Agenda : expo sur l’histoire de l’immigration

27 mars 2015

salle150Du 31 mars au 25 avril, la Régie de Quartier Villeneuve-Village Olympique et l’association AlterEgaux organisent une exposition sur l’histoire de l’immigration en France à la Maison des Habitants au Patio 97 Galerie de l’Arlequin. Cette exposition a été conçue par l’historien Gérard Noiriel. Elle sera inaugurée mardi 31 mars à 18h30 au Patio et suivie d’un échange avec l’auteur à 20h30 à la salle 150.

Résultats du 1er tour des élections départementales à Grenoble

27 mars 2015

UrneLa comparaison détaillée bureau par bureau est difficile car de nombreux bureaux ont été redécoupés, notamment dans le canton 4. Dans ce qui suit, le canton 2 est limité à sa partie grenobloise.

Participation 

Par rapport aux élections municipales il y a une diminution nette de la participation, elle atteint 46% au lieu de 52,4 %, donc environ 88 % seulement des électeurs des municipales sont allés votés aux départementales. La baisse est très homogène suivant les cantons (une petite différence sur le canton 4 qui s’est un peu moins mobilisé : 86 % des électeurs des municipales). Mais comme d’habitude il y a des écarts par rapport à cette moyenne. Teisseire 2 s’est beaucoup abstenu (66 %des municipales), Vieux Temple 2 s’est fortement mobilisé (95 % des municipales). Ces différences de participation n’ont pas donné lieu à des distorsions importantes dans les votes.

Comparaison avec les élections municipales de mars 2014.

A priori il était difficile de comparer les résultats du Rassemblement des citoyens pour une Isère solidaire et écologique au score de la liste menée par Eric Piolle ; l’équation personnelle du candidat maire était plus favorable que des candidatures peu connues (à part O. Bertrand et A. Dontaine dans une moindre mesure), donc on pouvait s’attendre à un moindre résultat aux départementales. Pour la gauche traditionnelle PS + PC plus alliés, la comparaison se fait avec la liste menée par J.Safar aux municipales. Pour la droite on ajoute à la liste UMP, la liste Modem et la liste D.Bonzy aux municipales et pour les départementales la liste UMP-UDI et Debout la France. Les divers aux municipales sont des listes d’extrême gauche et aux départementales essentiellement la liste L.Benmaza sur le canton 3.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

27 mars 2015

chrono- Les oppositions ont décidé de faire durer au maximum les conseils municipaux. Pour compenser leur absence de propositions ou de contre-propositions concrètes, les diverses oppositions multiplient les interventions, au nom de la liberté d’intervention, et allongent les discours. S’ils pensent qu’ils vont ainsi ralentir ou bloquer l’action municipale ils se trompent lourdement. Il n’est pas sûr que les habitants apprécient cette façon de procéder car ils souhaitent que les élus aillent directement au but afin de construire les meilleures solutions pour améliorer la vie pour tous à Grenoble et ne se perdent pas dans des discours inutiles.

Lire le reste de cet article »

Retour sur l’élaboration des CCI

27 mars 2015

CCILe conseil municipal du 23 mars a été ouvert par le maire en rappelant que 50 ans s’étaient écoulés depuis la victoire de la municipalité dirigée par H. Dubedout qui allait rénover l’action municipale. Ce dernier écrivait après son premier mandat : « Simplement à Grenoble, un pari a été lancé : celui d’aboutir à la maitrise par les individus et les groupes humains de leur propre destin. Que la réussite ne soit que partielle ne signifie pas que ce pari soit insensé. »

Le nouveau pari des Conseils Citoyens Indépendants vaut d’être tenté. Revenons sur l’année écoulée et la préparation de ce lancement.

Avant son élection, la nouvelle majorité municipale avait tiré les leçons de l’échec des Conseils Consultatifs de Secteur comme lieu d’innovation de la démocratie participative. Certains CCS ont correctement fonctionné, d’autres beaucoup moins notamment à cause de leur inféodation à la mairie. Dans ses engagements de campagne elle a donc proposé de créer des conseils indépendants, ce qui supposait qu’ils ne seraient plus des structures extramunicipales et donc non présidés par des élus.

Lire le reste de cet article »

Propreté urbaine, une mise au point

27 mars 2015

balayer-devant-sa-porteLa loi donne compétence aux préfets et aux maires de prendre des arrêtés en ce qui concerne notamment la propreté urbaine. Dans l’Isère, le préfet a arrêté le règlement sanitaire départemental et le maire de Grenoble a pris des arrêtés pour préciser les préconisations du préfet.

