Archives pour le mot-clef ‘Transport par câble’

Le projet de Métrocâble avance…

Publié le 24 novembre 2017

Cliquez pour agrandir

La Métro avait lancé en 2013, des études préliminaires sur un projet de liaison par câble entre Sassenage et Saint Martin le Vinoux en passant par la Presqu’île. Comme c’est le SMTC qui a la compétence sur les transports collectifs, la Métro vient de le saisir pour qu’il prenne en main ce dossier : « Cette liaison permet de relier les lignes de tramway A, B et E du réseau de transports collectifs. Ce mode de déplacement innovant est particulièrement adapté à l’environnement de ce secteur très contraint par les franchissements du Drac, de l’Isère, de la voie ferrée, de l’A480, de la RN481 et des lignes à haute tension.

Avec un débit de 600, puis 1500 personnes par heure et par sens, 5 stations et des cabines de 10 à 15 places, les estimations de fréquentation produites lors des études préalables étaient de 5 000 voyageurs/jour à la mise en service et 8 500 voyageurs/jour à terme.


Lire le reste de cet article »

« La ville grandeur nature », encore un effort !

Publié le 15 janvier 2016

logo MétroLa Métro et la commune de Chamrousse avaient candidaté sur le projet « Démonstrateurs industriels pour la ville durable » qui avait été lancé le 8 octobre dernier lors de la préparation de la COP 21 par le ministère de l’écologie. Leur projet s’intitule « La ville grandeur nature » et vise l’intégration de l’offre de tourisme de Chamrousse avec la région métropolitaine, « en développant notamment la liaison par câble vers les stations de ski ; organisation de la coopération entre acteurs économiques pour une croissance durable ; expérimentation à l’échelle réelle de services innovants intégrés au sein d’une plate-forme de démonstration urbaine et territoriale. »

Le 23 décembre, sur 22 dossiers, seuls 11 ont été retenus et 5 devront être revus dont celui de la Métro, le dossier doit être complété avant le 15 février 2016.

Lire le reste de cet article »

Transport par câble, la loi va le faciliter en milieu urbain

Publié le 27 novembre 2015
Transport en commun par câble à Bolzano

Transport en commun par câble à Bolzano

L’ancienne loi qui datait du 8 juillet 1941 empêchait le survol par câble d’une propriété privée à moins de 50 mètres au-dessus du sol, ce qui bloquait la réalisation de nombreux projets, seul le recours à l’expropriation étant envisageable pour s’affranchir de cette limite, ce qui était très lourd et long.

En application de la loi relative à la transition énergétique, une ordonnance du 20 novembre 2015 rénove le cadre juridique applicable aux servitudes en faveur du transport public par câbles. Elle enrichit le code des transports d’une nouvelle partie qui va permettre l’implantation beaucoup plus facile des transports urbains par câble. Les projets actuels se trouvent notamment à Brest (mise en route en 2016) à Toulouse, Créteil, Grenoble et Orléans.

Lire le reste de cet article »

Transport par câble : Fontaine-Saint Martin le Vinoux

Publié le 31 juillet 2015
Transport en commun par câble à Bolzano

Transport en commun par câble à Bolzano

Le 3 juillet le conseil de la Métro a adopté les objectifs et les modalités d’organisation de la concertation préalable durant l’élaboration du projet de transport par câble (suivant l’article L 300-2 du code de l’urbanisme). Cette concertation est obligatoire pour les opérations d’aménagement ayant pour effet de modifier de façon substantielle le cadre de vie ou l’activité économique. Mais la loi n’encadre pas le contenu et les modalités de cette concertation qui sont laissés à l’appréciation du maitre d’ouvrage.

Le 20 décembre 2013, la Métro avait décidé d’avancer sur les études du projet de liaison par câble entre Fontaine, Sassenage, Grenoble et Saint Martin le Vinoux.

Lire le reste de cet article »

Avec le câble, ça déménage

Publié le 14 décembre 2013

M. Baïetto Président de la Métro défend bec et ongles le projet de téléphérique entre Fontaine et Vercors. Les réunions de concertation se sont multipliées ces derniers mois et ont donné lieu parfois à des réparties aussi loufoques qu’hallucinantes. Ainsi les auditeurs ont-ils entendu de la bouche du chef de projet câble de la Métro que pour rallier les gares sur le plateau du Vercors, les voyageurs pourraient utiliser des vélos électriques. C’est tellement évident que l’on se demande encore comment personne n’a pu y penser avant. Quoi de mieux en effet que des vélos électriques sur le plateau du Vercors en plein hiver quand on sait qu’il suffira de les équiper de chaînes !

