Archives pour le mot-clef ‘patrimoine’

Des observatoires de la biodiversité pour protéger notre patrimoine naturel local

Publié le 10 mai 2024

La ville de Saint-Egrève a mis en place en 2023 un observatoire dynamique de la biodiversité, en partenariat avec deux associations de protection de la biodiversité : la Ligue de Protection des Oiseaux et Gentiana qui participe à la préservation du patrimoine naturel végétal de l’Isère. Le développement d’un observatoire de la biodiversité à une échelle très locale permet d’améliorer la connaissance naturaliste du territoire.

Les objectifs de cet observatoire dynamique de la biodiversité sont multiples : c’est un état des lieux de la biodiversité locale, participant à l’évaluation des impacts environnementaux des politiques publiques mises en place. Il aide aussi les acteurs locaux à prendre les bonnes décisions pour la préservation du patrimoine naturel. Il permet enfin de sensibiliser les habitants aux enjeux de la biodiversité sur leur territoire.

Accessible en ligne, les habitants peuvent participer au projet en faisant le recensement de trois espèces spécifiques, très présentes sur le territoire de la commune : le moineau, le hérisson et l’écureuil.

Lire le reste de cet article »

Diverses actualités

Publié le 8 mars 2024

L’Étincelle, un lieu de répit pour les plus petit-es et leurs parents à Grenoble. À Grenoble, plus de 240 enfants sont actuellement sans logement. Une situation inacceptable, alors même que le droit à un hébergement est la première des dignités. L’État ne remplissant pas ses obligations, Grenoble a décidé d’agir au-delà du cadre de ses compétences. Face à la grande précarité, les plus petit-es sont les plus vulnérables. Pour lutter contre leur isolement, Grenoble et son CCAS ouvrent l’Étincelle, un lieu gratuit, accessible et accueillant, où enfants de moins de 4 ans (et moins de 6 ans porteurs de handicap) et leurs parents peuvent venir échanger, jouer, ou juste faire une pause. Les familles peuvent être accompagnées par un travailleur social, pour une première rencontre, si elles le souhaitent. Les accueillantes sont des professionnelles de la Direction Action Sociale Petite Enfance du CCAS.


La Tour Perret : l’injection des nouvelles fondations a commencé ! Le chantier s’active au pied de la tour Perret. Après le démontage des ascenseurs, l’entreprise Keller a investi les lieux pour consolider les fondations. Une opération délicate qui utilise une technique réservée aux chantiers complexes : injecter des colonnes de ciment sous le monument. Tout est prêt. Quelques jours, sous le froid et la neige de janvier, ont été nécessaires pour installer les machines : centrale à ciment, foreuse, pompe à haute pression, etc. Placées avec soin dans l’espace confiné du chantier, elles vont pendant un mois tarauder le sol et injecter du ciment sous la tour. Objectif : renforcer les fondations d’origine par des pieux de 12 mètres de profondeur.


La prise en compte de la parentalité des élues et élus ne doit plus être invisibilisée. Emmené par Chloë Vidal, adjointe écologiste au maire de Lyon, un vaste collectif d’élus locaux et de personnalités politiques demande, dans une tribune au « Monde », l’évolution de la loi afin de mieux accompagner les futurs parents exerçant un mandat électoral. Bénéficier d’un cadre juridique sécurisant pour pouvoir accueillir sereinement son enfant devrait être un droit pour toutes et tous. Aujourd’hui, les élues locales n’en bénéficient pas. L’interpellation de Léonore Moncond’huy, maire écologiste de Poitiers, sur les difficultés auxquelles elle se retrouve confrontée alors qu’elle va devenir mère l’a rappelé en février : la suspension de ses indemnités d’élue le temps de son congé maternité de deux mois, à laquelle s’ajoute le défaut d’un dispositif légal pour encadrer l’intérim confié aux membres de son exécutif pendant cette absence obligatoire, place la cheffe de l’exécutif poitevin dans une situation insensée.

