Archives du 12 décembre 2014

Basses manœuvres au Conseil Général !!!

Publié le 12 décembre 2014

hemicycle CGIDu jamais vu. Le 11 décembre lors de la séance du Conseil Général, le Président propose en pleine séance un amendement surprise au budget 2015 qui décide de retirer le CGI du SMTC si la Métro n’accepte pas sa proposition de baisser la subvention du CGI au SMTC de 37 M€ à 25 M€. Un véritable chantage qui met en péril un service public essentiel à une majorité d’habitants du département. En effet de très nombreux usagers des transports en commun du SMTC n’habitent pas dans l’agglomération, car les emplois et de nombreuses activités sont concentrés dans l’agglomération. Il est donc tout à fait normal que le CGI participe à haut niveau au fonctionnement du SMTC.

Lire le reste de cet article »

Conseil municipal important le 15 décembre

Publié le 12 décembre 2014
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Lundi 15 décembre à 18 h se tiendra à l’Hôtel de Ville, le dernier conseil municipal de l’année. L’ordre du jour est chargé et de nombreuses délibérations importantes pour l’avenir sont proposées.

Le maire a invité le Président de la Métro pour une intervention sur la mise en place de la métropole au 1er janvier. Ensuite le conseil se prononcera sur les délibérations concernant ce passage aux conséquences multiples sur le partage des compétences entre la Ville et la Métro.

La Ville et la Métro passent des conventions de gestion des services et de mise à disposition des biens et droits mobiliers et immobiliers affectés à l’exercice des compétences dans le cadre du passage en Métropole. Ces conventions vont permettre une continuité du service et pour les usagers et citoyens rien ne devrait changer et la gestion de proximité sera poursuivie.

En ce qui concerne les transfert de personnels municipaux, au démarrage, une centaine d’emplois sont concernés dans les services économique et voirie.

Lire le reste de cet article »

Café citoyen du Rassemblement

Publié le 12 décembre 2014

Grenoble Une Ville Pour TousLe Rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes organise son prochain café citoyen le mercredi 17 décembre, à 20h30 à la Maison des Associations (6 rue Berthe de Boissieux – Grenoble). C’est le retour des cafés citoyens pour réfléchir ensemble à la question des monnaies locales/complémentaires. Pour cela nous écouterons Jean François Ponsot, universitaire grenoblois et économiste atterré ainsi que Olivier Truche, secrétaire du “mouvement sol pour une appropriation citoyenne de la monnaie”. Ils introduiront le débat qui nous le pensons sera riche !

Les formations pour comprendre le budget municipal : une réussite

Publié le 12 décembre 2014

tirelireL’équipe municipale l’avait promis, elle l’a fait. Des formations ouvertes aux citoyens ont eu lieu à la mairie, organisées par le service des finances. Trois séances ont permis à plus de 300 Grenoblois de passer 2 h 30 pour comprendre comment fonctionnait le budget d’une ville comme Grenoble. L’adjoint aux finances, Hakim Sabri, a accueilli les volontaires, puis le directeur des finances a introduit les séances en expliquant les grands principes que doit respecter un budget qui se veut sincère et équilibré. Ces grands principes découlent de la constitution et notamment de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. Ensuite par petits groupes les citoyens ont fait des travaux pratiques visant à connaître la structuration du budget entre fonctionnement et investissement. Le travail se terminait par une recherche de construction budgétaire dans le cas où la ville perdrait d’importantes recettes, cas tout à fait réaliste vu ce qui va se passer pour l’année 2015 et malheureusement les années suivantes.

Lire le reste de cet article »

Les Musiciens du Louvre

Publié le 12 décembre 2014

Musiciens du Louvre GrenobleEst-ce que la ville de Grenoble a encore la capacité à conserver un orchestre de taille internationale ? Réponse non. La non reconduction en 2015 de la subvention municipale de 438 000 € ne mettrait pas en péril l’orchestre des Musiciens du Louvre. Ils ont une situation financière tout à fait correcte avec des recettes de 3,7 M€. La ville leur laisse à disposition pour l’équivalent de 110 000 € la salle Olivier Messian pour répétition et des locaux annexes pour leur administration. Leur présence à Grenoble n’est donc pas mise en danger, ils devront peut être reporter quelques représentations.

Lire le reste de cet article »

La Métro : composition du conseil conservée

Publié le 12 décembre 2014

logo MétroL’élection municipale de Brié-et-Angonnes a été validée par le Conseil d’Etat le 3 décembre 2014, qui a annulé le jugement du Tribunal Administratif de Grenoble du 13 juin 2014.

« C’est à tort que le tribunal administratif de Grenoble s’est fondé sur l’organisation de la permanence de tenue des bureaux de vote pour annuler les opérations électorales qui se sont déroulées le 23 mars 2014 pour la désignation des conseillers municipaux de la commune de Brié-et-Angonnes En fait la liste d’opposition n’avait désigné des assesseurs pour tenir les bureaux de vote que pour seulement 2 heures !! Le Conseil d’Etat conclut : « qu’il ne résulte pas de l’instruction, notamment des observations portées aux procès-verbaux des différents bureaux de vote, que les assesseurs de cette liste auraient été écartés des bureaux de vote pendant le reste de la journée ».

Conséquence importante de cet arrêt, le conseil de la Métro ne changera pas de composition à la satisfaction des 17 communes dont la population était comprise entre 2000 habitants (Poisat) et 7500 h (Claix) qui conservent 2 représentants alors que l’application de la proportionnelle exacte imposée désormais ne leur attribuerait qu’un seul représentant au détriment des grandes villes de la Métro.

Quel avenir pour GEG à la Métro ?

