Archives de février 2014

Rendez-vous citoyens : débat sur la sécurité, ateliers d’écriture

Publié le 22 février 2014

cafeCitoyenRendez-vous de débat avec les citoyens proposés cette semaine par le Rassemblement Grenoble une ville pour tous, à la Maison du rassemblement, 3bis rue Lafayette, à Grenoble

Café citoyen

Sécurité, insécurité… arrêter la démagogie, préférer des solutions efficaces
Mercredi 26/02 (attention : changement de date !), de 18h30 à 20h

Depuis le « discours de Grenoble » de 2010, Grenoble est connue en France pour de bien mauvaises raisons. Les questions de sécurité ne peuvent pas être éludées. Armement de policiers municipaux (fausse solution, vrai problème ?), vidéosurveillance (dite vidéoprotection bien qu’elle ne protège évidemment personne), classement en ZSP, offre insuffisante de travail d’intérêt général pour que cette peine alternative à la prison soit suffisamment développée, médiation, prévention, formation, éducation… Parlons sécurité et sentiment d’insécurité à Grenoble, sans angélisme mais aussi sans caricature.

Réunion animée par Maitre Claude Coutaz, avocat et Raphaël Grandfils, magistrat, délégué régional de Paris pour le syndicat de la magistrature.

 

Les ateliers d’écriture de la ville pour tous

Le Rassemblement “Grenoble une ville pour tous” et Christine Duminy-Sauzeau, spécialiste des ateliers d’écriture de campagne, nous font le plaisir de proposer deux ateliers d’écriture les jeudis 27 février et 13 mars de 18h à 20 :

sur le thème « Grenoble, une ville pour tous », « une ville à taille humaine » : apportez vos mots à cette pratique artistique du langage ! Venez nombreux, aucun pré-requis n’est demandé. Ces ateliers d’écriture sont l’occasion d’échanger dans un cadre de création sur les idéaux qui nous rassemblent, de donner de la force poétique à nos idées. Avec « Une ville par tous », c’est la culture pour tous mais aussi par tous !

Grenoble une ville pour tous : 120 engagements pour Grenoble

Publié le 22 février 2014

ProjetGrenobleUneVillePourTousVignetteLe projet de la liste du Rassemblement citoyen, de la gauche et des écologistes : une invitation au débat sur l’avenir de Grenoble.

Eric Piolle a présenté vendredi le projet de la liste « Grenoble une ville pour tous ». Sur la forme, il y a une grande différence avec le projet du PS : très peu de discours et beaucoup d’engagements concrets, et sur le fond de vraies différences démontrant qu’il y a là une vraie proposition citoyenne de gauche et écologiste qui offre l’alternative à la majorité sortante. Il ne s’agit pas d’un document figé et exhaustif, au contraire c’est l’invitation au débat et à la construction avec les habitants de l’avenir de Grenoble.

Les principaux points de rupture avec la liste des sortants :

Lire le reste de cet article »

Les finances locales dans le projet municipal du PS : la double peine

Publié le 22 février 2014

tirelireDans le projet de J. Safar 2 (PS) il manque un avertissement au lecteur rappelant que Safar 1 n’avait pas tenu les promesses de 2008, notamment sur les impôts, et qu’en conséquence il n’est pas plus engagé par celles qu’il fait en 2014.

Une lecture rapide peut faire croire que la liste PS propose une diminution de la taxe foncière pour le contribuable grenoblois. Malheureusement ce n’est pas si simple que ça.

En fait le seul engagement écrit c’est la stabilité de la somme des taux des impôts (pris sur les ménages) de la Métro et de Grenoble. C’est « le pacte fiscal républicain ».

S’il y a des dépenses transférées de la ville à l’agglo, alors il pourra y avoir baisse de la taxe foncière à Grenoble, mais évidement augmentation égale coté Métro. Donc pour le contribuable cela ne changera rien sur sa feuille d’impôt local. Il y aura diminution d’une colonne et augmentation de l’autre, donc la même somme à payer.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne : corrompu, attente à droite, accord PC / PS, vieilles rengaines

Publié le 22 février 2014

Contrairement à ce que nous avions indiqué, M. Chamussy a bien remplacé le candidat manquant sur sa liste par A. Xiberas, qui était candidat UMP aux cantonales de 2011 à Grenoble. M. Chamussy se félicite de la présence de l’ancien maire A. Carignon sur sa liste : “Il a été le maire, il a un regard et une expérience et a toute sa place sur ma liste de 59 personnes”. Effectivement il a une expérience d’avoir mis la ville en état de quasi faillite et d’avoir vendu les services publics à de puissants intérêts privés. On avait cru comprendre que la tête de liste de l’UMP ne voulait pas trop voir l’ancien maire sur sa liste, il semble avoir évolué et trouve cela bien…

Lire le reste de cet article »

Gaspillages d’argent public : quelques exemples

Publié le 22 février 2014

tirelireIl y a de nombreuses formes de gaspillage d’argent public :

  • les dépenses qui ne servent pas l’amélioration des services publics. Par exemple la préparation de la candidature aux JO de 2018, le stade des Alpes et son parking inutile, les dépenses de propagande (Grenoble Factory), le train de vie exagéré de certains élus… Tout le monde le sait bien et une gestion rigoureuse de la ville permettrait de substantielles économies ;

Lire le reste de cet article »

Accessibilité : les chicanes non règlementaires restent !

