Numéro 200 de l’hebdo numérique « Le Rouge et le Vert »

21 novembre 2014

Logo Ades webLe Rouge et le Vert est né en 1983 à Grenoble à l’occasion des élections municipales perdues par la liste conduite par H. Dubedout. Petit journal parfois mensuel, mais le plus souvent trimestriel, envoyé à environ un millier de lecteurs, il a fait sa mue en mars 2010 pour profiter des possibilités offertes par internet. L’hebdomadaire est alors envoyé à plusieurs milliers d’adresses électroniques mais il se diffuse plus largement.

Les articles sont tous archivés sur le site internet de l’ADES et grâce au moteur de recherche le lecteur peut accéder à tous les articles d’un même thème.

Ce petit média local est engagé dans le débat politique local, il défend les valeurs de démocratie, d’écologie et de solidarité, mais il se veut aussi outil de formation citoyenne, apportant des informations parfois inédites sur de nombreux dossiers municipaux ou d’agglomération.

Lire le reste de cet article »

Dernières actualités

21 novembre 2014

PLU-PADD- Modification du PLU : La commission d’enquête publique sur la modification n° 3 du PLU de Grenoble a rendu son rapport et ses conclusions. C’est une note maximum que reçoit le dossier de la ville : avis favorable sans réserve et sans recommandation. Le conseil municipal de décembre pourra donc adopter cette modification sans problème. Les Grenoblois vont pouvoir retrouver un règlement d’urbanisme simple et compréhensible qui répond aux demandes faites durant la campagne électorale.

Lire le reste de cet article »

Quelles conséquences de l’austérité gouvernementale sur l’emploi local ?

21 novembre 2014

Contre l'austeriteLa baisse brutale et très importante des dotations de l’Etat aux collectivités locales va entrainer une très forte diminution des dépenses d’investissement, qui va toucher de plein fouet le secteur local du BTP. Les économies en fonctionnement vont entrainer aussi des diminutions des dépenses des collectivités qui seront obligées de diminuer les services publics et les subventions qu’elles versent. Tout cela va se traduire par une accélération des pertes d’emplois locaux sauf si les collectivités se mettaient à augmenter fortement les taux des impôts locaux ce qui est exclu à Grenoble qui a déjà des impôts très élevés.

Lire le reste de cet article »

L’état des finances de la ville en 2014, totalement dégradé.

21 novembre 2014

Au conseil municipal du 17 novembre, une dernière modification du budget a été adoptée pour terminer l’année 2014. La principale information nouvelle a porté sur le budget du personnel qui atteint en fin d’année plus de 138 M€ au lieu des 131 M€ votés par l’ancienne majorité, soit un décalage de plus de 7 M€, ce qui ne s’est jamais produit dans le passé !

Dans le graphique ci-dessous sont présentés les écarts en millions d’euros entre la réalité des dépenses de personnels et la prévision faite lors du budget primitif de Grenoble.

Dépenses de personnel

Traditionnellement l’écart était très faible (1 M€ sur 125 M€). Mais à partir de 2013 (vote du budget fin 2012), il y a un décrochage très important, démontrant une volonté de ne pas décrire dans le budget prévisionnel la réalité des dépenses, c’est la définition de l’insincérité de l’inscription d’une dépense obligatoire.

Lire le reste de cet article »

Politique de la Ville

21 novembre 2014

Quartiers PrioritairesLe 29 octobre, le ministère de la ville publie un premier jeu de données statistiques pour l’analyse de la situation des quartiers prioritaires, susceptible d’aider les acteurs locaux à réaliser les diagnostics de ces quartiers. A Grenoble il y a maintenant 4 quartiers prioritaires : Z0344 Mistral Lys Rouge. Z0345 Villeneuve – Village Olympique. Z0346 Teisseire Abbaye Jouhaux Châtelet. Z0347 Alma-Très Cloîtres-Chenoise.

