Archives pour le mot-clef ‘élections’

Appel de l’ADES pour le 2ème tour des élections législatives

Publié le 16 juin 2017

L’Association pour la Démocratie l’Ecologie et la Solidarité n’avait soutenu aucun candidat lors du 1er tour sur les 1ère et 3ème circonscriptions (qui intéressent directement Grenoble) à cause de la division du camp citoyen de gauche et écologiste dont les candidats défendaient pourtant les mêmes valeurs. Sans cette division il y aurait eu des représentants de ce courant au 2ème tour dans ces deux circonscriptions.

Dans la 3ème circonscription, Raphael Briot affronte la candidate « en marche ». L’ADES appelle à voter pour R. Briot afin qu’il y ait au moins un député de gauche et écologiste dans l’Isère. Il n’est jamais bon qu’une assemblée qui fait la loi et contrôle le gouvernement soit dominée par un seul mouvement, la vie politique exige le pluralisme. L’Assemblée nationale qui sortira de ces élections ne représentera en rien la diversité de notre société, ce qui fait courir un risque à notre démocratie qui est déjà bien malade.

De plus nous avons besoin de combattre l’austérité financière imposée aux collectivités et il est important d’avoir un député qui défend l’importance des services publics de proximité qui sont un fondement d’une politique sociale, surtout quand des tarifications sociales peuvent être mises en place ce qui suppose parfois des changements dans la loi. Un député de gauche doit porter ces exigences.

Dans cette circonscription la participation a été très faible (47,7%) et surtout dans les quartiers favorables à la gauche. Pour gagner il est indispensable que les électeurs de gauche et écologistes se mobilisent pour permettre à R. Briot d’être élu député.

Pour ce qui concerne les autres circonscriptions de l’Isère, l’ADES appelle à faire barrage au Front National présent dans les 2ème, 6ème, 8ème et 10ème circonscriptions.

Politique politicienne

Publié le 9 juin 2017

Les soutiens à M. Destot pour l’élection législative fondent comme glace au soleil. Alors qu’en 2012 il présentait un comté de soutien de plus de 1000 personnes, pour 2017 ce ne sont même pas 220 personnes qui lui ont apporté le soutien pour un 7ème mandat et très peu d’électeurs de la circonscription. Si les soutiens sont proportionnels aux votes, le député sortant a beaucoup de souci à se faire. Vu l’exigence de renouvellement que les électeurs expriment, il est probable que le député sortant soit sorti !

Financement des partis politiques aux législatives

Publié le 9 juin 2017

La multiplication des candidats aux élections législatives provient de la règle édictée pour financer les partis politiques.

Pour accéder à cette partie du financement public il faut que le parti ait présenté des candidats qui obtiennent au moins 1% des suffrages exprimés dans au moins 50 circonscriptions. Le financement obtenu chaque année durant tout le mandat de l’Assemblée Nationale est fonction du nombre de voix obtenues par tous les candidats du parti. Une voix rapporte au maximum 1,42 € chaque année, mais pour obtenir ce montant il faut que l’écart entre le nombre des candidats hommes et femmes ne dépasse pas 2% du nombre total de candidats présentés par le parti. Seuls deux partis avaient satisfait à cette condition en 2012 : EELV et le PCF. Si l’écart dépasse les 2%, le montant de 1,42 € est diminué de trois quart du pourcentage de l’écart. En 2012, l’UMP avait présenté 377 hommes et 129 femmes, chaque voix n’a rapporté que 0,90 €. Le PS n’a obtenu que 1,26 € par voix. Debout la République a présenté trop de femmes il n’a obtenu que 1,35 € par voix.

Lire le reste de cet article »

Une action citoyenne et démocratique : être assesseur lors des élections législatives

Publié le 2 juin 2017

La ville recherche des assesseurs pour aider à tenir les bureaux de vote les 11 et 18 juin. Il ne faut pas de connaissances juridiques ou politiques. Simplement être disponible la journée ou la demi journée. Une petite formation/information d’une heure sera faite en mairie avant pour tous les bénévoles. Le conseil Constitutionnel a annulé les votes de plusieurs bureaux de vote qui étaient irrégulièrement constitués. C’est le prix de la démocratie d’aider à tenir des bureaux de vote de manière bénévole.

Pour s’inscrire cliquez ici.

