Archives du 9 septembre 2016

Commémoration du 17 octobre 1961

Publié le 9 septembre 2016

17 octobre 61Commémoration du 17 octobre 1961

Le Collectif isérois « 17 octobre 1961 » vous propose deux grands moments pour retracer le massacre d’État de centaines d’algériens à Paris :

  • Jeudi 13 octobre 18h-23h Maison des Associations- Rue Berthe de Boissieux à Grenoble :

« 5h pour la pleine reconnaissance du massacre de centaines d’Algériens à Paris le 17 octobre 1961 »

  • Lundi 17 octobre à partir de 18h Place Edmond Arnaud à Grenoble :

« Cérémonie solennelle : dévoilement de la plaque en mémoire du massacre du 17 octobre 1961 »

Pour tous les détails voir ici.

Qui a ruiné Grenoble : la corruption (suite et pas fin)

Publié le 9 septembre 2016

corrompuIl n’est pas un jour sans que l’ancien maire corrompu, M. Carignon, ne s’étende dans les médias pour vanter la période pendant laquelle il a été maire (1983 – 1995) en essayant de faire croire que tout se passait bien et que ce passé heureux a disparu par l’arrivée des municipalités suivantes. Mais il ne suffit pas d’affirmer pour être dans le vrai.

Nous rappellerons au fil des semaines qu’elles ont été les malversations qui restent imprimées dans de très nombreuses réalisations de cette époque et que les Grenoblois ont lourdement payées.

Les Grenoblois ont payé cette période au prix fort et n’ont toujours pas fini de payer la fuite en avant de ce maire corrompu. Ce dernier expliquait que le creusement de la dette était la conséquence d’un effort inédit d’investissements. Il s’agit bien entendu d’un gros mensonge car la moyenne annuelle des dépenses d’équipement n’a été que de 35 M€, ce qui n’a rien d’exceptionnel. De 1983 à 1995 la dette a augmenté d’environ 150 millions d’euros (passant d’environ 100 millions à 250 millions d’euros), mais sur ces 150 M€, les 2/3 sont dus à une augmentation frénétique des dépenses de fonctionnement, donc il n’y avait plus d’épargne et les investissements étaient payés principalement par le recours à l’emprunt. Pour s’en persuader il suffit de calculer la perte d’épargne nette de 1983 à 1995 qui dépasse les 100 M€.

Lire le reste de cet article »

Expertise citoyenne des finances de la ville de Grenoble – 1ère partie

Publié le 9 septembre 2016

tirelireInutile de payer des dizaines de milliers d’euros une expertise sur l’état des finances de la ville entre 2008 et 2014, par un cabinet extérieur qui ne fera que reprendre les données officielles des Comptes Administratifs accessibles à tout citoyen sur le site internet de la ville et répondra comme l’entend celui qui le paye. Un peu de bon sens et de pratique sont suffisants pour que des citoyens fassent leur propre expertise, publiquement et donc soumise au débat contradictoire.

Tous les documents budgétaires nécessaires pour faire cette expertise sont à la disposition du public sur le site de la ville.

Les comptes administratifs reflètent la réalité des dépenses et des recettes de chaque année, et cette réalité est décrite en parallèle dans les comptes de gestion du comptable public, autorité indépendante de la mairie, qui est le seul à manier l’argent public. Le Compte administratif doit correspondre exactement au compte de gestion et le maire a interdiction de manier de l’argent de la commune, il se contente d’ordonner au comptable de payer les dépenses et d’intégrer les recettes au vu des décisions prises par le Conseil municipal dans le budget prévisionnel, voté en général en décembre de l’année précédant l’exécution du budget.

Lire le reste de cet article »

A480 dernières nouvelles

Publié le 9 septembre 2016

A480-2x3voies

Lors du débat au festival de l’Albenc entre le maire de Grenoble et le vice-président du Conseil départemental (CD38), on a la confirmation de négociations entre les différentes collectivités et l’Etat sur l’aménagement du Rondeau et l’élargissement de l’A480. Sans savoir si l’AREA est mise dans la boucle. Il est confirmé que le coût de l’aménagement du Rondeau serait de 85 M€.

Le vice-président du CD38 a déclaré : « Il ne faut pas se faire des idées mais techniquement, aujourd’hui, il est impossible de faire trois voies de chaque côté dans un gabarit autoroutier. Il faudra, chaque fois que c’est possible, faire trois voies mais avec un gabarit semblable où la vitesse devra être limitée à 90 km/h. Dans les parties urbaines, elle sera limitée à 70 km/h ».

C’est, sous une forme polie, la constatation que l’avenant passé entre l’AREA et l’Etat et validé par le décret du 21 août 2015 est fallacieux puisqu’il s’engage sur un élargissement à 2 fois 3 voies au gabarit autoroutier ce qui est techniquement impossible dit le CD38 !!! (Les documents de l’arrangement Macron avec les sociétés autoroutières que le juge administratif a ordonné de communiquer à Raymond Avrillier sont toujours en attente).