Publié le 22 février 2014

Que voulaient les représentants d’une association de personnes handicapées (Cdthed), à qui on a refusé d’assister au dernier conseil municipal le 10 février ?

Pour endiguer la circulation des deux roues motorisées dans certains espaces publics, la Ville de Grenoble a installé des chicanes mobiles. Le problème de ces chicanes est qu’elles peuvent entraver voir interdire l’accès de ces espaces publics à des personnes handicapées se déplaçant en fauteuil électrique.

En 2009, la préfecture a accordé une dérogation pour ces chicanes mobiles avec un modèle type à la clef dont l’amplitude d’ouverture était de 1,30 mètre.

Lire le reste de cet article »

Des panneaux publicitaires à supprimer

Publié le 22 février 2014

L’association « Paysages de France » proteste contre les implantations de grands panneaux publicitaires à Grenoble qui défigurent l’environnement, et demande de les enlever. Leur communiqué annonce une action le vendredi 28 février :

« Un nouveau panneau publicitaire scellé au sol de grand format, éclairé et défilant, a été récemment installé dans un espace arboré et paysagé, situé dans le périmètre de l’Aire de mise en valeur du patrimoine et de l’architecture (AVAP) de Grenoble.

Lire le reste de cet article »

Rendez-vous citoyens du Rassemblement Grenoble une ville pour tous

Publié le 15 février 2014

cafeCitoyen3 nouveaux rendez-vous de débat avec les citoyens sont proposés cette semaine par le Rassemblement Grenoble une ville pour tous.

Café citoyens

Les deux premiers cafés, sur les services publics et la transition énergétique, ont rassemblé de nombreux citoyens soucieux du renouveau des politiques publiques. Les suivants devraient connaître le même succès et aider à la construction de solutions innovantes pour muscler l’action publique locale dans cette période difficile dominée par les politiques d’austérités.

Lundi 17 février 18 h 30 – 20 h Des politiques éducatives enfin au service des élèves ?

Au cœur des préoccupations des familles et des compétences de la Ville, les politiques éducatives, qu’elles soient scolaires ou de loisirs, soulèvent de nombreux débats à Grenoble : quels moyens ? quelle organisation des rythmes scolaires ? quel travail des associations d¹éducations populaires ? Quel fonctionnement pour que les différents acteurs éducatifs travaillent ensemble efficacement afin d’offrir la plus large offre éducative de qualité aux enfants de Grenoble ?
Réunion animée par A. Denoyelle et E. Carroz

Mardi 18 février 18 h 30- 20 h L’hôpital et la santé au péril de l’austérité

Quelles sont les conséquences de la loi Bachelot ? Les médecins sont-ils en passe de perdre leur indépendance ? Après les dernières déclarations du Président de la République et les 5 milliards d’économie prévue dans les hôpitaux, y a-t-il une stratégie nationale de santé ? Quelles conséquences à Grenoble ?…
Réunion animée par R. Briot (TIMC-IMAG)

Jeudi 20/02 Table ronde 18h – 20h : Quelles politiques municipales pour l’accueil et les droits des étrangers et les demandeurs d’asile

Clôture de la table ronde à 20h par un pot de l’amitié.

Introduction par Elisa Martin et Bernard Macret. Présentation des associations présentes, partage des éléments de diagnostic, puis débat avec la salle sur les changements à engager dans les politiques publiques locales.

Pollution atmosphérique : l’Etat fait du sur-place et nous on tousse !

Publié le 15 février 2014
Pollution sur la cuvette grenobloise (photos GK)

Pollution sur la cuvette grenobloise (photos GK)

D’anciens élus écologistes à la ville et à la Métro, Vincent Fristot et Raymond Avrillier, accompagnés d’Eric Piolle pour le Rassemblement Grenoble une ville pour tous, ont réagit au rapport de la commission d’enquête sur le projet de PPA (Plan de Protection de l’Atmosphère). Voici le résumé qu’ils ont présenté à la presse de l’analyse de ce rapport très critique sur la faiblesse des actions prévues par l’Etat. Les collectivités ont été particulièrement absentes sur cette question, et notamment la ville de Grenoble qui ne s’est pas du tout mobilisée. La lutte contre la pollution atmosphérique, responsable de morts prématurés et de nombreuses maladies, sera une des priorités de la prochaine majorité citoyenne de gauche et écologiste.

