Archives de janvier 2015

Agenda

Publié le 30 janvier 2015

MuzikosLe 31 janvier, tous au Carnaval des Musikos

Samedi 31 janvier 2015, animations organisées par des Unions de Quartier et le CLUQ (Comité de liaison des Unions de Quartier). Venez déguisés dans les quartiers de Grenoble !!

Grand rassemblement Quartier Exposition Bajatière / Halle Clémenceau

17h Animation en fanfare avec les Son’enBulles avec stands, maquillage, buvette, petite restauration

18h Grand Concert avec la participation des 150 musiciens de l’Harmonie

19h Destruction du Bonhomme Carnaval !!!

Lire le reste de cet article »

Grèce, un grand bol d’air frais

Publié le 30 janvier 2015

victoire SyrizaLa victoire de Syriza aux législatives grecques fait plaisir à plusieurs titres :

  • Ce n’est pas l’extrême-droite qui a gagné et c’est réconfortant quand on voit sa progression dans de nombreux pays européens et en France. Alors que la situation grecque est beaucoup plus difficile que chez nous ou dans d’autres pays européens, l’alternative politique est du côté d’une nouvelle gauche et non de l’extrême droite. Les partis traditionnels sont désertés, incapables de comprendre leur société.
  • Cette victoire signifie qu’enfin l’Europe devra se pencher sérieusement sur sa politique économique, sociale et fiscale et arrêter vite ces politiques d’austérité qui échouent complètement. Voila un pays qui voit son PIB diminué de 25 % et contrairement aux remèdes de cheval sa dette n’arrête pas d’augmenter, c’est la démonstration que c’est une impasse dramatique pour le peuple grec. La Grèce ne pourra jamais rembourser sa dette, tout le monde le sait. L’Europe doit enfin y convenir et changer radicalement de politique pour restructurer l’ensemble des dettes publiques.

Lire le reste de cet article »

Débat sur les orientations budgétaires, des oppositions inutiles

Publié le 30 janvier 2015
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

La majorité a fait son travail d’élaboration d’un document détaillé sur les grands axes du prochain budget 2015. Cette politique a été mise au débat public dans trois réunions. Les habitants qui se sont déplacés ont pu poser des questions pour mieux comprendre les propositions et les contraintes très lourdes qui pèsent sur le budget qui proviennent pour moitié des diminutions sévères des dotations de l’Etat et pour moitié de la situation dans laquelle l’ancienne majorité a laissé les finances de la ville.

Lire le reste de cet article »

Chauffage urbain : des précisions du Conseil constitutionnel

Publié le 30 janvier 2015

conseil constitutionnelLes locataires de trois sociétés d’HLM ont assigné leur bailleur en remboursement de charges liées au chauffage urbain au motif qu’elles leur avaient été indûment facturées. À cette occasion, ils ont soulevé trois Questions Prioritaires de Constitutionnalité portant sur l’article L. 442-3 du Code de la Construction et de l’Habitation (CCH).

Les requérants mettaient en cause la constitutionnalité de cet article au motif qu’il rompait l’égalité entre les locataires suivant qu’ils étaient chauffés par le chauffage urbain ou par un autre mode de chauffage.

En effet, la loi n° 2010- 1488 du 7 décembre 2010 portant nouvelle organisation du marché de l’électricité, dite loi « NOME », a modifié le paragraphe I de l’article L. 442- 3 du CCH. Dorénavant, cette disposition permet au bailleur de répercuter sur son locataire l’intégralité de la dépense engagée lorsqu’il acquiert la fourniture d’énergie auprès d’un prestataire extérieur distribuant un chauffage en réseau.

Lire le reste de cet article »

Dépénalisation du stationnement, ça avance

Publié le 30 janvier 2015

PVstationnementDès le 1er janvier 2016, la loi du 27 janvier 2014 impose aux communes ou aux intercommunalités d’établir pour le stationnement payant sur voirie une redevance pour occupation du domaine public. En cas de non paiement dans les horodateurs dès le début du stationnement, l’automobiliste devra payer un « forfait post-stationnement ». Le montant du forfait « ne peut être supérieur au montant de la redevance due pour la durée maximale de stationnement prévue, hors dispositifs d’abonnement, par le barème tarifaire de paiement immédiat en vigueur dans la zone considérée. »

C’est donc le bon moment pour que la ville lance le travail de diagnostic partagé avec les habitants sur la politique du stationnement à Grenoble, comme promis lors de l’élection municipale.

