Archives du 1 mars 2019

Agenda

Publié le 1 mars 2019

Samedi 2 mars 2019 de 10 heures à 12h30 à la Maison des Associations de Grenoble, 6 rue Berthe de Boissieux : compte rendu de la mission sur la prise en charge des mineurs non accompagnés par les groupes d’opposition au conseil départemental. Voir article à ce sujet.


Samedi 2 mars à 14h30 au col du Fau : le Collectif de l’étoile de Veynes organise un rassemblement pour la défense de la ligne ferroviaire Grenoble-Gap


Mardi 5 mars 2019 à 19 h 30 au Théâtre municipal de Grenoble, rue Hector Berlioz, une conférence sur ” « France-Algérie: Mémoires croisées ». Mémoires croisées de deux pays qui partagent une histoire commune. Regards de deux historiens des deux rives de la Méditerranée. Par deux professeurs d’université : Benjamin STORA et Abdelmajid MERDACI. Organisée par l’association ATLLAS (Association Tisser Les Liens d’Amitiés Solidaires)


Vendredi 8 mars à 18 heures 30 à la Maison des Associations (Rue Berthe de Boissieux ) conférence sur ” Itinéraires de militantes de la guerre. Les grandes figures militantes de Constantine ” avec Abdelmajid MERDACI, sociologue, historien, Professeur des universités à l’université de Constantine en Algérie. Organisée par ATLLAS.

L’A 480 en pleine incohérence

Publié le 1 mars 2019

Le 1er mars, le juge des référés a refusé de suspendre les travaux d’élargissement de l’A480. Donc les travaux d’élargissement vont se poursuivre.

Pourtant il y avait dans ce dossier des illégalités importantes qui auraient pu être relevées par le juge notamment le fait que le SMTC n’ait pas été sollicité en amont de l’enquête publique comme l’impose la loi ou que la concertation préalable à l’enquête publique n’a pas eu lieu de manière régulière Alors que le SMTC est au premier chef intéressé par le dossier A 480 qui va avoir de grandes conséquences sur l’ensemble des déplacements dans l’agglomération et même au-delà car il favorisera la périurbanisation quoi qu’en dise les promoteurs. En effet l’expérience démontre qu’à chaque fois qu’il y a amélioration de la fluidité du trafic automobile, il y a un appel pour de nouveaux utilisateurs.

Mais l’affaire n’est pas terminée puisque le recours initial déposé par les requérants doit être jugé par le tribunal administratif et en parallèle les requérants peuvent demander au Conseil d’Etat de casser l’ordonnance du juge des référés s’ils estiment que cette ordonnance est irrégulière. Mais ceci prendrait plusieurs mois.

Lire le reste de cet article »

Prise en charge des mineurs non accompagnés en Isère, le point par les groupes d’opposition au Conseil départemental

Publié le 1 mars 2019

Les élus conseiller.e.s départementaux de l’Isère appartenant aux trois groupes d’opposition de gauche et écologistes vont rendre leur « mission d’investigation et d’évaluation sur la situation et la prise en charge des Mineurs Non Accompagnés en Isère ». Ils organisent cette restitution le samedi 2 mars 2019 de 10 heures à 12h30 à la Maison des associations de Grenoble, 6 rue Berthe de Boissieux :

 « Grâce aux nombreux témoignages, aux récits des jeunes mineurs reconnus ou non et au travail de compilation de différentes données, nous arrivons au bout de cette mission que le Département nous a refusée au printemps dernier.

Lire le reste de cet article »

Défendre la ligne ferroviaire Grenoble-Gap

Publié le 1 mars 2019

Le Collectif de l’étoile de Veynes organise un rassemblement pour la défense de la ligne ferroviaire Grenoble-Gap, au rond-point du Fau, samedi 2 mars à 14h30, pour protester contre l’attitude de l’Etat qui tarde à se prononcer sur le financement des travaux nécessaires pour permettre à cette ligne d’être maintenue.

Le collectif communique :

Lire le reste de cet article »

Action contre la radiation d’un lanceur d’alerte sur les enquêtes publiques

Publié le 1 mars 2019

Le Rouge et Vert est déjà intervenu pour décrire la manière dont un commissaire enquêteur a été radié alors qu’il avait fait son travail d’enquêteur avec beaucoup de rigueur permettant au public d’accéder aux informations essentielles concernant le projet Inspira en Isère.

Le Canard Enchainé du 27 février en a fait un article dont voici un extrait :

« Un commissaire-enquêteur qui a déplu peut, en prime, finir radié, viré net. Cette mésaventure vient d’arriver à Gabriel Ullmann (vingt-cinq ans d’expérience), qui a émis un avis défavorable (avec deux autres commissaires-enquêteurs) à l’été 2018 contre « Inspira », un projet de complexe industrialo-portuaire dans l’Isère, porté par un syndicat mixte regroupant le département, la région et des communes

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 1 mars 2019

La députée « En marche » de Grenoble, Mme Chalas a l’art de savoir se mettre à dos de nombreux collectifs. Il y a eu les « gilets jaunes » et maintenant les syndicats de la fonction publique dans le cadre de la prochaine réforme de la fonction publique. Dans une interview à « Acteurs Publics » du 20 février 2019, elle déclare : “Nous aurons le courage de percuter le mode de fonctionnement des syndicats”. Et en plus elle les accuse de double langage ; en privé ils seraient pour la réforme et en public contre. Elle n’a peut-être pas encore compris qu’il fallait maintenant cajoler les corps intermédiaires… Son intervention tombe mal, car au même moment l’unité syndicale se fait contre cette réforme pour demander de suspendre le projet de loi : CGT, CFDT, Unsa, FSU, Solidaires, FA-FP, CFE-CGC et CFTC.

