Agenda

29 avril 2016

belle-saisonSamedi 30 Avril, ménage de printemps dans Grenoble. Une ville propre et agréable, c’est d’abord une ville dont on prend soin et qu’on ne salit pas ! Journée d’actions organisée par la Ville, pour l’embellissement de Grenoble, la « Belle Saison » est un événement construit et préparé avec les agents des services de la propreté urbaine et des espaces verts de la Ville de Grenoble, qui vont faire découvrir leur travail mené au quotidien pour rendre Grenoble propre et belle.

10h – 12h : Grand nettoyage de printemps dans tout Grenoble. Accompagnés des agents de la Ville, les Grenoblois sont invités à nettoyer une ou plusieurs rues de leurs quartiers. La Ville fournit les gants et les sacs. Points de départ : voir ici.

13h – 17h : Rencontres et animations – Place Victor Hugo. Avec au programme : revue des véhicules de service, atelier tri (avec Grenoble Alpes Métropole), démonstrations de plantations, jeux pour enfants, démonstrations de techniques de nettoyage…

Lire le reste de cet article »

L’avenir du chauffage urbain dans la métropole

29 avril 2016

Usine de la CCIAG à la PoterneLe contrat de concession datant de 1983 entre les communes et la CCIAG prendra fin le 30 juin 2018. C’est à la métropole de décider quelle va être l’organisation du service public du chauffage urbain après cette date.

Une étude détaillée sur l’énergie est actuellement en cours pilotée par le cabinet Tilia qui doit rendre un premier rapport intermédiaire fin juin 2016 sur l’avenir du chauffage urbain. La majorité de la Métro s’était mise d’accord sur la mise en place d’« un service public local de l’énergie et plus particulièrement de l’efficacité énergétique, à la fois fournisseur, distributeur, force de conseil, pivot à l’égard des professionnels du secteur et acteur du financement…. Sera également ouvert, avec les usagers, le débat à propos du chauffage urbain et de sa tarification tandis que seront développés les liens entre les réseaux de chaleur à l’échelle de l’agglomération et envisagée l’opportunité de leur extension »

Lire le reste de cet article »

Pollution de l’eau de Vif, suite…

29 avril 2016

robinet-qui-couleIl aura fallu plus d’un mois pour trouver l’agent pathogène qui a pollué l’eau de Vif fin mars. Il s’agit d’un virus d’origine humaine, de type norovirus et non de l’exploitation agricole qui était d’abord visée. Ce sont donc des habitants qui avaient une gastro-entérite qui ont pollué le réseau dont la chloration était défectueuse. Il y a donc eu une défaillance technique du système de chloration mais il faudrait comprendre comment la pollution d’origine humaine a pu atteindre le réseau d’eau potable ? Il y a visiblement un défaut de protection des zones de captages, d’ailleurs des épisodes de pollution se sont déjà déclarés dans le passé. La question d’alimenter ces communes par l’eau de Rochefort est posée.

Le 20 mars suite à l’épidémie de gastroentérite, l’eau qui alimente les communes de Vif et le Gua a été déclarée impropre à la consommation et l’ARS (Autorité Régionale de Santé) a lancé le 25 mars une large étude épidémiologique dont l’objectif était de mesurer l’ampleur de cette épidémie, voir si l’eau en était responsable et en décrire les effets sanitaires. En voici des résultats préliminaires :

Lire le reste de cet article »

Baisses des dotations de l’Etat, l’amplification en marche !!!

29 avril 2016

austeriteAlors qu’on pouvait espérer pour 2017 un relâchement de l’austérité imposée aux collectivités locales, c’est l’inverse qui pointe à l’horizon. Lors du Conseil des ministres du 13 avril 2016, le gouvernement prévoit de couper encore plus les crédits aux collectivités locales puisqu’il parle d’un milliard d’euros de plus que les 3,6 milliards prévus en 2017. Soit pour Grenoble cela pourrait conduire à une diminution de 7,5 M€ sur les dotations de 2017 par rapport à 2016 si cela est confirmé !!!

Face à cette situation mortifère pour les activités des collectivités locales, les associations d’élus locaux viennent de faire deux communiqués le 28 avril appelant à l’arrêt de toute nouvelle ponction financière pour 2017 et refusant cette version du pacte de stabilité.

