Agenda

9 décembre 2016

habitants-alepSamedi 10 décembre, 15H à Place Félix Poulat à Grenoble : Rassemblement et marche pour demander l’arrêt des bombardement en Syrie à Alep, comme le demande le maire d’Alep : assez de barbarie !


Lundi 12 décembre 2016 à 18 h 30 à la Maison des habitants des Baladins 30, place des Géants, l’« Université Populaire de Villeneuve » organise une réunion de travail « pour comprendre la rénovation urbaine ». Pour animer cette réunion : Humbert DAVID, architecte, fondateur et dirigeant de l’agence « Passager des villes » et Claude JACQUIER, habitant du VO, architecte, Directeur de recherche honoraire au CNRS


Mercredi 14 décembre à 19 h : la lutte d’Ecopla à la Bourse du travail, 32 avenue de l’Europe.
Avec Charles Piaget (ex-syndicaliste chez Lip), Frédéric Lordon (économiste), François Ruffin (réalisateur de Merci patron !), et des anciens et futures salariés d’Ecopla. Lire ici.

 

Épisode sévère de pollution atmosphérique

9 décembre 2016

pollution-cuvetteDes zones importantes du pays sont atteintes par de fortes pollutions atmosphériques. A Grenoble l’indice de qualité de l’air s’est fortement dégradé depuis le 29 novembre.

Air Rhône-Alpes donne chaque jour un niveau de qualité de l’air. Dans le bassin grenoblois il est passé de 61/100 le premier décembre à 93/100 estimé pour le 9 décembre. Le dispositif préfectoral a été activé le 6 décembre et a déclaré le bassin grenoblois au niveau d’information pour une pollution aux particules fines contrairement à d’autres zones de Rhône-Alpes qui ont dépassé le niveau d’alerte.

La qualité de l’air est médiocre à partir de 60/100 et mauvaise à partir de 90/100

ATTENTION à partir de samedi 10 décembre de nouvelles restrictions vont être imposées puisque le pic de pollution ne diminue pas :

Lire le reste de cet article »

Les conservateurs ont défilé lundi 5 décembre

9 décembre 2016

GrenobleDes commerçants du centre-ville mécontents des décisions de la Métro sur le projet « cœurs de villes, cœurs de métropole » ont manifesté lundi 5 décembre, accompagnés des politiques des différentes oppositions et même certains du PS pourtant dans la majorité métropolitaine. Certains maraichers ont aussi protesté contre le nouveau règlement des marchés. L’ancien règlement datant de 1984, il était urgent de le revoir et la mairie l’a élaboré suite à une concertation qui a duré deux ans. Pour les conservateurs, pour vivre heureux, il ne faudrait rien changer.

En ce qui concerne le nouveau règlement des marchés, voir l’article ici.

Le projet « Cœurs de villes, cœurs de métropole » a été décidé par la majorité de la Métro, en janvier 2016 et de nombreuses actions d’informations et de concertation ont eu lieu, les calendriers ont été clairement exposés et les décisions vont être prises afin que les réalisations se réalisent rapidement. Le président du SMTC a déclaré : « A ceux qui demandent encore plus de concertation, je rappelle qu’elle a eu lieu et qu’elle a duré un an, mais qu’on reste ouvert au dialogue. Et même si la concertation règlementaire est terminée, l’année 2017 sera consacrée à affiner le projet, secteur par secteur. On va encore discuter, on peut entendre les propositions des uns et des autres. »

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

9 décembre 2016

CoeursVilleDonc M. Safar manifeste le 5 décembre avec la droite contre le projet « cœurs de villes, cœur de métropole » car il n’est pas satisfait de la concertation. Cette manifestation, par ailleurs assez faiblarde : 400 participants alors qu’il y a 8700 commerces sur la métropole, sans compter ceux des marchés et tous les élus LR, PS, venus récupérer politiquement le mécontentement. Rappel utile : M. Safar (élu PS) fait partie de la majorité métropolitaine avec sa collègue Mme Salat (PS) qui est vice-présidence à la participation citoyenne et responsable des processus de concertation sur les projets de la Métro. Ce projet est porté M. Bustos (autre élu PS à la Métro). Donc M. Safar manifeste pour protester contre les insuffisances d’élus PS à l’agglomération… A noter que M. Destot qui ne manifestait pas, était tout de même dans la manifestation mais seulement pour écouter ! Comme au niveau national, l’état du PS local ressemble à un champ de ruines et l’on cherche en vain la cohérence de leurs positions. Le président (PS) de la métropole critique (sur France Bleu Isère le 6 décembre) la récupération politicienne de la droite mais aussi de certains de ses camarades socialistes grenoblois. « On ne gagne pas une ville lorsqu’on fait de l’opposition systématique ».