En résumé : « le balayage des voies publiques est assuré par les riverains en ce qui concerne les trottoirs et par le Service de la Voirie municipale, en ce qui concerne la chaussée. »

Voir ci-dessous ce qui est indiqué sur le site internet de la ville à propos du balayage des rues et des trottoirs. Vu les dates des arrêtés il serait judicieux que le maire reprenne un arrêté pour mettre au goût du jour ces règles qui s’imposent à tous et communique largement auprès des habitants. Il y a une coresponsabilité des habitants et de la ville pour assurer une propreté correcte sur l’espace publique.

  Lire le reste de cet article »

Factures d’eau, vigilance

27 mars 2015

france-libertesFrance Libertés et 60 millions de consommateurs ont étudié l’évolution des factures d’eau des 130 plus grandes villes de France. Il en ressort que « dans 85 % des grandes villes françaises, le prix de l’eau a augmenté plus vite que l’inflation entre 2011 et 2014. » La hausse a été en moyenne de 6,3%, alors que l’inflation a été de 4%, et les écarts se creusent entre les villes les moins chères et les plus chères.

A Grenoble, pour l’année 2015 la facture s’élèvera pour une consommation de 120 m3 à 3,04 €/m3 TTC y compris l’assainissement. La facture d’eau seule étant de 1,75 €/m3 TTC. Elle reste une des grandes villes les moins chères et il faut une grande rigueur de gestion pour maîtriser les coûts.

Lire le reste de cet article »

Un nouveau « Guide du commerce de centre-ville »

27 mars 2015

conseil-commerce-franceLe Conseil du commerce de France publie un guide sur le commerce de centre-ville, co-édité par le secrétariat d’Etat chargé du commerce et l’Association des maires de France (AMF).

« Le commerce de centre-ville fait aujourd’hui face à de nombreux enjeux : les défis et les opportunités posés par la révolution numérique, la nécessaire mixité urbaine qui doit allier une offre harmonisée de commerces, de logements et de services, et la faculté à attirer voire conserver une clientèle en centre-ville. Pour répondre à ces défis, le Conseil du Commerce de France a rédigé ce guide pratique à destination des élus locaux. Lire le reste de cet article »

Statut de l’élu…

27 mars 2015

maire en dessinTout doucement, mais trop doucement, la loi évolue pour permettre aux citoyens de participer plus facilement aux mandats d’élus locaux. Il aura fallu plus de deux ans au parlement pour adopter définitivement le 19 mars 2015 une proposition de loi visant à améliorer l’exercice des mandats locaux. Cette loi devrait créer les conditions d’un certain rééquilibrage de la composition des assemblées locales, en faveur notamment des salariés du secteur privé et des femmes.

L’accès aux mandats locaux devrait ainsi être plus facile, grâce à l’extension à de nouveaux bénéficiaires du congé auquel ont droit les candidats aux élections locales, de même que du crédit d’heures instauré pour les élus locaux.
Les salariés rencontreront moins d’obstacles pour exercer un mandat local à plein temps. Le droit à la suspension du contrat de travail et à la réintégration dans l’entreprise à la fin du mandat bénéficiera en effet aux adjoints aux maires des communes de 10.000 habitants au moins, alors que le seuil était auparavant de 20.000 habitants.

Les élus qui se trouveront sans emploi à l’issue de leur mandat auront droit au versement d’une allocation différentielle de fin de mandat durant un an, au lieu de six mois jusqu’à présent. La validation des acquis de l’expérience des élus locaux permettra à ceux-ci un meilleur retour sur le marché du travail.

Lire le reste de cet article »

Agenda : conseil municipal, lanceurs d’alerte, Flûte Enchantée…

20 mars 2015
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Conseil municipal lundi 23 mars à 18 h : Création des conseils Citoyens Indépendants (voir article), mise en place d’une mission d’information et d’évaluation sur les frais de mission des élus (voir article) et 56 autres délibérations : ordre du jour à décharger ici.


Mercredi 25 mars de 19h à 22h à l’Amphi  Weil (campus de Grenoble). Lanceurs d’alerte et cas de censure, Clearstream contre Denis Robert.

Dans le cadre du cycle « Connaissances censurées ? Sciences et liberté d’expression  » piloté par le collectif Cortecs :

Une projection-débat avec le journaliste Denis Robert

Lire le reste de cet article »

Pollution atmosphérique

20 mars 2015

Début 2015, l’institut de veille sanitaire avait rappelé que lorsqu’il y avait une augmentation de la concentration des particules fines PM10 (diamètre inférieur à 10 microns) de 10 microgrammes par m3 cela augmentait d’environ 0,5% la mortalité à court terme (5 jours).

Suivant les conditions météorologiques, la concentration à la station de mesure de Grenoble oscille entre 10 microgrammes/m3 à 50 microgrammes/m3 et même parfois plus. A cette période de l’année les pics de pollution sont fréquents. Voir le graphique ci-contre qui donne les concentrations entre le 1er février et le 17 mars 2015.