Lire le reste de cet article »

Il y a 30 ans, Tchernobyl

29 avril 2016

Tchernobyl-Fukushima« Un accident nucléaire majeur comme ceux de Tchernobyl ou de Fukushima, ne peut être exclu nulle part dans le monde, y compris en Europe. » déclare le président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) dans le Monde du 26 avril. Il ajoute : « Face à ces enjeux, l’ASN et son appui technique (IRSN) n’ont actuellement pas les ressources nécessaires pour assurer pleinement leurs missions de contrôle. Nous avons demandé au gouvernement 150 postes supplémentaires… Faute d’avoir obtenu ces moyens nous sommes contraints d’arbitrer entre nos priorités, en privilégiant les installations en activité par rapport à celles en construction. Cette situation n’est pas satisfaisante… Par principe, la culture de la sûreté nucléaire n’est jamais acquise. Je précise que ce sont les investigations demandées par l’ASN qui ont permis de découvrir des anomalies sur la cuve de l’EPR de Flamanville (Manche) forgée par Areva, ce qui montre que les contrôles internes n’ont pas fonctionné. »

A l’occasion du 30ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, le Journal de l’Environnement a mis en ligne une série d’articles rappelant ce qui s’est passé les 25 et 26 avril 1986 et le 11 mars 2011 à Fukushima et les conséquences de ces catastrophes nucléaires.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

29 avril 2016

Cantine– Surprenant ! Voilà l’opposition municipale de droite qui trouve qu’il n’y a pas assez de bio dans les cantines scolaires ! La mairie compte le nombre de composantes bio par rapport au nombre total de composantes d’un repas pour annoncer qu’il y a 50 % de bio dans les cantines. La droite estime qu’il y a moins de 50 % de repas bio donc accuse de mensonge la mairie, mais ce qui compte au final, c’est bien la quantité de bio dans les assiettes. Que l’opposition se rassure la quantité de bio va continuer à progresser, c’est l’essentiel.

Lire le reste de cet article »

CARTICIPE, un outil pour la concertation sur le PLUi

29 avril 2016

logo MétroDepuis le 1er janvier 2015, c’est la métropole qui a la compétence sur l’élaboration des Plans Locaux d’Urbanisme des communes et sur le PLU intercommunal (PLUi). Elle a lancé l’élaboration du PLUi dont le PADD (Projet d’aménagement et de développement durable) devrait être débattu fin 2016. Pour faire participer les habitants de l’agglomération à cette élaboration, la Métro a mis en place des réunions publiques et un outil original « Carticipe » :

Lire le reste de cet article »

Esplanade, un projet à construire

29 avril 2016

lancement-EsplanadeLe calendrier du travail sur l’avenir de l’Esplanade est maintenant précisé avec les différentes phases d’élaboration du projet avec l’aide du concepteur urbain HDZ qui a été retenu en décembre 2015. Cette équipe pluridisciplinaire rassemble des architectes, des urbanistes, des paysagistes, des sociologues et des ingénieurs. Ce qui est positif, c’est que HDZ élaborera divers scénarios d’aménagement, ce qui tranchera avec la méthode précédente où un seul projet tout ficelé avait été proposé.

Durant l’année 2016 il y aura le diagnostic du site, l’élaboration de scénarios d’aménagement, et la définition d’un plan-guide à partir d’un ou plusieurs scénarios. Les grandes étapes de la co-construction pour l’année 2016 et le premier semestre 2017 seront :

Lire le reste de cet article »

Traité transatlantique, déclaration de Barcelone

29 avril 2016

Stop-TAFTAJuste avant le redémarrage des négociations sur le TAFTA à New-York le 25 avril, une quarantaine de collectivités locales au niveau européen, dont Grenoble, ont signé une déclaration commune à Barcelone, le 21 avril. Elles demandent la suspension des négociations actuelles et une modification des mandats, afin qu’elles soient associées aux discussions. Après cette première rencontre à Barcelone, la ville de Grenoble s’est proposée pour accueillir les deuxièmes rencontres paneuropéennes sur ce sujet d’importance.

Rappel du vœu du Conseil municipal de Grenoble :

Lire le reste de cet article »

Journée « Portes Ouvertes » au Centre Horticole de la Ville de Grenoble

22 avril 2016
groupe-visite-serres

© Omar Mahdi

Samedi 23 avril 2016 de 10h à 17h : c’est l’occasion pour les Grenoblois de découvrir l’envers du décor des espaces verts ! Visiter les serres,  voir le fonctionnement du semoir horticole, s’initier à l’art floral, se renseigner sur les jardins partagés de Grenoble.

Venez nombreux au 34, rue des Taillées à Saint Martin d’Hères.

Etude d’impact ou pas étude d’impact pour « Cœurs de villes, cœurs de métropole » ?

