Archives du 11 décembre 2020

Grenoble résiste à la loi « sécurité globale » !

Publié le 11 décembre 2020

Le 9 décembre, de nombreux partis et mouvements politiques de gauche, écologistes et citoyens grenoblois ont fait une déclaration commune s’opposant clairement à la proposition de loi sur la sécurité globale. Face aux mesures atteignant frontalement la vie privée, la liberté d’information, en particulier à travers son article 24, les signataires proposent une alternative à l’opportunisme sécuritaire du pouvoir macroniste : « La présence humaine, le dialogue, les politiques globales, la refondation des missions de la police sont sur le long terme les seules solutions pour “Garder la paix” plutôt que “Maintenir l’Ordre” de la Cité. Le cauchemar du contrôle généralisé, les drones et la reconnaissance faciale, l’interdiction du contrôle citoyen et journalistique sur les actions de la police, ne font pas partie d’un projet républicain véritable. »

Signataires : ADES, EELV, Ensemble! Grenoble Métropole, Génération.s, La France Insoumise, Réseau Citoyen Grenoble

Lire le reste de cet article »

Léo Richaud 1930-2020

Publié le 11 décembre 2020

Encore un militant de la Villeneuve de Grenoble qui disparait. Il avait eu 90 ans en juillet 2020, Léo était une figure incontournable des écologistes grenoblois. Il a participé à toutes les campagnes politiques de ces 40 dernières années, il a été président des Verts-Grenoble et candidat aux élections cantonales à Grenoble, présenté par les Verts et E2A (l’ancêtre de l’ADES) sur l’ancien canton 3 de Grenoble (canton de Michel Destot) en mars 1992, où il avait fait plus de 10 % des exprimés.

Il n’était pas que militant écologiste, il avait commencé sa vie professionnelle dans la chaussure à Romans, c’était un ouvrier, militant syndical CGT et avait fait partie des premières « charrettes de licenciés de la chaussure de luxe ».

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 11 décembre 2020
fou

Nicolas Sarkozy est jugé pour « corruption active » et « trafic d’influence » dans l’affaire « Paul Bismuth ». Le 7 décembre il déclare devant le tribunal judiciaire de Paris « Vingt ans député. Vingt ans maire. Sept ans ministre. Et cinq ans président. Je n’ai jamais trafiqué !Mais ma vie, c’est de donner un coup de pouce… ». Les coups de pouce sont parfois très dangereux en politique, il devrait demander à Carignon… En politique il ne faut jamais dire jamais. De plus il a juré qu’il n’avait rien fait de mal, juré « dans les yeux même ». Souvenez-vous c’était la même expression de Cahuzac, avant de se faire prendre par la patrouille. Le Parquet National Financier a requis une peine de 4 ans d’emprisonnement dont 2 fermes à l’encontre de l’ancien président de la République. A suivre.

Taux de chômeurs parmi les actifs dans les quartiers IRIS de Grenoble

Publié le 11 décembre 2020

L’INSEE donne les définitions suivantes pour les populations active et inactives :

« Actifs : la population active regroupe la population active occupée (appelée aussi « population active ayant un emploi ») et les chômeurs.

Les inactifs sont par convention les personnes qui ne sont ni en emploi (BIT) ni au chômage : jeunes de moins de 15 ans, étudiants et retraités ne travaillant pas en complément de leurs études ou de leur retraite, hommes et femmes au foyer, personnes en incapacité de travailler… »

Dans les recensements annuels, l’INSEE donne les statistiques sur les populations actives et inactives entre 15 et 64 ans.

Lire le reste de cet article »

Le handicap est aussi discriminant que l’origine du candidat pour l’accès à l’emploi

Publié le 11 décembre 2020

Des chercheurs ont remis au ministère de la fonction publique et au Conseil commun de la fonction publique un rapport intitulé « Discriminations dans le recrutement à l’égard des personnes en situation de handicap : un test multi-critère ». Qu’il s’agisse du secteur privé ou de la sphère publique, dans le processus d’accès à l’emploi, le handicap s’avère aussi discriminant que l’origine du candidat.

En voici le résumé :

Lire le reste de cet article »

Le projet de loi de finances 2021 favorable à l’artificialisation des sols !

Publié le 11 décembre 2020

Quand on explique que ce gouvernement n’est pas écologiste, Macron répond par des grands discours, mais en politique ce sont les actes qui comptent. Or qui mieux qu’un projet de loi de finance (PLF) pour démontrer quels seront les actes posés à partir de 2021 ?

L’Assemblée nationale en première lecture n’a montré aucun effort pour lutter contre l’artificialisation ou restaurer la biodiversité, malgré la Stratégie des Aires Protégées ambitieuse de 2019 ou l’objectif « zéro artificialisation nette » fixé par la loi Biodiversité de 2016.