Le Syndicat Mixte des Transports en Commun, lorsqu’il y a une prévision de dépassement du seuil de 50 microgrammes/m3, décide de permettre aux usagers du réseau TAG de pouvoir voyager toute la journée avec un seul ticket. C’est ce qui a été fait pour la journée de mardi 17 mars ; par contre l’alerte n’a pas fonctionné pour les épisodes du 10 et 11 mars, ainsi que pour le 15 mars.

Lire le reste de cet article »

Élections départementales à Grenoble

20 mars 2015

UrneN’oubliez pas d’aller voter dimanche en faisant bien attention au bureau de vote dans lequel vous êtes inscrit car pour certains bureaux il y a changement de lieu de vote : la dernière carte électorale reçue chez vous ce mois-ci l’indique. Nous ne pouvons que vous conseiller de voter pour les candidats du Rassemblement des citoyens pour une Isère solidaire et écologique qui seuls portent un changement politique répondant à nos exigences de démocratie, d’écologie et de solidarité.

Le dimanche 22 mars au soir, il faudra examiner les résultats sur Grenoble à travers plusieurs données.

Lire le reste de cet article »

Création des CCI et après ?

20 mars 2015

CCILe 23 mars le Conseil municipal va créer les 7 Conseils Citoyens Indépendants et définir leurs modalités de fonctionnement à travers une charte annexée à la délibération. Cette création est issue d’un long processus de co-construction qui a fait évoluer l’engagement n° 2 de la majorité qui prévoyait que le CCI était composé d’habitants tirés au sort et d’habitants désignés par les habitants eux-mêmes. Cette deuxième catégorie sera aussi tirée au sort à partir d’une liste de volontaires.

Reste maintenant à désigner les 40 personnes physiques composant chaque CCI, en « assurant un objectif de diversité » et en respectant la parité. Pour être tiré au sort, il faut avoir plus de 16 ans, habiter ou travailler à Grenoble.

La charte précise certaines modalités de fonctionnement, les CCI seront évidemment libres de définir comment ils veulent travailler avec les habitants et leurs associations et avec les autres CCI.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

20 mars 2015
salle du conseil municipal de Grenoble

© ville de Grenoble

- Matthieu Chamussy voulait se faire mousser en supposant que la majorité municipale dépensait sans compter en frais de bouche. Comme un soufflé ses affirmations se sont vite dégonflées. Il s’avère que les repas incriminés revenaient à des prix tout à fait raisonnables, car il oublie qu’il faut diviser le montant total de la facture par le nombre de participants pour avoir le prix d’un repas.

- Destot déclare en soutenant les candidats du PS aux départementales : «  Alors quand j’entends certains se plaindre de la baisse des dotations de l’État et en même temps, renoncer à la croissance, renoncer à des projets…avoir plus d’activités, plus d’habitants, c’est avoir plus de rentrées fiscales et je sais de quoi je parle, j’ai été maire pendant dix-neuf ans ». Effectivement il sait faire : augmenter les impôts après avoir promis de ne pas le faire pour se faire réélire. La recette est très simple. Heureusement pour les contribuables grenoblois qu’il a disparu de la scène municipale. A noter qu’il s’est fait siffler lors de son passage récent à Mistral. Il n’est peut être pas le meilleur soutien pour les candidats PS, qui cachent soigneusement leur appartenance dans leurs documents électoraux.

Lire le reste de cet article »

Frais de missions des élus : création d’une MIE

20 mars 2015

Hotel de ville de GrenobleLe conseil municipal du 23 mars va décider de la création d’une mission d’information et d’évaluation (MIE) pour faire le point sur les frais de mission des élus. Elle fait suite à la découverte que l’ancien président du groupe PS durant le dernier mandat se faisait rembourser plusieurs fois ses déplacements. La Ville lui a demandé de rembourser ce qu’elle lui avait irrégulièrement payé. Sous le mandat Destot-Safar, les contrôles de l’utilisation de l’argent public étaient absents.

La nouvelle majorité, fidèle à ses engagements, veut faire la clarté sur les frais de mission des élus dans l’ensemble du groupe ville. C’est pourquoi cette MIE, prévue par la loi, est mise en place, à la demande de 12 élus de la majorité. Elle a 6 mois pour rendre son rapport au conseil municipal. Elle sera composée de 8 conseillers municipaux.

Lire le reste de cet article »

OBS’Y : le réseau des observatoires de l’agglomération grenobloise

20 mars 2015

logo obsyPendant de longues années, les différentes institutions présentes dans l’agglomération recueillaient elles-mêmes les données liées à la situation locale dans sa diversité. En 2013, 10 partenaires publics ont décidé de créer un observatoire commun sur l’agglomération, l’OBS’Y afin de faire de l’observation un outil au service des acteurs publics. Dans un contexte marqué par des contraintes budgétaires fortes et des politiques publiques de plus en plus complexes et partenariales, la connaissance du territoire, des personnes qui y vivent, de l’évolution des comportements, des modes de vie est aujourd’hui indispensable et doit être partagé pour conduire les politiques publiques.