22 avril 2016

CoeursVilleLors du Conseil municipal du 18 avril, à propos de la délibération sur le projet d’élargissement de la piétonisation du centre-ville et de la création de pistes cyclables sur Rey/Agutte-Sembat/Lyautey, les oppositions (droite et PS) n’ont cessé d’exiger de faire une étude d’impact telle que décrite dans le code de l’environnement. Une telle étude d’impact est-elle nécessaire et obligatoire ?

Évidemment non. Dans certains cas l’administration peut obliger tout de même à faire une telle étude pour les seuls les projets identifiés par l’autorité environnementale (à la préfecture de région) comme étant susceptibles d’avoir des incidences négatives notables sur l’environnement. L’annexe à l’article R 122-2 du code de l’environnement donne tous les cas où cette solution peut se produire.

Lire le reste de cet article »

Exclusif : une interview de l’adjoint aux finances de Grenoble

22 avril 2016

Hakim SabriLe 4 avril 2014, le conseil municipal désignait le maire et ses adjoints. Hakim Sabri a été nommé 2ème adjoint en charge des finances. Entre 2008 et 2014 il était conseiller municipal d’opposition dans le groupe « Ecologie et Solidarité » et durant ces 6 années il a présenté chaque année un budget alternatif au budget de la majorité gauche-droite qui, à peine réélue, augmentait le taux des impôts locaux de 9 % après avoir promis de ne pas le faire !

Hakim Sabri connaissait donc la situation financière de la ville, mais il ne s’attendait pas à la trouver dans une situation aussi dégradée et a découvert quelques semaines après sa prise de fonction la décision du gouvernement de diminuer massivement les dotations de l’Etat aux collectivités qui sans réaction rapide de la part de cette nouvelle majorité aurait conduit la Ville vers une mise sous tutelle.

Deux ans après, voici l’analyse que porte l’adjoint sur les finances de la ville et son jugement sur ce qu’apportent les oppositions au débat public sur ces questions.

Lire le reste de cet article »

« Face aux arnaques de banques : résistance !! »

22 avril 2016

dette-publiqueLe « collectif pour un audit citoyen de la dette publique (CAC38) » organise jeudi 28 avril 20 h à la Maison du Tourisme une soirée sous ce titre. Il s’agira d’abord de dénoncer les méfaits de la finance qui ont conduit des collectivités à souscrire à des emprunts toxiques. L’agglomération n’a pas été épargnée par ces pratiques, puisque par exemple la Métro a signé de tels emprunts auprès de DEXIA pour financer les travaux du stade. Voir à ce sujet ce billet de l’ADES ou cet article récent de la Gazette des Communes.

À cette soirée sera invité Patrick Saurin auteur de « Emprunts toxiques, une affaire d’État », membre de SUD BPCE, du CAC, et du Comité pour l’annulation de la dette du tiers-monde (CADTM).

Lire le reste de cet article »

Encore un jugement condamnant les excès d’autorité de l’ancien exécutif de la Région

22 avril 2016
Les "Mounier" aux voeux de la Région (Photo PM, tous droits réservés)

Les « Mounier » aux voeux de la Région (Photo PM, tous droits réservés)

Ce n’est pas sans rappeler l’affaire du lycée Mounier où d’autorité le Président de la Région (JJ. Queyranne) avait décidé la fermeture du lycée alors qu’il était prévu par le conseil régional de le reconstruire au même endroit. Pierre Mériaux alors conseiller régional avait déposé avec succès un recours au tribunal administratif. Le 17 mars 2016 le tribunal administratif donne raison à deux anciens conseillers régionaux (Pierre Mériaux et Corinne Bernard) sur un autre dossier et qui rappelle que l’exécutif doit appliquer les décisions et les règles imposées par les lois et le délibératif. Ce rappel peut être utile dans la situation actuelle où l’exécutif régional mené par L. Wauquiez fait preuve d’un autoritarisme très critiquable.

Voici les détails de cette histoire montrant les dysfonctionnements de l’exécutif régional.

Lire le reste de cet article »

Environnement : le climat et la pollution de l’air, préoccupations principales des Français

22 avril 2016

Developpement-DurableLe Commissariat général au développement durable publie son baromètre annuel des préoccupations environnementales des Français en 2015, publié dans la revue « Chiffres & Statistiques » n° 750 d’avril 2016 sur les opinions et pratiques environnementales des Français.

« En 2015, les Français expriment de manière accrue une préoccupation à l’égard de la pollution atmosphérique, tant sur le plan global que local. À l’instar de la lutte contre le changement climatique, l’amélioration de la qualité de l’air est devenue l’un des principaux enjeux environnementaux pour l’opinion publique. Du point de vue des ménages, ce n’est toutefois pas à eux d’agir en priorité pour protéger l’environnement, mais aux pouvoirs publics. Avant d’envisager de renoncer à l’usage quotidien de leur voiture, les enquêtés attendent au préalable que l’offre de transports en commun s’améliore. En matière de consommation, près de la moitié des enquêtés déclarent avoir récemment acheté des produits issus de l’agriculture biologique ou porteurs d’un label écologique. Soucieux de privilégier la production locale, les Français se montrent également disposés à acheter davantage de produits respectueux de l’environnement si cela ne leur coûte pas plus cher.