Lire le reste de cet article »

A La Métro, le Président est touché par la grâce démocratique

Publié le 4 octobre 2013

Lors du conseil de la Métro du 27 septembre, le Président a surpris de nombreuses personnes. En général il explique à ceux qui manifesteraient quelques désaccords sur ses décisions : qu’il a été élu et que si on n’est pas content il ne faut pas le réélire. A propos du projet de téléphérique reliant la Métro au Vercors, le Président déclare : « On verra si l’opinion publique pense que c’est un bon projet. Si l’opinion publique dit non, on en tirera aussi les conséquences… on appelle ça la démocratie » ! Le président a été touché par la grâce pré-électorale.

Gilles Kuntz, élu Ecologie et solidarité à la Métro indique dans son billet d’humeur :

Lire le reste de cet article »

Ecomobilité et Grenoble 2030, parfait exemple de PPP, Pillage du Public par le Privé

Publié le 21 septembre 2013
Phosophore4

Une des images futuristes d’Eiffage

Ce 17 septembre M. Baietto avait invité 800 élus de la Métro (et aucun du conseil général ou régional, sans doute parce qu’il lui a échappé qu’ils gèrent des transports…) à prendre connaissance d’une présentation de l’étude de prospective urbaine commandée au “laboratoire Phosphore”, c’est-à-dire à Eiffage, grand groupe du BTP.

En ouverture M. Baietto a dit “après l’échec de la rocade Nord il fallait ouvrir de nouvelles pistes”. Certes, mais pourquoi avoir tant défendu un projet infaisable et archaïque, qui nous a fait prendre plusieurs années de retard pour avoir des transports performants adaptés aux enjeux de 2013 ?

Lire le reste de cet article »

Transport par câble, tout le monde (ou presque) en veut

Publié le 15 septembre 2013
Aujourd'hui Medellin, demain Grenoble ? (tous droits réservés)

Aujourd’hui Medellin, demain Grenoble ? (tous droits réservés)

Il serait temps de redéfinir une politique publique cohérente au sujet du transport par câble dans l’agglomération. Un peu de cohérence et de démocratie seraient bienvenues, car tout projet ne peut se mener au gré des humeurs de Marc Baïetto, président de la Métro. On attend toujours le PDU (Plan de Déplacements Urbain) qui justement devrait donner une cohérence d’ensemble à la politique des transports urbains. Retour en arrière.

Un premier projet de Gières à Chamrousse en passant par St Martin d’Uriage avait suscité une vive réaction des habitants. Il a finalement été retiré, mais il pourrait revenir. Le Président de la Métro estimant en priorité qu’il faut relier l’agglomération aux montagnes, le maire de Sarcenas en Chartreuse verrait bien, lui, un téléphérique montant au col de Porte .

Les services de la Métro et du SMTC avaient étudié divers projets dont celui reliant la Gare de Brignoud à Crolles mais il ne paraissait pas suffisamment pertinent. Puis ils ont étudié une liaison Fontaine, le Polygone, St Martin le Vinoux, en liaison avec les lignes de tram A, B et E.

Lire le reste de cet article »

Téléphérique Fontaine-Vercors, suite…

Publié le 1 juin 2012

Aujourd'hui Medellin, demain Grenoble ? (tous droits réservés)

Certains lecteurs estiment que nous ne sommes pas assez enthousiastes sur le projet de téléphérique Fontaine, Saint Nizier, Lans en Vercors, lancé très médiatiquement par M. Baïetto président de la Métro, tout seul.

Pour être clairs, nous sommes partisans d’un développement rapide des alternatives à la voiture, notamment pour les déplacements pendulaires (domicile-travail) entre l’agglomération et les zones périurbaines ; et surtout de l’arrêt des projets routiers (élargissement de l’A480 ou la relance par la droite et la Chambre de Commerce d’un contournement nord de l’agglomération).

Le transport par câble peut être une bonne solution, à condition que les dossiers soient mis correctement au débat public sans effets d’annonce de tel ou tel responsable politique. Les citoyens sont des adultes et doivent pouvoir donner leur point de vue en amont des décisions, surtout quand elles concernent la vie quotidienne et l’avenir d’un territoire.