La Convention Citoyenne pour le Climat a confirmé la nécessité de l’arrêt de l’urbanisation des espaces naturels et agricoles mais l’article 44 supprime une taxe incitative pour agir en ce sens, le Versement pour sous-densité (VSD) qui avait été mis en place par le Grenelle de l’environnement.

Lire le reste de cet article »

La stratégie « Mobilité et Transport » de l’Ademe

Publié le 11 décembre 2020

Le 1er décembre l’ADEME (Agence de la transition écologique) publie la stratégie « 2020-2023 Mobilité & Transport au service de la transition écologique et solidaire » qui a pour objectif la neutralité carbone en 2050. Elle est centrée sur 3 axes qui s’inscrivent dans le cadre des recommandations du GIEC :

  • Comprendre et agir sur la demande et les comportements.
  • Favoriser les modes les plus économes et favorables à l’environnement.
  • Améliorer l’existant pour limiter son impact sur l’environnement.
Lire le reste de cet article »

Le nombre de bénéficiaires du RSA augmente significativement

Publié le 11 décembre 2020

La Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) publie les chiffres du nombre de bénéficiaires du RSA au 30 juin 2020. Les chiffres montrent une hausse significative du nombre d’allocataires au second trimestre, donc en sortie du premier confinement, +4,2% en trois mois, pour frôler les deux millions et de 6,2% par rapport au second trimestre 2019, ce qui correspond à 120.000 allocataires supplémentaires.

Les dépenses dépassent les 3 milliards soit une hausse de 6% par rapport au second trimestre 2019.

Dans un deuxième document intitulé Estimations avancées des évolutions des foyers allocataires du RSA, la CNAF démontre que c’est bien la crise sanitaire qui déclenche cette augmentation du nombre d’allocataires.

Lire le reste de cet article »

Nanomatériaux, un avis critique de l’Anses

Publié le 11 décembre 2020

Le 24 novembre 2020 l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) rend un avis critique sur l’absence de données exploitables de la part des industriels qui empêche une traçabilité des nanomatériaux et une évaluation des impacts sur la santé publique.

Elle propose plusieurs améliorations pour fiabiliser les données du « registre R-Nano » afin d’améliorer la traçabilité des nanomatériaux et optimiser l’efficacité du système.

Lire le reste de cet article »

Face à la crise, la reprise s’annonce « incertaine » pour les finances locales

Publié le 11 décembre 2020

C’est ce que prévoit l’étude, présentée par l’Association des Maires de France (AMF) et la Banque des Territoires (qui dépend de la Caisse des dépôts) qui estiment que la reprise de l’investissement n’est pas certaine face à la crise qui a vu une diminution des recettes et l’explosion des dépenses nouvelles subies par le bloc communal.

Si les communes et les intercommunalités sont entrées dans la crise en assez bonne santé financière, elles vont être confrontées à de nombreuses incertitudes dans les années à venir.

Si les communes et les intercommunalités sont entrées dans la crise en assez bonne santé financière, elles vont être confrontées à de nombreuses incertitudes dans les années à venir.

Les pertes de recettes et l’augmentation des dépenses sont évaluées à 8 milliards d’euros sur 3 ans.

Mais l’étude prévoit que l’année 2022 sera la plus difficile car « un certain nombre d’investissement qui n’ont pu être mis en œuvre en 2020 à cause de la crise sanitaire, le seront finalement en 2021, ce qui atténuera la situation. Mais, en 2022, ce ne sera pas le cas et cette année-là sera la plus difficile ».

Lire le reste de cet article »

Diverses actualités

Publié le 11 décembre 2020

L’INSEE édite son édition 2020 du portrait social de la France (330 pages) : la vue d’ensemble porte sur l’impact social de la crise sanitaire de la Covid-19 et du confinement, dans des domaines tels que la santé, l’emploi, les inégalités femmes-hommes, la scolarité des enfants, les pratiques culturelles, etc. Un éclairage est ensuite apporté sur les enfants, sous l’angle des inégalités sociales.


Le Conseil constitutionnel valide la loi Asap (Accélération et simplification de l’action publique), malheureusement y compris les mesures contestées sur les procédures qui permettront de faire passer plus facilement des projets portant atteinte à l’environnement mais annule de nombreux (26) cavaliers législatifs. La loi expurgée est publiée ici.


Le Bureau du CESE (conseil économique social et environnemental) a adopté le mardi 1er décembre une déclaration intitulée “Jeunes, le devoir d’avenir” qui alerte les pouvoirs publics sur la situation vécue par les jeunes en cette situation de crise sanitaire, économique et sociale et propose des mesures fortes sur le plan de la précarité économique, de la santé mentale et en gardant de la confiance en l’avenir.

Lire le reste de cet article »