Dans le document sur la Métro on trouve les cartes qui précisent les limites des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

21 novembre 2014

tirelire- Encore une démonstration de l’incompétence de M. Chamussy sur les questions budgétaires lors du conseil municipal du 17 novembre. Lors du vote du budget supplémentaire en juillet 2014, la majorité a fait voter un emprunt supplémentaire de 13,5 M€. Le 17 novembre, M. Chamussy prend prétexte que cet emprunt n’étant pas encore mobilisé, la majorité aurait menti en exagérant la situation financière. Ce que ne comprend pas ou fait semblant de ne pas comprendre, M. Chamussy, c’est que les règles comptables imposent de voter des budgets en équilibre (ce que ne faisait pas la droite lorsqu’elle était aux affaires !). Pour équilibrer le budget supplémentaire, qui voyait une très forte diminution de l’épargne brute, donc une très forte diminution des recettes d’investissement, il fallait de nouvelles recettes issues de l’emprunt. Mais le vote d’une autorisation d’emprunt n’impose pas qu’il soit effectué. Si une bonne gestion permet de ne pas mobiliser une partie ou la totalité des ces 13,5 M€, ce sera très bien pour limiter la dette. Donc au lieu de jouer les donneurs de leçons, M. Chamussy devrait au contraire saluer la rigueur de la gestion budgétaire de la ville, le changement c’est maintenant !

Lire le reste de cet article »

Trous de mémoire, trous dans la caisse

21 novembre 2014
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Au moment où des professionnels de la politique réapparaissent au conseil municipal en se permettant de donner des leçons, il n’est pas inutile de rappeler leurs pratiques d’antan qui devraient les rendre beaucoup plus modestes dans leurs interventions publiques. Voici un rappel utile d’une partie de l’histoire grenobloise pas si reluisante que cela.

Monsieur Richard Cazenave, conseiller municipal délégué de Monsieur Alain Carignon de 1989 à 1995, colistier de Monsieur Alain Carignon sur la liste UMP aux élections municipales de Grenoble en mars 2014, a été élu conseiller municipal de Grenoble et y siège depuis mars 2014.

Dans ce conseil municipal de Grenoble, Monsieur Richard Cazenave ne cesse de se faire le donneur de leçons dans la lutte contre la délinquance, comme il le faisait déjà lorsqu’il était dirigeant de la fédération de l’Isère du RPR de 1989 à 1991, député RPR puis UMP de l’Isère de 1988 à 2007.

Lire le reste de cet article »

Le Festival du Film Nature et Environnement du 27 au 29 novembre au Méliès

21 novembre 2014

cinéma Le MélièsLe 28ème édition du Festival du Film Nature et Environnement démarre le 27 novembre et se déroulera jusqu’au samedi 29 novembre au cinéma le Méliès.

La FRAPNA communique : « Chaque année, cet évènement accompagne le public à la prise de conscience des enjeux écologiques et valorise le travail des réalisateurs de films de nature ou liés à l’environnement. Contemplatifs ou engagés, ces courts et longs métrages témoignent tous de cette extraordinaire richesse que recèle une nature toujours surprenante, belle et aussi fragile que précieuse… Le cinéma d’Art & Essai Le Méliès nous accueille pour la troisième fois dans sa nouvelle salle en plein cœur de l’éco-quartier la Caserne de Bonne. Son appartenance à la Fédération de l’Isère de la Ligue de l’enseignement, association historique et nationale d’éducation populaire, en fait un partenaire privilégié dans la démarche de sensibilisation par l’image du Festival. Le Café Lumière, café-restaurant du Méliès, vous attend à la sortie de la séance pour déguster ses produits biologiques, et participe ainsi à la démarche globale de notre Festival du Film. »

Le programmee complet est disponible ici.

Survivre et vivre

21 novembre 2014

Survivre et vivreLe décès du grand mathématicien Alexandre Grothendieck est l’occasion de rappeler l’apport important à l’écologie politique, du mouvement qu’il a créé en 1970 avec deux autres mathématiciens Pierre Samuel et Claude Chevalley. Le mouvement « Survivre et vivre » édite la revue du même nom qui arrêtera sa parution en 1975. Survivre et vivre « lutte pour la survie de l’espèce humaine et de la vie en général menacée par le déséquilibre écologique créé par la société industrielle contemporaine…, par les conflits militaires et les dangers de conflits militaires. »

Dans le premier numéro de la revue, Alexandre Grothendieck dénonce le fait que « les savants poursuivent trop souvent leurs travaux sans souci des applications qui peuvent être faites, qu’elles soient utiles ou nuisibles, et de l’influence qu’ils peuvent avoir sur la vie quotidienne et l’avenir des hommes ».

Ce mouvement s’affirme comme un « laboratoire idéologique de la révolution écologique ».

Eclairage public : étude des scénarios possibles

14 novembre 2014

Grenoble nuitLa Ville va prendre le temps d’examiner tous les scénarios qui permettent à la fois de défendre le service public et le lancement du plan lumière (engagement n° 40 de la nouvelle majorité). Des informations apportent des précisions sur la façon dont a été géré ce dossier par l’ancienne majorité qui a mis en grand danger l’avenir de GEG et de ses personnels.

