Archives de mai 2014

Le changement en marche

Publié le 30 mai 2014

Noël du RassemblementL’installation des nouveaux élus dans les divers organismes dépendant de la ville se termine. Les SEM d’énergies ont de nouveaux administrateurs et de nouveaux présidents (H. Sabri pour la Compagnie de Chauffage et V. Fristot pour GEG). Dans l’urgence il va falloir qu’ils réparent les mauvais choix du passé. Alpexpo est présidée par C. Habfast à qui nous souhaitons beaucoup de courage et de rigueur pour redresser une situation qui aurait dû logiquement, se terminer par un dépôt de bilan. Le maire va être désigné président d’ACTIS, démontrant ainsi que la nouvelle majorité met le développement du logement social en première priorité ; la SEM Grenoble Habitat est maintenant présidée par M. Boileau et contribuera à construire des logements en accession à coût maitrisé. Les deux sociétés d’aménagement (SPLA Sages et SEM Innovia) sont présidées par M. Tavel, ce qui permettra une bonne cohérence de fonctionnement et de gestion.

Lire le reste de cet article »

Elections européennes, analyse rapide

Publié le 30 mai 2014

UrneLes résultats des élections européennes sont un fort signal d’alarme. La montée des populismes et des votes pour l’extrême-droite sont très inquiétants. De plus en plus d’électeurs choisissent ces bulletins de vote pour signifier leur ras le bol des politiques suivies qui ont pour conséquence une détérioration des situations sociales pour une majorité des populations alors qu’une minorité de privilégiés accapare de plus en plus de richesses. Cette évolution politique des électeurs se poursuivra inexorablement tant que les politiques publiques suivies montreront leurs impuissances pour lutter contre ces dérives. Si à Grenoble il n’y a pas eu une telle évolution, c’est que le résultat des élections municipales a démontré qu’il pouvait exister une alternative à « la politique du chien crevé au fil de l’eau ». Évidemment rien n’est encore gagné, mais la volonté existe et les actes vont suivre, même si la situation laissée par la majorité sortante est très dégradée.

Lire le reste de cet article »

Reparlons du GF38

Publié le 30 mai 2014

GF38Donc, le GF38 a encore raté sa saison puisqu’il reste en CFA malgré un budget très élevé (1,8 M€) par rapport à la moyenne des clubs amateurs de cette division, par exemple le club qui monte en National n’avait que 300 000 € de budget. Conséquence immédiate, la subvention de la ville qui était beaucoup trop généreuse pourra être diminuée, libre aux sponsors de venir en aide à ce club. Si certains veulent tenter l’aventure, ce sera à la nouvelle SASP (société anonyme sportive professionnelle) de prendre la relève.

Lire le reste de cet article »

Crise à la Régie de quartier de la Villeneuve

Publié le 30 mai 2014

Villeneuve place du marchéOnze salarié-es de la Régie de quartier voient leur emploi menacé. Un marché de nettoyage jusqu’alors confié à la Régie de quartier n’a pas été retenu par ACTIS à la suite d’une procédure d’appel d’offres. Ce marché était venu à expiration fin 2013. Un nouvel appel d’offres publié début 2014, et pour lequel la commission d’appel d’offres qui s’est tenue fin mars et début avril, n’a pas retenu la candidature de la Régie de Quartier. Selon nos informations, la réponse de la Régie était d’un montant beaucoup plus élevé que le candidat retenu.

Ce marché qui était jusqu’alors un marché d’insertion, a été publié selon un autre article du Code des Marchés publics, en marché classique de nettoyage.

Les coûts sont différents, puisqu’en insertion les personnels ont un encadrement pour leur permettre d’acquérir une qualification jusqu’à la fin de leur période d’insertion et donc cela entraine un coût supérieur.