Lire le reste de cet article »

Quand l’écharpe tricolore est indument portée !

Publié le 30 janvier 2015

BreuilLes élus devraient être les premiers à respecter les règles de la vie commune. Voila deux cas d’une  « usurpation de signes » et donc une appropriation abusive d’un statut auprès des électeurs qu’ils n’ont pas. Deux élus : un du Front National (conseiller municipal de Grenoble) et l’autre du PCF (ancien conseiller municipal et actuellement conseiller régional) ont porté l’écharpe alors que ni l’un ni l’autre n’ont le droit de le faire. Le port de l’écharpe tricolore est interdit aux citoyens, aux conseillers régionaux, comme aux conseillers généraux sauf aux maires et aux adjoints ainsi qu’aux conseillers municipaux lorsqu’ils célèbrent un mariage.

Lire le reste de cet article »

On en n’a pas rêvé, mais ils l’ont fait !

Publié le 30 janvier 2015

13regionsÇa y est, le Conseil constitutionnel a annoncé ce jeudi 15 janvier qu’il valide la loi portant sur le redécoupage de la France en treize régions au 1er janvier 2016.

Les élections régionales sont donc repoussées à décembre 2015 au lieu de mars.

Plus de 60 députés et 60 sénateurs (UMP et RDSE) l’avaient saisi en invoquant plusieurs motifs supposés irréguliers, dont 2 principaux :

  • que la loi aurait été adoptée selon une procédure contraire à la Constitution, au motif que «  le gouvernement aurait dû recueillir l’avis consultatif préalable des collectivités concernées » (département et régions).
  • que la procédure parlementaire d’adoption du texte n’a pas été respectée.

Ces arguments on été rejetés par les juges constitutionnels, enterrant définitivement tout espoir pour les parlementaires de stopper cette réforme.

Lire le reste de cet article »

La Métro plombée par ses emprunts toxiques

Publié le 30 janvier 2015

pictogramme-toxiqueEn 2006, la Métro a eu un besoin important de financement pour payer les travaux du Stade des Alpes. G. Fioraso, première vice-présidente chargée des finances, a alors proposé au vote le droit de souscrire des emprunts pour un montant total de 120 millions d’euros dont 40 auprès de la banque DEXIA qui se sont révélés toxiques. Pour expliquer cette somme exorbitante empruntée, G. Fioraso a déclaré en séance du conseil de Métro le 24/11/2006 : « On bénéficie de taux bien plus avantageux si l’on négocie une somme globale. Oui, le taux est beaucoup plus intéressant, cela ne veut pas dire que l’on dépense tout. » La droite et les élus écologistes ont été les seuls à voter contre.

Les emprunts DEXIA qui ont été finalement souscrits pour 25 millions étaient indexés sur un taux de change Euro/Franc suisse ; en contrepartie de ce risque jugé inexistant par la banque, le taux était un peu inférieur à celui d’un emprunt à taux fixe. Tant que l’euro restait fort, le taux était fixe et assez bas à 3,57 %, mais si le franc suisse s’envolait il y avait alors une remontée du taux d’intérêt pouvant dépasser les 20-30 %… c’est-à dire au delà du taux dit usuraire interdit pour les prêts aux particuliers.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 30 janvier 2015

– R.Cazenave se déclare déjà comme candidat aux législatives de 2017 ! On voit mal son ennemi juré (A. Carignon) laisser faire. Rappel : la droite avait perdu la première circonscription en 2007 à cause de la concurrence entre ces deux personnalités, ce qui avait permis à G. Fioraso de gagner cette circonscription particulièrement à droite.

Lire le reste de cet article »

Un nouveau pilier dans les contrats de ville

Publié le 30 janvier 2015

ministère ville, jeunesse et sportsLes contrats pour la politique de la ville doivent être élaborés au plus tard en juin 2015. Il y a urgence pour mettre en place les conseils citoyens afin que ces contrats soient réellement débattus par les habitants. L’Etat, la ville et la Métro doivent rapidement agir pour cela.

Suite aux évènements tragiques de début janvier, le gouvernement vient d’annoncer que les contrats devront s’appuyer non plus sur trois mais sur quatre piliers. Aux piliers « cohésion sociale, cadre de vie et renouvellement urbain, développement de l’activité économique et de l’emploi » devra être ajouté le quatrième qui s’intitulerait « valeurs de la République et citoyenneté ».

