Archives de novembre 2013

Le bon choix en énerve certains

Publié le 16 novembre 2013

En réaction aux déclarations de A. Dontaine, responsable du PG grenoblois, annonçant que ce mouvement rejoignait officiellement le Rassemblement “Grenoble une ville pour tous !”, le Président des élus PS et apparentés à Grenoble feint de s’interroger :

« PG et EELV/ADES : ensemble peut-être mais pour faire quoi ? » Derrière cette question posée dans un communiqué par A. Djellal il y a la morgue qui a prévalu tout un long de ce mandat municipal. Car à l’instar des projets qu’elle a imposé aux Grenoblois, cette majorité municipale considère qu’il n’y a pas d’autres alternatives que la sienne.

appelAuRassemblement2014
Alors « ensemble pour quoi faire ? » mais exactement ce que vous n’avez pas su ou voulu faire M. Djellal ! Ouvrir grand les portes, donner de l’air frais à cette ville, bannir les politiques de prestige, faire entrer dans les faits la démocratie, travailler avec le Rassemblement et tous les habitants sans exclusive à construire une ville à échelle humaine, avec pour préoccupation première l’amélioration concrète de la vie quotidienne, bref ! une ville pour tous !

Lire le reste de cet article »

Débat d’orientation budgétaire, la continuité sans changement

Publié le 16 novembre 2013

tirelireLundi 18 novembre le conseil municipal va débuter par le débat d’orientation budgétaire (DOB) qui donne les grandes lignes du budget 2014 qui sera voté le 16 décembre.

J. Safar va présenter des orientations qui sont dans l’absolue continuité de tout ce qui a été fait durant ce mandat. Aucune remise en cause de la pression fiscale, pas d’économies qui auraient permis d’alléger un peu les impôts locaux, même politique d’investissement qui fait la part belle à des grands projets très contestés et aides économiques (sans contreparties en création d ‘emplois) qui ne sont pas du rôle d’une commune. Pas de dénonciation de la politique d’austérité du gouvernement qui va diminuer les dotations de l’Etat aux communes comme jamais auparavant !

Evidemment pas de débat public préalable à ces grandes orientations. A l’avenir, il faudra faire un grand effort pour débattre publiquement du budget avant les décisions et informer et éclairer les citoyens désireux de comprendre les choix possibles.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne : éclatements de tous bords

Publié le 16 novembre 2013

La situation grenobloise se caractérise par de multiples éclatements avant les recompositions imposées par le système électoral. Pour avoir des élus il faut obtenir soit 10 % des voix pour se maintenir au 2ème tour, soit plus de 5% pour fusionner avec une liste pour le second tour. Atteindre 5% des suffrages exprimés n’est pas si facile, d’où les grandes manœuvres avant les dépôts des listes pour trouver son point de chute.

Lire le reste de cet article »

Le président du Conseil général et la biodiversité

Publié le 16 novembre 2013

On ne lit jamais assez les publications du conseil général. Le sujet principal du numéro d’Isère magazine de novembre de 2013 est consacré à l’agriculture et au métier d’agriculteur.

Le président du conseil général A. Vallini dans son édito, nous dit que « les Français ont toujours entretenu un lien fort avec la terre qui les nourrit »… « La France reste la première puissance agricole européenne, les terres, devenues un enjeu spéculatif, disparaissent sous le béton. »… « En Isère, l’agriculture de demain se prépare aujourd’hui car l’avenir aussi est dans le pré. »

Ce constat que René Dumont a fait dans les années 1970, est aujourd’hui, fortement relayé par un autre agronome de Rhône Alpes, … qui s’efforce de transmettre aux générations futures qu’il leur faut tout mettre en œuvre pour que la Terre puisse continuer à nourrir ses enfants. Mais pour cela, il est indispensable de préserver la biodiversité, c’est grâce à cela que la terre se régénère pour continuer à produire des céréales, faire pousser l’herbe sur les prairies… Donc protéger la faune c’est protéger la flore et les herbacés.