Dans un communiqué du 13 novembre 2014, le maire de Grenoble indique qu’il « a sollicité officiellement le 7 novembre 2014 le Préfet de l’Isère pour un délai de 9 mois afin d’étudier la faisabilité de l’exploitation de l’éclairage public en régie municipale. A l’issue de cette étude, dont les conclusions seront rendues publiques, la municipalité choisira l’option la plus performante (régie ou marché CREM) pour réaliser son Plan lumière (importantes économies d’énergie, baisse de la pollution lumineuse, amélioration de la qualité de l’éclairage et de la tranquillité publique).

Lire le reste de cet article »

Assises citoyennes, un début prometteur

14 novembre 2014

assises citoyennesL’envie et la demande de participation à la vie de la cité ne se dément pas à Grenoble. Plus de 600 participants se sont déplacés à la MC2, vendredi en fin d’après midi pour participer au théâtre forum. Samedi matin et après-midi ce sont 300 personnes qui ont travaillé sur les conseils citoyens indépendants (CCI), la votation citoyenne et les budgets participatifs.

Tout cela est parti de la campagne municipale du Rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes qui a tiré les leçons du mauvais fonctionnement de la démocratie locale durant les années précédentes. La charte de la démocratie locale n’a pas été appliquée et restait trop imprécise et timorée sur les possibilités d’interventions réelles des habitants dans le processus de décision. On a pu le vérifier lors de la séance caricaturale du conseil municipal sur l’Esplanade, suite à la pétition des 10 000 signataires demandant l’arrêt du projet. La majorité Destot-Safar n’a rien compris à ce qui se passait et au lieu de rediscuter réellement du projet a décidé de n’en rien changer.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

14 novembre 2014

Chambaran sans CenterParcsL’union sacrée de la gauche traditionnelle avec la droite iséroise s’est mise en place, pour défendre le grand projet inutile de l’implantation de Center Parcs dans les Chambaran, sur le thème, «  il n’est pas admissible que des minorités imposent leur refus à des majorités élues. » Il nous faut peut-être leur rappeler les nombreux exemples où les majorités élues se sont lourdement trompées.

Lire le reste de cet article »

Pôles de compétitivité, pas si efficaces que prévu

14 novembre 2014

logo inseeL’INSEE a publiée une étude le 29 octobre 2014 sur « L’impact de la participation aux pôles de compétitivité sur les PME et les ETI » sur la période 2006-2009. En voici le résumé :

Lire le reste de cet article »

Polluants atmosphériques : dépassements chroniques

14 novembre 2014

carte France PM10Les concentrations de polluants atmosphériques ont très légèrement baissé dans l’Hexagone en 2013 mais dépassent toujours les plafonds réglementaires, selon le bilan annuel de la qualité de l’air publié le 3 novembre par le Commissariat général au développement durable (CGDD).

Voici ci-contre la carte des dépassements du seuil d’information des PM10 (en rouge) (moyenne journalière des concentrations de PM 10 le 27 février 2013)

Présentation du bilan :

Le bilan de la qualité de l’air en France en 2013 a été établi en partenariat par le Commissariat général au développement durable (CGDD) et la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (Medde). L’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), Atmo France – le réseau des Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (Aasqa) – et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) ont également apporté leur appui et leur expertise.

Lire le reste de cet article »

Un forum à Genève le 29 novembre

14 novembre 2014

Forum GeneveLe collectif Independent WHO – Santé et nucléaire (IWHO) organise un Forum Scientifique et Citoyen sur les Effets Génétiques des Rayonnements Ionisants au Centre œcuménique, 150 route de Ferney, Genève (Suisse) le samedi 29 Novembre 2014 de 8 h 30 à 18 h.

Le Forum réunit des experts de l’Allemagne, du Japon, de l’Ukraine, du Royaume-Uni et des États-Unis d’Amérique pour discuter des effets des rayonnements sur des générations d’êtres humains, de plantes et d’animaux touchés par toutes les sources de pollution radioactive. Celles-ci comprennent le fonctionnement de routine des centrales nucléaires, des accidents majeurs tels que ceux de Tchernobyl et de Fukushima, les essais nucléaires atmosphériques, au sol et souterrains et l’utilisation d’uranium appauvri dans les armes.