On aimerait bien connaître l’état de préparation de ces contrats de ville dans l’agglomération. Il est à craindre que la participation des habitants ne soit que virtuelle.

Agenda

Publié le 23 janvier 2015
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Conseil municipal du 26 janvier à 18 h

Le Conseil municipal démarrera par la présentation du rapport sur la situation en matière de développement durable, puis le débat sur les orientations budgétaires 2015, la présentation du plan d’actions pour le transport des marchandises en ville et le nouveau plan santé (2016-2020). Puis 32 délibérations sur tous les sujets de la vie municipale.

 

Lire le reste de cet article »

Paul Keller, une grande figure grenobloise

Publié le 23 janvier 2015

PaulKellerPaul Keller est décédé le 21 janvier 2015 à 88 ans, il était guide de haute montagne et pasteur de l’église réformée. Grand alpiniste, auteur de premières dans le massif des Ecrins, il a participé à plusieurs expéditions en Himalaya notamment la première du Jannu en 1962. Il a été président du syndicat national des guides de montagne. Pasteur, il a été professeur de théologie à la faculté de Montpellier.

Paul Keller a été à Grenoble, un militant infatigable : très investi dans son quartier la Villeneuve, président d’« Interpeller la presse », d’un « Un toit pour tous ». Il a milité à GO citoyenneté. Il a écrit un livre en 2005 : « La montagne oubliée ».

L’affaire des doubles remboursements des frais de mission

Publié le 23 janvier 2015

billets de trainComme nous l’avions indiqué la semaine dernière, un adjoint au maire se faisait rembourser par la ville des déplacements qui lui étaient déjà remboursé par la Mission locale de Grenoble dont il était le président.

Cette affaire fait d’importants remous dans les rangs de l’ancienne majorité municipale. J. Safar habituellement très prolixe pour attaquer la majorité prend un profil bas. Il ne s’agit pas d’accabler l’intéressé qui a reconnu une partie de ces doubles remboursements et les a, sur demande du maire, remboursés. Ce sera à la justice de dire le droit dans cette affaire et d’en tirer les conséquences.

La panique fait que le PS organise un cordon sanitaire pour essayer de faire croire qu’il s’agit d’une dérive purement personnelle, en décidant la « suspension de l’adhésion au PS » de l’intéressé.

Lire le reste de cet article »

Débat d’Orientation Budgétaire et réunions publiques

Publié le 23 janvier 2015

tirelireConformément à ses engagements, la majorité municipale ouvre le débat bien en amont des décisions budgétaires. Après les trois séances de formation pour comprendre le budget municipal, elle a organisé trois réunions publiques autour des orientations budgétaires pour 2015, avant qu’elles soient débattues au conseil municipal du 26 janvier.

La diminution extrêmement brutale des dotations de l’Etat (entre 5 et 6 M€) oblige à rechercher un équilibre budgétaire très difficile, ce qui empêche de pouvoir débattre de scénarios très différents. Le seul scénario véritablement alternatif serait de maintenir des recettes suffisantes pour poursuivre le fonctionnement normal de la machine municipale, et la seule recette capable de le faire aurait été d’augmenter les impôts locaux. Cela a été exclu dans les engagements de la majorité municipale car les impôts locaux sont très élevés, injustes et définis sur des bases obsolètes : ils ne sont pas les outils d’une solidarité active.

Lire le reste de cet article »

Où en est la démocratie participative à Grenoble ? Les Conseils Citoyens Indépendants, c’est pour quand ?

Publié le 23 janvier 2015

assises citoyennesDepuis les 1ères Assises Citoyennes des 7 et 8 novembre 2014, beaucoup de Grenoblois attendent avec impatience la création des Conseils Citoyens Indépendants (CCI) et se posent ces questions.

La municipalité a choisi d’associer paritairement des citoyens et des élus au sein d’une commission extra municipale* qui finalise la définition de ces conseils. Cette commission va rédiger la délibération de création des CCI qui sera soumise au Conseil Municipal du 23 mars 2015.

Elle s’est déjà réunie à trois reprises pour aborder la question du périmètre des CCI, de leur rôle, de la composition, du statut juridique et de l’articulation avec les Conseils Citoyens politique de la Ville. Elle se réunira encore trois fois avant de finaliser le texte de la délibération.