Mais voilà, le Président du Conseil général quelques pages après son édito, « dénonce les entraves à l’action ».

Lire le reste de cet article »

Débat : Impact du nucléaire sur notre santé

Publié le 16 novembre 2013

Le réseau Sortir du Nucléaire Isère organise une conférence débat  avec Abraham Behar, biophysicien et médecin, président de l’Association française des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire, sur les impacts de la radioactivité sur notre santé.

Le vendredi 29 novembre 2013 à 16H à ALPEXPO, Salon Naturissima (entrée 4 ou 6 euros).

La politique, la vraie : débats avec les habitants par le rassemblement « Grenoble une ville pour tous »

Publié le 9 novembre 2013

appelAuRassemblement2014

Le large rassemblement des Grenoblois « Grenoble une ville pour tous » va débattre durant le mois de novembre avec les Grenoblois en leur présentant ses premières propositions et les interrogera sur le thème : « Et si vous étiez maire, que feriez vous ? »

Première réunion : Mercredi 13 novembre 20 h : Villeneuve, salle 150 en face du patio
97 galerie de l’Arlequin / tram A, arrêt Arlequin

Ce rassemblement a vocation à réunir toutes les femmes et tous les hommes qui se reconnaissent dans les valeurs citoyennes, républicaines, de renouveau démocratique, d’une gauche solidaire et d’une écologie populaire créatrice de solutions.

Il propose de sortir des impasses et des vieilles recettes de la majorité socialiste sortante, de repousser les fausses solutions de la droite disqualifiée par le retour de l’ancien Maire condamné pour corruption et de refuser les propositions nauséabondes du Front National. Voila des bases d’une nouvelle majorité innovante et porteuse d’un renouveau démocratique !

Pour toutes informations sur les réunions et contact : http://grenoble2014.org

Politique politicienne : pédalage à droite, moulinage au PS

Publié le 9 novembre 2013

A droite on s’éclate : M. Chamussy essaye de montrer qu’il partira de toutes façons en louant un local de campagne. Réponse du berger à la bergère : le trio Peyrin, Piton et Carignon décident de tenir des permanences dans un local situé en face du siège de l’UMP, et traitent Chamussy de diviseur. Dumolard veut apparaître comme chef de file d’une liste indépendante alors qu’il est bien marqué à droite et critique Bonzy qui vient manger à son râtelier en se présentant comme société civile.

Lire le reste de cet article »

Bilan municipal par les élus « Ecologie et Solidarité »

Publié le 9 novembre 2013

nov13LettresGESDans leur dernière lettre, le groupe des élus « Ecologie et Solidarité » dresse un bilan de ces 6 ans de mandat dans l’opposition :

« Lors des dernières élections municipales en 2008, nous avons fait le choix de l’opposition.

Il était impossible pour nous de continuer à travailler avec un maire soutenant fermement le projet de rocade Nord et ouvrant sa liste à de nombreuses personnalités de droite.

Arrivés en fin de mandat, nous pensons que ce choix était le bon : nous avons pu faire entendre la voix des écologistes bien au-delà du Conseil municipal et nous avons progressivement construit une alternative aux projets de la municipalité. De la rocade Nord à 1 milliard d’euros aux Jeux Olympiques en passant par les gratte-ciels sur l’Esplanade, nous avons, avec les habitants, participé à stopper ces dérives.

Lire le reste de cet article »

Enquête publique sur le Plan de Protection de l’Atmosphère

Publié le 9 novembre 2013
Pollution sur la cuvette grenobloise (photos GK)

Pollution sur la cuvette grenobloise (photos GK)

Si vous voulez respirer mieux à l’avenir, allez vite protester sur les registres de l’enquête publique (jusqu’au 15 novembre) à la mairie ou à la Métro sur l’indigence du Plan de Protection de l’Atmosphère que nous propose l’Etat. Le PPA proposé ira jusqu’en 2015 et donc la plupart des mesures proposées ne prendrait effet qu’après cette date ! De plus il manque cruellement de moyens financiers pour mettre en œuvre des mesures efficaces.

