Archives du 20 mai 2013

Trouver les chemins de la démocratie locale le 22 mai à 20h

Publié le 20 mai 2013

logoReseauCitoyen2Hasard du calendrier ? Le réseau citoyen organise un débat sur la construction des chemins de la démocratie au moment même où les cabinets mandatés par la ville sur les actions de démocratie locale commencent à rendre leurs premières impressions. Cela n’étonnera personne de savoir qu’il y a un mécontentement profond contre les méthodes de la majorité municipale en ce qui concerne la démocratie locale. Beaucoup de paroles et des promesses mais dans les actes c’est d’une pauvreté désolante.

Les citoyens doivent reprendre les choses en main et élaborer eux-mêmes de nouvelles pratiques de démocratie locale.

Rendez vous pour un débat citoyen le mercredi 22 mai à 20 h à la Maison des associations

Ligne Transisère 6020 menacée : signez la pétition !

Publié le 20 mai 2013

Le Conseil général envisage de raccourcir le parcours de la ligne 6020 qui relie Crolles aux gares de Grenoble par la RD1090. Cette ligne circulerait seulement entre la place de Verdun à Grenoble et l’entrée ouest de Crolles, et ne desservirait alors plus, ni le centre de Grenoble, ni les gares de Grenoble, ni le centre de Crolles.

Signez la pétition de l’ADTC pour demander au CGI de ne pas raccourcir le parcours de la ligne 6020

Droit de vote des résidents étrangers : la changement c’est pour?

Publié le 20 mai 2013
Dessin Cled12, tous droits réservés

Dessin Cled12, tous droits réservés

Depuis 1981, la gauche promet que le droit de vote des résidents étrangers aux élections municipales sera instauré et chaque fois elle recule. François Hollande a annoncé le 16 mai que le texte changeant la constitution ne sera présenté au Parlement qu’après les municipales de 2014. Autant dire que cette question va encore passer à la trappe.

Pour continuer à défendre cette avancée du droit, le Conseil Consultatif des Résidents étrangers de Grenoble organise avec d’autres associations des évènements au centre ville le samedi 25 mai notamment :

  • De 15h et 15h30 : un spectacle de danse sur la place Saint André.
  • De 15h30 à 17 h : « La brigade d’intervention poétique » fera des interventions ponctuelles.
  • De 17 h à 19 h un concert au kiosque du jardin de ville.

Tournant démagogique dans la politique de sécurité à Grenoble : attention aux vendeurs d’illusions !

Publié le 20 mai 2013

CameraBoule

Communiqué du 17 mai 2013 – Les mouvements ADES – EELV Grenoble – Alternatifs et les élus du groupe Ecologie & Solidarité

Le premier adjoint de Grenoble vient d’annoncer dans la presse un armement de la police municipale la nuit et un développement important de la vidéosurveillance. A quelques mois des prochaines échéances municipales, peu fière de son bilan, la majorité cèderait-elle à la panique sur un sujet qui requiert sang-froid et sens des responsabilités ?

Oui, dans plusieurs quartiers de la ville les habitants sont épuisés de subir des incivilités, des pressions liées aux divers trafics et des agressions physiques. Répondre de manière efficace à cette dégradation exige des réponses d’ensemble et non des mesures idéologiques, ponctuelles et démagogiques.

Nous pensons que c’est une erreur profonde que d’armer la police municipale la nuit. Cela annonce un engrenage sans fin.

Lire le reste de cet article »

Protection de l’enfance au conseil général : méfiance

Publié le 20 mai 2013
Mobilisation des travailleurs sociaux devant le conseil général - 12/4/13

Mobilisation des travailleurs sociaux devant le conseil général – 12/4/13

Concernant la politique départementale de protection de l’enfance, on se souvient que le 12 avril dernier l’exécutif du Conseil Général, tout en minimisant le « document de travail » qui avait mis le feu aux poudres, avait sous la pression de diverses manifestations des travailleurs sociaux fini par accepter la mise en place de groupes de réflexion. Il reste que l’idée du Président du Conseil général comme du directeur général des services consiste bien en l’élaboration d’un schéma départemental d’action sociale. Autrement dit s’il n’était plus question officiellement de suppressions de 300 places d’accueil pour enfants et jeunes en difficulté avec pour corollaire la suppression de 180 emplois, réputées caduques, le Département souhaitait presser le pas et élaborer un schéma départemental d’ici à fin juin. Une véritable gageure au regard des enjeux !