Lire le reste de cet article »

Changement climatique : pour un monde bas carbone

Publié le 9 septembre 2016

Developpement-DurableUne nouvelle étude de juillet 2016, du Commissariat général au développement durable s’interroge sur les prévisions à long terme de la demande de transport en France et de ses impacts sur les émissions de gaz à effet de serre.

Cette étude donne une vision de la demande de transport aux horizons 2030 et 2050. Ces nouvelles projections de l’évolution des déplacements servent à évaluer sur le long terme l’impact des grands projets de transport et à élaborer des trajectoires de transition énergétique pour la mise en œuvre de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) adoptée en novembre 2015.

Lire le reste de cet article »

Le projet de tunnel Lyon-Turin est un trou noir pour la Cour des Comptes

Publié le 9 septembre 2016

non-lyon-turinLe 10 juin 2016, la Cour des Comptes a examiné les comptes et la gestion de l’Agence de financement de France (AFITF), pour les exercices 2009 à 2015. L’AFITF est un établissement public administratif créé par le décret n° 2004-1317 du 26 novembre 2004, chargé d’apporter la part de l’État dans le financement des infrastructures de transport, essentiellement les routes et le ferroviaire.

La Cour des Comptes n’y va pas de main morte en déclarant que l’AFITF est « un opérateur de l’État sans feuille de route ni marge de manœuvre… un instrument de débudgétisation massive contournant les règles de droit budgétaire. »

La Cour des Comptes s’inquiète du financement à l’avenir de ces infrastructures pointant du doigt notamment le projet de tunnel Lyon-Turin :

« Mais la trajectoire de lAFITF serait encore moins soutenable en cas de mise en œuvre des grands projets nouveaux que sont le tunnel ferroviaire LyonTurin et le canal Seine-Nord.

Ces deux projets, dont lintérêt et le financement densemble ne peuvent se déduire de la seule hypothèse de cofinancement européen, paraissent largement hors de portée budgétaire de lagence, non seulement jusquen 2019, mais également au-delà

Lire le reste de cet article »

Plan de protection contre le bruit

Publié le 9 septembre 2016

logo MétroLa consultation des habitants sur le plan de protection contre le bruit (PPBE) piloté par la Métro dure jusqu’au 16 septembre 2016. Le PPBE traite en priorité des bruits liés aux infrastructures de transport et aux industries mais comme l’indique le ministère de l’environnement il peut s’étendre à d’autres sources de bruit : « les mesures qui relèvent d’un PPBE sont plutôt à prendre parmi l’aménagement du territoire, l’ingénierie des systèmes de gestion du trafic, la planification de la circulation, la réduction du bruit par des mesures d’isolation acoustique et la lutte contre le bruit à la source. Des impératifs locaux peuvent conduire à intégrer des mesures qui visent à traiter d’autres sources (terrasses de café, enceintes sportives, marché, …) mais celles-ci ne devront pas se substituer aux mesures essentielles et ne devront être considérées que comme des compléments. »

Lire le reste de cet article »

Elle avait 14 ans et toute la vie devant elle. Elle était jeune, et belle, et vivante.

Publié le 9 septembre 2016

in memoriamElle avait 14 ans et toute la vie devant elle. Elle était jeune, et belle, et vivante.
Comme des millions de jeunes filles, en France et dans le monde. Et pourtant elle n’existait pas.
Non, Melinda n’existait pas. Elle était Rom, roumaine. Rien quoi.
Et elle reste Rom malgré la mort qui en un éclair l’a emporté alors qu’elle se faisait belle dans cette fausse salle de bain d’un squat grenoblois.
Elle était la lumière d’une jeunesse malmenée et pourtant pleine d’espoir.

Lire le reste de cet article »

De la sortie scolaire au voyage éducatif à vélo

Publié le 9 septembre 2016

balade-veloLe réseau des Départements et Régions Cyclables (DRC) publie pour la rentrée scolaire une fiche-action “De la sortie scolaire au voyage éducatif à vélo” en partenariat avec la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB

« A travers cette fiche-action les DRC et la FUB invitent les collectivités à s’impliquer auprès des établissements scolaires pour faciliter et valoriser les actions pédagogiques autour du vélo.  

Lire le reste de cet article »

Commission des clauses abusives, un nouveau site internet

Publié le 9 septembre 2016

ccaLa Commission des clauses abusives (CCA) est une autorité indépendante instituée à l’article L.822-4 du code de la consommation ; elle a pour mission la recherche, dans les conventions proposées aux consommateurs et aux non-professionnels, des clauses qui engendrent un déséquilibre significatif au détriment du consommateur ou du non-professionnel.

Depuis 2009, le juge doit rechercher dans les contrats dont l’appréciation lui est soumise, le caractère abusif des clauses. Dans le but d’améliorer l’information en matière de clauses abusives, la Commission des clauses abusives (CCA) a modernisé son site internet.

Lire le reste de cet article »