Fukushima.

Le gouvernement japonais entretient soigneusement l’idée d’un retour possible dans les territoires évacués et tend à rouvrir progressivement les zones qui étaient interdites à l’habitation en relevant fortement les niveaux de radioactivité tolérés.

Lire le reste de cet article »

Patrimoine à défendre : la Casamaures

Publié le 20 mars 2015

CasamauresÀ Saint-Martin-le-Vinoux, un palais bleu perché sur la colline depuis le XIXe siècle, la Casamaures nous signale :

La Casamaures bénéficie de  34 ans de chantiers pour consolider et embellir le monument insolite qui domine l’entrée de villes de Grenoble et St-Martin-le-Vinoux, la rivière Isère ainsi qu’une nationale et une départementale.

Ce point de mire sur le paysage urbain est actuellement observé des automobilistes, des cyclistes et du tram,  intrigués car de nouveau des échafaudages sur 4 façades cachent les colonnades et moulures d’arabesque en or gris. 75 m2 de toit de zinc sont actuellement mis aux normes étanchéité montagne jusqu’à fin avril.

Lire le reste de cet article »