La commission d’enquête porte un jugement critique sur le projet de PPA de la région grenobloise et demande au Préfet de substantielles améliorations

Lire le reste de cet article »

J. Safar, ou la fausse démocratie

Publié le 15 février 2014

Comment faire semblant d’avoir une analyse indépendante sur son bilan et valoriser son programme ? Voici comment fonctionne J. Safar : demander à deux personnalités qualifiées d’indépendantes de réunir un groupe de travail (dont les noms des participants sont restés secrets…) pour donner des pistes sur l’avenir de la ville. Il aurait été intéressant d’avoir sur ces questions un débat contradictoire qui aurait permis d’éclairer les citoyens. Mais cela ne fait pas partie de la culture de la majorité sortante qui estime avoir toujours raison et qui a été incapable de présenter différents scénarios dans ses projets.

Lire le reste de cet article »

La librairie Arthaud sauvée, pourvu que ça dure !

Publié le 15 février 2014

La mobilisation en faveur d’Arthaud a évité la liquidation. Le tribunal de commerce de Paris a choisi un repreneur pour la librairie Arthaud. Il s’agit de la maison d’édition parisienne « Rue des écoles ». Il s’agit d’une société au capital de 4,1 M€ qui a fait 3,4 M€ de chiffre d’affaire en 2012 avec un résultat net de 0,2 M€, donc qui a une assise financière correcte. Le Tribunal a choisi cette proposition plutôt que celle de la reprise en SCOP au vu de ses capacités financières plus solides.

Partie intégrante du patrimoine grenoblois, nous espérons que la librairie puisse continuer à vivre avec tout son personnel et à offrir aux Grenoblois les services essentiels qu’elle remplissait.

Ce qui se passe en Tunisie nous intéresse…

Publié le 15 février 2014

Une réunion publique est organisée par le Front populaire de Tunise et le Parti de gauche Isère pour célébrer le 3ème anniversaire de la Révolution. En présence de MONGI RAHOUI, Député à l’Assemblée nationale Constituante, membre du bureau politique du WATED UNI et membre du Front populaire.

Lundi 17 février 2014 à 20h00, Maison des Associations, 2 rue Berthe de Boissieux, Grenoble

Lire le reste de cet article »

Un maire montagnard s’en va, un autre arrive !

Publié le 15 février 2014
EricpiolleFB

Eric Piolle

Le maire sortant a beaucoup insisté dans son dernier discours du mandat sur l’importance de la montagne et de la pratique de l’alpinisme. Que l’on se rassure, cela ne sera pas oublié dans le prochain mandat : candidat porte très bien cette culture et cette pratique, c’est Eric Piolle candidat du rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes, qui et venu faire ses études à Grenoble pour la montagne. Il a déclaré : « On quitte un maire montagnard, mais on va en trouver un autre » !

Politique politicienne : attente à droite, JO, promesses de campagne

Publié le 15 février 2014

A droite, on attend… Toujours sans nouvelles du 59 ème candidat sur la liste de l’UMP de M. Chamussy. Qui va remplacer le démissionnaire ? Toujours sans nouvelles de la liste de D. Bonzy qui arpente seul les rues de Grenoble,ou de celle de de Longevialle et du Front national. Y aurait-il des difficultés de dernière minute ?

Le candidat de droite, Ph. de Longevialle s’est permis une attaque personnelle contre le Président de l’Union de Quartier Berriat parce qu’il n’était pas invité à un débat lors de l’assemblée générale de l’Union de quartier. Cette dernière a invité les listes qui ont rendu public leurs 59 candidat-e-s, ce que n’a toujours pas fait de Longevialle. Ce candidat est un spécialiste des fausses informations et des coups bas, il avait été exclu du Modem pour avoir fait un faux courriel mettant en cause un de ces concurrents. Ce comportement inadmissible n’a pas eu l’air de poser de problème à la liste Safar, il faut dire que de Longevialle est un pilier de la majorité sortante et qu’il a été fortement soutenu par le PS durant tout le mandat.

Lire le reste de cet article »

Les justes revendications des pompiers professionnels de l’Isère

Publié le 15 février 2014

Les sapeurs-pompiers sont venus au conseil municipal de Grenoble le 10 février exprimer leurs revendications durant une suspension de séance. Ils demandent notamment le maintien des 1540 heures de travail annuelles, le départ du Président du Conseil d’administration du SDIS, M. Gaujour, conseiller général ; et des deux colonels, MM. Enard et Glazian, directeur et directeur adjoint du SDIS38. Et de réserver un emploi au SDIS pour leur collègue Quentin qui a perdu un œil lors de la manifestation réprimée avec violence. Mais que fait donc le Président PS du Conseil général de l’Isère ?