Lire le reste de cet article »

La prochaine réforme de la DGF analysée

22 avril 2016

Senat2Au Sénat, la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation a analysé en détail la réforme de la dotation globale de fonctionnement (DGF) votée fin 2015. Cette réforme n’a pas été mise en place par le gouvernement en 2016, mais elle pourrait ressortir prochainement pour une application dès 2017 en plus de la baisse des dotations que le gouvernement maintient malgré les protestations de la grande majorité des élus locaux.
Une réforme de la DGF versée par l’Etat aux collectivités est nécessaire car les modes de calculs actuels sont très inégaux et certaines collectivités riches sont mieux traitées que beaucoup de collectivités en difficulté.
Pour mesurer les impacts de cette réforme, les sénateurs ont demandé au cabinet Klopfer, qui est expert reconnu en la matière, d’en faire une étude détaillée.

Lire le reste de cet article »

Conseil municipal lundi 18 avril à 18 h

15 avril 2016
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Au menu, 37 délibérations dont la définition des objectifs et des modalités de concertation préalable, dans l’opération Cœurs de Villes – Cœurs de Métropole (voir article) ; le retrait de la Ville de Grenoble du protocole d’intention relatif à la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin (voir article) ; dans la politique de la ville, la programmation et le soutien financier de la Ville de Grenoble pour le contrat de ville 2016. Et de nombreuses délibérations précisant les subventions aux associations.

A noter la dernière délibération à propos de l’utilisation du Palais des Sports par l’Université Grenoble Alpes pour le 50ème anniversaire des IUT de Grenoble, le 21 mai 2016. Voilà un bel exemple de la nouvelle utilisation de ce Palais des Sports repris en main directement par la Ville à la satisfaction générale et notamment avec des économies budgétaires significatives.

Dimanche 24 avril de 12h à 18 h : un après-midi pour imaginer le futur quartier de l’Esplanade

15 avril 2016

Projet Esplanade12 h : inauguration de la Maison du projet au 6 Boulevard de l’Esplanade. Repas Food Truck sur place. Rencontre avec l’équipe de conception urbaine HDZ.

14 h : Ateliers au Boulodrome : présentation de la démarche de co-construction. Restitution de l’enquête itinérante du Triporteur. Ateliers urbains thématiques et créatifs. Animations et jeux géants sur l’espace public pour les enfants. Garderie pour les enfants

17 h : sur l’Esplanade, spectacle par la compagnie arts de rue.

Ouverture de la concertation sur l’avenir du centre-ville de Grenoble

15 avril 2016

Coeur-metroLe Conseil de la Métro a lancé le 29 janvier 2016 le projet urbain, « Cœurs de villes, cœurs de Métropole ». Il s’agit de traiter de manière globale l’amélioration des espaces publics, d’aider au développement économique, soutenir le commerce, améliorer la qualité de l’air, développer les mobilités douces (marche à pied et vélo) et les transports en commun, apaiser la circulation automobile et promouvoir le tourisme. Maintenant il s’agit d’organiser la concertation préalable au lancement des réalisations afin que le débat public ait lieu avec plusieurs scénarios proposés par les trois maîtres d’ouvrages de l’opération : la Métro, la ville de Grenoble et le SMTC.

Le conseil municipal du 18 avril va confier à la Métro le soin de piloter et d’organiser la concertation en amont des décisions. Voici des extraits de la délibération proposée au conseil municipal de Grenoble qui précise comment se déroulera la concertation.

Lire le reste de cet article »

Le projet de ligne à grande vitesse « Lyon-Turin » n’est pas d’intérêt communal

15 avril 2016

non-lyon-turinLe conseil municipal du 18 avril va décider que la Ville de Grenoble ne participera pas au financement du grand projet inutile : « Lyon-Turin ». En effet, il n’y a aucune raison pour que Grenoble paye pour un investissement qui n’a aucun intérêt pour la ville et ses habitants. Nous avons déjà expliqué que ce projet était inutile et beaucoup trop cher puisque la ligne actuelle passant par Modane pouvait absorber le trafic de fret entre la France et l’Italie.

Voici des extraits de la délibération proposée au débat du conseil municipal du 18 avril :

Lire le reste de cet article »