Lire le reste de cet article »

Gestion des services publics : SEM, SPL ou régie municipale ?

14 novembre 2014

Source de RochefortDepuis des années nous expliquons, preuves à l’appui que si une régie est bien gérée, c’est le meilleur moyen de gestion d’un service public. Il y a un nouvel élément qui vient à l’appui de cette position pragmatique. Élément qui règle de manière définitive la question pour ce qui concerne le contrôle réel du service public par la collectivité. En effet les actionnaires majoritaires représentant la collectivité n’ont pas le droit de se prononcer dans le conseil d’administration de la SEM sur le contrat de délégation de service public ou ses avenants, laissant à l’actionnaire privé tout pouvoir pour cela !!! Jusqu’à présent cela n’a posé de problème à personne parce que les majorités municipales fonctionnaient la main dans la main avec les grands groupes privés. Mais maintenant que la ville veut vraiment reprendre le pouvoir la réalité éclate.

Lire le reste de cet article »

La construction de la Métropole avance…

7 novembre 2014

logo MétroVendredi 7 novembre, le conseil de Métro a pris des délibérations pour préciser certains périmètres des nouvelles compétences qui seront transférées le 1er janvier 2015, des communes à la métropole.

Il serait temps que la Métro organise des réunions d’information pour que les habitants soient mis au courant de ce qui se construit et quels sont les calendriers prévus. Il est vrai que la précipitation imposée par la loi, ne favorise pas le débat public avant les décisions, donc il est d’autant plus urgent de mettre tout cela sur la place publique. Certaines communes l’ont fait, le Rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes l’a fait à Grenoble. Il manque une initiative de la Métro.

Dans un premier temps, la Métro a précisé les transferts pour les compétences suivantes :

  • le développement économique, l’enseignement supérieur, la recherche et de l’innovation,
  • le tourisme
  • les espaces publics, la voirie et les déplacements

La Métro a aussi décidé l’élaboration d’un schéma directeur territorial de l’énergie et l’étude de préfiguration pour la mise en place d’un service public de l’énergie (voir article particulier)

Lire le reste de cet article »

Démocratie participative

7 novembre 2014

assises citoyennesPour renouveler la démocratie locale à Grenoble, (conformément aux engagements 1, 2 et 9 du Rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes), la municipalité de Grenoble organise ce week end les Assises Citoyennes à la MC2. Il est encore temps se les rejoindre en particulier samedi 8 novembre. Voir le programme ici

Le but est de définir les modalités d’une démocratie participative où tous et toutes pourront s’impliquer et co-construire, afin que l’exercice de la démocratie ne se résume plus à une simple consultation.

Plusieurs scénarios pour la création des Conseils Citoyens Indépendants ainsi que des ateliers thématiques seront présentés aux participants : budget participatif, votation citoyenne…

A l’issue de ces assises, une commission mixte (habitants et élus) finalisera la délibération portant sur les Conseils Citoyens Indépendants qui sera adoptée en conseil municipal début 2015 (janvier ou février).

La création et le démarrage des Conseils Citoyens Indépendants sont prévus en mars 2015.

Préparer la mise en place d’un service public local de l’énergie dans l’agglomération

7 novembre 2014

foudreCela tombe à point nommé, au moment où se discute l’avenir de GEG et de l’éclairage public à Grenoble, la Métro a décidé le 7 novembre d’élaborer un schéma directeur territorial de l’énergie et une étude de préfiguration pour la mise en place d’un service public local de l’énergie.

La métropole va exercer de nouvelles compétences dans le domaine de l’énergie : contribution à la transition énergétique ; soutien aux actions de la maîtrise de la demande en énergie ; concession de distribution publique d’électricité et de gaz ; création, aménagement, entretien et gestion des réseaux de chaleur et de froid.

Lire le reste de cet article »

Vers l’expérimentation d’une tarification sociale de l’eau

7 novembre 2014

eau-pureConformément aux engagements politiques de la majorité, la Métro va lancer une étude pour participer à l’expérimentation d’une tarification sociale de l’eau et de l’assainissement dans le cadre de la loi dite « Brottes » (Loi 2013-312 du 15 avril 2013).

L’expérimentation proposée consiste en un appel à projets permettant d’identifier à l’échelle locale les modalités administratives et financières les plus efficientes pour assurer pleinement le droit à l’eau potable, dans des conditions économiques acceptables par tous, conformément à l’article L.210-1 du Code de l’environnement.

Lire le reste de cet article »