Lire le reste de cet article »

Chauffage urbain pour les nuls

Publié le 30 mai 2014

Usine de la CCIAG à la PoterneLe conseil municipal a décidé de commencer à reprendre le dossier du service public du chauffage urbain qui depuis le 1er juillet 2008 est une source de conflit avec les usagers. L’engagement pris par la nouvelle majorité est de définir, enfin, des tarifs justes pour ce service et mettre fin à la gestion déplorable de l’ancienne équipe qui a eu tout faux durant tout le mandat 2008-2014. La nouvelle majorité issue du rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes a pris un engagement très clair sur ce dossier avec les nombreux usagers du chauffage urbain qui se sont engagés dans le rassemblement. L’engagement n° 23 précise que « dès 2014, une baisse des tarifs de la Compagnie de chauffage sera réalisée ». En attendant de redéfinir enfin de justes tarifs, la majorité a décidé, en urgence, le 26 mai, d’organiser un premier remboursement du trop perçu dans les factures (entre le 1er juillet 2008 et le 31 octobre 2011) en indiquant à la CCIAG qu’elle devait provisionner une somme d’environ 5 M€ dès maintenant, pour que ceci puisse se faire dans son exercice 2013/2014 qui se termine le 30 juin 2014.

Voici un article qui fait le point sur ce dossier et permettra à tout un chacun d’en comprendre les enjeux. Pas inutile au vu des oppositions qui ont raconté n’importe quoi lors du conseil municipal du 26 mai.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 30 mai 2014

Hotel de ville de Grenoble– Lors du conseil municipal du 26 mai, à propos de la délibération sur le remboursement du trop perçu dans les factures du chauffage urbain, les oppositions ont eu de drôles de propos. Le PS expliquant que c’était grâce à eux et à tout ce qu’ils avaient fait depuis 2008 sur ce dossier que cette délibération pouvait arriver et proposer de rembourser environ 5 M€ aux usagers ! Ce fut une parfaite démonstration de réécriture mensongère de l’histoire par les responsables de l’augmentation trop forte des tarifs au 1er juillet 2008, qui ont mis plus de 3 ans à les diminuer sous la pression des usagers, tarifs jugés illégaux par le Tribunal administratif, et qui ont refusé de rembourser ce trop perçu. Ils auraient pu prendre une telle délibération dès novembre 2011. C’est donc contraints et forcés qu’ils se sont ralliés à la délibération de la majorité. L’opposition de droite n’a rien compris pensant que les 5 M€ étaient déjà provisionnés et donc prévus par la CCIAG. Il va falloir donner des cours de rattrapage pour les deux oppositions, car si ces élus veulent décider en connaissance de cause sur ce dossier ils devront travailler d’arrache pied (voir l’article plus loin : « Chauffage urbain pour les nuls »).

Lire le reste de cet article »

Chauffage urbain, enfin du changement

Publié le 23 mai 2014

Usine de la CCIAG à la PoterneLes tarifs du service public du chauffage urbain ont été reconnus illégaux de mars 1983 au 1er novembre 2011suite à des recours de l’ADES. De nombreuses copropriétés (essentiellement de Grenoble) ont déposé des recours au Tribunal de Grande Instance de Grenoble pour se faire rembourser le trop perçu par la Compagnie de Chauffage dans les factures entre le 1er juillet 2008 et le 31 octobre 2011. Ces actions judiciaires obligent la CCIAG à répondre à ces demandes. La nouvelle majorité s’est engagée à revoir rapidement les tarifs du chauffage urbain. Lors du Conseil municipal du 26 mai la nouvelle majorité proposera que la CCIAG rembourse aux usagers les dépassements des marges que la Compagnie de Chauffage a faites durant cette période. Dans l’immédiat, ces remboursements seront calculés à partir des dépassements effectués par la CCIAG par rapport à ce qui avait été prévu dans le compte d’exploitation prévisionnel (CEP 2008) adopté en juin 2008 par les communes délégantes.