Publié le 12 décembre 2014

GEGDes changements très importants dans le périmètre d’action de GEG vont se faire jour pour les années à venir qui pourraient aider à la mise en œuvre une politique énergétique à l’échelle de l’agglomération, ou au contraire, si on n’y prend garde, contrarier la nouvelle politique voulue par la majorité de la Métro : « mettre en place un service public local de l’énergie » géré par la métropole.

La distribution du gaz et de l’électricité aux tarifs règlementés de vente restera de la compétence de la Métro par contre l’éligibilité à ces tarifs sera supprimée à de nombreux moyens et gros consommateurs qui devront aller s’approvisionner sur le marché, comme cela est déjà le cas pour les très gros consommateurs.

Le périmètre du service public va se restreindre ; par contre le marché concurrentiel va s’ouvrir et la question reste de savoir qui va en profiter ?

GEG poursuivra la gestion du service public de distribution sur la seule commune de Grenoble, avec une diminution sensible du nombre des usagers du service public. Par contre GEG, par l’intermédiaire de sa filiale, pourra concourir pour gagner des parts de marché auprès des clients (qui ne seront plus des usagers) qui se verront obligés de quitter les tarifs règlementés. Il serait de la plus haute importance que GEG puisse s’installer comme un opérateur important sur ce marché.

Lire le reste de cet article »

« Être maire, c’est tirer sa ville vers le haut »

Publié le 12 décembre 2014

maire en dessinOn ne peut qu’être d’accord avec cette formule que l’on trouve sur le blog de l’ancien maire dans un article du 5 décembre, où en filigrane on devine qu’il veut donner la leçon à son successeur.

Malheureusement pour l’auteur on trouve de nombreuses contre vérités dans cette communication qui s’essaye de retracer 19 ans de gestion de la ville. Au moins sur les chiffres il n’y a pas de discussion. Et M. Destot apparait comme le maire qui a le plus laissé dériver les impôts locaux (ville plus agglomération) depuis très longtemps.

Lire le reste de cet article »

Vous avez dit conflit d’intérêts

Publié le 12 décembre 2014

STMicro CrollesOn trouve des choses intéressantes dans le projet de loi de finances rectificative pour 2014 qui coupe ou ouvre des crédits dans de multiples postes. M. Bisiou maître de conférences et vice-président du conseil d’administration de l’université Paul Valéry Montpellier 3, indique sur son blog que le projet transfère une somme de 274 M€ vers le programme Nano 2017, somme prise essentiellement sur les budgets de la recherche et des universités ! Ce programme est piloté par ST Microelectronics et le LETI.

Bisiou précise alors : « Le LETI est la branche nanotechnologies de la direction de la recherche technologique du CEA. Une direction technologique dont le compagnon de Geneviève Fioraso était directeur délégué. Cela a d’ailleurs valu à Mme Fioraso de se voir interdire toute intervention sur cette direction du CEA par décret du 1er aout dernier. Manifestement si Mme Fioraso n’a pas le droit d’intervenir dans la direction technologique du CEA cela ne l’empêche pas de lui donner 274 Millions d’euros…»

L’article complet est à lire ici.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 12 décembre 2014

france bleuDans la dénonciation, M. Chamussy (UMP) est toujours excessif, ainsi sur France Bleu Isère. “Le premier budget d’Éric Piolle sera le plus grand plan social de l’histoire de Grenoble”. Par contre sur les propositions il est toujours nullissime ! Face à la baisse très violente des dotations de l’Etat il est silencieux. Mais l’UMP ferait encore pire car elle propose une économie des dépenses publiques trois fois plus importante que celle de Valls-Hollande. Pour lui il ne faudrait pas faire d’économies et pas augmenter les impôts. Il faudra que ce magicien explique tout cela dans le détail lors de la discussion budgétaire.

Les attentes en matière de politique du logement

Publié le 12 décembre 2014

Remise Rapport Logement CREDOCLe 9 décembre le CREDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) remet au ministère du logement un rapport intitulé : « Les Français et leurs attentes en matière de politique de logement ». Dans la note de synthèse, le CREDOC résume les multiples attentes :

« Classes moyennes dans l’incapacité d’accéder à la propriété, catégories modestes accablées par des charges de logement trop lourdes, jeunes ne pouvant accéder à l’autonomie résidentielle et à l’emploi, déficit de construction, frein à la mobilité résidentielle et professionnelle : nombreux sont les problèmes soulevés par la question du logement en France aujourd’hui. La population semble d’ailleurs partagée quant aux priorités que les pouvoirs publics devraient se fixer. 21% attendent que soit soutenue en priorité l’accession à la propriété. Une proportion presque aussi importante (18%) souhaite le développement du logement social, 15% évoquent l’aide aux jeunes actifs, 15% recommandent la mobilisation des logements vacants, 14% privilégient l’aide à la rénovation des logements anciens, et 10% l’augmentation des aides personnelles. Finalement seuls le développement du parc locatif privé et l’action pour garantir le paiement des loyers semblent moins urgents. »

Lire le reste de cet article »

Informations sur l’eau

Publié le 12 décembre 2014

robinet-qui-couleSur le site CartOgraph’, on peut accéder à de multiples informations et données sur l’eau et les milieux aquatiques.

Des données sur une vingtaine de thématiques : de la qualité des milieux au prix de l’eau potable, en passant par le niveau des nappes ou l’avancement de l’élaboration des structures de gestion de l’eau (SAGE, contrats de milieu, par exemple).
CartOgraph’ est un outil dynamique : tous les tableaux, graphes et cartes sont interactifs. On peut télécharger et imprimer tous les objets graphiques (tableaux, graphes, cartes) affichés à l’écran. Toutes les données sont accompagnées de fiches descriptives : elles renseignent sur l’organisme responsable de la production de la donnée, le mode de calcul effectué, etc.