Lire le reste de cet article »

La bibliothèque Alliance ne fermera pas : une bonne et sage décision

9 décembre 2016

allianceLe 2 décembre, le maire annonce dans un communiqué que la bibliothèque Alliance ne sera pas fermée. Les fermetures des bibliothèques ont fait réagir de nombreuses associations et habitants, celle du quartier Alliance (la plus importante des 3) était celle qui impactait le plus la vie d’un quartier. La majorité municipale a proposé de revoir cette décision de fermeture. Le maire précise : « Les inquiétudes portées par les usagers, les habitants et les agents ont été entendues : cette bibliothèque est l’un des poumons de cette partie de la ville. Elle y joue un rôle majeur comme lieu de lecture publique et d’accès à la culture, de proximité, de partage et de lien social, fréquenté par des personnes de tous âges et de tous horizons. »
Cette décision représente un effort important pour la Ville qui va devoir compenser les économies prévues dans le plan de sauvegarde d’autres façons, même si la nouvelle organisation devrait coûter moins cher que l’actuelle. La nouvelle organisation du lieu entre bibliothèque et d’autres activités sera débattue avec les habitants et les bibliothécaires dans un processus de concertation qui va démarrer avec l’appui d’un médiateur externe (une SCOP).

Lire le reste de cet article »

Histoire de la construction des logements à Grenoble

9 décembre 2016

La ville de Grenoble est une ville jeune. Les constructions de logements à Grenoble se sont accélérées après la seconde guerre mondiale, seulement 20 % étaient construites avant 1946. La majorité (61%) des logements a été construite entre 1946 et 1990 et 19 % après 1990.

Le rythme annuel des constructions a été très important de 1946 à 1970, s’est un peu ralenti entre 1991 et 2005 et depuis 2006, le rythme a dépassé les 800 logements par an.

 Périodes de construction à Grenoble des résidences principales Construites entre 1919 et 1945 Construites entre 1946 et 1970 Construites entre 1971 à 1990 Construites de 1991 à 2005 Construites entre 2006 et 2010 Construites de 2011 à 2013
Moyenne annuelle des constructions 310 1358 843 601 928 818

Lire le reste de cet article »

Le tunnel Lyon Turin et le Conseil Constitutionnel

9 décembre 2016

non-lyon-turinQuoi de plus cocasse qu’une loi relative à la transparence et la lutte contre la corruption voit un de ses articles retoqué par le Conseil Constitutionnel !

Des parlementaires ont voté un article de loi pour favoriser le lobby du Lyon-Turin en ne respectant pas notre Constitution.

Le Conseil Constitutionnel les rappelle à l’ordre, par sa Décision n° 2016-741 DC du 8 décembre 2016 sur la Loi relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique :

Lire le reste de cet article »

Prévenir, alerter…

9 décembre 2016

lanceuralerteUn journaliste du magazine « Lyon Capitale » relate l’opacité du dossier des autoroutes ici, et le site internet « Lelanceur.fr », reprend un entretien avec Raymond Avrillier : « Entre le système de corruption autour de l’ancien maire de Grenoble Alain Carignon, l’affaire des sondages de l’Élysée, le réacteur nucléaire Superphénix ou, plus récemment, les contrats de concession aux sociétés d’autoroute, Raymond Avrillier se bat depuis trente ans pour mettre au jour la corruption et les conflits d’intérêts qui polluent l’action publique. Pour Lelanceur.fr, il revient sur les obstacles posés par l’Administration dans l’accès aux informations publiques et regrette certains éléments du statut de lanceur d’alerte présents dans la loi Sapin II. »

Lire l’interview de Raymond Avrillier en ligne ici,

Lire le reste de cet article »

Soutien à SOLEXINE

9 décembre 2016

20anssolexineL’association SOLEXINE est menacée de disparition, alors qu’elle remplit une mission importante depuis 20 ans en direction des précaires, des fragilisés, des handicapés…Elle lance un appel pour l’aider à survivre et organise deux journées les 10 et 11 décembre pour fêter ses 20 ans : au Centre Cémoi – bâtiment B, 12 rue Ampère à Grenoble et à la salle Rouge.

Voir ici l’annonce de l’évènement.

Lire le reste de cet article »

Agenda

2 décembre 2016

Projet EsplanadeRéunion publique le samedi 3 décembre de 14h à 18h au boulodrome de l’Esplanade, sous forme d’atelier participatif pour comprendre, échanger et donner son avis au sujet des scénarios d’aménagement du quartier de l’Esplanade.