Lire le reste de cet article »

Tour Perret : le chantier va enfin démarrer

Publié le 6 octobre 2023

En 1925, Grenoble accueille l’Exposition internationale de la Houille blanche et du Tourisme. Elle a attiré plus d’un million de visiteurs et visiteuses en 5 mois. De cette manifestation demeurent deux éléments majeurs du paysage urbain grenoblois : le parc Paul Mistral et la Tour Perret Grenoble, un belvédère urbain de 90 mètres de haut, désigné du nom de son architecte, permet l’observation des montagnes. Celle-ci, est qualifiée de chef d’œuvre par les historiens et historiennes de l’architecture et classée Monument historique. C’est la première tour en béton armé au monde en 1925. Elle marque le début d’un changement architectural majeur dans la ville par l’introduction du béton armé ainsi que l’expansion urbaine de la ville, jusque-là corsetée par ses remparts.

Comme l’indique Jérôme Soldeville, conseiller délégué à l’Histoire de Grenoble, la figure de la tour est présente dans l’histoire de la ville depuis l’Antiquité. Au XVIIIe on la nommait la ville aux cent tours. La tour de Perret s’inscrit dans cet héritage. C’est une tour pour regarder les montagnes notait-il dans un article de la Revue de l’Architecte, un ouvrage conçu comme un belvédère urbain d’observation des montagnes. Voir de haut et de loin, c’était une veille occupation à Grenoble. Telle était déjà la fonction du clocher de la collégiale Saint-André construite après l’innovation de 1219.

Lire le reste de cet article »

Agenda

Publié le 5 mai 2023

Comme chaque année, un rassemblement à la mémoire des milliers de victimes du colonialisme qui manifestaient le 8 mai 1945 en Algérie à Sétif, Guelma et Kherrata. Lundi 8 mai 2023 à 15h00, dans le parc Parc André Malraux, près de la Mairie de Fontaine, Mail Marcel Cachin (tram A, arrêt Hôtel de Ville La Source). Pour demander, la reconnaissance par l’État Français des crimes commis lors du 8 mai1945 en Algérie, l’inscription dans les livres d’Histoire des crimes coloniaux et une écriture partagée entre la France et l’Algérie de leur histoire commune ouvrant sur de nouvelles coopérations citoyennes.


Visages de Grenoble au fil du temps : les murs de Cularo par Yann Bonfand, et une frise historique des enceintes de Grenoble (avec maquette) par Joël Roy Mardi 9 mai à 14h30 organisé par l’UIAD au sein de Canopé, Avenue Champon. Entrée 5 €. Réservations ici.

Diverses actualités

Publié le 14 avril 2023

Pétition en soutien à la Ligue des droits de l’Homme (LDH) : Devant les sénateurs, mercredi 5 avril, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a gravement mis en cause la vocation et l’indépendance de la Ligue des droits de l’Homme (LDH), coupable à ses yeux de défendre les libertés publiques contre les dérives de la politique du maintien de l’ordre, et l’a menacée en rétorsion de couper l’aide publique qui lui revient. Cette intimidation à peine voilée est d’une gravité extrême concernant une association centenaire, reconnue pour son action exemplaire dans la protection des libertés et le respect de l’Etat de droit. Pour signer la pétition suive ce lien.


Plan de relance autoroutier : le gouvernement ment-il pour dissimuler des documents ? Le gouvernement aurait-il commis un faux pour dissimuler l’existence de documents préparatoires à la signature du Plan de relance autoroutier de 3,2 milliards d’euros signé en 2015 par Macron, Borne et Kohler ? Révélations du journal Marianne : « En certifiant l’absence, voire l’inexistence, de documents préparatoires si importants, Bercy et la tour de contrôle du gouvernement n’ont pas hésité à donner des réponses manifestement erronées. S’agit-il d’un mensonge par omission de la part de la Secrétaire générale du gouvernement, voire d’un faux visant à dissimuler les coulisses de la négociation du Plan de relance autoroutier signé en avril 2015 ? La question sera bientôt tranchée par le tribunal administratif de Paris à l’initiative de l’inlassable défenseur du denier public Raymond Avrillier, militant écologiste et maire-adjoint honoraire de Grenoble qui n’a de cesse de combattre la corruption. »


Redonner vie à la Tour Perret. La Ville de Grenoble s’est engagée à restaurer ce monument et l’ouvrir de nouveau au public (délibération du conseil municipal de décembre 2016). La Ville, en partenariat avec le Département et l’État, mobilise les entreprises et la collecte populaire. Suite à un marché déclaré sans suite en septembre 2022, la Ville a relancé la consultation des entreprises, la procédure est en cours et devrait aboutir cet été. Pour boucler le budget, la Ville lance un appel aux dons et une campagne de mécénat, l’ambition est d’obtenir 2 millions d’euros. Pour participer, il faut faire un don à la Fondation du patrimoine, via l’adresse mecenat@grenoble.fr pour les entreprises et pour les particulier-es avec le site suivant. Les dons sont défiscalisés soit 66 % des sommes versées par un-e particulier-e, dans la limite annuelle de 20% du revenu imposable, et 60% du montant pour les entreprises, dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires annuel.