Pour la pollution due aux automobiles, il renvoie au prochain PDU (Plan de Déplacements Urbains) qui n’existe pas. Il y a de nombreuses inexactitudes et oublis importants, exemple : le nombre de morts prématurés dû à la pollution était de 150 par an pour 450 000 habitants dans l’ancien PPA, il est toujours le même pour 730 000 habitants, comme si le nuage de pollution s’était arrêté à la frontière de l’agglomération et avait épargné le reste de la Région Urbaine ! Voir des détails dans la conférence de presse du 6 novembre 2013.

Lire le reste de cet article »

Vous avez dit Projet d’Aménagement et de Développement Durable ?

Publié le 9 novembre 2013

Lundi 4 novembre la majorité municipale présentait son Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) aux Grenoblois qui étaient invités à en débattre. Dans un Plan local d’Urbanisme (PLU), le PADD constitue la philosophie générale autour de laquelle sera construit le reste du PLU. De débat il n’y a pas eu, les élus monopolisant la parole. Les présents, heureusement pas trop nombreux, n’ont eu droit qu’à poser quelques courtes questions et ont eu de longues réponses souvent inintéressantes et convenues. Les élus de la majorité n’ont rien apporté de nouveau et ont ressassé les mêmes idées entendues durant tout le mandat. Pourtant le PADD fonde la vision d’avenir pour la ville et l’agglomération, mais de vision ils n’en ont plus… Cela faisait fin de règne d’une équipe usée, incapable de tirer les leçons de ses échecs nombreux notamment en matière d’urbanisme.

Lire le reste de cet article »

Rythmes scolaires : comme un doute

Publié le 9 novembre 2013

On n’est jamais vraiment déçu à la lecture du magazine de propagande de la majorité municipale « Les Nouvelles de Grenoble » même quand il s’agit d’une tribune « libre ».

Ainsi peut-on lire à propos de la mise en place des rythmes scolaires cette analyse frappée au coin du bon sens : « Les nouveaux temps scolaires sont-ils adaptés aux plus petits ? Comment atténuer la présence des enfants en collectivité pendant la journée ?… L’augmentation de la fréquentation et la baisse du taux d’encadrement, impliquent l’embauche de nombreux intervenants… les nouveaux temps périscolaires changent le fonctionnement classique de l’école et les rapports entre enseignants, ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) animateurs. Il est nécessaire de stabiliser les listes d’enfants, sécuriser les sorties d’établissement, organiser les transferts d’activités, mutualiser une partie des locaux et du matériel, assumer les absences… Des cultures professionnelles se confrontent, il faudra du temps et un partenariat assumé pour une bonne articulation des temps de l’enfant dans la journée. Le problème du pilotage de l’ensemble du temps de l’enfant à l’école se pose. Quelle est la mission du directeur, le conseil d’école a-t-il un rôle nouveau à jouer, quelle sera la place des parents et des associations ? »

Mais de qui ce constat plutôt sévère, ces questions où l’on sent poindre une inquiétude et une certaine critique sur ce que l’on aurait dû anticiper alors que tout reste à faire ?

Lire le reste de cet article »

Politique financière, mauvaise note pour la majorité

Publié le 9 novembre 2013
Cled12-2014ServicesRendus

Dessin Cled’12, tous droits réservés

A la veille des élections il y a toujours des polémiques simplistes sur la situation financière de la ville et sa gestion par la majorité municipale. Les magazines font de la vente avec des titres accrocheurs et des analyses malheureusement très incomplètes. A Grenoble la droite UMP raconte n’importe quoi et la majorité municipale n’assume pas ses choix en essayant de faire croire qu’elle gère mieux que la moyenne des autres grandes villes. Elle s’appuie sur une étude qui prend un cas particulier un couple avec 2 enfants. Ce qui n’est pas du tout représentatif des ménages grenoblois (seulement 8 % des ménages), et de plus ils calculent la somme des impôts de Grenoble de la Métro et du département, ce qui gomme la responsabilité de la seule ville. Il est plus correct de revenir à l’impôt par habitant et uniquement la part de Grenoble. Voila la réalité des chiffres que chacun peut vérifier (http://www.collectivites-locales.gouv.fr/). La majorité ne gère pas mieux que la moyenne des autres grandes villes, et la brutale augmentation des impôts de 2009 est une exception grenobloise.