Sursis à statuer pour le permis de construire du 25 quai Jongkind à Grenoble

Publié le 1 mars 2019

Une bonne nouvelle, le projet de construction d’un immeuble au 25 quai Jongkind à l’Ile Verte est pour l’instant stoppé. En effet ce projet avait fait l’objet d’une vive réaction des habitants de ce quartier car il proposait un immeuble qui agressait fortement le plus vieil immeuble du quartier en utilisant des failles du PLU actuel.

Lire le reste de cet article »

Politique de la ville : revoir l’ambition des conseils citoyens

Publié le 1 mars 2019

La Commission Nationale du Débat Public (CNDP) a été sollicité il y a un an par le gouvernement pour réaliser un rapport sur les conseils citoyens, une instance de démocratie participative spécifique aux quartiers prioritaires de la politique de la ville (appelés « Tables de quartier » à Grenoble pour ne pas les confondre avec les conseils citoyens Indépendants CCI).

Après 6 mois d’enquête la CNDP constate un essoufflement des conseils citoyens et préconise 10 actions pour relancer ce dispositif.

Lire le reste de cet article »

Le Cese critique le prochain projet de loi énergie

Publié le 1 mars 2019

Saisi par le gouvernement pour donner son avis sur l’article 1er du projet de loi sur l’énergie, le Conseil économique, social et environnemental (Cese), dans un projet d’avis rendu le 20 février (à l’unanimité moins 31 abstentions), critique plusieurs aspects du prochain projet de loi sur l’énergie, et propose d’y inscrire clairement des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le Cese souligne dans son avis que l’objectif de neutralité carbone doit être atteint pour l’essentiel à travers une réduction supplémentaire des émissions de gaz à effet de serre. Il rappelle qu’il faudra alors réduire les émissions de 83% entre 2015 et 2050 ! Le Cese demande donc que cet objectif soit repris explicitement dans l’article 1 du projet de loi afin de clarifier les intentions du gouvernement.

Lire le reste de cet article »

Observations du Conseil constitutionnel relatives aux élections législatives des 11 et 18 juin 2017

Publié le 1 mars 2019

Le 21 février 2019, le Conseil Constitutionnel, juge notamment des élections législatives, a rendu ses observations concernant les scrutins des 11 et 18 juin 2017. Voici le communiqué du Conseil :

« Le Conseil constitutionnel a estimé nécessaire de formuler des observations sur les élections législatives de juin 2017, au vu des 298 réclamations formées devant lui par des candidats ou des électeurs et des 351 saisines qui lui ont été adressées par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).

Ce contentieux, dont le Conseil constitutionnel a achevé le traitement en février 2018, pour la contestation de l’élection de députés, et en octobre 2018, pour le contentieux des comptes de campagne, a nettement crû par rapport aux précédentes élections législatives.

Lire le reste de cet article »

Le secteur HLM en grand danger

Publié le 1 mars 2019

Aux côtés du mouvement HLM, les associations d’élus locaux, l’AMF, l’AdCF, France urbaine, ainsi que la Fondation Abbé Pierre ont lancé un appel le 20 février 2019 et un cri d’alarme pour une politique plus ambitieuse de la part du gouvernement pour éviter la chute de la construction de logements, notamment sociaux. Déplorant que la question du logement soit peu abordée dans le cadre du Grand débat national, ils appellent collectivement à passer un véritable pacte productif pour le logement.

Lire le reste de cet article »

Chauffage urbain : Biomax avance

Publié le 1 mars 2019

Une nouvelle centrale pour alimenter le réseau du chauffage urbain de la Métro est en cours de construction sur un terrain du CEA sur la Presqu’île. L’investissement est financé par la régie chaleur de la Métro, subventionné par la Région et par l’Etat. Cette centrale au bois produira aussi de l’électricité par cogénération et pourra alimenter environ 10 000 logements en électricité et presque 20 000 logements en chaleur.

Lire le reste de cet article »

Plan air énergie climat (PAEC) de la Métro

Publié le 1 mars 2019

La métropole interroge le public jusqu’au dimanche 31 mars 2019 sur le nouveau plan air énergie climat -PAEC.

Rappel des orientations de ce plan qui prend une importance primordiale au moment où le dérèglement climatique s’accélère fortement notamment dans les Alpes :

 Les évolutions du climat Grenoblois sont marquées par les caractéristiques suivantes :

Lire le reste de cet article »

Moins de panneaux de limitation de vitesse à Grenoble : une expérimentation

Publié le 1 mars 2019

Le ministère de l’Intérieur a lancé à partir du 28 février 2019, une expérimentation à Grenoble et dans d’autres communes de la Métro. Il s’agit d’indiquer la limitation à 50 km/h par marquage au sol plutôt que par panneau. En partant du constat que la vitesse est limitée par défaut à 30 km/h sur pratiquement l’ensemble de l’agglomération, et que seuls les axes structurants sont limités à 50 km/h, le ministère propose, sur ces derniers, d’apposer au sol le marquage habituellement réservé aux zones 30 : le chiffre « 50 » en blanc, dans un ovale de 1,80 m sur 90 cm. L’objectif de cette mesure est de diminuer le nombre de panneaux afin de sécuriser et d’améliorer l’accessibilité des cheminements piétons. En effet, la multiplication des supports de signalisation est un obstacle aux usagers en fauteuil roulant ou aux personnes aveugles.

Lire le reste de cet article »