Lire le reste de cet article »

Diverses actualités

Publié le 21 octobre 2022

Des travaux à stopper sur les pentes de la Bastille. Actuellement le restaurateur L. Gras réalise des travaux de défrichement sur une parcelle du site de la Bastille dans la commune de la Tronche pour transformer une prairie, réservoir de biodiversité, en terrain agricole afin de cultiver de la vigne. La FNE Isère est intervenue lors de l’enquête publique sur la modification n°1 du PLUi pour signaler une erreur concernant certains terrains du site de la Bastille qui sont classés A (agricole) alors qu’ils étaient classés N (naturel) dans le PLU de la Tronche. La DDT (Direction Départementale des Territoires) a demandé l’arrêt des travaux, mais sans succès pour l’instant. Souhaitons que l’enquête publique corrige cette erreur du PLUi initial.


ZFE : une mission « flash » recommande des mesures d’accompagnement. Deux députés ont remis le 12 octobre les travaux d’une mission qui recommande de prendre des mesures pour accompagner les ménages les plus modestes et les habitants des communes rurales et périurbaines afin de leur faciliter l’accès aux zones à faibles émissions (ZFE).


Visite virtuelle de 11 tombes du cimetière Saint-Roch à Grenoble. La Ville de Grenoble, avec l’appui de l’association « Saint Roch, vous avez dit cimetière ? », a demandé à une start-up Grenobloise, accompagnée par la Pousada, de réaliser un prototype de « visite virtuelle et interactive » de 11 tombes patrimoniales du carré 1870 du cimetière Saint Roch. On y découvre les parcours de vie des personnes inhumées dans ce cimetière patrimonial qui ont participé activement à la vie de Grenoble au fil du 19ème et 20ème siècle.


Zéro artificialisation nette : un nouveau décret encadrant l’urbanisme commercial. L’autorisation d’exploitation commerciale ne peut être délivrée pour une implantation ou une extension qui engendrerait une artificialisation des sols. Le décret précise les modalités d’application des dérogations prévues par la loi, ainsi que les projets commerciaux considérés comme engendrant une artificialisation des sols. Le texte entre en vigueur pour les projets déposés à compter du 15 octobre 2022.

Lire le reste de cet article »

La Tour Perret, objectif 2025

Publié le 30 septembre 2022

Edifiée en 1924, ouverte au public en 1925, la Tour Perret, ouvrage précurseur en béton armé sera restaurée pour son centenaire. La Ville, partenaire du Département et de l’État, va rechercher des financements auprès des entreprises (mécénat) et des habitants intéressés par cette restauration indispensable pour sauvegarder ce monument historique.

Malgré les difficultés à trouver des entreprises aptes à la restaurer, la ville espère toujours pouvoir l’inaugurer en 2025.

Lire le reste de cet article »

Montants des héritages et seuils de richesse des ménages

Publié le 2 septembre 2022

L’Observatoire des inégalités présente trois études, la première porte sur les montants des héritages reçus par les ménages en 2018, la seconde précise le seuil de richesse par type de famille  et la troisième propose un seuil de richesse en patrimoine. :

  • Un peu plus de la moitié des ménages héritent au moins une fois au cours de leur vie. 87 % des héritages reçus sont inférieurs à 100 000 € et les deux tiers sont inférieurs à 30 000 €. Ces données éclairent le débat sur les frais de succession qui ne touchent que les héritages dépassant les 100 000 €.
  • L’observatoire propose les seuils de richesse 2019 en fonction de la composition du ménage : pour une personne seule le seuil est de 3673 € par mois après impôts, pour un couple sans enfants 5 510 euros après impôts et pour un couple avec deux enfants de moins de 14 ans ce serait 7713 € après impôts.
  • À partir de quel niveau est-on riche en patrimoine ? L’observatoire propose que ce soit lorsqu’on dispose de 490 000 euros soit plus du triple du patrimoine médian.
Lire le reste de cet article »