Lire le reste de cet article »

MM. Minkowski et Chamussy se recyclent en psychiatres baroques !

Publié le 23 janvier 2015

fouLe comportement de la municipalité relèverait du psychiatrique, d’après les bons docteurs Minkowski et Chamussy ! Le débat politique commence à tomber bien bas et à sentir plutôt mauvais.

On connaissait les talents de chef d’orchestre de M. Minkowski pour diriger les Musiciens du Louvre. Par contre on ne lui connaissait pas une culture avancée ni en psychiatrie, ni en analyse politique.

Invité sur France Musique le 14 janvier, Marc Minkowski est revenu sur la suppression de la subvention de 438 000 € de la ville de Grenoble à son orchestre des musiciens du Louvre. Une situation qui selon lui relève du “domaine de l’absurde” et du “psychiatrique”.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 23 janvier 2015

GO– GO se déclare plus à gauche que la nouvelle majorité dans la lutte contre les inégalités sociales. Les mots n’engagent que ceux qui les écoutent ! Rappel des actes (ce qui compte en politique), GO a géré la ville avec des composantes de la droite grenobloise et un PS qui n’était plus socialiste, et ses élus ont voté sans broncher l’augmentation des tarifs du chauffage urbain en 2008, l’augmentation des impôts locaux en 2009 et de la TEOM à la Métro… toutes actions amplifiant fortement les inégalités sociales puisque ni les impôts, ni les tarifs ne prennent en compte les revenus. Maintenant qu’ils ne leur restent que le ministère de la parole, ils redeviennent les plus vertueux du monde !

Lire le reste de cet article »

Les nouveaux cantons grenoblois

Publié le 23 janvier 2015

hemicycle CGILes 22 et 29 mars auront lieux les élections départementales qui remplacent les élections cantonales habituelles. L’Isère comprend maintenant seulement 29 cantons, mais dans chaque canton sera élu, un homme et une femme come conseillers départementaux, ce qui imposera une parité parfaite pour la nouvelle assemblée départementale.

Les limites des cantons ont été bouleversées, notamment dans les secteurs ruraux et ceci entraine que de nombreux sortants ne vont pas se représenter. Il y aura donc un très fort renouvellement au Conseil Général qui était un haut lieu de la fabrique de super notables, élus individuellement grâce à un clientélisme local bien travaillé. D’où une assemblée délibérante qui n’était qu’une chambre d’enregistrement aux mains d’un exécutif tout puissant qui n’en faisait qu’à sa tête.

Lire le reste de cet article »

Élections départementales : un appel citoyen pour une Isère solidaire et écologique

Publié le 23 janvier 2015

Isere-rassemblementUn large appel est lancé pour constituer des ateliers citoyens dans les nouveaux cantons de l’Isère afin de présenter des candidates et candidats porteurs d’une alternative politique riche des valeurs de démocratie, d’écologie et de solidarité. A Grenoble s’est tenue le 22 janvier la première réunion de cet atelier citoyen. D’autres réunions sont prévues dans les 4 cantons. L’appel ci-dessous est soutenu par les organisations politiques nationales : Nouvelle Donne, Parti de Gauche et Europe Écologie les Verts.

Lire le reste de cet article »

Mobilier, voiture, téléphones… les privilèges accordés à l’ex-président Sarkozy

Publié le 23 janvier 2015
C6V6

Le modèle de limousine fourni par l’Etat à N. Sarkozy ©Mediapart

Notre république est très généreuse avec ses anciens présidents et leur verse une indemnité à vie et des aides multiples mais qui ne sont pas mises sur la place publique. Après avoir obligé la présidence de la République (du temps de Sarkozy) à lui transmettre les fameux sondages de l’Elysée, Raymond Avrillier a obtenu des services de Matignon, l’ensemble des aides de l’Etat à N. Sarkozy entre mai 2012 et décembre 2014.

L’accès à ces documents administratifs est ouvert à tout citoyen qui en fait la demande, conformément à la loi du 17 juillet 1978 qui est le prolongement de l’article 15 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen : « La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.». Il n’a pas obtenu tout se suite les documents et a fait un recours à la CADA (Commission d’accès aux documents administratifs) qui a rendu un avis favorable à cette transmission avec les réserves habituelles :

Lire le reste de cet article »