Lire le reste de cet article »

À propos de l’engagement n° 73 du Rassemblement : « Construire du logement pour tous »

Publié le 23 mai 2014

non aux VEFA dans le logement socialUn des thèmes porteur de la campagne de la liste « Grenoble une ville pour tous » était l’engagement (n° 73)  Construire du logement pour tous « Nous poursuivrons une politique active de construction de logements sociaux en privilégiant les organismes HLM et en limitant sa « concession » à la promotion immobilière privée » Il s’agit de réaliser des logements de qualité mais au juste prix pour enrayer la spéculation foncière et immobilière favorisée par la politique de l’ancienne équipe. Dans cet engagement, il est clairement indiqué qu’il faudra limiter fortement le recours de la construction de logement sociaux par les promoteurs privés en VEFA (Vente en État Futur d’Achèvement) qui est en fait une concession au privé.

Lire le reste de cet article »

Villeneuve : la plainte brisée ?

Publié le 23 mai 2014

mobilisation Villeneuve au tribunalLe reportage d’ « Envoyé spécial » diffusé sur France 2 le 26 septembre dernier intitulé « Villeneuve, le rêve brisé » avait suscité un émoi considérable à Villeneuve suivi d’une volonté collective de réagir face à ce déversement de clichés uniquement à charge contre ce quartier encore marqué par le sinistre discours de Grenoble de N. Sarkozy du 30 juillet 2010 (voir un précédent billet ici). Après avoir pris attache avec Me Fourrey, avocat spécialisé dans le droit à l’image, les habitants ont pris la décision de porter plainte pour diffamation contre « France Télévisions », sûrs de leurs droits mais aussi pour donner un écho national à leur protestation.

Lire le reste de cet article »

Emprunts toxiques : l’État contre les collectivités

Publié le 23 mai 2014

Danger emprunt tooxiqueLe scandale des emprunts toxiques souscrits à la fin des années 2000 par certaines collectivités n’a pas fini de porter atteinte gravement aux finances locales. Ces emprunts proposés par certaines banques dont la plus fameuse était la banque franco-belge DEXIA, dite « banque des collectivités » ont vu leur taux exploser depuis la chute de l’euro par rapport à d’autres monnaies comme le franc suisse ou le dollar US. En effet les taux d’intérêt, qui semblaient avantageux de quelques dixièmes de % au moment de la souscription par exemple en 2007 pour la Métro, étaient indexés sur le rapport de taux de change entre monnaies. Depuis 2010 le taux des emprunts de la Métro pris pour payer la construction du Grand Stade a dépassé les 10 % l’an, ce qui signifie que pour un prêt de 20 millions d’euros, c’est 2 millions qui s’envolent en fumée vers les comptes du banquier. Quel meilleur usage pourrait-on faire avec de tels montants qui vont perdurer encore 10 ans ?

Lire le reste de cet article »

51Artistes face à l’autoroute A51

Publié le 23 mai 2014
Fin définitive d'autoroute © Les  Anonymes51

© Les Anonymes51

La relance de l’autoroute A51 entre le Col du Fau et Gap, c’est fonctionnellement contestable, économiquement intenable, écologiquement désastreux: trois raisons pour André Vallini, président du Conseil Général de l’Isère, d’utiliser ce projet comme source potentielle de profits politiques.

Quatre anciens combattants de la lutte contre l’autoroute ont choisi un autre mode pour exprimer l’opposition à ce projet en faisant appel à la créativité des artistes amateurs ou professionnels inspirés par les paysages et les lieux de vie du Trièves, du Champsaur et du Buech. L’ensemble de ces œuvres  constituera une exposition itinérante de septembre 2014 à fin 2015.

L’association Mountain Wilderness est partenaire de cette action, que soutient la nouvelle municipalité de Grenoble.

L’art ne peut pas changer le monde, mais il peut donner la conscience à chacun de la nécessité de le changer” Jean Ferrat dans un dialogue avec Georges Brassens (13 mars 1969, émission de télévision de l’ORTF)

Si vous vous sentez concerné-e, écrivez à cette adresse 51artistes@free.fr

Samedi 24 mai : toutes et tous à vélo !