Lire le reste de cet article »

Palais des Sports : séquence irritation

Publié le 20 mai 2013

Le Hall des expositions, le Palais des Congrès, le Summum, tout cela formant Alpexpo, le Palais des Sports, le Stade des Alpes… autant d’équipements qui, crise aidant pour certains, peinent à trouver leur place. Le stade des Alpes qui résonne d’un grand vide la majeure partie de l’année n’est pas prêt d’attirer les foules depuis que le GF 38 vient de confirmer son maintien en 4ème division de football. Mais cela n’empêche pas le stade Lesdiguières de se refaire une beauté et d’agrandir ses tribunes. De son côté Alpexpo vit une période particulièrement difficile après le passage éclair de son ancien directeur général, G. Chanal. Le même étant toujours directeur d’un Palais des Sports, qui a peu d’activités mais est une grande famille, puisque madame fait office de directrice adjointe.

Lire le reste de cet article »

Le sport professionnel n’a pas à être aidé par la mairie

Publié le 20 mai 2013

StadeVideLa loi française ne considère pas que le sport professionnel soit d’intérêt général, contrairement au sport amateur. Elle interdit donc que les collectivités publiques participent au financement du sport professionnel. D’ailleurs les clubs professionnels sont considérés comme organisateurs de spectacle sportif et non d’activité sportive. A Grenoble on oublie ces principes et il y a même un adjoint (A. Pilaud) nommé aux « Relations avec les clubs sportifs professionnels ».

L’adjoint ne se contente pas d’une simple relation polie avec les clubs professionnels, mais s’occupe par exemple d’aider le GF38 à redevenir un club professionnel, ce qui n’est pas d’intérêt communal.

Lire le reste de cet article »

IGA : la préemption peut avoir du bon

Publié le 20 mai 2013
Wikipedia Commons ("freely reuse")

Wikipedia Commons (“freely reuse”)

Nous avons tous été témoin du scandale de la dégradation sur le site de la Bastille de l’ancien bâtiment de l’Institut de Géographie Alpine, propriété de l’Etat. Ce bâtiment a été acheté par un privé en 2011. Il a été squatté et dégradé et la ville a mis longtemps avant de décider de faire cesser ce scandale. Maintenant l’adjoint à l’immobilier se lamente dans le quotidien régional du 16 mai : « Regardez l’Institut de géographie alpine. Aujourd’hui, on peut dire que ça défigure le site de la Bastille, mais c’est un bâtiment de grande qualité, bien pensé, solide et on pourra y faire quelque chose de très bien »… « Mais tant que nous ne sommes pas propriétaires… ». Mais pourquoi donc la ville n’a pas acheté à l’Etat ce bâtiment, pourquoi ne l’a-t-elle pas préempté ? Gouverner c’est prévoir. Voila où mène le libéralisme poussé à l’extrême par la majorité municipale. La préemption peut avoir du bon pour défendre l’intérêt général.

Une politique financière qui coûte cher aux Grenoblois

Publié le 20 mai 2013

tirelireUn budget municipal est l’expression en chiffre d’une politique. Actuellement la politique poursuivie par le maire et sa majorité consiste à augmenter les investissements le plus possible afin de participer à une hypothétique relance économique. Mais une mairie doit d’abord se préoccuper de rendre des services publics corrects aux habitants, au moindre coût avant de se prendre pour un Zorro qui participerait au sauvetage de l’économie française. Il faudrait redescendre sur terre et se rendre compte que sur les 200 M€ environ d’investissements du groupe ville (la mairie et ses satellites) une différence de 10 M€ sur cette somme ne va pas changer la face du monde économique dans la ville. Nous avons une divergence profonde avec cette philosophie qui malheureusement a des conséquences néfastes pour les habitants. C’est avec la même justification que la majorité municipale accepte de voter des tarifs excessifs pour le chauffage urbain, afin que la Compagnie de Chauffage ait une bonne note auprès des établissements bancaires. Qu’elle refuse le retour en régie de GEG alors que c’est la meilleure solution pour maintenir le personnel et pratiquer des tarifs plus intéressants. Actuellement cette politique justifie de maintenir des impôts locaux à un niveau devenu insupportable et participe à la forte diminution du pouvoir d’achat des Grenoblois.

Lire le reste de cet article »

Tunnel autoroutier : la droite creuse toujours !

Publié le 20 mai 2013

La droite UMP continue de rêver et de vouloir vendre des illusions aux Grenoblois, soutenue en cela par la Chambre de Commerce et d’Industrie qui veut de nouveau une rocade Nord ! Le vice-président de la CCI a même osé se présenter comme « représentant apolitique du monde économique » lors du débat de la primaire UMP sur les déplacements. Mais la meilleure arriva lors de ce débat avec l’intervention de A. Carignon qui propose que l’Etat finance « une tangentielle Nord Sud en souterrain de Veurey à Pont de Claix » ! Ni plus ni moins. Parfois on peut se demander si l’ancien maire corrompu n’est pas sous influence de substance illicite, notamment du tabac marocain. Il ne peut pas ignorer que cette fameuse tangentielle Nord-Sud a déjà été étudiée avec un tunnel sous le Vercors et abandonnée (heureusement) par l’Etat car beaucoup trop chère. Donc encore une fois de la poudre… aux yeux !