Candidatures aux législatives à Grenoble

Publié le 2 juin 2017

Comme d’habitude, les élections législatives attirent beaucoup de candidats notamment pour apporter des financements aux partis politiques. Les Grenoblois sont répartis entre deux circonscriptions : la 1ère dont Mme Fioraso est sortante mais ne se représente pas et la 3ème où M. Destot se représente pour un 7ème mandat !

Sur la 1ère circonscription il y a 15 candidats (comme en 2012) ; en 2012 il y avait 8 candidats qui n’avaient pas atteint 1% des exprimés (au total 2,8% des voix). Seuls 3 candidats avaient dépassé les 15 % des exprimés et seuls deux candidats ont été qualifiés pour le 2ème tour (PS contre UMP).

Sur la 3ème circonscription il n’y a que 14 candidats soit deux de moins qu’en 2012, où 10 candidats avaient fait 1% ou moins (au total 5,8%). Seuls 4 candidats dépassaient les 10 % et seulement deux candidats restaient au 2ème tour (PS contre UMP).

Lire le reste de cet article »

Vote au deuxième tour de la présidentielle dans la métropole

Publié le 19 mai 2017

Comme au niveau national, dans les 49 communes de la métropole, le nombre de suffrages exprimés a beaucoup diminué entre les deux tours : diminution de 11,8%.

Macron atteint 75,3% des suffrages dans la Métro (ce qui est nettement supérieur à son score national) et Mme Le Pen 24,7%. A noter que hors de Grenoble le Front National atteint presque 28 %.

Lire le reste de cet article »

Elections législatives à Grenoble : attention à la dispersion des candidatures

Publié le 12 mai 2017

Deux circonscriptions législatives intéressent directement la ville de Grenoble, la 1ère et la 3ème. Ces deux circonscriptions ont un député sortant PS, respectivement G. Fioraso et M. Destot.

L’ADES milite depuis de longues années pour construire des rassemblements politiques regroupant la gauche alternative et les écologistes. C’est ainsi qu’en 2014, la liste menée par Eric Piolle, une ville pour tous, a gagné l’élection municipale, mettant fin à une domination du PS depuis 1995, grâce à un rassemblement très large, le Rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes soutenu par des mouvements citoyens : le Réseau Citoyen et l’ADES et des partis nationaux : EELV, PG, Les Alternatifs, Nouvelle donne.

L’élection présidentielle de 2017 s’est conclue par un bouleversement politique profond mettant en cause tous les appareils politiques et redessinant un paysage politique à gauche sanctionnant une soi-disante gauche gouvernementale qui avait abandonné ses valeurs.

Suite à l’élection d’E. Macron à la Présidence de la République, il est important que soient présents à l’Assemblée nationale de nombreux députés défendant les valeurs de démocratie, d’écologie et de solidarité qui ont été portées par JL. Mélenchon et B. Hamon, si on veut peser sur la politique gouvernementale pour éviter une poursuite des politiques d’austérité qui ont des conséquences sociales très négatives.

Lire le reste de cet article »

Tribune libre : « Et aujourd’hui j’ai peur »

Publié le 5 mai 2017

J’ai trouvé super l’article d’Akram Belkaïd « La chronique du blédard : voter Macron ? Oui, hélas… » parue dans le quotidien d’Oran le 27 avril. J’aurais voulu écrire un peu de ce qu’il dit car je m’appelle Eveline mais comme beaucoup de Aminata, je suis noire, oui noire de la tête aux pieds et j’ai transmis cette couleur à mes enfants.

En 2002, le soir même de l’annonce des résultats, la mairie de Grenoble était pleine, pleine de gens indignés bien qu’en face de J-M. Le Pen, il y avait J. Chirac qui était loin d’être un modèle de solidarité et de justice sociale, mais malgré ça, tout autour de moi, d’une seule et même voix on a appelé à voter contre. Tout le monde savait bien que J. Chirac était de droite, mais l’indignation était plus forte.

En Mai 2002 je suis partie au Congo entre les 2 tours et ai laissé ici, mes enfants et ma procuration le cœur léger, je savais bien que je reviendrais, j’avais confiance en mes compatriotes, et en cette France vent debout contre le FN.