Lire le reste de cet article »

Nano 2017 : non au financement par les collectivités locales

Publié le 9 novembre 2013

Le nouveau programme de développement de la micro et nanoélectronique autour de la société « ST Microelectronics » et du LETI ( Laboratoire d’électronique et de Technologie de l’Information : division du CEA – Commissariat à l’Energie Atomique) a été lancé par le Gouvernement, et l’Etat pousse les collectivités locales à le cofinancer comme les programmes précédents.

La région Rhône-Alpes a voté, par une large majorité PS-UMP-PCF, et sans aucune condition un chèque en blanc soit une subvention de 25 M€, malgré le vote contre des écologistes et du Parti de Gauche qui militent pour une autre utilisation de l’argent public.

Lire le reste de cet article »

Lycée Mounier : enfin l’avenir est assuré !

Publié le 9 novembre 2013

we-love-mounierC’est gagné ! L’assemblée régionale a voté une délibération validant le choix de la maîtrise d’œuvre pour la «déconstruction-reconstruction» du lycée Mounier, d’une capacité de 1300 élèves (extensible à 1500), avec 10 logements, un internat de 200 places, un réfectoire de 400 convives, le tout pour une valeur de 32 600 000 € HT (valeur septembre 2012), soit 40 000 000 € TTC !

Saluons la victoire définitive du « petit » collectif Mounier contre les « grands » qui acceptaient de rayer ce lycée de la carte : Le Recteur, le Président de la Région et la majorité municipale qui n’a fait aucune résistance.

Comme quoi il ne faut jamais désespérer, la lutte paye parfois quand tous les ingrédients sont correctement mobilisés.

Petit poème politique

Publié le 9 novembre 2013

« Pour un bon  fleuve n’est point trop galère

De sa belle source s’en aller en mer

Mais en de bien gros siphons se perd

Celui qui déjà se prend pour maire. »

Un Plan de Protection de l’Atmosphère 2011-2015 de la région grenobloise insuffisant

Publié le 6 novembre 2013
Pollution sur la cuvette grenobloise (photos GK)

Pollution sur la cuvette grenobloise (photos GK)

Dossier de Presse : Conférence de presse EELV – ADES du mercredi 6 novembre 2013

Un PPA 2011-2015 de la région grenobloise insuffisant, sans effet notable sur le dépassement des valeurs limites d’exposition à la pollution de l’air et dont les actions ne pourront pas intervenir avant 2015

Nous avons fait l’analyse du dossier “Révision du Plan de Protection de l’Atmosphère de la région grenobloise” actuellement soumis à enquête publique.

Nous rappelons que la Commission Européenne assigne la France pour non respect des valeurs limites de pollution de l’air en invoquant la faiblesse des PPA, alors que l’impact de la pollution atmosphérique est réel, estimé à plus de 150 décès anticipés/an pour la pollution de fond pour la seule agglomération grenobloise.

Le Projet de PPA doit être compatible avec le schéma régional Climat Air Energie (SRCAE) Rhône Alpes, toujours en élaboration, dont le projet insatisfaisant a été présenté le 14 déc 2011 sans vote de l’assemblée régionale.

Il apparaît que les actions visant à réduire l’exposition des populations, prévues par le PPA de la région grenobloise en cours d’enquête publique, ne sont pas significatives face à un scénario “tendanciel” qui consiste à attendre l’application des réglementations nationale et européenne et l’évolution technique concernant les sources d’émission, dont les véhicules et camions.

Lire le reste de cet article »