Lire le reste de cet article »

L’ego sans alter

Publié le 18 mai 2012

A.Vallini, Président du Conseil général avait en son temps décidé, seul, de prendre la maîtrise d’ouvrage de feu la rocade nord, en lieu et place de l’Etat. Coutumier du fait, il récidivait récemment en proposant la participation financière conséquente du Conseil général à l’élargissement de l’A 480, compétence de l’Etat, dans le même temps où était décidé l’abandon de la gratuité pour les transports scolaires dès la rentrée 2012.

De son côté, M. Baïetto, Président de la Métro vient soudainement de s’enticher du transport par câble. Et pour le prouver, il annonce le début des travaux d’un transport par câble entre Grenoble et le Vercors au 2ème semestre 2013. Que le Vercors dépasse la zone de compétence de la Métro ne semble pas le gêner. Que la Métro n’ait pas la compétence transport, mais le SMTC, peu lui importe. Qu’il n’existe aucune coordination sur le sujet entre les services de la Métro et ceux du Conseil général (dont c’est pourtant la compétence) ne l’inquiète pas plus. Qu’enfin aucun débat public n’ait été mené sur cette question importante des transports dans l’agglomération grenobloise par les deux collectivités concernées (Conseil général et Métro) en dit long sur l’idée que chaque exécutif se fait de l’exercice du pouvoir.

Lire le reste de cet article »

Les visions d’avenir du Président de la Métro : attention à l’indigestion

Publié le 18 mai 2012

Le Président de la Métro a fait le point sur les grands dossiers d’avenir de l’agglomération (DL du 11 mai 2012) : la ZAPA, Alpexpo, le téléphérique vers le Vercors et des nouvelles compétences. Attention à l’indigestion financière.

La ZAPA (Zone d’actions prioritaires pour l’air)

« La ZAPA, il faut y aller, mais sans pénaliser l’activité économique ni les habitants. On a un an de boulot avant de commencer à dire les choses publiquement, car il faut prendre une décision qui n’amène pas à un rejet ». Donc on prépare tout discrètement et on exposera au bon peuple les solutions qui feront son bonheur. Ce n’est pas un modèle de démocratie locale. La Métro a commandé un sondage mais le Président ne se pose même pas la question du débat public préalable à une telle expérimentation. Les 3 communes (Grenoble, La Tronche et Saint Martin d’Hères) qui vont voir l’expérimentation de la ZAPA sur une partie de leur territoire devraient pendre les devants et organiser l’information et le débat sur cette épineuse question. La Métro devrait mettre au débat public les différents scénarios et les compensations qu’elle va pouvoir apporter à ceux qui se verraient interdire de circuler dans la ZAPA.

 

Lire le reste de cet article »

La Métro mal câblée

Publié le 6 avril 2012

Aujourd'hui Medellin, demain Grenoble ? (tous droits réservés)

Le 19 mars lors d’une conférence de presse, le président de la Métro annonce le lancement d’un transport par câble qui reliera le terminus du tram A (La Poya), à Saint Nizier et Lans en Vercors, alors qu’aucun débat préalable n’a eu lieu sur ce sujet dans les collectivités intéressées. Encore une fois ce sont les exécutifs, en petit comité, qui décident, les assemblées délibérantes n’ayant qu’à entériner les décisions des chefs. Drôle de démocratie…

Cette conférence de presse était organisée par M. Baïetto et P. Buisson, président de la communauté de communes du massif du Vercors (CCMV). M. Issindou, le Président du SMTC y participait et au tout dernier moment est apparu le vice président du Conseil général chargé des…routes! (sic)

La CCMV regroupe 7 communes : Villard de Lans, Lans, Saint-Nizier, Méaudre, Autrans, Corrençon, Engins. Le Président de la CCMV a déclaré que les maires des 7 communes sont favorables à ce projet. Mais qu’en ont dit les conseils municipaux ?

Relier le plateau du Vercors à une ligne de tram allant au centre ville est une bonne idée et tout transfert de l’automobile sur un transport public diminuera la pollution, les gaz à effet de serre, les accidents. Mais les inconvénients, car il y en a, sont aussi à prendre en compte.

Présentation du projet

Le téléphérique aurait 3 stations : La Poya (Fontaine), Saint Nizier et Lans soit 10 km. A la vitesse de 20 km/h il mettrait 29 mn (13 + 16) pour faire le trajet. En temps de parcours il serait très compétitif entre Saint Nizier et Fontaine, moins entre Lans et Saint Nizier. Il pourrait transporter 2 400 personnes à l’heure avec des cabines toutes les 30 secondes.

Lire le reste de cet article »