Archives du 21 décembre 2013

Esplanade : la langue de bois de la majorité vs un débat ouvert avec les citoyens

Publié le 21 décembre 2013

Le tribunal administratif a annulé la révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme (PLU) du secteur de l’Esplanade. Pour deux motifs : une faute de procédure, et au fond une interdiction de construire des immeubles de trop grande hauteur dans ce site particulier pour protéger le patrimoine paysager. La majorité municipale (J. Safar en tête) essaye de faire croire que cela n’a pas grande importance, que 70 % de leur projet peut se faire avec l’ancien PLU. Mais elle a tout tenté pour que le tribunal ne se prononce pas avant l’élection municipale et ne donne pas raison aux requérants, comme quoi c’était très ennuyeux pour elle de se faire retoquer son projet.

Si on les prend au mot cela signifie qu’ils se “contenteraient” maintenant de 700 logements à construire. C’est justement le chiffre qu’avançaient des opposants au projet lorsqu’ils ont fait une contre proposition, ce qui prouve bien qu’un tel chiffre était tout à fait réaliste ! Car, notons-le, contrairement à ce que dit la majorité municipale, les opposants savent faire des propositions crédibles !

Lire le reste de cet article »

L’électeur préférera toujours le vrai au toc : le Rassemblement original, le seul qui vaille !

Publié le 21 décembre 2013

La majorité sortante qui est la base de la liste de J. Safar (vous savez, la liste de celui qui dit «Aimer Grenoble Pour Vous » ! A votre place, par procuration, comme si vous ne saviez pas l’aimer toute seule ou tout seul, avec vos enfants, vos parents, vos ami-es, vos voisins), une liste qui n’a pas beaucoup d’idées neuves à part jouer les coucous. En panne de propositions elle pique allègrement dans les propositions du Rassemblement « Grenoble une ville pour tous » mené par Eric Piolle. Mais bien sûr il s’agit d’une mauvaise copie de l’original. L’hommage du vice à la vertu en quelque sorte !

Exemples :

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne : Fioraso, Carignon, Dumolard, Safar

Publié le 21 décembre 2013

Geneviève Fioraso pas très sympa avec J . Safar. La ministre a déclaré qu’elle espérait que J. Safar serait bien élu, c’est-à-dire dès le 1er tour. Tous les analystes politiques savent que l’élection se jouera sur 2 tours. Destot lui-même avait, en 2008, essayé et échoué de passer dès 1er tour ; ça n’est pourtant pas faute d’avoir fait le maximum pour y parvenir, en s’associant avec des personnes de droite, dont des membres des équipes Carignon successives. C’est dire jusqu’où il est allé s’allier et s’aliéner. Donc si par hasard, J. Safar est élu, ce sera au second tour, c’est-à-dire qu’il aura été mal élu selon la ministre. Toujours vacharde !

Lire le reste de cet article »

Comité (bidon) des usagers du chauffage urbain

Publié le 21 décembre 2013

Pour essayer de se refaire une virginité démocratique, la majorité municipale a décidé de mettre en place auprès de la Compagnie de Chauffage un comité des usagers du chauffage urbain. Tout cela serait bel et bon si ce comité était composé d’une majorité de vrais usagers ce qui n’est pas le cas. Encore un comité Théodule (dixit de Gaulle en 1963) pour faire illusion.

Lire le reste de cet article »

Logement social : l’inversion de la faute !

Publié le 21 décembre 2013

Le bilan de construction de logements sociaux par la majorité municipale est loin d’être positif, qu’il s’agisse des constructions neuves, des démolitions et des logements vacants. Elle a vécu sur les programmes lancés par l’équipe précédente. Mais selon ses représentants ce bilan à l’eau tiède n’est pas de leur faute ! Il faut toujours trouver un bouc émissaire : ce n’est pas moi ce sont les autres !

Qui sont-ils, ces personnages si puissants pour pouvoir empêcher une majorité au pouvoir absolu (75% des sièges au Conseil municipal) d’agir ? Vous n’avez pas deviné ? Allons donc ! Et bien, c’est simple, pour la majorité, ce sont ceux qui font des recours devant les tribunaux contre les splendides projets qu’elle façonne.

Lire le reste de cet article »

Les réalités électorales à Grenoble

Publié le 21 décembre 2013

On entend ces temps-ci la petite ritournelle d’un PS, assez inquiet, qui essaie de mettre dans la tête des électeurs grenoblois que la droite représente un danger aux municipales de 2014 et qu’en conséquence il faut voter pour lui dès le 1er tour. Rien n’est plus faux. Le potentiel électoral de la droite (et de l’extrême droite) n’est que d’environ un tiers des voix à Grenoble et ceci depuis de longues années.

Voici les résultats des dernières élections à Grenoble :

Lire le reste de cet article »

La voix du droit : quand la justice doit pallier les incuries des politiques

Publié le 21 décembre 2013

Au cours du débat budgétaire du Conseil municipal du 16 décembre, le dernier de ce mandat, Hakim Sabri le Président du Groupe des élus « Ecologie et Solidarité » a fait observer que d’une manière générale, la majorité ne lésinait pas sur les dépenses d’argent public, plusieurs centaines de milliers d’euros, en matière d’études et audit en tout genre. Etudes parfois inutiles, comme la dernière en date sur la Tour Perret venant après celle réalisée en 2012 et qui disait déjà clairement quels travaux la ville devait engager en urgence. Comme il fallait s’y attendre, J. Safar n’a pas répondu, mais a repris avec le peu d’imagination qui le caractérise l’antienne habituelle selon laquelle ce sont les recours judiciaires qui coûtent chers à la commune.

Lui qui aspire à devenir le premier magistrat de la ville devrait savoir que si cette majorité n’avait pas fait preuve d’un invraisemblable mépris à l’égard des Grenoblois et notamment des 10 000 signataires de la pétition contre le projet de l’Esplanade, si elle n’avait pas voulu passer en force et en toute illégalité, sans doute n’y aurait-il jamais eu de recours. Personne ne peut prendre plaisir à saisir la justice et c’est bien parce que cette majorité est hautaine et sourde que les citoyens sont conduits à utiliser les ultimes moyens dont ils disposent, à savoir la justice.

Lire le reste de cet article »

Personnels du Conseil général : mobilisation sur la durée pour le service public et l’emploi

Publié le 21 décembre 2013
131212ManifCGI

Manifestation des personnels et des pompiers devant le CGI

La mobilisation de l’ensemble du personnel du Conseil Général (CGI) contre les attaques dont il est l’objet de la part du Président du CGI et du directeur général des services, est massive et s’inscrit dans la durée. Cette mobilisation rejoint celle des personnels de la Métro et du service d’incendie. Rappel des faits :

Lire le reste de cet article »

VFD : exemple d’une mauvaise gestion

Publié le 21 décembre 2013

Le président du Conseil général de l’Isère (CGI) serait mieux inspiré de gérer correctement le département, plutôt que de maltraiter le personnel et de retirer leurs délégations aux élus écologistes. Le 3 décembre 2013, la Chambre Régionale des Comptes a rendu ses observations définitives sur les comptes et la gestion de la société d’économie mixte des Voies Ferrées du Dauphiné (VFD), dont l’actionnaire majoritaire est le Conseil général de l’Isère. Ces observations très sévères portent sur les exercices 2006 à 2011. La situation de cette SEM est catastrophique et la responsabilité du CGI clairement mise en cause :

Lire le reste de cet article »