Entre 2002 et 2017, il y a eu certainement bien des déceptions sur le plan politique et social, mais pour moi il y a eu surtout sur le plan sociétal le mariage pour tous, et la « manif pour tous ». Christiane Taubira insultée de la manière la plus ignoble possible par des hommes, des femmes et même des enfants, la parole raciste s’est libérée, malgré quelques molles indignations, quelques billets dans les journaux, on sent bien que quelque chose a changé, on le voit aux Etats Unis et moi je le pressens en France.

Lire le reste de cet article »

Élection présidentielle, analyse des résultats du premier tour, suite.

Publié le 5 mai 2017

Il est intéressant d’étudier les évolutions en nombre de voix des différents électorats entre les deux présidentielles de 2012 et 2017 à Genoble, bureaux de vote par bureaux de vote. Mais les périmètres de nombeux bureaux de vote ont été transformés entre ces deux élections. On peut toutefois faire une analyse sur les bureaux qui n’ont pas changé, ce qui représente environ 37 000 suffrages exprimés sur 65 000. Il faut toutefois noter qu’entre 2012 et 2017 il y a eu de nombreux changement de population à Grenoble (même si les électeurs restent longtemps inscrit dans leur ancien bureau de vote), ce qui peut faire évoluer la sociologie politique de certains bureaux.

Cet échantillon de bureaux de vote est représentatif, les résultats d’ensemble sont très proches des résultats de Grenoble en donnant un peu plus de votes à Mélenchon (30,5% au lieu de 28,9%) et un peu moins à Fillion (14,2% au lieu de 15,1%).

Dans les graphiques suivants, chaque point est un bureau de vote représenté par le nombre de voix obtenues en 2012 et 2017. Lorsque les points sont à peu près alignés cela indique une corrélation forte entre les deux variables représentées en ordonnée et en abscisse. Au contraire si les points sont distribués en nuage, cela indique une absence de corrélation.

On verra dans les résultats suivants qu’il y a des corrélations importantes entre les votes de 2012 et de 2017 et qu’on peut assez bien expliquer les évolutions électorales par les mêmes évolutions qui ont été étudiées par les sondages nationaux.

Lire le reste de cet article »

Vote électronique : toujours opaque et invérifiable

Publié le 5 mai 2017

Il y a 10 ans, aux présidentielles de 2007, 83 communes représentant 1,6 millions d’électeurs avaient procédé à un vote au moyen de machines électroniques. Grenoble y avait échappé de peu, car un an avant nos élus s’étaient opposés au maire qui voulait doter sa ville de ces ordinateurs de vote. Devant l’absence de majorité, M. Destot avait dû y renoncer.

Depuis, suite à des expertises démontrant les problèmes posés, l’installation de nouvelles machines est gelée par le ministère de l’Intérieur. En Isère, seules Meylan et Voiron continuent à utiliser le vote électronique. On estime aujourd’hui à environ 1,2 millions d’électeurs ayant été invités à voter via un écran tactile.

Un autre mode de vote électronique est aussi pratiqué : le vote à distance par internet. Pour ces élections, ce moyen de vote a aussi été mis en cause par le risque de piratage y compris par un pays étranger. C’est ainsi que les Français de l’étranger qui avaient été autorisés à voter ainsi précédemment ne l’ont pas été aux présidentielles et ne le seront pas plus aux législatives.

Lire le reste de cet article »

Editorial : appel à faire barrage au Front National et à combattre pour la justice sociale

Publié le 28 avril 2017

Le conseil d’administration de l’ADES réuni le 26 avril 2017 lance l’appel suivant :

Attention au piège : au deuxième tour de l’élection présidentielle les deux candidats en présence ne se valent pas. Il y a un candidat républicain et une candidate d’extrême droite. Notre République et ses valeurs sont mises en danger par une extrême droite qui se camoufle et se dédiabolise pour mieux diffuser ses poisons culturels et idéologiques. La candidate du Front National a essayé de supprimer toutes références d’extrême droite mais son discours reste antinomique avec les valeurs de la République et de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen : le FN c’est le rejet de l’autre, la rupture d’égalité entre les humains qui est la marque du racisme et de l’antisémitisme, le culte du chef, la mise en cause de la démocratie représentative (tous pourris), l’exaltation nationaliste, l’utilisation de bouc-émissaire, le rejet de la démocratie sociale et des syndicats… Ces ingrédients étaient constitutifs des mouvements fascistes et l’histoire nous a montré vers quelles outrances et vers quelles catastrophes mènent de telles orientations condamnées partout dans le monde.