Rénovation de la tour Perret

Publié le 11 novembre 2016

tour-PerretLa tour Perret du nom de l’ingénieur spécialiste du béton armé à qui nous devons, notamment, la reconstruction du Havre, a été construite en 1924, elle est la première tour de ce type construite en Europe. Elle fait donc partie, comme la Villeneuve, d’un des rares patrimoines architecturaux dont cette ville peut s’enorgueillir. L’accès au sommet est interdit au public depuis 1960. Des analyses menées en 2011 ont confirmé la bonne stabilité de l’ouvrage et la nécessité d’engager rapidement la restauration des bétons pour éviter une dégradation irréversible.

Le Conseil municipal vient de prendre une délibération pour engager enfin une réhabilitation qui exige une recherche de financements publics et privés. La ville « prévoit de faire appel au mécénat d’entreprise et au mécénat participatif au moyen d’une souscription de mécénat populaire. Des subventions seront également sollicitées auprès de l’État, la Région Rhône-Alpes, le Département de l’Isère, Grenoble-Alpes-Métropole, l’Europe et tout autre cofinanceur potentiel.

Lire le reste de cet article »

Dernières nouvelles de la Tour Perret

Publié le 24 juin 2016

tour-PerretL’association « Ensemble Pour la Tour Perret de Grenoble (ETPG)» a tenu son assemblée générale et en a profité pour examiner avec intérêt la déclaration du maire faite au Conseil municipal le 18 avril en réponse à une question orale. Le maire a fait état des actions faites pour avancer dans ce dossier qui a été laissé à l’abandon depuis des dizaines d’années. Voici le communiqué d’ETPG.

« Enfin une décision pour la Tour Perret ?

La Tour Perret, dernier vestige de l’Exposition Internationale de la Houille Blanche et du Tourisme de 1925, première tour construite en béton armé en Europe, classée Monument Historique est fermée au public depuis 1960. Elle subit depuis lors une dégradation continue de sa structure : sa restauration ayant souvent été évoquée mais jamais effectuée.

Lire le reste de cet article »

AVAP de Grenoble, suite

Publié le 25 septembre 2015

EsplanadeDans l’article ci-après qui informait que l’AVAP (Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine) de Grenoble avait failli être annulée par le tribunal administratif et que les requérants avaient retirés leur recours pour éviter d’avoir à faire reprendre tout le dossier de l’AVAP alors que seule la partie Esplanade était à revoir, nous indiquions à tort que le maire de Grenoble pouvait faire des sursis à statuer sur des demandes de permis de construire fondés sur la modification en cours de l’AVAP. Ce n’est effectivement pas possible, merci à notre lectrice attentive qui nous a signalé cette erreur.

La Métro a délibéré le 18 septembre sur la composition de la commission locale de l’AVAP qui assurera le suivi de la révision ou de la modification de l’AVAP.

Lire le reste de cet article »

Des nouvelles de l’AVAP de Grenoble, vers sa modification sur l’Esplanade

Publié le 11 septembre 2015

Tribunal AdministratifL’ancienne majorité municipale avait décidé, le 18 novembre 2013 (4 mois avant les municipales), de créer l’AVAP (Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine) pour remplacer la ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager) annexée au PLU de Grenoble, qui couvrait le centre ville de Grenoble. Or il s’est avéré que cette création était entachée de lourdes illégalités.

Lire le reste de cet article »

Patrimoine à défendre : la Casamaures

Publié le 20 mars 2015

CasamauresÀ Saint-Martin-le-Vinoux, un palais bleu perché sur la colline depuis le XIXe siècle, la Casamaures nous signale :

La Casamaures bénéficie de  34 ans de chantiers pour consolider et embellir le monument insolite qui domine l’entrée de villes de Grenoble et St-Martin-le-Vinoux, la rivière Isère ainsi qu’une nationale et une départementale.

Ce point de mire sur le paysage urbain est actuellement observé des automobilistes, des cyclistes et du tram,  intrigués car de nouveau des échafaudages sur 4 façades cachent les colonnades et moulures d’arabesque en or gris. 75 m2 de toit de zinc sont actuellement mis aux normes étanchéité montagne jusqu’à fin avril.

Lire le reste de cet article »