Mardi 6 décembre à 20 h à la Maison du Tourisme à Grenoble, le Club Alpin des Lecteurs de Mediapart et le club de la presse co-organisent une rencontre exceptionnelle entre Aude Lancelin (licenciée du Nouvel Obs pour raisons politiques) et Laurent Mauduit (co-fondateur de Mediapart) sur le thème « La presse sous pressions ? ».

Deux recours importants en cours de jugement au tribunal administratif

2 décembre 2016

Tribunal AdministratifLe 1er décembre 2016 le tribunal administratif de Grenoble a tenu une audience d’examen des recours soutenus par l’ADES, et a mis en délibéré ses jugements qui seront rendus dans quelques semaines.

Un recours conteste la légalité de la composition du conseil de la Métropole.

Deux autres recours demandent l’annulation de la délibération d’octobre 2012 autorisant le maire (alors M. Destot) à signer avec GEG (présidé alors par M. Safar) un nouveau contrat de délégation des services publics de distribution du gaz et de l’électricité sur le territoire de Grenoble, l’annulation du refus du maire de résilier ce contrat, et l’annulation des clauses réglementaires de ce contrat dont les tarifs.

Lire le reste de cet article »

Accord de méthode et de dialogue social à la ville de Grenoble

2 décembre 2016
©Ville de Grenoble

©Ville de Grenoble

Dans le cadre du plan de sauvegarde des services publics locaux, deux syndicats de la ville (CFDT et CFTC) de Grenoble ont signé un « Accord de méthode et de dialogue social ». Cet accord reste ouvert à la signature des autres syndicats.

Cet accord ne vaut pas acceptation du plan de sauvegarde par les syndicats qui restent libre de leurs appréciations du plan de sauvegarde. Le syndicat « CFDT Interco » l’a bien précisé dans un communiqué du 23 novembre intitulé : « Un accord mais pas une validation ! … cet accord ne vaut pas validation par le syndicat des mesures d’austérité décidées par le maire, M. Eric Piolle et son équipe. Il engage les signataires, pour une durée de 2 ans, à en respecter les termes et à dépasser les postures stériles pour favoriser un dialogue social innovant. A l’issue de cette période, un bilan sera produit visant à l’amélioration et la pérennisation de l’accord au-delà du plan d’austérité. »

Lire le reste de cet article »

Primaire de la droite 2ème tour, pas de surprise

2 décembre 2016

fillon-juppeSans surprise, M. Fillon a fait presque le plein de ses voix et de celles des candidats du premier tour qui se sont ralliés à lui et qui représentaient 68,6 % des exprimés. La participation a été très légèrement supérieure au 2ème tour, + 2,1%. Fillon obtient 66,5% des exprimés. Dans la région il atteint 70,4% et dans l’Isère 67, 3%.

A Grenoble Fillon ne fait que 55,8 %, alors que ses soutiens atteignaient presque 60 % et il est devancé dans deux bureaux de vote par Juppé : Malherbe et Jouhaux et il est talonné à Joseph Vallier et Berriat. La participation a été du même niveau qu’au premier tour, seulement 1,1% de plus. Le bureau où il y a eu l’augmentation la plus forte de participation est celui de Malherbe (+9%) et la plus faible (-5%) au Jardin de ville.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

2 décembre 2016

Hotel de ville de GrenobleIl est bizarre M. Matthieu Chamussy, il découvre des mois après que le plan de sauvegarde est là pour faire d’importantes économies en fonctionnement !!! Il est même frappé par l’ampleur des mesures, comme s’il découvrait la véritable violence de l’austérité gouvernementale. Il serait temps qu’il atterrisse comme l’ensemble des oppositions. Comme il est contre les économies et qu’il ne propose rien de précis cela signifie, soit qu’il veuille que la ville soit mise sous tutelle du préfet, soit qu’il est pour l’augmentation massive des impôts. Il va falloir qu’il choisisse enfin sa stratégie sinon il ne sera qu’un mauvais commentateur de la vie politique grenobloise et pas un acteur se voulant responsable des services publics…

Lire le reste de cet article »

Évolution des catégories socio-professionnelles entre 2006 et 2013 à Grenoble

2 décembre 2016

logo inseeEntre 2006 et 2013, Grenoble a évolué dans la répartition des actifs entre catégories professionnelles. Il s’agit des six catégories INSEE. Les agriculteurs sont très minoritaires 22 seulement en 2006 et 16 en 2013.