Publié le 23 mai 2014

Vélorution il y a 40 ansL’ADTC communique :

« A l’occasion des 40 ans de l’ADTC et des 20 ans d’uN p’Tit véLo dAnS la tête », 
revivons la première fête du vélo à Grenoble qui s’était déroulée en 1974 !

– En 1974, l’ADTC avait organisé à Grenoble la première fête du vélo. Lors de cet événement, 3000 grenoblois avaient enfourché leur vélo pour demander des aménagements cyclables permettant de se déplacer facilement et contribuant à apaiser la ville et la rendre plus conviviale.

40 ans après, alors que les problèmes liés à la qualité de l’air sont de plus en plus prégnants, relevons le défi et retrouvons-nous à… 5000 avec nos vélos pour déambuler joyeusement dans les rues de l’agglo.

Rendez-vous à l’Anneau de Vitesse de Grenoble samedi 24 mai à 14h ou rejoignez-nous à 16h à la MC2 puis à 17h, pot et discours : RDV à la mairie côté parc Mistral.

Jetez un coup d’œil sur l’affiche ci-jointe : 
vous verrez la photo du Dauphiné Libéré de 1974 avec un aperçu des 3000 cyclistes ! Cela fait rêver ! 
Et donc, nous comptons sur votre présence samedi 24 mai pour relever le défi !!! »

La Métro met en place son exécutif

Publié le 17 mai 2014
Metro : VP du Rassemblement

Les six vice-présidences du Rassemblement citoyen, solidaire, écologiste

Vendredi 16 mai, le conseil de Métro a désigné les vice-président-es, les conseiller-es délégué-es et a fixé les indemnités des élus. Avant cela, le président C. Ferrari avait annoncé les groupes qui s’étaient déclarés auprès de lui : 28 membres pour le Rassemblement citoyen, solidaire, écologiste (RCSE) qui devient le premier groupe de la Métro, juste devant le groupe des petites communes qui compte 27 membres. La majorité est complétée par le groupe socialiste avec 23 membres, et le groupe communiste de 11 membres. La droite (24 élu-es), les non-inscrits (9 élu-es)et le FN (2 élu-es) sont dans l’opposition. La majorité de l’agglomération compte donc aujourd’hui 89 élu-es sur 124, ce qui permettra de mettre en œuvre la charte adoptée par ses 4 groupes avant l’élection du président le 25 avril dernier. 18 vices-président-es (contre 40 depuis janvier !) ont été élu-es un par un au cours d’un début de conseil qui a semblé interminable. Quatre conseillers délégués ont été choisis par arrêtés du Président, un par groupe de la majorité, ce qui donne un exécutif de 23 membres couvrant toutes les compétences de l’agglomération actuelle et de la future Métropole.

Lire le reste de cet article »

Le ciné-débat d’ATTAC 38

Publié le 17 mai 2014

L'an 01Régulièrement l’association ATTAC38 organise des débats autour d’un film sur les thèmes porteurs de l’association : la finance, les banques, l’histoire, la mémoire, les pouvoirs, les utopies et les alternatives, la critique sociale…

Le prochain ciné-débat aura lieu lundi 19 Mai 2014 à 19 h30 au Café Bayard, 1 rue Bayard à Grenoble.

Projection du film : L’AN 01 (Jacques Doillon/Gébé ; France ; 1975)

Lire le reste de cet article »

Une question de look…

Publié le 17 mai 2014

Cérémonie du 8 mai à GrenobleEst-ce que vous avez déjà rencontré Eric Piolle avec une cravate ? Non, bien sûr ! Et pourtant il a été élu maire de Grenoble et donc les électeurs ont accepté et apprécié son look d’ailleurs très soigné et étudié. Le jean, la chemise blanche et la veste sont un uniforme qu’il porte très bien. Que cela insupporte certains, montre, d’une certaine façon, le décrochage grenoblois par rapport aux choses du monde.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 17 mai 2014

E.Piolle & J.L.MelenchonLe 12 mai, dans le cadre des élections européennes, J.L. Mélenchon (Parti de Gauche) tenait un meeting du Front de Gauche à Alpes Congrès. Il était prévu que le nouveau maire de Grenoble dise un mot d’accueil. Mais le PCF a refusé. Décidément le PC ne sait plus où il habite : alliance avec la droite en 2008 aux municipales, alliance avec le PS en 2014 contre le Rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes. Résultat de cette stratégie le PC n’a plus d’élu à Grenoble.