Le Front National est devenu le parti ayant le plus de voix dans presque la moitié des départements. Il contrôle de nombreuses communes où il prend les moyens pour s’installer durablement. Il essaie de gagner le combat pour l’hégémonie culturelle en foulant au pied les valeurs de notre société, celles héritées du siècle des Lumières et du Conseil National de la Résistance…

Lire le reste de cet article »

Urgence, procuration pour les élections, ne pas attendre le dernier moment

Publié le 14 avril 2017

Les élections présidentielles ont lieu les 23 avril et 7 mai 2017, les législatives les 11 et 18 juin 2017.

En cas d’absence l’électeur peut donner une procuration à un autre électeur à condition que celui-ci soit également inscrit sur la liste électorale de Grenoble (mais pas forcément dans le même bureau de vote). Les procurations peuvent être établies auprès de l’hôtel de police, du tribunal d’instance à Grenoble (palais de justice) ou dans un commissariat de police ou une gendarmerie en France.

Le mandant doit connaître l’identité complète (nom, nom de jeune fille, prénoms, date et lieu de naissance) et l’adresse de son mandataire et venir avec une carte nationale d’identité, un passeport ou une carte de séjours en cours de validité. Pour gagner du temps, il est possible de télécharger le formulaire de procuration sur  où tous les renseignements utiles sont fournis pour faire des procurations de France ou de l’étranger.

Moindre mobilisation pour les inscriptions sur les listes électorales en France

Publié le 7 avril 2017

Le 6 mars l’INSEE fait le point sur les inscriptions sur les listes électorales en vue des élections présidentielles et législatives, au niveau national.

L’INSEE estime que 88,6% des personnes majeures de nationalité française sont inscrites sur les listes électorales.

Durant l’année passée, 6,5% de l’électorat potentiel a fait une démarche soit pour s’inscrire pour la première fois ou pour changer de commune de résidence. C’est moins que pour les élections de 2012 (7,7%) et pour celles de 2007 (8,6%). Il faut rajouter les inscriptions d’office (1,4%) pour les jeunes qui ont atteint les 18 ans. Il y a donc 80,7 % des électeurs potentiels qui n’ont pas changé d’inscription depuis fin 2016.

Lire le reste de cet article »

Primaires du PS, 2ème tour

Publié le 3 février 2017

La participation a été plus importante qu’au 1er tour (+ 23% au niveau national et 25,5% de plus à Grenoble), mais reste nettement plus faible qu’en octobre 2011 (-30%).

Ce renfort de votants a beaucoup profité à B. Hamon qui atteint 58,7% au niveau national, soit nettement plus que son score du 1er tour augmenté de celui de Montebourg (54,3%).

A Grenoble le score atteint presque les 2/3 des voix (64,5%), alors qu’au 1er tour la somme Hamon + Montebourg atteignait 58 %, soit une amplification plus forte qu’au niveau national.

Lire le reste de cet article »

Primaire du PS, 1er tour

Publié le 27 janvier 2017

Il aura fallu attendre le 26 janvier pour avoir des résultats complets (qui sont toujours faux !!!) du 1er tour de la primaire citoyenne qui dans les faits est essentiellement une primaire du PS.

La primaire a vu une manipulation lors de l’annonce de la participation réelle le soir du 22 janvier, avec la désagréable impression que des ordres ont été donnés pour que la participation soit considérée comme bonne (plus proche des 2 millions que de 1,5 millions de votants). En fait elle s’avère plus proche des 1,5 millions de votants, atteignant 1,66 millions, ce qui est un chiffre faible par rapport à ce qui s’était passé en 2011. Exactement 1 million d’électeurs ne se sont pas déplacés par rapport au 1er tour de la primaire d’octobre 2011, où 2,66 millions avaient votés. Soit une baisse de 38 % de la participation. Les responsables du PS auraient dû se souvenir du principe édicté par un président du Congo Brazzaville. « Pourquoi organiser des élections si ce n’est pas pour les gagner ». Il semblerait, là et las, que l’appareil du PS n’a pu faire que la moitié du chemin. Fabriquer des électeurs sans inverser le résultat

Lire le reste de cet article »

Attention, dernier délai pour s’inscrire sur la liste électorale

Publié le 23 décembre 2016

Pour participer aux prochaines élections présidentielle et législatives il faut être inscrit sur les listes électorales. L’inscription doit intervenir avant le 31 décembre 2016 pour pouvoir voter à partir du mois de mars de l’année suivante.