G. Fioraso veut former les futurs patrons dès la maternelle !

Publié le 15 février 2014

Ce n’est plus le « parler bambin », c’est le « parler patron » qu’on va enseigner dans les crèches à Grenoble et  les écoles maternelles ! Ils sont devenus fous au PS et au gouvernement !

Lors de l’édition 2014 du Salon des entrepreneurs, la ministre de l’enseignement supérieur a déclaré vouloir insuffler l’envie d’entreprendre le plus tôt possible et même « dès l’école maternelle ».

Lire le reste de cet article »

Une association pour défendre et restaurer la tour Perret

Publié le 15 février 2014

etatTourPerret2013Une association vient de naitre : “Ensemble pour la tour Perret de Grenoble” dont le but est :

  • de promouvoir la sauvegarde et la restauration de la Tour Perret
  • faire connaitre son histoire et son intérêt patrimonial
  • de veiller et contribuer à sa remise en valeur

Son siège social est au 10 rue Chenoise à Grenoble.

La ville est sale, suite

Publié le 15 février 2014

La présidente et le directeur de la Régie de Quartier de la Villeneuve et du Village Olympique, qui ont lu avec intérêt notre article sur la ville sale du 5 janvier, entendent rectifier ce qui est selon eux des erreurs commises dans certains commentaires d’habitants réagissant à cet article, en particulier à propos du Village Olympique (voir les réactions du 10 janvier des habitants à notre article), nous publions ci-dessous leurs remarques. Nous les avons transmises aux habitants concernés, qui y répondent à leur tour ci-après. Ces échanges montrent bien la nécessité d’une réflexion collective pour élaborer des solutions communes.

Lire le reste de cet article »

Le dernier conseil municipal de ce mandat… distribution des prix!

Publié le 8 février 2014

Lundi 10 février à 17 h à l’Hôtel de Ville aura lieu le dernier conseil municipal du mandat 2008-2014.

Ce sera essentiellement une distribution de subventions aux associations et autres structures. A noter un récapitulatif des subventions que la majorité municipale a généreusement distribuées récemment à des entreprises pour des opérations d’innovations dans le cadre des pôles de compétitivité. Rappelons que ce n’est pas à la ville de financer ces opérations. Pour 19 projets, la ville s’est engagée à subventionner des entreprises privées à hauteur de la bagatelle de 3,1 millions d’euros. C’est un peu le résumé de ce mandat : distribution très généreuse de l’argent public sans aucune contrepartie. Cet argent aurait pu être beaucoup mieux utilisé pour l’amélioration de la vie quotidienne des habitants à qui on explique que les temps sont durs et qu’il n’y a plus d’argent.

Vivement une nouvelle majorité : citoyenne, de gauche et écologiste.  Heureusement une liste porte ces valeurs, la liste du Rassemblement “Grenoble une ville pour tous” menée par Eric Piolle.

A noter qu’une manifestation aura lieu à partir de 16 h 30 à l’appel du Comité pour le Droit au Travail des Handicapés et l’Égalité des Droits (CDTHED), pour protester contre la présence depuis 5 ans de chicanes (barrières sélectives) installées sur certains espaces piétons, et le refus du maire de permettre à cette association d’évoquer cette gène importante en début de conseil municipal.

Café citoyen du Rassemblement : réflexion sur la transition énergétique

Publié le 8 février 2014

GrenobleUneVillePourTousAprès le premier café citoyen sur les services publics qui a connu un fort succès, voici le 2e rendez-vous :

mardi 11 février à 18 h 30 : réflexion sur la transition énergétique à Grenoble et l’agglomération, à la Maison du Rassemblement, 3bis rue Lafayette à Grenoble

Ce café sera animé par Vincent Fristot, ancien conseiller municipal et communautaire, ancien président de la Compagnie de chauffage (de 1995 à 2001), puis de la Régie des Eaux (de 2000 à 2008) et candidat sur la liste du Rassemblement.

Hausse des coûts de l’énergie, raréfaction des ressources, pollutions, climat et déchets nucléaires, n’avons-nous pas d’autre choix ? Des réponses existent ! Dans l’agglomération grenobloise comment développer les économies d’énergie (sobriété et efficacité énergétique) ? Les énergies renouvelables ? Quelles réformes nécessaires dans les services publics locaux (distribution de l’électricité et du gaz, chauffage urbain intercommunal notamment) ?