Archives pour le mot-clef ‘hightech’

Est-ce que les investissements sur la Presqu’île ont multiplié les emplois ? Non !

Publié le 13 juillet 2017

Vue du polygone scientifique (tous droits réservés)

Entre 2010 et 2015, les dépenses d’aménagement liées au projet GIANT ont atteint 437 millions d’euros. Quels ont été les effets économiques de ces investissements ? C’est une bonne initiative qu’a prise le Comité stratégique emploi formation du bassin grenoblois de demander à l’Institut d’Etudes Sociales (IES) de la Faculté d’Economie de Grenoble de l’Université Grenoble-Alpes d’étudier les « Effets économiques des investissements de GIANT – 2010-2015 ». Ce sont deux chercheurs du Centre de recherche en économie de Grenoble (CREG) qui ont accompli ce travail, P. Lacour et M. Rocca. Leur travail a fait l’objet d’une publication en mars 2017.

Une des constations faite par les chercheurs est que « malgré l’importance relative des sommes dépensées sur la période (437 millions d’euros), il ne peut être détecté d’effet multiplicateur de ces dépenses qui se manifesterait par des créations nettes d’emplois directement induits par la réalisation de ces investissements » et ils ajoutent que « la présentation d’effets multiplicateurs d’investissements relève davantage des argumentaires permettant de justifier les opérations que d’une mesure avérée. »

Enfin les choses sont dites, les élus et institutions qui ont vanté les mérites de ces investissements importants au nom du ruissellement sur l’économie locale sont pris en défaut mais malheureusement les dégâts sont faits et le coût pour la collectivité est énorme (80 M€ environ pour l’équilibre de la ZAC) pour des résultats plutôt décevants. La Ville fait maintenant le maximum pour alléger la facture mais les coups sont partis. Merci Mme Fioraso, MM. Destot, Siebert et autres acteurs de ce gâchis. Il y avait d’autres choses à faire pour développer la recherche et l’enseignement supérieur que ces dépenses excessives.

Lire le reste de cet article »

Ouverture des données sur les subventions

Publié le 2 juin 2017

La loi pour une République numérique du 7 octobre 2016 a établi l’ouverture des données relatives aux subventions faisant l’objet d’une convention. Un décret vient de préciser les modalités de leur diffusion : « décret n° 2017-779 du 5 mai 2017 relatif à l’accès sous forme électronique aux données essentielles des conventions de subvention ». L’établissement d’une convention est obligatoire lorsque la subvention dépasse le montant annuel de 23.000 euros. Ce règlement s’applique aux conventions de subvention signées à compter du 1er août 2017.

Les données essentielles sont assez détaillées :

Lire le reste de cet article »

Les personnels de ST cherchent un bon PDG sur « le Bon Coin » !

Publié le 13 mai 2016

STMicroEn janvier 2016, la direction de la multinationale ST Microelectronics a décidé de se retirer du marché des décodeurs numériques ce qui conduit à la suppression de 1400 emplois, dont 430 en France, principalement à Grenoble. Les syndicats mobilisent les personnels en demandant à l’Etat (actionnaire) notamment le remplacement de la direction actuelle qui mène une politique selon eux contraire à l’intérêt de l’entreprise et de ses salariés. Pour animer cette revendication, le syndicat CGT de ST Grenoble a mis le 26 avril une annonce sur « le Bon Coin » pour chercher un PDG qui porte vraiment les valeurs de l’entreprise. »

Lire ici.
Le syndicat vient d’écrire aux élus pour leur faire part des inquiétudes des salariés et de leurs propositions pour un changement profond de stratégie industrielle.

Lire le reste de cet article »

Vœu à la métropole sur le compteur Linky

Publié le 8 avril 2016

LinkyLe 1er avril le Conseil de la métropole a adopté un vœu sur le déploiement des compteurs Linky prenant en compte les réponses d’ERDF à certaines questions. Rappelons que sur l’agglomération il y a deux autorités organisatrices de la distribution de l’électricité : la métropole et le SEDI (Syndicat des Energies du Département de l’Isère) qui sont les propriétaires des compteurs électriques installés par les concessionnaires distributeurs qui sont ERDF pour la plupart des communes de la Métro et GEG pour Grenoble. Actuellement GEG n’a pas choisi le type de compteur communicant qui sera installé sur le territoire de Grenoble. La Métro devra choisir le compteur qui sera installé à Séchilienne, dont la distribution est en régie.

L’installation des compteurs communicants est imposée par la loi au concessionnaire ; certaines caractéristiques sont imposées mais le concessionnaire a une liberté dans le choix du modèle à installer. ERDF a fait le choix du compteur Linky.

Lire le reste de cet article »

Suppression d’emplois à ST Microelectronics… La bourse jubile

Publié le 29 janvier 2016

STMicroLa direction de St Microelectronics annonce 1400 suppressions d’emplois dont 430 en France (et de nombreux à Grenoble) ; immédiatement la valeur de l’action monte de 3,13 % à Paris, merci pour les actionnaires. Rappelons que les aides publiques étaient liées à la création d’emplois. Verra t’on ST rembourser ces aides qui ont jusqu’à présent permis à ST de payer des dividendes à ses actionnaires dont l’Etat !

La division « Digital Product Group (DPG) » qui produit des décodeurs numériques pour la télévision et internet va arrêter la plupart de ses activités et certaines sont implantées à Grenoble sur le Polygone scientifique. Vu l’ampleur des suppressions de postes, 1400 sur les 2000 existants, il faut craindre des licenciements secs.

Lire le reste de cet article »

ST Microelectronics entre Maxi-licenciements et Giga-dividendes

Publié le 23 octobre 2015

STMicro CrollesLors de la session du Conseil Région Rhône-Alpes du 15 octobre, dernière session du mandat, les élus EELV, PG et Ensemble ont défendu un vœu de soutien aux salariés de ST Microelectronics menacés par un plan social et dénoncer l’absence dramatique de stratégie industrielle pour nos territoires. Alors que ST prépare des licenciements massifs, elle verse des dividendes excessivement élevés à ses actionnaires, y compris en cas de résultats négatifs ! Priorité au capital, le social dans le wagon de queue !

Pierre Mériaux, élu régional a défendu ce vœu en expliquant :

Lire le reste de cet article »

Graves menaces sur l’emploi à ST Microelectronics

Publié le 25 septembre 2015

STMicroLes personnels de ST Micro, de Crolles et de Grenoble sont très inquiets pour l’emploi. Différents scénarios évoqués par la direction indiquent des réductions importantes de plusieurs centaines d’emploi qui toucheraient les sites de Crolles et surtout de Grenoble où il y a le plus de personnels dans l’activité numérique qui est visée. L’intersyndicale organise des pétitions et des manifestations pour protester contre ces menaces.

Le Rassemblement citoyen écologique solidaire 2015, qui présente une liste aux prochaines élections régionales (soutenu par : EELV, Parti de Gauche, Nouvelle Donne, Ensemble, Nouvelle Gauche Socialiste) a réagi par un communiqué :

Lire le reste de cet article »