L’inscription peut se faire par internet ou par courrier ou à la mairie. Pour savoir quels documents sont exigés voir ici.

Lire le reste de cet article »

Primaire de la droite 2ème tour, pas de surprise

Publié le 2 décembre 2016

fillon-juppeSans surprise, M. Fillon a fait presque le plein de ses voix et de celles des candidats du premier tour qui se sont ralliés à lui et qui représentaient 68,6 % des exprimés. La participation a été très légèrement supérieure au 2ème tour, + 2,1%. Fillon obtient 66,5% des exprimés. Dans la région il atteint 70,4% et dans l’Isère 67, 3%.

A Grenoble Fillon ne fait que 55,8 %, alors que ses soutiens atteignaient presque 60 % et il est devancé dans deux bureaux de vote par Juppé : Malherbe et Jouhaux et il est talonné à Joseph Vallier et Berriat. La participation a été du même niveau qu’au premier tour, seulement 1,1% de plus. Le bureau où il y a eu l’augmentation la plus forte de participation est celui de Malherbe (+9%) et la plus faible (-5%) au Jardin de ville.

Lire le reste de cet article »

Primaire à droite

Publié le 25 novembre 2016

primaires4,3 millions d’électeurs se sont déplacés pour le 1er tour de la primaire de la droite et du centre, ce qui est exceptionnel puisque cela représente plus de 15 % de l’électorat traditionnel de la droite au niveau national. Cela indique une mobilisation très forte de cet électorat qui sait que la personnalité qui va emporter la primaire a de très fortes chances d’emporter la présidentielle de mai 2017, puisque la gauche, au sens large, devrait ne pas être qualifiée pour le 2ème tour de la présidentielle, laissant la droite face au FN. D’où la volonté de certains électeurs de gauche de vouloir choisir le moins pire des candidats de droite (qui pourtant ont des programmes assez proches).

Lire le reste de cet article »

Le populisme ça trump énormément !

Publié le 11 novembre 2016

trumpVoilà démontré, une fois de plus (Hitler par exemple) de manière très concrète qu’il est possible en démocratie de gagner une grande élection en faisant appel aux arguments les plus bas qui sont en rupture avec les valeurs même de la démocratie : racisme, sexisme, complotisme, exclusion, recherche de boucs émissaires…

Notre démocratie n’est pas à l’abri d’une telle dérive lorsqu’on prend connaissance de l’étude du Monde du 8 novembre sur « la grande fatigue démocratique des Français ». On y apprend les rejets « des partis politiques, des syndicats, des médias »… qui seraient des freins à l’amélioration de la situation en France. « 7 Français sur dix estiment que les élections ne changent rien » et 74 % estiment que les élus sont trop souvent corrompus !

Malgré ce constat, nous pensons que les fondamentaux de notre démocratie sont à défendre en toute circonstance. Ils sont rappelés avec une belle concision par « La déclaration des droits de l’homme et du citoyen » de 1789. Bien évidemment nous militons pour que le fonctionnement de nos institutions soit constamment amélioré à chaque niveau institutionnel. Nous souhaitons que chaque composante politique présente dans ou hors des institutions milite pour que le débat public s’organise de telle manière qu’il élève la qualité de la vie collective au lieu de diviser et exclure en croyant pouvoir mieux faire avancer son pouvoir sur la société.

Lire le reste de cet article »

Organisation des primaires avant l’élection présidentielle, le rôle des mairies

Publié le 25 mars 2016

MinistereInterieurLe Ministre de l’intérieur a envoyé aux Préfets le 22 février une circulaire précisant les conditions dans lesquelles les mairies peuvent participer à l’organisation des élections primaires par les partis politiques.

« La présente circulaire a pour objet de préciser les modalités de l’organisation d’élections primaires par les partis politiques en vue de désigner leur candidat à l’élection présidentielle, notamment en termes de communication des listes électorales ou de mise à disposition par les communes de locaux, de personnel ou de matériel de vote.

Elle comporte par ailleurs une annexe relative à la constitution de fichiers d’électeurs et au contrôle de la Commission Nationale de l’Informatique et des libertés (CNIL).

Lire le reste de cet article »