Lire le reste de cet article »

Center parcs : un grand projet vraiment inutile

20 mars 2015

NDDL GPIIL’association Pour des Chambaran Sans Center Parcs met en ligne sur son site internet, des prises de positions intéressantes concernant les grands projets inutiles.

  • Auditionnés le 14 mars par la Commission spécialisée sur la démocratisation du dialogue environnemental, les mouvements d’opposition aux grands projets inutiles imposés ont présenté une plate-forme de 20 propositions pour « moderniser la démocratie participative ». On peut lire cette plateforme sur le site de Politis ici.

Lire le reste de cet article »

FUKUSHIMA, une chercheuse témoigne

20 mars 2015

Explosion FukushimaDans le journal du CNRS, un article fait le point sur ce que vit la population face à la gestion de la catastrophe par les pouvoirs en place (État  et organismes internationaux).

Quatre ans après l’explosion de la centrale nucléaire à Fukushima, le sort des populations concernées est loin d’être réglé. La chercheuse Cécile Asanuma-Brice décrypte la politique qui vise à inciter ces personnes à réintégrer les zones encore contaminées. Résidente au Japon depuis près de quinze ans, elle travaille au bureau du CNRS à Tokyo et est chercheuse associée au centre de recherche de la Maison franco-japonaise de Tokyo et au Laboratoire international associé « Protection humaine et réponse au désastre » (HPDR) créé par le CNRS et d’autres institutions françaises et japonaises, à la suite de la catastrophe de Fukushima.

Le gouvernement japonais entretient soigneusement l’idée d’un retour possible dans les territoires évacués et tend à rouvrir progressivement les zones qui étaient interdites à l’habitation en relevant fortement les niveaux de radioactivité tolérés.

Lire le reste de cet article »

Patrimoine à défendre : la Casamaures

20 mars 2015

CasamauresÀ Saint-Martin-le-Vinoux, un palais bleu perché sur la colline depuis le XIXe siècle, la Casamaures nous signale :

La Casamaures bénéficie de  34 ans de chantiers pour consolider et embellir le monument insolite qui domine l’entrée de villes de Grenoble et St-Martin-le-Vinoux, la rivière Isère ainsi qu’une nationale et une départementale.

Ce point de mire sur le paysage urbain est actuellement observé des automobilistes, des cyclistes et du tram,  intrigués car de nouveau des échafaudages sur 4 façades cachent les colonnades et moulures d’arabesque en or gris. 75 m2 de toit de zinc sont actuellement mis aux normes étanchéité montagne jusqu’à fin avril.

Lire le reste de cet article »

Agenda : départementales, monnaie citoyenne, santé

13 mars 2015

rassemblement isereElections départementales, soirée festive à la Bastille le 18 mars

 Les candidats du Rassemblement des citoyens pour une Isère solidaire et écologique organisent un meeting de fin de campagne à partir de 20 h mercredi 18 mars à la Bastille. Avec Pierre Lar­routurou (fondateur de Nouvelle Donne), Martine Bil­lard (Cofondatrice du Parti de Gauche), Sandrine Rousseau (porte-parole EELV) et Eric Piolle (Maire de Grenoble) ainsi que les 92 candidates et candidats. Accès au site de la Bastille à partir de 18h30 (aller retour gratuit en bulles!) Snack et buvette.

Auparavant vous pouvez participer à 18 h 30 à la Maison du Tourisme à la conférence organisée par le Centre de Recherche Juridique de la faculté de droit sur les élections départementales.

Lire le reste de cet article »

Mise en place des Conseils Citoyens Indépendants

13 mars 2015

CCILors du conseil municipal du 23 mars, une délibération sera débattue qui fixe enfin les périmètres des 7 Conseils Citoyens Indépendants, leur composition et leurs modalités de fonctionnement. C’est la commission extramunicipale composée à parité d’élus et de citoyens qui a travaillé longuement à la préparation de cette délibération. Il s’agit de l’aboutissement d’une co-construction qui va dans le sens de ce qui était proposé par la majorité municipale dans ses engagements de campagne, mais avec un changement dans la composition du CCI qui sera totalement tiré au sort et sera paritaire femme-homme : 20 membres parmi les volontaires qui se proposeraient de participer et 20 autres parmi les habitants du territoire du CCI. Ces 40 personnes animeront la vie du CCI et feront participer le plus largement possible l’ensemble des habitants à ses travaux. Pour permettre un renouvellement du CCI, le mandat ne peut durer que 2 ans maximum, ce qui est assez court.

Lire le reste de cet article »