Et si on parlait des finances de la Métro…

Publié le 17 mai 2014

tirelireL’agence de notation Standard & Poor’s (S&P) réalise des expertises des situations financières de sociétés, d’Etats et de collectivités publiques et leur attribue une note. La Métro et le SMTC font faire cette notation depuis quelques années. Le 9 mai 2014, S&P rend sa note qui est plutôt positive pour la Métro notamment à cause du passage en Métropole au 1er janvier 2015.

Lire le communiqué de presse ici dans la rubrique « Etats et secteur public »

Lire le reste de cet article »

Mise au point

Publié le 9 mai 2014

logo ADESA chaque début de mandat municipal, le Rouge et le Vert est obligé de préciser qu’il n’est pas le journal des élu-es, mais celui de l’ADES. Pour celles et ceux qui veulent polémiquer, ne vous en prenez pas aux élu-es à l’occasion des prises de positions de la rédaction du journal, mais écrivez au journaliste collectif.

Le Rouge et le Vert soutient vigoureusement la nouvelle majorité et l’aidera à remplir ses engagements. En revanche, il ne ménagera pas les groupes d’oppositions du conseil municipal sur leurs déclarations ou leurs actions. S’il est nécessaire d’alerter la population car certaines décisions de la majorité tardent à venir ou ne respectent pas des engagements importants, la rédaction du journal le dira simplement afin que le changement promis voit le jour. Que chacun fasse son boulot citoyen aujourd’hui comme chacun aurait dû le faire dans le passé quand sévissait la corruption ou quand certains vivaient de petits arrangements ! Malheureusement nous n’étions pas nombreux, alors, beaucoup moins que ceux qui aujourd’hui poussent des cris d’orfraie.

Calendrier

Publié le 9 mai 2014

calendrierProchain conseil de la Métro au forum 3 rue Malakoff : Vendredi 16 mai 2014 à 14h30 (notamment avec la mise en place de l’exécutif de la Métro par l’élection des vice-présidents et la désignation des conseillers délégués.

Celui de juin devrait avoir lieu le vendredi 6 juin 2014 à 14h30

Prochain conseil municipal lundi 26 mai à 18 h. Les suivants auront lieu le lundi 30 juin et le lundi 21 juillet

Et si on reparlait finances…

Publié le 9 mai 2014

tirelireNotre article du 26 avril intitulé «Si on parlait finances» a fait réagir l’opposition PS. Nous tenons à rassurer cette opposition qui n’a rien à proposer mais seulement à se plaindre de n’avoir pas accès aux informations. Contrairement à ce que déclare l’ex-adjoint aux finances de M. Destot, l’ADES n’a pas eu accès à des informations qui auraient été dissimulées aux membres des trois oppositions (FN, PS, UMP) au sein du Conseil municipal. Pour savoir ce qui s’est passé dans la gestion des finances de la commune de Grenoble, il n’y a pas besoin d’avoir accès à des informations secrètes. J. Safar, en charge du dossier jusqu’au 4 avril 2014, connaît parfaitement le budget 2013 qu’il a piloté dans les moindres détails. Il ne devrait donc pas être surpris par les annonces de l’ADES, ni se plaindre de manière mensongère qu’il est privé d’informations. N’était-il pas le seul jusque-là à détenir les comptes de la commune ? Au lieu de répondre sur le fond, il botte en touche en faisant semblant d’être surpris de ne pas avoir les informations. De deux choses l’une : ou bien ce que dit le Rouge et le Vert est faux et alors que J. Safar en apporte la preuve ou bien c’est vrai et alors, en responsable, il doit reconnaitre que sa gestion a été mauvaise.

Lire le reste de cet article »