En 2006, la catégorie la plus importante était celle des professions intermédiaires suivie des employés et des cadres et professions supérieures. En 2013 ce sont les cadres et professions supérieures qui passent en tête avec une nette progression de plus de 3 points, les artisans, commerçants et chefs d’entreprise progressent légèrement. Le taux des employés régresse ainsi que celui des professions intermédiaires et un peu moins les ouvriers qui progressent en nombre à cause de l’augmentation totale d’actifs de 15 à 64 ans.

Lire le reste de cet article »

Qui a ruiné Grenoble : la corruption (suite)

2 décembre 2016

logo-vinciEntre 1983 et 1995, la corruption au pouvoir a coûté très cher aux Grenoblois. La privatisation des parkings en ouvrage a fait aussi les premières pages des journaux. Les Grenoblois ont été une fois de plus fort maltraités.

Alain CARIGNON a été entendu par la police judiciaire de Grenoble qui enquête sur le contrat et ses avenants passés en 1992 entre la ville et la COMPAGNIE GÉNÉRALE DE STATIONNEMENT, devenue SOGEPARC – VINCI, à propos des parkings Verdun, Hoche, Lafayette, Philippeville, Denfert-Rochereau, Terray, Le Musée, Schuman-Europole. Une audition initialement prévue le 29 février 2007 a été retardée à cause des élections présidentielles et législatives.

Une enquête préliminaire pour favoritisme, recel et faux a été ouverte par le parquet de Grenoble suite à l’arrêt de la cour administrative d’appel de Lyon, en date du 29 septembre 2005, qui a jugé que les règles de mises en concurrence n’avaient pas été respectées : la ville aurait dû insérer un avis d’appel à la concurrence au journal officiel des communautés européennes. La concession des parkings a été obtenue pour 30 ans… jusqu’en 2022 !

Lire le reste de cet article »

Regards croisés sur le vieillissement dans l’agglomération

2 décembre 2016

logo obsyL’OBS’y, réseau des observatoires de l’agglomération grenobloise travaille en partenariat avec le Département de l’Isère, Grenoble-Alpes Métropole, la Ville et le CCAS de Grenoble, la CAF de l’Isère, le SMTC, l’Université Grenoble Alpes, l’Agence d’urbanisme de la région grenobloise, l’Udaf Isère et l’AEPI. Il suit l’évolution de variables et d’indicateurs-clés pour le pilotage de l’action publique à l’échelle de l’agglomération, afin d’élaborer des diagnostics partagés sur différentes thématiques. Il édite deux types de publications : les regards croisés et les cahiers thématiques.

Il vient de produire un important dossier sur le vieillissement dans l’agglomération (55 pages) :

Lire le reste de cet article »

Lutte contre la corruption

2 décembre 2016

SCPCLe Service Central de Prévention de la Corruption (SCPC) a rendu son rapport pour l’année 2015.

« La prévention de la corruption en France : état des lieux, chiffres clés, perspectives, jurisprudence Les atteintes à la probité dans le monde sportif. L’agence nationale anticorruption italienne »

Le SCPC va prochainement être remplacé par une agence anticorruption prévue dans la nouvelle loi relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique adoptée le 8 novembre 2016 (en cours d’examen par le Conseil constitutionnel à la demande de parlementaires).

En ce qui concerne les collectivités locales le rapport donne des informations qui montrent que la corruption est toujours présente à ce niveau et que le risque pour les élus d’être condamnés pénalement reste très faible.

Lire le reste de cet article »

Agenda

25 novembre 2016

PLU-PADDMardi 6 décembre à 18 h 30 à l’hôtel de ville, dans le cadre de la préparation du PLU intercommunal, la ville organise un temps de synthèse et de clôture sur le Projet de ville de Grenoble

Préparation du budget 2017 de Grenoble

25 novembre 2016

tirelireLa Ville fait un effort important de pédagogie pour que les habitants puissent comprendre et suivre la préparation du budget 2017. Il y a eu des formations sur les impôts locaux et sur le fonctionnement d’un budget municipal, il y a les réunions publiques avant le vote du budget le 19 décembre et sur le site internet de la ville une vidéo très pédagogique (3minutes 30) présentant 3 grandes options pour élaborer un budget. « Les choix d’orientation budgétaire 2017 expliqués en vidéo »

Il y a aussi des panneaux donnant de nombreuses informations supplémentaires sur : comment marche le budget municipal, la situation financière de la Ville et le plan de sauvegarde et les projets d’avenir.

Cliquez ici pour accéder aux présentations vidéo et aux panneaux d’information.